Je vais faire ici un résumé de ce qu'il c'est passé dans l'histoire des "storylines" de la WWF/E cette année là. Enumération du roster principal, PPV et "gros shows" présentés, champions avec les changements de ceintures et la présentation des principales feuds de l'année.

Roster principal de la WWE en 2013 :

Lutteurs Solos :

Alberto Del Rio, Alex Riley, Antonio Cesaro, Big E. Langston, Big Show, Brad Maddox, Bray Wyatt, Brock Lesnar, Brodus Clay, Camacho, Christian, C.M. Punk, Cody Rhodes, Curt Hawkins, Curtis Axel (Michael McGillicutty), Daniel Bryan, Darren Young, David Otunga, Dean Ambrose, Dolph Ziggler, Drew McIntyre, Epico, Erick Rowan, Evan Bourne, Ezekiel, Fandango (Johnny Curtis), Great Khali, Heath Slater, Hunico, Jack Swagger, Jey Uso, Jimmy Uso, Jinder Mahal, John Cena, JTG, Justin Gabriel, Kane, Kofi Kingston, Luke Harper, Mark Henry, Mason Ryan, Primo Colon, R-Truth, Randy Orton, Rey Mysterio Jr., Ricardo Rodriguez (El Local), Roman Reigns, Ryback, Santino Marella, Seth Rollins, Sheamus, Sin Cara, Tensai, The Miz, Titus O'Neil, Tyson Kidd, Wade Barrett, Xavier Woods, Yoshi Tatsu, Zack Ryder.

Soit : 60 lutteurs

Départs 2013 :

Départs courant de l'année 2013 :
Trent Barreta (Viré le 11/01/2013), Eve Torres (14/01/2013, démission), Derrick Bateman et Percy Watson (virés le 17/05/2013), Chris Jericho (fin de contrat le 18/07/2013), Ted DiBiase Jr. (fin de contrat le 01/09/2013).

Arrivées :
Bray Wyatt, Luke Harper et Erick Rowan (débutent tous au Raw du 8 Juillet 2013), Xavier Woods (Raw du 18/11/2013).

Equipes :

Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), The Shield (Seth Rollins et Roman Reigns), The Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan), The Rhodes (Cody Rhodes et Goldust), Primo Colon et Epico/Los Matadores, The Prime Time Players (Titus O'Neil et Darren Young), The Usos (Jimmy et Jey Uso), R-Truth et Xavier Woods, Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow), Tons Of Funk (Brodus Clay et Tensai)...

Soit : 10 équipes

Divas :

AJ Lee, Aksana, Alicia Fox, Brie Bella, Cameron, Kaitlyn, Layla, Naomi, Natalya, Nikki Bella, Rosa Mendes, Summer Rae, Tamina.

Soit : 13 divas

Pour plus d'infos sur les différents lutteurs (profils, bios, palmarès, classements PWI et pics...), cliquez-ici !

PPVs et "gros shows" Présentés :

#
Nom du show
Dates
#
Nom du show
Dates

1

Royal Rumble 2013
27/01/2013
7
SummerSlam 2013
18/08/2013
2
Elimination Chamber 2013
17/02/2013
8
Night Of Champions 2013
15/09/2013
3
Wrestlemania 29
07/04/2013
9
Battleground
07/10/2013
4
Extreme Rules 2013
19/05/2013
10
Hell In A Cell 2013
27/10/2013
5
Payback 2013
16/06/2013
11
Survivor Series 2013
24/11/2013
6
Money In The Bank 2013
14/07/2013
12
Tables, Ladders And Chairs 2013
15/12/2013

Les différents champions qui ce sont succédés cette année là :

Titre World Heavyweight :

Champion au 1er Janvier 2013 : The Big Show

1-Lors de l'émission de Smackdown! du 8 Janvier 2013, le champion WWE World Heavyweight, The Big Show, défendait sa ceinture face à Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez dans un « Last Man Standing Match ». A un moment donné, le Big Show prenait un morceau d’escalier et tentait de frapper Alberto avec contre le poteau. Ce dernier esquivait et Show se cognait lui-même la tête avec l’escalier. Del Rio lui jetait ensuite le morceau de l’escalier plusieurs fois. Show s’écroulait. Alberto lui renversait la table des commentateurs dessus. Del Rio se relevait au compte de 7, alors que le Big Show, coincé sous la table, ne se relevait pas ! Alberto remportait le match et le titre WWE World Heavyweight !

2-Lors de l`émission Monday Night Raw du 8 Avril 2013, le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, défendait sa ceinture face à Dolph Ziggler qui encaissait sa mallette du "Money In The Bank" alors que Del Rio était mal en point après avoir remporté un "Handicap Match" face à Jack Swagger et Zeb Colter. A un moment donné, Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker » mais Dolph se dégageait grâce à la jambe affaiblie du champion. Ziggler enchainait alors un « Zig Zag » pour la victoire et remporter le titre WWE World Heavyweight !!! Après le combat, AJ et Big E. célébraient avec Dolph.

3-Lors du PPV Payback 2013, le 16 Juin 2013 à Rosemont, Illinois, le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et de la championne WWE Diva’s, AJ Lee, défendait son titre face à Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez. A un moment donné, Del Rio le virait du ring avec un « Low Dropkick » puis lui portait un nouveau coup à la tête du ring pour se faire huer. Ziggler disait au médecin qu’il voulait continuer malgré les demandes contraires d’AJ. Alberto le repoussait encore et le remontait sur le ring en criant « il est à moi ». Là, Del Rio portait un « Low Enzuigiri » pour le compte de 2. Alberto le malmenait à terre sur la tête pour se faire encore plus huer. Dolph tentait de se relever et Del Rio paradait pour se prendre un « Zig Zag » ! Ziggler se tenait la tête au sol. Alberto portait plus tard un « Back Kick » en pleine tête pour la victoire et le titre WWE World Heavyweight !!! Après le combat, Dolph recevait les chants « Ziggler, Ziggler ».

4-Lors du PPV Hell In A Cell 2013, le 27 Octobre 2013 à Miami, Floride, le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, défendait sa ceinture face à John Cena. Ce dernier faisait son retour sur le ring après 2 mois d’absence et avait une protection au coude qu’il c’était fait opérer. A un moment donné, John tentait un « Attitude Adjustment » mais Alberto se dégageait pour s’en prendre un juste après pour la victoire de John Cena qui remportait ainsi le titre WWE World Heavyweight ! Après le combat, Cena disait à JBL, qui était aux commentaires, qu’il c’était trompé.

5-Lors du PPV TLC 2013, le 15 Décembre 2013 à Houston, Texas, le champion WWE World Heavyweight, John Cena et le champion de la WWE, Randy Orton, d’affrontaient dans un « Tables, Ladders and Chairs » pour unifier les 2 titres. A un moment donné, Orton quittait le ring et allait chercher une paire de menottes sous les tapis de sol puis accrochait Cena aux cordes du bas puis montait tranquillement pour narguer John avec les clés avant de les jeter dans le public. Alors que Randy prenait son temps, John s’acharnait à se décrocher et parvenait à dévisser le coin du ring et montait à l’échelle pour repousser Orton ! John, handicapé par sa main toujours menottée, était rejoins par Randy qui finissait par tirer sur la corde pour le faire tomber à travers une table dans le con ! Orton montait à l’échelle à nouveau et prenait son temps pour décrocher les 2 ceintures pour la victoire et unifier les 2 titres ! Après le combat, alors que Randy célébrait, il était rejoint par Vince et Stephanie McMahon ainsi que Triple H. Ces derniers félicitaient Orton sous le regard dégoûté de John Cena…

Titre WWE World :

Champion au 1er Janvier 2013 : CM Punk

1-Lors du PPV Royal Rumble 2013, le 27 Janvier 2013 à Phoenix, Arizona, le champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heyman, défendait sa ceinture face à The Rock. Alors que ce dernier allait porter un « People’s Elbow », les lumières s’éteignaient et le Rock semblait être attaqué par le Shield qui semblait porter leur « Triple Powerbomb » sur le Rock à travers la table des commentateurs ! L’arbitre n’ayant rien vu, il ne pouvait rien faire. CM remontait son adversaire sur le ring pour le compte de 3 et conserver son titre ! Après le combat, Vince McMahon se présentait sur la plateforme et rappelait que si le Shield intervenait dans le match, il lui retirait le titre. Alors que Vince annonçait que c’était de son pouvoir, il… The Rock le coupait et demandait à ce que le match recommence maintenant. Vince acceptait ! Plus tard, CM faisait le digne du « GTS » et le mettait sur ses épaules. The Rock se dégageait pour porter un « Spinebuster » et portait son « People’s Elbow » pour la victoire et le titre de la WWE !

2-Lors du PPV WrestleMania 29, le 7 Avril 2013 à East Rutherford, New Jersey, le champion de la WWE, The Rock, défendait sa ceinture face à John Cena. A un moment donné, The Rock se dégageait d’une tentative de « Attitude Adjustment » pour porter un « Rock Bottom » pour le compte de 2 ! Plus tard, les 2 enchainaient les contres sur des « Rock Bottom » et « Attitudes Adjustments ». The Rock le contrait avec un « DDT » pour, plus tard, se prendre un « Attitude Adjustment » pour la victoire et remporter le titre de la WWE !

3-Lors du PPV SummerSlam 2013, le 18 Août 2013 à Los Angeles, Californie, le champion de la WWE, John Cena, défendait sa ceinture face à Daniel Bryan. John avait un gros protège coude là ou il devait se faire opérer quelques jours plus tard. Plus tard, John bloquait un saut de la 3ème corde tentait un « Attitude Adjustment » que Bryan repoussait pour faire le tombé pour le compte de 2. Daniel portait un « Low Kick » en pleine poire puis faisait chanter « Yes » aux gens. Bryan ajoutait un « Running Knee » pour la victoire et remporter le titre de la WWE !!! Triple H félicitait Daniel qui célébrait. John l’arrêtait échangeait quelques mots avec lui et lui serrait la main. Bryan célébrait un moment et les feux d’artifices éclataient. Là, Randy Orton arrivait avec sa mallette du « Money In The Bank ». Randy Orton s’approchait du ring, montrait sa mallette et la brandissait. Bryan l’encourageait à monter sur le ring. Oron faisait demi-tour. Alors que Daniel célébrait avec des chants « Yes », Orton faisait demi-tour. Triple H portait un « Pedigree » à Bryan ! Le champion de la WWE, Daniel Bryan, défendait sa ceinture face à Randy Orton. Ce dernier montait sur le ring, encaissait son « Money In The Bank ». Triple H le validait. Orton couvrait Daniel et HHH comptait 3 pour la victoire et le titre WWE à Orton ! Après le combat, Orton célébrait avec HHH qui lui levait le bras.

4-Lors du PPV Night Of Champions 2013, le 15 Septembre 2013 à Detroit, Michigan, le champion de la WWE, Randy Orton, défendait sa ceinture face à Daniel Bryan. A un moment donné, l’arbitre original, Scott Armstrong qui avait été brièvement été mis hors jeu, reprenait son poste et comptait les 2. Daniel se relevait et portait des « Low Kicks » pour se prendre une « Release Suplex » ! Daniel repoussait un « RKO » par un « Backlside » dont Orton se dégageait pour se prendre un « Low Kick » en pleine poire. Daniel enchainait avec un « Running Knee » pour la victoire et le titre WWE (compte un peu rapide de l’arbitre) !!! Daniel célébrait avec les fans après le combat.

5-Le 16 Septembre 2013, à WWE Raw de Cleveland, Ohio, le titre de la WWE était rendu vacant après la fin controverséee du match de la veille entre Bryan et Orton. Un combat pour le titre vacant était alors annoncé pour le PPV Battleground entre Bryan et Orton qui se terminait sans décision.

6-Lors du PPV Hell In A Cell 2013, le 27 Octobre 2013 à Miami, Floride, Daniel Bryan affrontait Randy Orton dans un « Hell In A Cell Match » pour le titre WWE Vacant avec Shawn Michaels comme « Special Guest Referee ». Le COO de la WWE, Triple H, rejoignait le ring avec la ceinture WWE. Il serrait la main à Orton mais Daniel refusait d’en faire de même. A un moment donné, Randy montait Bryan sur les cordes mais ce dernier le repoussait. Randy le faisait tomber les jambes entre les cordes et portait une « Souplesse » de la seconde corde… Bryan ne touchait les chaises que des pieds pour le compte de 2. Randy argumentait avec Michaels et là, Triple H arrivait et s’adressait à Shawn à qui il reprochait de ne pas avoir validé le tombé. Pendant ce temps, Orton portait une « T-Bone Suplex » à Daniel… Furieux que Michaels ne fasse pas le tombé, Randy allait l’engueuler en plus de HHH. Randy remontait sur le ring et repoussait un « Yes Lock » de Daniel pour porter un « DDT » dans les cordes. Hunter montait à la cage ce qui déconcentrait Shawn. Bryan repoussait un « RKO » pour envoyer Randy percuté Michaels ! Hunter faisait ouvrir la cage alors que Bryan portait son « Running High Knee » sur Orton ! Le public chantait le décompte. Bryan allait voir Shawn pour le secouer pour qu’il fasse le tombé. HHH repoussait Bryan. Ce dernier lui portait son « Running High Knee » et faisait chanter « Yes ». Là, Shawn portait son « Sweet Chin Music » à Daniel et Orton remportait le combat et le titre WWE vacant !

7-Lors du PPV TLC 2013, le 15 Décembre 2013 à Houston, Texas, le champion WWE World Heavyweight, John Cena et le champion de la WWE, Randy Orton, d’affrontaient dans un « Tables, Ladders and Chairs » pour unifier les 2 titres. A un moment donné, Orton quittait le ring et allait chercher une paire de menottes sous les tapis de sol puis accrochait Cena aux cordes du bas puis montait tranquillement pour narguer John avec les clés avant de les jeter dans le public. Alors que Randy prenait son temps, John s’acharnait à se décrocher et parvenait à dévisser le coin du ring et montait à l’échelle pour repousser Orton ! John, handicapé par sa main toujours menottée, était rejoins par Randy qui finissait par tirer sur la corde pour le faire tomber à travers une table dans le con ! Orton montait à l’échelle à nouveau et prenait son temps pour décrocher les 2 ceintures pour la victoire et unifier les 2 titres ! Après le combat, alors que Randy célébrait, il était rejoint par Vince et Stephanie McMahon ainsi que Triple H. Ces derniers félicitaient Orton sous le regard dégoûté de John Cena…

Titre WWE World Tag-Team :

Champions au 1er Janvier 2013 : Team Hell No (Kane et Daniel Bryan)

1-Lors du PPV Extreme Rules 2013, le 19 Mai 2013 à St Louis, Missouri, les champions WWE WWE Tag-Team, Team Hell No (Daniel Bryan et Kane), défendaient leurs ceintures face à The Shield (Roman Reigns et Seth Rollins) dans un « Tornado Tag-Team Match ». A un moment donné, Daniel tentait un « No Lock » mais Roman le catapultait vers Seth qui portait un « Headkick » du rebord. Roman mettait Daniel sur ses épaules et Seth sautait dessus de la 3ème corde avec un coup de genou pour la victoire et les ceintures WWE Tag-Team !!!

2-Lors de l`émission Monday Night Raw du 14 Octobre 2013, les champions WWE Tag-Team, The Shield (Roman Reigns et Seth Rollins), accompagnés du champion WWE United-States, Dean Ambrose, défendaient leurs ceintures face à Cody Rhodes et Goldust. A un moment donné, Ambrose s’attaquait à Cody alors que ce dernier allait porter un « Cross Rhodes ». Goldust venait aider son frère pour vite se faire dégager. Le Shield frappait Seth à 3 contre 1 à terre. Goldust remontait sur le ring avec une chaise pour les frapper avec. Reigns s’en prenait à Goldust puis prenait la chaise. Goldust esquivait le coup pour porter un « Crossbody » sur la chaise ! Cody et Seth se battaient à l’extérieur. Rhodes tentait un « Disatser Kick » à l’extérieur mais Rollins le bloquait dans ses bras pour l’envoyer dans les barrières de sécurité. Sur le ring, Goldust frappait Roman au visage puis lui portait un « Atomic Drop ». Seth intervenait de la 3ème corde pour s’en prendre un aussi ! Goldust passait Seth puis Roman par-dessus la 3ème corde. Ambrose s’attaquait à Goldust à l’extérieur. Goldust envoyait Reigns dans les barrières puis repoussait Dean. Roman le passait alors à travers la barrière avec un « Spear » ! Ambrose remontait Goldust sur le ring puis allait chercher Reigns pour le remonter dessus. Là, le Big Show arrivait à travers la foule. Dean prenait une chaise mais Show lui portait un « KO Punch » avant qu’il ne puisse agir. Le Big Show portait un autre « KO Punch », cette fois à Rollins. Reigns le regardait de l’extérieur puis remontait sur le ring pour se prendre un « Disaster Kick » puis un « KO Punch » du Big Show… Cody Rhodes n’avait plus qu’à couvrir Roman pour la victoire et les ceintures WWE Tag-Team ! Après le combat, Triple H accourait sur le ring, absolument furieux. Le Big Show repartait par la foule qui chantait « YES ! ». Triple H jetait son regard vers le Big Show alors que l’émission se terminait.

Titre WWE Intercontinental :

Champion au 1er Janvier 2013 : Wade Barrett

1-Lors du "Près Show" avant le PPV WrestleMania 29, le 7 Avril 2013 à East Rutherford, New Jersey, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait sa ceinture face à The Miz. A un moment donné, The Miz esquivait un « Bull Hammer » et le plaquait au sol pour appliquer un « Figure Four » mais Barrett rejoignait les cordes. Wade portait son « Wasteland » pour le compte de 2 !!! Miz réappliquait une « Figure Four » pour la victoire et remporter le titre WWE Intercontinental !!!

2-Lors de l`émission Monday Night Raw du 8 Avril 2013, le champion WWE Intercontinental, The Miz, défendait sa ceinture face à Wade Barrett. A un moment donné, Barrett contrait une « Ruade » du Miz mais ce dernier le contrait sur les cordes. Plus tard, Wade lui frappait la tête contre le poteau du ring et portait son « Bull Hammer » pou r la victoire et remporter le titre WWE Intercontinental !

3-Lors du PPV Payback 2013, le 16 Juin 2013 à Rosemont, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait son titre face à The Miz et Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman, dans un « Triple Threat Match ». A un moment donné, Axel repoussait un « Figure Four » pour l’envoyer sur Wade à qui le Miz tentait aussi sa prise. Il passait Curtis par-dessus la 3ème corde pour appliquer une « Figure Four » à Wade. Là, Axel remontait sur le ring et couvrait l’Anglais, toujours dans le « Figure Four », pour remporter le match et le titre WWE Intercontinental !!!

4-Lors de l`émission Monday Night Raw du 18 Novembre 2013, le champion WWE Intercontinental, Curtis Axel, défendait sa ceinture face à Big E. Langston. Ce denrier ceinturait le champion et le plaquait au sol. Plus tard, Axel se dégageait d’une tentative de « Big Ending » mais Langston repoussait une tentative de « Neckbreaker » pour le sécher d’une « Clothesline » et remporter le titre WWE Intercontinental avec un « Big Ending » !

Titre WWE United-States :

Champion au 1er Janvier 2013 : Antonio Cesaro

1-Lors de l`émission Monday Night Raw du 15 Avril 2013, le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face à Kofi Kingston. A un moment donné, Antonio bloquait un « Springboard Headcisors ». Kofi se dégageait pour le compte de 2. A toi à moi sur des tentatives de tombés, sans succès. Kingston portait finalement un « Trouble In Paradise » pour la victoire et remporter le titre WWE United-States !!!

2-Lors du PPV Extreme Rules 2013, le 19 Mai 2013 à St Louis, Missouri, le champion WWE WWE United-States, Kofi Kingston, défendait sa ceinture face à Dean Ambrose. Roman Reigns et Seth Rollins ne suivaient pas en ringside et quittaient par le public. A un moment donné, Kofi le repoussait mais manquait un « Trouble In Paradise » pour se manger les cordes. Dean n’avait plus qu’à porter un « Bulldog Driver » pour la victoire et le titre WWE United-States !!! Après le combat, le reste du Shield venait célébrer avec Dean.

Titre WWE Divas :

Champion au 1er Janvier 2013 : Eve Torres

1-Lors de l`émission Monday Night Raw du 14 Janvier 2013, la championne WWE Divas, Eve Torres, défendait sa ceinture face à Kaitlyn. A un moment donné, Eve envoyait la challenger dans les barrières de sécurité puis la passait par-dessus. Alors qu’Eve pensait que Kaitlyn était à l’extérieur, cette dernière lui portait un « Spear » par surprise pour remporter le match et le titre WWE Divas !

2-Lors du PPV Payback 2013, le 16 Juin 2013 à Rosemont, la championne WWE Divas, Kaitlyn, défendait son titre face à AJ Lee, accompagnée de Big E. Langston. Plus tard, AJ se dégageait de dessus ses épaules, esquivait un « Spear » pur que Kaitlyn se mange le coin épaule la première, puis appliquait à nouveau un « Black Widow » pour la victoire et le titre WWE Diva’s ! Après le combat, Kaitlyn était en larmes. Layla venait la réconforter.

Pour plus d'infos sur les différents changements de ceintures des autres années, cliquez-ici !

Reproduction Interdite - Création exclusive WillyWrestleFest.fr !

Présentations des principales "feuds" et "storylines" :

Janvier à Mars 2013 :

Lors de l'émission NXT du 2 Janvier 2013, The Shield s’attaquaient à 2 catcheurs sur le ring. Le GM de la NXT tentait de les calmer de la plateforme. Ambrose déclarait que ceci n’était qu’un petit avant goût de ce qu’ils étaient capables. Seth ajoutait qu’ils avaient pris le contrôle de Raw, de SmackDown! et maintenant ils prenaient le contrôle de la NXT et personne ne pouvait rien y faire. Rhodes leur répondait qu’il leur avait dit de faire un impact quand ils avaient quittés. Mais il reprochait à Rollins, qui était le 1er champion de la NXT, d’avoir choisit de s’allier avec le diable. Dusty annonçait que Seth défendrait son titre ce soir contre Corey Graves. Ambrose répondait que personne ne leur donnait des ordres. Dusty répondait être le chef ici et que si Seth ne défendait pas son titre, il devrait le perdre par forfait. Seth répondait que Dusty avait raison, Graves était le mal et ils combattaient le mal. Il ajoutait qu’il défendrait son titre mais mettait en garde Rhodes de faire attention à ce qu’il voulait. Bo Dallas affrontait Epico, accompagné de Primo. A un moment donné, Epico le frappait au visage mais c’était sans effets et Dallas reprenait l’avantage et portait un « Powerslam » puis en terminait avec un « Spear » pour la victoire ! Après le combat, Primo et Epico se trouvaient menaçant vis-à-vis de Bo mais Michael McGillicutty venait les faire fuir… Sasha Banks faisait ses débuts à la NXT face à Tamina Snuka. Alors qu’elle était dominée, cette dernière revenait avec un « Samoan Drop » et ajoutait un « Superfly Splash » pour la victoire ! Tyson Kidd et Justin Gabriel affrontaient Kassius Ohno et Leo Kruger. A un moment donné, Kruger prenait le relais à l’aveugle pour se prendre un « Michinoku Driver » de la part de Justin pour le compte de 2 quand Kassius intervenait. Ce dernier séchait Kidd pour se faire dégager du ring par Gabriel avec un « Dropkick ». Justin couvrait Leo avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Kruger le surprenait avec un « Kruger End » pour la victoire ! Le champion de la NXT, Seth Rollins, défendait sa ceinture face à Corey Graves. A un moment donné, Corey le contrait et appliquait un « The 13th Step » et alors que Seth semblait vouloir abandonner, Ambrose et Reigns s’attaquaient à Corey qui remportait donc le match par disqualification ! Après le combat, alors que le Shield s’en prenait à Graves, Dusty Rhodes envoyait le « Roster » NXT sur le ring. Ils étaient repoussés par les « Heels » qui nettoyaient le ring. Alors qu’il ne restait que Bo Dallas, ils lui portaient leur « Triple Powerbomb » ! Big E. Langston arrivait alors et rejoignait le ring. Le Shield préférait quitter le ring. Dusty Rhodes annonçait alors que Rollins défendrait son titre la semaine prochaine face à Big E. Langston !

Lors de l`émission Main Event du 2 Janvier 2013, sur le ring, on retrouvait The Miz et Michael Cole ! Ce dernier annonçait que le médecin de la WWE avait ausculté le genou de CM Punk et que l’on saurait plus tard dans la soirée si Punk pourrait défendre son titre face à Ryback dans un « TLC Match » lors du 1er Raw de 2013. Le champion Antonio Cesaro se dirigeait vers le ring, Antonio critiquait la vidéo qu’il avait eut juste avant son arrivée vers le ring. The Miz le coupait et lui faisait comprendre que s’il n’était pas content, il n’avait qu’à prendre le premier vol de Suisse Air et rentrer chez lui. Michael Cole calmait le jeu. Les chants « USA » retentissaient alors que Michael rappelait que ce soir, Cesaro affronterait un homme qu’il n’avait encore jamais affronté, le vainqueur de la « Battle Royale » de la semaine passée, le Great Khali. On voyait une vidéo de présentation du Great Khali. Ce dernier était ensuite interviewé par Matt Striker en arrière-scène. Avant que Khali ne puisse parler, il était rejoint par Hornswoggle et Natalya qui montraient leur soutient. Natalya se montrait collante et Hornswoggle lourd. Great Khali les calmait et partait en criant « USA », suivit par les 2 autres… Cesaro répondait sur le ring, que c’était vrai, il était notre champion des USA. Le champion Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face à The Great Khali, accompagné de Natalya et d’Hornswoggle. A un moment donné, Antonio esquivait un « Headchop » puis portait un « European Uppercut » puis un « Springboard Corkscrew European Uppercut ». Antonio parvenait ensuite à porter son « Neutralizer » pour la victoire ! Sur le ring, Matt Striker interviewait le vainqueur du combat, Antonio Cesaro. Ce dernier déclarait que ce n’était pas lui, représentant des USA, mais lui, supérieur à tous les Américains. Il déclarait que ce pays, était le pays de l’opportunité, l’opportunité de prendre tout ce qu’il avait jamais voulu et personne ne l’empêcherait. Antonio défiait le Miz de l’affronter tel un homme. Miz répondait qu’Antonio devrait faire attention à qui il s’adresse, car son règne pourrait bien se terminer prématurément, tout comme sa calvitie ! Antonio rappelait qu’il venait de battre un géant et que le Miz ne se préoccupait que de ses cheveux ou de la façon dont il s’habille. Le Miz reprenait les critiques de Cesaro envers les USA mais qu’il ne connaissait rien des USA. Miz faisait un speech pro USA et concluait par un « You’re In America and it’s Awesome ! ». Kofi Kingston était aux commentaires. Wade Barrett arrivait sur le ring et reprenait Kofi qui venait ‘affirmer qu’il reprendrait son titre à SmackDown!. Kingston répondait qu’il le respectait, mais qu’il avait fait une erreur et n’en referait pas. Kofi rappelait avoir été 4 fois champion Intercontinental, donc ce titre faisait partie de lui et que c’était pour ça qu’il devait le récupérer. Wade traitait Kofi de médiocre et que ce titre devait être autour de la taille de quelqu’un de prestige, un vrai combattant. Il affirmait que jamais Kofi ne le battrait. Il défiait n’importe qui du « Roster » ce soir dans un « Gauntlet Match »… Et prétendait qu’un par un, ses adversaires seraient victime de son « Barrett Barrage ». Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett affrontait Yoshi Tatsu dans le 1er match du « Gauntlet Match ». Barrett séchait Yoshi avec un « Bull Hammer » direct pour la victoire ! Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett affrontait JTG dans le 2ème match du « Gauntlet Match ». Rapidement, Wade se retenait dans le coin pour éviter un « Mug Shot » et portait un « Bull Hammer » pour la victoire. Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett affrontait Justin Gabriel dans le 2ème match du « Gauntlet Match ». A un moment donné, Wade le bloquait sur ses épaules. Gabriel se retenait aux cordes pour se faire envoyer dessus en « Guillotine » puis se prendre un « Bull Hammer » pour la victoire de l’Anglais. Alors que Wade attendait l’adversaire suivant, c’était la musique de Kingston qui retentissait. Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett affrontait Kofi Kingston dans le 2ème match du « Gauntlet Match ». Kingston prenait l’avantage direct et portait un « Boom Drop » puis un « Trouble In Paradise » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 3 Janvier 2013, The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient The Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil). A un moment donné, Young se dégageait d’une tentative de « Samoan Drop » et O’Neil prenait le relais à l’aveugle. Jimmy portait un « Superkick » à Young pour se prendre un « Big Boot » de Titus. Ce dernier paradait avec un sifflet. L’arbitre le réprimandait, ce qui permettait à Jey de porter un « Superkick ». Les portaient un « Double Samoan Splash » pour la victoire de Jimmy. Après le combat, les Usos imitaient la danse des Prime Time Players. Brodus Clay, accompagné de Naomi et Cameron, affrontait Primo, accompagné d’Epico et de Rosa Mendes. A un moment donné, Clay dominait littéralement Primo à qui il portait un «T-Bone Suplex » puis un « Irish Whip » et un « Splash » dans le coin. Epico le déconcentrait du rebord pour se faire dégager. Primo tentait un « Back Stabber » mais Clay le repoussait en se retenant aux cordes puis portait un « Big Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 4 Janvier 2013, Randy Orton se présentait sur le ring. Il disait que c’était le premier SmackDown! et que c’était l’époque des bonnes résolution… Il déclarait vouloir être champion Heavyweight. Il disait que SmackDown! n’était pas sa maison première et annonçait qu’il voulait changer ça et qu’il allait participer au « Royal Rumble Match ». Il était rejoint par Sheamus. Ce dernier s’excusait et disait vouloir faire de même à la base et annonçait aussi sa participation au « Royal Rumble Match » ! Sheamus ajoutait qu’il voulait aussi remercier Randy pour l’avoir aidé contre le Shield lors du dernier Raw… Même s’il ne lui avait rien demandé. Orton le coupait et demandait si Sheamus croyait qu’il était venu là pour l’aider ? Le sauver ?... Non, Orton rappelait que le Shield l’avait mis hors jeu il y a un mois et donc il était intervenu à Raw pour lui, pas pour Sheamus. Randy ajoutait qu’au Royal Rumble se serait chacun pour soit et cette année, ça serait sa soirée. Sheamus rappelait l’avoir gagné l’année précédente. Randy répondait que ça rendrait encore plus spécial quand il éliminerait l’ancien vainqueur justement. Sheamus lui demandait s’il lui arrachait la tête avec le « Brogue Kick » et que son corps restait sur le ring, et ce que ça comptait comme élimination ? Ils étaient coupés par le champion WWE World Heavyweight, The Big Show, qui rejoignait le ring. Ce dernier déclarait que peu importe qui survivra au Royal Rumble, aucun des 2 ne survivra à son « KO Punch ». Show affirmait que l’année 2013 commencerait pour Sheamus, comme 2012 c’était terminée, lui le mettant KO. Concernant Orton, Show affirmait qu’il écraserait le serpent. Il concluait en disant être le plus grand athlète et le plus grand champion de l’histoire de la WWE. Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro le coupait et les trouvait typiquement Américain, discuter à savoir qui était le meilleur… Sheamus lui rappelait être Irlandais. Cesaro répondait que c’était pire lol. Antonio disait qu’en Suisse on ne parlait pas, on prenait les choses en mains… Ce que lui avait fait depuis des mois (en critiquant l'obésité des Américain). Randy lui demandait ce qu’il pensait d’un « RKO » d’un gros américain ? Le GM de SmackDown!, Booker T. arrivait et les calmait et annonçait que les « Heels » affronteraient les 2 « Faces » ce soir ! The Miz affrontait Heath Slater, accompagné des 3MB (Drew McIntyre et Jinder Mahal). Alors qu’il était dominé, le Miz revenait en esquivant une « Ruade » et portait une « Cothesline » dans le coin puis un « Double Axhandle » de la 3ème corde. The Miz n’avait plus qu’à porter un « Skull Crushing Finale » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait le champion Intercontinental, Wade Barrett et le félicitait pour sa victoire sur Kingston pour le titre. Wade reprochait à Matt de rappeler sa défaite à Main Event… Wade disait qu’il fallait juste le présenter comme nouveau champion Intercontinental. Barrett rappelait que Kofi l’avait attaqué par surprise et battu après que Wade et déjà battu 3 hommes. Barrett concluait que ça ne se reproduirait pas ce soir et qu’il conserverait son titre. Hornswoggle, Natalya et The Great Khali affrontaient Epico, Primo et Rosa Mendes. A un moment donné, Primo tentait d’intervenir avec un « Stinger Splash » que Khali esquivait pour qu’Epico se le prenne à la place. Khali passait Primo par-dessus la 3ème corde et séchait Epcio d’un « Headchop » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Kofi Kingston au sujet de son match face à Barrett. Ce dernier admettait avoir perdu son titre mais que c’était peut être sa dernière chance. Il affirmait que ce soir, Barret tomberait sur un « Trouble In Paradise » ! Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait sa ceinture face à Kofi Kingston. A un moment donné, Kofi esquivait un « Bull Hammer » pour lui sauter dessus de la seconde corde mais Wade le contrait avec un « Bull Hammer » de plein fouet pour la victoire ! Layla affrontait Tamina Snuka. Rapidement, Tamina bloquait un « Crossbody » pour la mettre sur ses épaules et porter un « Samoan Drop ». Snuka montait ensuite sur la 3ème corde pour porter un « Superfly Splash » pour la victoire ! Randy Orton et Sheamus affrontaient le champion WWE United-States, Antonio Cesaro et le champion WWE World Heavyweight, The Big Show. Alors que Sheamus allait porter un « Brogue Kick », Randy portait un « RKO » sur Antonio ! Sheamus couvrait alors le Suisse un peu frustré de ne pas avoir pu porter son « Finish ».

Lors de l`émission Monday Night Raw du 7 Janvier 2013, John Cena se présentait sur le ring et après avoir revu les images de la semaine dernière ou il avait fait asperger Dolph et AJ d’excréments, il disait qu’avec cette foule n’était rien de mieux pour commencer l’année 2013. Il fait la promo du match « TLC » entre CM Punk et Ryback mais aussi du retour du Rock ! Il rappelait que dans 3 semaines, il y aura le « Royal Rumble » et que le vainqueur irait dans le « Main Event » de WrestleMania. Alors que John rappelait qu’il participerait au Rumble, il était coupé par l’arrivée de Dolph Ziggler, d’AJ et de Big E. Langston. Ce dernier lui reprochait d’avoir oublié de le mentionner pour le Raw de ce soir en se lançant des fleurs. AJ reprochait ce que Cena avait fait la semaine dernière et demandait si d’aussi lui briser le cœur n’était pas suffisant. AJ se demandait comment elle avait pu perdre son boulot pour John. AJ le traitait de petit homme pathétique. Cena se foutait de sa gueule en disant qu’elle était la 1ère 6ème à remporter le concours de blague. AJ s’énervait et Cena la coupait pour lancer une « Ola » pour fêter ça. Alors que Cena allait blaguer, Dolph le coupait en lui demandant d’arrêter sa merde. John rétorquait que la merde il l’avait fait tomber sur eux la semaine dernière. Ziggler annonçait qu’il entrait aussi dans le Royal Rumble et affirmait que lui et les 28 autres feraient en sorte d’éliminer Cena ! Ce dernier leur souhaitait bonne chance car 2013 irait vers le haut… Et il faisait croire que quelque chose allait tomber du haut pour faire peur à Dolph et AJ alors que Langston restait de marbre. Cena proposait à Dolph qu’ils règlent ça tout de suite et maintenant ! Langston prenait la parole et acceptait pour Ziggler. Ce dernier et AJ n’étaient pas contents ! John Cena affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston. A un moment donné, Dolph appliquait une « Sleeper Hold ». Cena finissait par se dégager mais l’envoyait percuter l’arbitre qui retombait à l’extérieur. John appliquait un « STF » mais l’officiel était KO. Big E. Langston arrivait alors pour casser la prise et portait un « Big Ending » sur Cena et faisait couvrir Ziggler ! Un autre arbitre arrivait plus tard et comptait le tombé jusqu’à 2. Cena portait un « Attitude Adjustment » pour la victoire ! La championne WWE Divas, Eve Torres, défendait sa ceinture face à Kaitlyn. Plus tard, Kaitlyn portait un « Flying Shoulder Tackle » et un « Snap Reverse DDT » pour le compte de 2. Eve se dégageait et la repoussait pour quitter le ring. Eve prenait sa ceinture et passait par-dessus la barrière de sécurité pour se faire décompter ! En arrière-scène, on retrouvait Santino Marella qui parlait avec Ricky Steamboat et lui disait que son match favori était Ricky contre le Macho Man Randy Savage à WrestleMania III. Ricky le remerciait et déclarait que c’était le summum de sa carrière. Marella disait être un bon ancien champion Intercontinental et parlait du fait que le Cobra et le Dragon ne se sont jamais affrontés. Ils étaient interrompus par le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett qui les rejoignait. Wade ridiculisait les 2 hommes et déclarait que maintenant qu’il était champion Intercontinental, ce titre disait à nouveau quelque chose. Wade se foutait de Steamboat et quittait. Ricky proposait à Santino d’être dans son coin ce soir. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Randy Orton au sujet de sa participation au Royal Rumble. Randy rappelait qu’à l’instar de Sheamus, il était aussi un ancien vainqueur et qu’il avait bien l’intention de recommencer cette année. Orton disait qu’il y avait 29 autres participants mais qu’il y avait qu’un Randy Orton. Il était coupé par les 3MB. Slater annonçait qu’ils participaient aussi au Royal Rumble qu’ils allaient faire Rock’n’Roller et que l’un d’entre-eux irait en « Main Event » de WrestleMania. Randy demandait qui allait l’affronter ce soir ? Heath lui proposait de choisir… Orton choisissait Slater ! Les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), affrontaient la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Rhodes repoussait Kane pour se prendre un « Petit Paquet » de Bryan pour le compte de 2. Cody appliquait un « Cross Rhodes » pour la victoire ! Randy Orton affrontait Heath Slater, accompagné de Jinder Mahal et de Drew McIntyre. A un moment donné, Randy passait en mode vipère et plaçait un « RKO » pour la victoire ! Après le combat, Jinder et Drew tentaient de s’en prendre à Orton qui répondait à coups de « RKO ». Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, affrontait Santino Marella, accompagné de Ricky « The Dragon » Steamboat, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Wade quittait le ring et portait une « Guillotine » du rebord pour revenir. Barrett en terminait avec un « Bull Hammer » pour la victoire ! Après le combat, alors que Steamboat se préoccupait de Marella, il faisait reculer Wade alors que ce dernier semblait vouloir lui faire un sale coup. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus au sujet de sa participation au Royal Rumble Match » et rappelait que Sheamus l’avait gagné pour aller ensuite à WrestleMania et remporté le titre en 18 secondes. Striker se demandait si Sheamus recommencerait cette année. Sheamus répondait savoir qu’il pouvait le refaire, peut-être pas reprendre le titre en 18 secondes. Les 3MB se présentaient et Sheamus se fichait d’eux. Slater affirmait qu’Orton avait eut de la chance. Sheamus se fichait de leurs talents de chanteur. Sheamus proposait de chanter « Danny Boy » avec celui qui restera debout après un « Brogue Kick ». The Miz était aux commentaires. Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, affrontait The Great Khali, accompagné de Natalya et Hornswoggle, dans un « Non-Title Match ». Alors qu’il était dominé, Antonio revenait avec une « European Uppercut » puis une « Very European Uppercut » et un « Neutralizer » pour la victoire ! En arrière-scène, Mad Maddox rejoignait Paul Heyman qui était au téléphone. Ce dernier raccrochait en répétant à Maddox ce qu’il lui avait dit la semaine dernière : Ne pas le voir dans sa vie. Maddox lui demandait pour qui il se prenait, prétextant que Paul n’avait pas à lui parler comme ça vu comment il pouvait lui rendre service à lui et Punk. Paul s’interrogeait et Brad disait qu’il réfléchissait à demander à Vickie Guerrero de reprendre son rôle d’arbitre dans le match de championnat. Paul lui demandait de rien entreprendre et de rester loin de lui tout en le menaçant... Sheamus affrontait Jinder Mahal, accompagné des 3MB (Heath Slater et Drew McIntyre.). A un moment donné, Slater montait sur le rebord du ring et Sheamus le montait dessus pour l’envoyer percuter Mahal avant de lui porter une « Double Clothesline » et le passer par-dessus la 3ème corde. Sheamus remontait Jinder et séchait Drew d’un coup de pied à la mâchoire. De retour sur le ring, Sheamus virait Heath du rebord avec un « Brogue Kick » puis portait son « White Noise » pour en terminer avec son « Brogue Kick » pour la victoire ! Le champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heyman, défendait sa ceinture face à Ryback dans un « TLC Match ». Alors que Ryback allait décrocher la ceinture, les lumières s’éteignaient ! A leur retour, Ambrose et Rollins étaient au sommet ! Ryback les repoussait ! Reigns descendait Ryback de l’échelle mais ce dernier dégageait les 3 membres du Shield. Ryback remontait à l’échelle mais le Shield intervenait à nouveau et ils lui portaient leur « Triple Powerbomb » à travers une table ! CM remontait difficilement à l’échelle et décrochait sa ceinture pour la victoire… En arrière-scène, Matt Striker interviewait CM Punk et Paul Heyman. Avant que Matt ne puisse dire quoi que ce soit, CM disait n’avoir rien à voir avec le Shield et promet qu’il va lâche une autre « Pipebomb » ce soir avant que le Rock ne puisse s’adresser à la foule. En arrière-scène, on retrouvait Kane et Daniel Bryan qui se rejetaient la faute l’un envers l’autre pour leur défaite. Les cris « Yes/No » partaient. Vickie les coupait et leur annonçait que la semaine prochaine, ils auraient une évaluation apr le Docteur Shelby. Les 2 s’engueulaient à savoir si Shelby était un monstre ou un naze. Le champion WWE World Heavyweight, The Big Show, affrontait Kofi Kingston dans un « Non-Title Match ». Kofi acculait Show dans le coin et lui portait des « Kicks ». Big Show parvenait à lui décrocher un « KO Punch » alors que l’arbitre repoussait Kofi et le couvrait pour la victoire. Sur le ring, on retrouvait le champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heyman. Punk retirait le logo WWE du micro et disait qu’il était temps de parler de chose personnelle. Il expliquait que personne n’avait compris le mot « Pipebomb »… C’était la vérité, l’honnêteté… Tout ce dont les fans manquaient. Il expliquait c’être retourné contre les gens car on lui manquait de respect… Mais c’était un mensonge. Il disait avoir pensé tout ce qu’il avait dit, sauf pour les glaces car les gens étaient assez gros comme ça. Il disait qu’il aurait pu partir, mais il avait préféré créé ce Rebel, cet anti-héro… Car il savait que les gens aimaient crier pour leurs héros. CM déclarait peu importe être le meilleurs sur le ring, au micro, aux commentaires (en traitant ces 2 derniers de clowns)… C’était du blindé et personne ne pouvait le percer. Punk disait qu’ici, plus on était populaire, plus on y faisait de l’argent. Plus les gens soutenaient, plus on avait d’opportunités (il prenait l’année 2012 de Cena en exemple). Il donnait ensuite l’exemple de Daniel Bryan (avec son sourire et des catchphrases), de Brodus Clay (qui dansait avec les enfants), de Little Jimmy qui avait plus sa place que Tyson Kidd ! Le public suivait et CM les prenait à témoin. Il disait que c’était un cirque pour divertir les gens et que ça avait toujours été comme ça. Il disait que personne, jusqu’à lui, n’avait pu faire carrière sans les gens, sauf lui ! Il affirmait que s’il avait catché à l’époque de Bruno Sammartino, il aurait été champion 50 ans, car catcher au Madison Square Garden 1 nuit par mois c’était facile. Il disait que l’on ne aurait pas vu Hogan catcher Ryback dans un match « TLC » car il la faisait à la facile. Il disait que lui catcher tout les soirs et que donc une année de règne à lui en représentait 20 pour les anciens. CM affirmait ne pas avoir du succès grâce au gens mais à leurs dépends. Il disait être le plus honnête ici, car d’autres auraient dit qu’il le faisait pour les gens, pour Floride. Il imitait le Rock qui aurait dit être à Tampa Bay, Floride… Mais pas lui, car il y en avait rien à foutre de Tampa. Il disait qu’il y avait des bons et des mauvais gens et lui était un mauvais ! Il se foutait de Ric Flair, Shawn Michaels, Edge, qui parlaient des gens et les traitait de menteurs. Il disait être le « Best In The World » puis affirmait que les gens étaient nés pour payer pour voir les champions. Il disait qu’il y avait des Superstars et des nobody… Lui était une Superstar et les gens étaient rien. Il disait que si les Superstars étaient des amis pourquoi elles ne venaient pas là ? Alors qu’on lui indiquait que c’était la pub, il déclarait que c’était lui qui décidait quand c’était la pub. Il répétait que les gens ne comptaient pas quand la pub arrivait. Au retour de pub il affirmait que lors du 1er Raw de 2014, il serait toujours le champion. Il parlait du Rock et après, quand il avait battu Del Rio pour ce titre, il avait battu le système. Il rappelait avoir battu des super héro, peu importe de John Cena, Ryback, Chris Jericho, Kane, Big Show, Dolph Ziggler, il avait aussi battu les gens. Il affirmait qu’il en ferait de même avec le Rock et traitait les gens de perdant… Il était coupé par l’arrivée de The Rock qui le rejoignait sur le ring. The Rock disait l’avoir laissé dire ce qu’il avait à dire pour savoir à qui il aurait à faire au Royal Rumble et il pensait donc que Punk est délirant. Le Rock disait que le vrai chiffre à retenir n’était pas celui du nombre de jours de règne de Punk, mais le chiffre 20… 20 jours qu’ils restaient d’ici là à leur match du Royal Rumble. Les 20 jours qu’ils restaient à Punk ! The Rock affirmait que ce n’était Punk qui avait jeté les gens, mais les gens qui l’avaient jeté. Le Rock faisait une blague sur les glaces puis lui demandait de l’écouter. Il lui parlait que dans le WWE Universe, c’était eux qui avaient de la voix. The Rock disait que les gens allaient chanter quelque chose qui suivrait Punk toute sa vie… « Cockie Puss »… Les gens reprenaient. CM Punk les traitait de marionnettes et qu’ils étaient des perdants comme le Rock serait perdant. The Rock disait s’être levé à 4H, pris son petit déj, être aller à la gym, venu ici pour dire « Finaly The Rock Has Come Back To Tampa ». Les chants « Rocky » se faisaient entendre. The Rock expliquait être de retour pour 3 choses, divertir les gens, stopper Punk et après 10 ans, reprendre le titre ! The Rock disait avoir suivi Raw et vu ce Punk avait fait et dit, ainsi que ses mensonges… The Rock se foutait de la gueule de CM. Il disait que ce dernier était peut-être devenu le champion, mais aussi le plus grand salaud ! The Rock lui demandait de ne plus jamais dire que les gens ne comptaient pas… Punk lui ne comptait pas ! Alors que ce dernier tentait de dire qu’il comptait… The Rock répondait part « Doesn’t Matter. The Rock affirmait que Punk ne l’empêcherait pas d’être champion. CM lui faisait face, affirmait qu’il était content qu’il soit de retour, peu importe les conditions, il lui botterait le cul. Punk rappelait que jamais il ne l’avait affronté, peu importe ces blagues, il lui botterait le cul car il était le « Best In The World ». Il rabaissait la carrière du Rock. CM affirmait qu’au Royal Rumble, The Rock ne ferait pas le poids pour affronter dieu ! The Rock rétorquait qu’il était le « Great One » et qu’il connaissait Punk et qu’il avait déjà goûté au « GTS » et au « Anaconda Vice »… The Rock disait que Punk l’avait embarrassé mais dans 20 jours, c’était terminé. The Rock se fichait de lui et de ses tatouages et d’en rajouter 2 de plus… Il concluait qu’il lui botterait le cul au Royal Rumble et il lui portait un « Rock Bottom » ! The Rock prenait ensuite la ceinture et célébrait…

Lors de l'émission NXT du 9 Janvier 2013, Yoshi Tatsu et Percy Watson affrontaient The Family (Eric Rowan et Luke Harper). Avant l’arrivée de ces derniers, Bray Wyatt arrivait sur la plateforme pour présenter « sa famille » qu’il disait être forte et dangereuse quand ils étaient ensemble… A un moment donné, Tatsu portait un « Headkick » à Luke qui esquivait un « Round House » de la 3ème corde pour porter une « Ruade » et un « Spinaround Clothesline » pour la victoire ! Paige affrontait Emma qui faisait ses débuts à la NXT. A un moment donné, Paige la repoussait et portait un « Back Kick » puis un « Paige Turner » pour la victoire ! Bo Dallas et Michael McGillicutty affrontaient Primo et Epico, accompagnés de Rosa Mendes. A un moment donné, Michael portait un « Saito Suplex » puis « Running Forearm » sur Primo pour le compte de 2 quand Epico intervenait. Ce dernier empêchait Dallas d’intervenir. McGillicutty passait Epico par-dessus la 3ème corde pour se prendre un « Back Stabber » de Primo pour la victoire ! Le champion de la NXT, Seth Rollins, défendait sa ceinture face à Big E. Langston dans un « No Disqualification Match ». Rapidement, le Shield arrivait et s’en prenait à Big E. ! Roman et Dean l’envoyaient dans les escaliers en fer et relevaient leur partenaire. Plus tard, le Shield remontait sur le ring pour s’en prendre à nouveau à Big E. Là, plusieurs catcheurs accouraient sur le ring ! Les premiers se faisaient sortir mais les renforts parvenaient à virer le Shield. Rollins portait un « Blockbuster » pour le compte de 2 ! Langston en bloquait un second pour porter son « Big Ending » pour la victoire et le titre NXT ! Après le combat, plusieurs « Faces » venaient célébrer avec Big E. sur le ring !

Lors de l`émission Main Event du 9 Janvier 2013, on voyait une présentation de Sheamus puis de Dolph Ziggler. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus et disait que 2012 avait été sa meilleure année, mais notait que Sheamus n’avait pas le titre WWE World Heavyweight en 2013. Matt demandait donc si ça gênait Sheamus que Dolph prenne le titre avant que Sheamus ait sa chance. Sheamus rappelait que le Rumble était dans quelques semaines et WrestleMania était dans quelques mois. Il garantissait que Dolph aurait peur d’encaisser sa mallette alors que lui remporterait le Royal Rumble et irait à WrestleMania pour récupérer le titre. Sheamus admettait les qualités de Ziggler, mais réaffirmait qu’il avait peur d’encaisser. Sheamus pour venir avec qui il voulait, Langston, le Shield etc… Il avait un « Brogue Kick » pour chacun d’eux ! En arrière-scène, Josh Matthews tentait d’interviewer Ziggler en lui demandait si après sa défaite contre Cena à Raw, il n’était pas entrain de perdre du momentum ? Langston répondait à la place de Ziggler et faisait peur à Josh qui partait. Dolph félicitait Big E. Sheamus affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston. A un moment donné, Sheamus tentait un « Brogue Kick » que Dolph esquivait. Sheamus esquivait un « Superkick » pour se prendre un « Brogue Kick » ! Dolph retombait à l’extérieur et perdait par décompte quand Big E. s’approchait de Sheamus qui préférait remonter sur le ring… Après le combat, Langston semblait vouloir en découdre avec Sheamus et montait sur le rebord du ring pour finalement faire demi-tour. Zack Ryder affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Wade contrait un « Rough Ryder » et l’envoyait, tête la première dans le coin puis le séchait de son « Bull Hammer » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 10 Janvier 2013, The Miz affrontait Tensai. Alors qu’il était dominé, ce dernier tentait de revenir pour se prendre un « Skull Crushing Finale » pour la victoire ! Zack Ryder et Brodus Clay, accompagnés de Naomi et Cameron, affrontaient Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil). A un moment donné, Brodus prenait le relais pour reprendre l’avantage avec des « Clothesline » avant de virer Titus O'Neil de son coin. Clay ajoutait un « Splash » sur le coin sur Darren avent de l’envoyer au sol pour le compte de 2 quand O'Neil intervenait. Zack portait son « Rough Ryder » à ce dernier et Brodus en terminait avec un « Big Splash » sur Darren pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 11 Janvier 2013, le GM de SmackDown!, Booker T., rejoignait le ring. Il affirmait qu’ils allaient débuter cette nouvelle année avec un « Bang ». Il reconnaissait que le dernier Raw avait été épic. Il promettait que SmackDown! pouvait faire encore mieux. Il rappelait qu’à Raw, Cena avait affronté Ziggler… Il annonçait qu’Antonio Cesaro affronterait Randy Orton ce soir. Booker T annonçait que le Rock serait aussi là ce soir. Enfin, Booker T. concluait en annonçant que le Big Show défendrait son titre face à Alberto Del Rio dans un « Last Man Standing Match ». Le Big Show rejoignait le ring et se plaignait auprès de Booker T. de cette décision. Show prenait un micro et accusait Booker T. de se livrer à une vendetta personnelle contre lui. Le Big Show demandait au GM quel problème il avait à ce qu’il soit champion ? Show pensait qu’il faisait ça car il y avait une communauté Latino à Miami. Le Big Show affirmait qu’Alberto Del Rio n’avait pas sa classe et qu’il n’y avait aucun héro Latino… Il affirmait que personne ne pourrait le stopper. Big Show montait sur le ring et insultait les fans en les traitants d’inférieur. Il se montrait menaçant vis-à-vis de Booker T. qu’il attrapait à la gorge et lui ordonnait de changer d’idée. Là, Alberto arrivait et après plusieurs « Kicks » et autre « Enzuigiri », il le dégageait du ring avec un « Dropkick ». Randy Orton affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». Dans une interview préenregistrée, Antonio annonçait sa participation au Royal Rumble. Il arrivait sur le ring avec le drapeau Américain. A un moment donné, Randy le contrait avec un « Back Breaker » puis enchainait avec un « DDT » dans les cordes. Orton passait en mode « Viper » mais le Shield intervenait et s’attaquait à lui. L’arbitre disqualifiait Antonio. Le Shield portait son « Powerbomb » à 3 sur Randy… En arrière-scène, Matt Striker interviewait le 3MB (Drew McIntyre, Heath Slater et Jinder Mahal) au sujet de leur participation au Royal Rumble. Les 3MB étaient confiants puis affirmaient qu’ils allaient avoir le dessus sur Sheamus ce soir… On voyait une vidéo du champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heynan au Sun Life Stadium ou avait eut lieu le WrestleMania l’année dernière et ou le Rock avait eut son dernier match. Punk rappelait que le Sun Life était aussi le stade de l’équipe de l’Université de Foot US de Miami. Punk affirmait être fan du Rock et plus particulièrement de sa carrière en Foot US. Punk enfilait le maillot de footbaleur US du Rock. CM se fichait que la salle ou le Rock avait eut sa gloire dans le Foot US Universitaire avait disparue comme celle ou il avait eut sa gloire dans le catch passé était morte aussi. CM affirmait que le temps du Rock à la WWE était passé car c’était son ère à lui maintenant. Punk parlait de la présence du Rock ce soir, à SmackDown!, son show et que quand il annoncera que ce soir, le « Rock Has Come Back To Miami » qu’il fallait qu’il sache que jamais il ne reviendrait à la maison… En arrière-scène, Matt Striker interviewait Alberto Del Rio au sujet de son altercation avec le Big Show et le match pour le titre ce soir face à ce dernier. Alberto revenait sur les insultes sur les Latinos et son attaque sur Ricardo. Il déclarait que le Big Show ne connaissait rien des Latinos. Il affirmait que ce soir, le Big Show aurait une image parfaite sur ce que signifie « La Famille ». Il concluait que ce soir, il remporterait le titre. AJ Lee et Dolph Ziggler, accompagnés de Big E. Langston, affrontaient Great Khali et Natalya, accompagnés d’Hornswoggle. A un moment donné, Natalya la décrochait et la malmenait au sol. Natalya la séchait d’une « Rolling Clothesline » et tentait un « Sharpeshooter » qu’AJ bloquait. Natalya la frappait dans le coin. AJ la mordait pour revenir et portait un « Sliced Bread #2 » pour la victoire. Après le combat, Big E. Langston séchait Khali et Ziggler ajoutait un « Fameasser ». Langston attrapait Hornswoggle et lui portait son « Big Ending » ! On voyait une vidéo du champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heynan au Sun Life Stadium. Il revenait sur les propos du Rock qui disait que son règne de champion était terminé. Punk ne comprenait pas que le Rock puisse croire pouvoir le battre. Punk affirmait que les gens ne méritaient pas d’être sauvés. Il disait que le « Best In The World » était meilleur que les gens et que le Rock. Heyman ajoutait que Punk n’était pas seulement meilleur que le Rock, mais que tout le monde car il était le « Best In The World ». Heyman disait que le Rock se prenait pour un héro qui allait battre le méchant et aller à WrestleMania avec le titre. Paul disait que Punk avait passé sa carrière à anéantir la vision et les rêves des gens. Heyman disait qu’à l’ère de CM Punk, « It’s Doesn’t Matter What Your Vision Is ». Punk quittait le maillot du Rock et le jetait à terre. The Rock se présentait sur le ring et les chants « Rocky » se faisaient entendre. Il lançait son « Finally The Rock Has Come Back… Home ! ». Il déclarait que c’était un show et une nuit spéciale. Il montrait la présence de Florida dans le public. Il disait être de retour dans le show qui s’appelait SmackDown! grâce à lui. Il disait être là dans la foulée de ce qui c’était passé à Raw et se disait triste que CM Punk ne soit pas là. Il rappelait que tout avait commencé ici pour lui quand il jouait au Foot US. Il affirmait qu’il battrait Punk au Royal Rumble et remporterait le titre WWE. Alors qu’il demandait aux gens s’ils voulaient prendre du plaisir, il était interrompu pas la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandows). Sandow se présentait comme le sauveur intellectuel des masses et présentait son partenaire et meilleur ami, Cody Rhodes. Il disait être la pour aider et corriger le Rock. Cody affirmait que le Rock ne deviendrait pas champion, alors qu’eux si. Rhodes rappelait leur victoire sur la Team Hell No à Raw et déclarait qu’ils ne pensaient pas que le Rock méritait ce temps d’antenne. Cody demandait au Rock pourquoi il ne quittait pas ce ring avant de ne plus en avoir le choix ? The Rock répondait en se fichant des moustaches de Cody et de la tenue de Damien et disait qu’ils avaient sacrément les couilles de venir là. Il en rajoutait sur les moustaches de Rhodes qui répondait être un adulte et que s’il voulait se laisser pousser la moustache, il le faisait. Sandow proposait que comme The Rock était le « People Champ », il pourrait peut-être répondre à 3 questions, ce que le public n’était jamais parvenu. Si le Rock répondait juste, il restait, sinon il quittait. The Rock répondait par un « Just Bring it ». Cody se fichait de Miami pour se faire huer. Damien posait la question N°1 et demandait le silence : « Qui a été le 19ème président des USA ? ». The Rock répondait « Rutherford B. Hayes, bitch ». Sandow répondait que le « B » ne voulait pas dire ça, mais il avait raison. Le Rock répondait savoir ce qu’était le 19ème siècle, comme la barbe et les yeux de Sandow qui étaient du 19ème siècle et qui seraient pareil si Abraham Lincoln c’était accouplé avec un Gremlins mdr. Rhodes rebondissait sur les films et Rock lui demandait de ne pas donner manger à Damien après minuit lol. Cody posait la question N°2 : « Qui a remporté l’Academy Award du meilleur film en 1993 ? ». Le Rock répondait « La Liste De Schlinder » au grand dam de Rhodes. Rock se fiche de ce dernier en disant qu’il s’y connait en liste, car il passe la majorité de son temps sur une « Craigslist ». Alors que le Rock se fichait de Rhodes et prenait Lilian Garcia à témoin, Sandow demandait le silence. Le Rock le coupait et demandait pourquoi lui ne poserait pas une dernière question ? Il ajoutait que s’ils répondaient juste, ils auraient une grosse récompense de sa part et de celle de Miami. Le Rock demandait « Que se passe-t’il lorsque vous combinez un ensemble de minéraux géologiques avec sa forme la plus basse ? ». Sandow répondait « Rock Bottom » et le Rock répondait « Exactement » avant de lui en porter un ! Rhodes ne bougeait pas et reculait même. Il retirait sa veste pour se prendre un « Spinebuster » puis un « People’s Elbow » ! Sheamus affrontait 3MB (Drew McIntyre, Heath Slater et Jinder Mahal) dans un « 3-On-1 Handicap Match ». Slater débutait face à Sheamus et quittait le ring. Finalement Heath remontait pour se prendre un « Brogue Kick » pour la victoire sous les yeux de Drew et Jinder qui n’osaient pas monter sur le ring. Les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) affrontaient les Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Young contrait Kane du rebord avec une « Guillotine » mais le Big Red Monster le séchait d’un « Uppercut ». Il attrapait Young à la gorge mais O'Neil venait en renfort. Les 2 se dégageaient pour se prendre un saut de la 3ème corde de Bryan. Kane en terminait avec un « Chokeslam » sur Darren pour la victoire. Le champion WWE World Heavyweight, The Big Show, défendait sa ceinture face à Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez dans un « Last Man Standing Match ». A un moment donné, le Big Show prenait un morceau d’escalier et tentait de frapper Alberto avec contre le poteau. Ce dernier esquivait et Show se cognait lui-même la tête avec l’escalier. Del Rio lui jetait ensuite le morceau de l’escalier plusieurs fois. Show s’écroulait. Alberto lui renversait la table des commentateurs dessus. Del Rio se relevait au compte de 7, alors que le Big Show, coincé sous la table, ne se relevait pas ! Alberto remportait le match et le titre WWE World Heavyweight !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 14 Janvier 2013, ce soir là, c’était les 20 ans de Raw. L’émission débutait avec un mix des différentes intros de Monday Night Raw depuis 20 ans. Le président de la WWE, Vince McMahon, souhaitait la bienvenue à l’anniversaire des 20 ans de Monday Night Raw. Il disait que l’on avait surtout vu du divertissement à Raw et que rien qu’aux USA, 4 milliards de gens combinés avaient pu regarder Raw. Il disait que tout ça était grâce à son génie et remerciait les fans. Il déclarait que l’on continuerait d’écrire l’histoire ce soir et annonçait que Dolph Ziggler affronterait John Cena dans un « Steel Cage Match ». Il annonçait aussi que The Rock réaliserait un concert ce soir. Vince était coupé par l’ancien champion WWE World Heavyweight, The Big Show. Ce dernier déclarait que la célébration devrait attendre car il voulait parler de la travestie de justice qui avait eut lieu lors du dernier SmackDown!. McMahon rétorquait qu’il n’aimait pas qu’on lui dise quoi faire, qu’il n’aimait pas être interrompu et qu’on l’appelle par son prénom. Show s’excusait et réaffirmait qu’ils devaient en parler. Vince se fichait de lui en blaguant que Show avait maigri… Show allait dans se sens et Vince blaguait en disant qu’il avait perdu sa ceinture ! Alors que The Big Show prenait sur lui et reparlait du dernier SmackDown!, Vince proposait qu’on fasse voir des images. Show tentait de l’en dissuader, mais McMahon lançait les images. On voyait comment Alberto Del Rio avait remporté le titre Heavyweight dans un « Last Man Standing Match » en le coinçant sous la table des commentateurs. The Big Show prétendait ne pas avoir été prêt pour ce combat et reprochait à Booker T. de l’avoir mis dans ce type de match pour faire de Del Rio un héro vis-à-vis des Latino. The Big Show affirmait que Booker T. était jaloux de lui et que ce dernier et quiconque dans ce pays étaient inférieur à lui. Vince lui demandait ce que The Big Show voulait de lui ? The Big Show proposait à Vince qu’il retire le titre à Alberto. Ricardo Rodriguez arrivait sur la plateforme et faisait la présentation du nouveau champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio. Ce dernier déclarait que pour géant, le Big Show paraissait petit. Alberto rappelait comment Show s’en était pris à Ricardo et traitait Show de pleurnicheur. Alberto le défiait pour un match ce soir. The Big Show refusait car il disait ne pas être prêt. Del Rio répondait que Show était plus fort que lui, il ne lui manquait que les Corones. The Big Show refusait de prendre son match ce soir et affirmait qu’il déciderait de quand et ou… Il déclarait que le meilleur lieu n’était pas ici à Houston, mais préférait lors du PPV Royal Rumble. The Big Show affirmait qu’il y mettrait Alberto KO et reprendrait son titre. Alberto l’insultait et The Big Show trouvait que ce n’était pas correct de la part d’un champion. Alberto annonçait que lui et Ricardo avaient un cadeau de lui. Alors que Ricardo avait un seau dans les mains, The Big Show le mettait en garde. Ricardo jetait le contenu qui était des confettis. The Big Show tentait de s’en prendre à lui mais Del Rio l’en empêchait pour le virer du ring avec un « Enzuigiri ». Randy Orton affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Randy portait un « DDT » dans les cordes et passait en mode « Viper ». Wade repoussait une tentative de « RKO » et l’envoyait, épaule la première dans le poteau du ring. Wade ajoutait son « Bull Hammer » pour la victoire ! En arrière-scène, Eve Torres tombait sur le GM de SmackDown! et Theodore Long. Booker T. annonçait que Vickie lui avait donnée une bonne idée pour son match de championnat ce soir… Si elle se faisait décompter ou disqualifier, elle perdrait son titre face à Kaitlyn. Eve tentait de séduire Booker qui semblait tomber dans le piège pour se marrer d’un coup en disant « Dis moi que tu n’as pas tenté ça ? ». Long se marrait et Eve le giflait ! On retrouvait la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) qui étaient chez le Docteur Shelby pour leur évaluation. Daniel suggérait à Kane de mentir et de dire à Shelby ce qu’il voulait entendre. Kane acceptait et serrait la main de Bryan. Shelby arrivait à ce moment là et était heureux de les voir ainsi. Les 3 se prenaient dans les bras. Shelby disait avoir des questions pour chacun. Il demandait à Daniel ce qu’il aimait de Kane. Daniel répondait sa taille, de mettre les coins en feu, et était un bon danseur (Kane hallucinait sur le dernier point). Kane répondait que Bryan était agile et avait une belle barbe. Kane ajoutait qu’en plus, Bryan n’avait pas peur d’admettre que dès fois, il portait des vêtements de femme mdr. Bryan tiquait aussi mais restait calme. Shelby faisait venir la Team Rhodes Scholars, qui grâce à l’antagonisme que la Team Hell No avait envers eux, ça aiderait ces derniers à aller dans un meilleur état d’esprit. Les Rhodes Scholars critiquaient la méthode de Shelby. Ce dernier répondait les avoir fait venir pour aider Daniel et Kane, pas pour le critiquer. Sandow rétorquait que si Shelby voulait qu’il aide la Team Hell No, fallait peut-être qu’il comprenne ce qu’il tentait de faire. Shelby répondait savoir ce qu’il faisait. Sandow mettait Shelby en colère quand il mentionnait le nom de Dr. Phil et déclarait qu’il serait d’une meilleure aide pour les Hell No. Shelby leur demandait de dégager. La Team Hell No s’attaquait au Rhodes Scholars. Kane déclarait que c’était ce qu’il appelait une place heureuse et avec Daniel et Shelby ils criaient « Yes ». Le co-champion WWE Tag-Team, Kane, accompagné de Daniel Bryan affrontait Damien Sandow, accompagné de Cody Rhodes. Rapidement, Kane bloquait un saut de la 3ème corde en l’attrapant à la gorge et portait un « Chokeslam » pour la victoire ! Sur le ring, Justin Roberts annonçait le 1er intronisé au WW Hall Of Fame 2013… Mick Foley ! Ce dernier rejoignait le ring. Les chants « Foley » retentissaient. Il remerciait les fans pour leur accueil ici, à Houston Texas ! Mais, le Shield arrivait alors et rejoignait le ring par la foule. Alors que les 3 encerclaient Mick, Ryback accourait sur le ring et s’attaquait aux « Heels » qu’il virait du ring pour ne garder que Roman. Les 2 autres remontaient en renfort mais Randy Orton arrivait à son tour, suivit peu après de Sheamus. Les « Faces » reprenaient le contrôle. Ryback portait son « Shell Shocked » à Ambrose et le Shield battait en retraite. Sur le ring, Josh Matthews interviewait Ryback qui venait de se venger du Shield. Ryback disait qu’à chaque fois qu’il se battait face à CM Punk, le Shield permettait à Punk de conserver son titre. Il disait qu’il ne pourrait s’empêcher de prendre au Shield ce qu’il lui avait pris et concluait avec des « Feed Me Shield ». On voyait un montage vidéo des mauvaises « Gimmicks » à la WWE à travers les années avec : Bastion Booger, Gillberg, Beaver Cleavage, The Sultan, « Real Man's Man » Steve Regal, Goldust et bégaiement, The Boogeyman, Man Mountain Rock, Adam Bomb, Mantaur, Mideo à poile, Rockabilly, le Goon, le Repo Man, Who ?, les Oddities, Doink The Clown, Max Moon, Chainsaw Charlie, Duke « The Dumpster » Droese, Avatar, Sultan, Abe « Knuckleball » Schwartz… La championne WWE Divas, Eve Torres, défendait sa ceinture face à Kaitlyn. A un moment donné, Torres retombait à l’extérieur du ring. Eve envoyait la challenger dans les barrières de sécurité puis la passait par-dessus. Alors qu’Eve pensait que Kaitlyn était à l’extérieur, cette dernière lui portait un « Spear » par surprise pour remporter le match et le titre WWE Divas ! En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Brodus Clay. On revenait sur les commentaires de CM Punk contre Brodus de la semaine passée. Brodus Clay s’énervait des propos de Punk et affirmait que sa « Pipe Bomb » allait lui exploser au visage ! Dans un montage vidéo, on revoyait sur la rivalité entre Donald Trump et Vince McMahon de 2007. Brodus Clay, accompagné de Cameron et de Naomi, affrontait CM Punk, accompagné de Paul Heyman, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, CM esquivait un « Splash » dans le coin et le séchait d’un « Low Kick » pour porter un « Diving Elbow » puis un « Anaconda Vice » pour la victoire ! Après le combat, Punk prenait la parole sur le ring. Il disait être venu là pour faire ce qu’il faisait chaque semaine. Il disait que le Rock allait en faire de même et certains trouvaient ça plus divertissant. Punk disait que les gens avaient le droit dépenser ce qu’ils voulaient, mais ne devaient pas cacher les faits… Faire abandonner un mastodonte de 180 kilos était un fait ! D’avoir le titre le plus important au monde, était un fait. De l’avoir depuis 421 jours, un fait ! Il disait que le Rock allait faire son show, mais peu importe ce que les gens pensaient, au Royal Rumble, le Rock ne repartirait pas avec le titre, car Punk était le « Best In The World » et ça, c’était un fait ! Dans un montage vidéo, on voyait les segments avec des véhicules à Raw. Le camion de bière de Stonecold, l’ambulance de Kane avec Lita. Le Quad de Stonecold montant sur la limousine de Vince. Shane envoyant une limousine avec Kane dedans passer sous un camion. Alberto Del Rio renversant le père noël. Austin vidant une benne à ciment dans la voiture à McMahon. Khali percutant Cena avec une voiture. La DX taggant la limousine de Vince et lui détruisant les roues arrières. Edge imitant le Nature Boy. McMahon mettant Bischoff dans une benne à ordure. Sheamus volant la Ferrari de Del Rio. Les Cryme Tyme et Cena détruisant la limousine de JBL. Austin sautant sur Vince sur le ring d’un véhicule à bière. Austin roulant sur la voiture du Rock avec un « Big Foot ». Kofi Kingston détruisant la voiture Nascar de Randy Orton. L’explosion de la limousine de Vince… En arrière-scène, on retrouvait Mick Foley au téléphone qui était rejoint par The Rock. Mick lui tendait la main. Le Rock disait ne pas avoir traversé la salle pour lui serrer la main… Puis les 2 se prenaient dans les bras. Rock le félicitait pour son « Hall Fame ». Foley débutait ses phrases avec « Finaly »… Le Rock lançait alors son « Finaly The Rock Has Come Back To Houston »… Le Rock faisait un « Speech » pour fêter le fait que Mick soit au Hall Of Fame. Vickie Guerrero les rejoignait et leur demander de faire moins de bruit et rappelait que c’était son show, pas celui du Rock. Vickie demandait au Rock s’il avait quelque chose à dire… Ce dernier répondait négativement. Foley s’en étonnait ? Après le départ de Vickie Mick demandait au Rock pourquoi il n’avait rien dit et ce dernier lui conseillait de regarder son concert et le félicitait à nouveau. Sheamus affrontait 3MB (Heath Slater, Jinder Mahal et Drew McIntyre) dans un « Over the Top Rope Challenge ». Sheamus attaquait McIntyre mais les 2 autres venaient aider ce dernier. Sheamus les repoussait pour se faire acculer dans les cordes puis le coin. Sheamus les repoussait à nouveau et cognait la tête de Slater dans le coin. McIntyre et Mahal l’envoyaient dans les cordes mais il les contrait et portait un « Rolling Hills » sur Drew. Sheamus tentait de le sortir, mais Jinder, puis Heath, venaient en renforts. Plus tard, les 3 « Heels » tentaient de l’éliminer, mais Sheamus se retenait pour se faire frapper au sol. Alors que Mahal était sur la seconde corde, Sheamus se dégageait des 2 autres et envoyait Slater percuter Jinder pour l’éliminer ! Sheamus sortait ensuite McIntyre sur un contre puis surprenait Slater avec un « Slam ». Heath esquivait un « Brogue Kick » et se retrouvait sur le rebord pour tenter de tirer Slater vers l’extérieur. Mais, Jinder et Drew tiraient l’Irlandais vers l’extérieur pour donner la victoire à Heath ! Après le combat, Sheamus tirait Mahal vers l’extérieur et alors que Heath célébrait sur les épaules de Drew, il faisait mettre ce dernier à genoux pour porter un « Brogue Kick » à Slater puis à McIntyre ! En arrière-scène, Josh Matthews interviewait John Cena au sujet de son combat en cage contre Dolph Ziggler. Alors que Josh parlait de l’histoire récente de Cena avec Langston, ce dernier le coupait en rappelant que c’était les 20 ans de Raw et donnait le nom de tout un tas d’anciens. Cena disait qu’on se fichait de l’histoire récente et déclarait que l’histoire future proche était Ziggler. Il disait que ce soir, ça serait ce que l’on faisait y’a 10 ans à Raw, « Get The « F » Out » ! Sur la plateforme, The Miz accueillait un invité spécial à son Miz TV… Un « Hall Of Farmer » et déclarait que ce serait « Awesome » !!! « Woooo »… Plus tard, sur le ring, le Miz parlait des « Talk Shows » traditionnels à Raw comme le « Cutting Edge », le « Highlight Reel », le « Piper’s Pit ». Il accueillait l’unique double « Hall Of Farmer » de l’histoire de la WWE, le Nature Boy, Ric Flair ! Ce dernier rejoignait le ring. Miz disait que Ric avait fait tout un tas de choses à Raw, match de légende face à Mr. Perfect, le lacement de l’Evolution, match « TLC », jeu des chaises musicales… Il demandait quel était son meilleur moment à Raw ? Ric répondait le soir du lendemain de ça défaite face à Shawn Michaels et ou il avait dû prendre sa retraite avec la présence de ses enfants. Concernant le futur, le Nature Boy déclarait que la WWE devenait meilleure. Il disait avoir parlé à Arn Anderson tout à l’heure et ce dernier avait dit que le soir ou Ryback mettrait le Shield à terre, ce serait un moment magique à Raw. Echanges de « Really », Ric dansait. Le Miz trouvait ça « Awesome » et lui demandait de recommencer. Les 2 échangeaient des « Wooo ». Le Miz parlait des Superstars inoubliables au niveau du style et de la vois et lançait une vidéo. On y voyait Damien Sandow, le Spirit Squad, le Road Dogg, Michael Cole, Chris Jericho, Mick Foley, la DX, R-Truth, John Laurinaitis, Val Venis, CM Punk, Team Hell No, le Miz, Vickie Guerrero, Steve Austin, Booker T., Funaki, Goldust, Ron Simmons, Hurricane, Ric Flair, Ron Simmons, Lance Storm, Triple H, Vince McMahon, John Cena, Ryback, Zack Ryder, Edge, Christian, The Rock… Le Miz disait que ces catchphrases étaient merveilleuses mais il encourageait Ric de donner la sienne : « The Limousine Ridin', Jet Flying, Kiss Stealin', Wheelin' Dealin', Son of a Gun »... mais était interrompu par le champion WWE United-States, Antonio Cesaro. Ce dernier disait ne pas avoir besoin de « Catchprase », car lui, quand il avait quelque chose à dire, il n’était pas en béquilles. Antonio que quand il les voyait sur le ring, il voyait comment étaient les USA. Il critiquait Flair en sous entendant qu’il était dépassé et tentait de conserver sa grandeur. Cesaro s’adressait à Flair en disant que peu importe la grandeur que Ric avait eut, il n’avait rien à montrer… A part la note de bar qu’il ne pouvait même pas payer. Antonio faisait le signe des « 4Horsemen » et disait que la seule chose que ça voulait dire aujourd’hui, c’était les « 4 ex femmes de Flair ». Miz le coupait et s’énervait et annonçait qu’il paierait la note de Flair ce soir mais allait donner l’addition à Cesaro. Ce dernier disait que pour être un homme meilleur, il partait. Ric le retenait pour lui porter des « Chops » et Miz enchainait avec un « Skull Crushing Finale » ! Flair ajoutait se mettait en position de « Figure 4 »… Mais laissait le Miz l’appliquer sous les délires de Flair qui s’amusait ! On voyait la vidéo de 1998 ou Stonecold Steve Austin était rentré en confrontation avec Iron Mike Tyson. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan, accompagné de Kane, affrontait Cody Rhodes, accompagné de Damien Sandow. A un moment donné, Cody célébrait et levait son bras mais Bryan attrapait le bras et le surprenait avec un « Yes Lock » pour la victoire ! On voyait une vidéo de WWE APP ou Eve se plaignait de la façon dont elle était traitée. Elle se posait en victime et annonçait qu’elle démissionnait ! En arrière-scène, on retrouvait AJ Lee et Big E. Langston. AJ disait que ce qu’elle aimait à Raw, c’était la romance et la passion. Elle parlait des mariages qui avaient eut lieu à Raw, par exemple le mariage de Lita et d’Edge. On revoyait les images ou Kane avait interrompu le mariage et porté un « Tombstone » au curé. AJ parlait ensuite du mariage de Stephanie McMahon et Triple H ou Hunter avait refusé le mariage, porté un « Pedigree ». Alors qu’AJ continuait, Langston la stoppait et on voyait le mariage d’AJ et Daniel Bryan ou Vince avait interrompu la cérémonie pour proposer un poste de GM à AJ plutôt que dire oui. AJ craquait et reprochait le tout à John Cena. Ziggler la rejoignait et affirmait que ce soir, John paierait pour toute la peine qu’il avait causé. Dolph affirmait qu’il était prêt pour la victoire et qu’après cette dernière, ce serait le plus grand moment des 20 dernières années. Jim Ross rejoignait la table des commentateurs. John Cena affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston dans un « Steel Cage Match ». On voyait que pendant la publicité, Langston avait empêché John de descendre de la cage en lui bloquant les pieds. Plus tard, Dolph rampait vers la porte mais Cena le retenait. Big E. tentait de tirer Ziggler vers l’extérieur. John était plus fort et le ramenait au centre du ring. Alors que Dolph tentait de sortir par la porte, John passait par le haut de la cage et lui refermait au visage. Big E. tapait contre la cage avec une chaise pour empêcher John de sortir. A un moment donné, AJ pétait un câble à l’extérieur ! Cette dernière montait à la cage. Ca déconcentrait l’arbitre. Langston rentrait dans la cage avec la mallette. Cena le repoussait. Ziggler tentait de le frapper avec la mallette mais John esquivait et c’était Big E. qui se prenait le coup ! Cena enchainait avec son « Attitude Adjustment » pour la victoire ! The Rock se présentait sur le ring pour son « concert ». Les chants « Rocky » retentissaient. Il déclarait que cette soirée avait été phénoménale. The Rock il revenait sur son 1er Raw avec une photo sur le grand écran et se fichait de son style de l’époque. Il concluait qu’on pouvait tout surpasser avec une telle photo. The Rock il demandait qu’on retire cette photo et disait que ce soir, c’était plus le passé, mais le présent et que c’était son concert. Il commençait avec une chanson sur « Heartbreak Hotel » et se fichait de Paul Heyman avec sa taille et son pénis. Le Rock dédiait la chanson suivante à Dusty Hill des ZZ Top avec « Sharp Dressed Man ». Il se mettait les filles dans la poche et prenait sa guitare. Il disait ce qu’il préférait chez les filles, c’était leurs sourires. Il dédiait la chanson suivante à Vickie Guerrero et demandait à cette dernière de se présenter. Vickie arrivait sur la plateforme et le Rock lui chantait « You Look Wonderful Tonight ». Vickie était sous le charme mais le Rock se fichait de son look concluait avec un « No biatch, you look horrible tonight ». The Rock lui demandait de rester et enchainait sur le look qu’il comparait à celui d’une pute pas cher. Il reprenait le mot de « Biatch » et faisait chanter le public comme quoi elle était horrible ce soir. Les chants « Rocky » retentissaient. The Rock demandait ensuite à CM Punk de venir pour lui dire quelque chose d’homme à homme. CM arrivait, accompagné de Paul Heyman. The Rock parlait des « Faits » à son tour. Le Rock admettait que depuis 421 jours, personne n’avaient pu l’arrêter. Il critiquait Paul Heyman et sous entendait qu’il avait des couilles Twinkie. Le Rock affirmait qu’il battrait Punk dans 13 jours. Ce dernier accourait sur le ring et le Rock le réceptionnait à l’extérieur. Les officiels les séparaient. Punk revenait à la charge.

Lors de l'émission NXT du 16 Janvier 2013, Adrian Neville faisait ses débuts à la NXT, face à Sakamoto. A un moment donné, Sakamoto portait un « Irish Whip » pour se prendre, peu après, un « Enzuigiri ». Neville montait plus tard sur les cordes et portait un « 630 Senton » pour la victoire ! Trent Barreta affrontait Leo Kruger. A un moment donné, Trent lui sautait ensuite du ring avec une « Suicide Somersault Plancha ». Là, Kassius Ohno qui était aux commentaires, portait son « Roaring Elbow » sur Trent. De retour sur le ring, Leo en terminait sur le ring avec un « Kruger’s End ». Après le combat, William Regal aidait Trent alors qu’un autre arbitre expliquait la tricherie à son collègue qui retournait sa décision ! Barreta vainqueur. Le nouveau champion de la NXT, Big E. Langston, se présentait sur le ring. Il déclarait qu’en tant que champion NXT, les fans allaient voir quelque chose qu’ils n’avaient jamais vus, l’ère du « 5 ». Il était coupé par Camacho qui déclarait que ce oir, il allait lui prendre l’or. Langston semblait relever le défi. Le champion de la NXT, Big E. Langston, affrontait Camacho, dans un « Non Title Match ». Camacho prenait l’avantage et le frappait dans le coin. Langston encaissait les coups puis le contrait avec une « Clothesline » et reprenait l’avantage et portait plusieurs coups de genoux. Big E. se ruait dessus sous les chants « 5 ». Langston portait son « Big Ending » pour la victoire. Après le combat, Langston portait un autre « Big Ending » et comptait 5. A la demande du public, il portait un autre « Big Ending » et comptait 5… Justin Gabriel et Tyson Kidd affrontaient le champion WWE United-States, Antonio Cesaro et Damien Sandow. Ce dernier, lors de son arrivé sur le ring, demandait le silence. Il s’auto cotait en disant que celui qui admirait l’idiotie était un idiot lui-même. Il déclarait ne pas être un idiot et être un sauveur intellectuel. Alors que Tyson Kidd allait porter son « Sharpeshooter », Antonio tentait d’intervenir pour se faire passer par-dessus la 3ème corde. Sandow tentait d’en profiter pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2 quand Tyson Kidd le retournait sans succès. Kidd le contrait avec un « Enzuigiri », passait le relais à Justin avant de sauter sur Cesaro à l’extérieur. Justin portait un « Springboard Moonsault » après avoir passé le relais à Tyson Kidd qui remportait le combat avec un « Springboard Diving Elbow » pour la victoire !

Lors de l`émission Main Event du 16 Janvier 2013, Randy Orton affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Cesaro le repoussait et lui portait un « Very European Uppercut » pour le compte de 2. Antonio était dégoûté. Plus tard, ce dernier contrait une « Ruade » et ajoutait un saut des cordes que Randy contrait de plein fouet avec un « Dropkick » pour le compte de 2. Plus tard, Orton portait son « DDT » dans les cordes. Là, le Shield arrivait aux abords du ring et encerclait Orton. Le Miz quittait la table des commentateurs et se ralliait à Orton. Le Shield reculait pour finalement attaquer. Reigns portait un « Spear » au Miz avant de s’en prendre à Orton à qui ils portaient « Triple Powerbomb » sous les huées du public. Antonio remontait sur le ring et ajoutait son « Neutralizer » sur le Miz… Brad Maddox rejoignait la table des commentateurs. The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient The Prime Time Players (Titus O’Neil et Darren Young). A un moment donné, Jimmy portait un « Sit Out Full Nelson Slam » puis un « Running Butt » pour le compte de 2 quand O’Neil cassait le tombé. Jey tirait sur les cordes pour faire passer Titus par-dessus. Jimmy appliquait un « Superkick » sur Darren et passait le relais à Jey. Jimmy sautait de la 3ème corde sur O’Neil alors que Jey portait un « Samoan Splash » sur Young pour la victoire !!!

Lors de l'émission de Superstars du 17 Janvier 2013, Kofi Kingston affrontait Michael McGillicutty. A un moment donné, Michael esquivait un « Trouble In Paradise » pour tenter un « Back Suplex » dont se dégageait Kofi pour remporter le combat avec un « Trouble In Paradise » de nulle part. Zack Ryder affrontait JTG. A un moment donné, Zack tentait un « Rough Ryder » que JTG contrait en le « Surpassant ». Zack repoussait une tentative de « Mug Shot » pour porter un « Rough Ryder » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 18 Janvier 2013, la soirée débutait avec des Mariachis et autres danseuses Mexicaines sur le ring sous le regard de Ricardo Rodriguez. Ce dernier faisait la présentation du nouveau champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio qui rejoignait le ring en civil sous les acclamations du public ! Alberto portait une accolade à Ricardo et souhaitait la bienvenue à la « Fiesta Del Rio » et lançait la fête à San Antonio. Alberto déclarait qu’il fallait fêter le fait que ce gros cul de Big Show ne soit plus le champion ! Il était coupé par Dolph Ziggler, accompagnés d’AJ et de Big E. Langston. Ziggler demandait si quelqu’un avait parlé de Fiesta ? AJ déclarait qu’ils aimaient la fête et se demandé si on n’allait pas les imiter. Del Rio disait que c’était sa fête à lui, Ricardo et ses amis ici présents. Ziggler trouvait ça marrant que Del Rio croit avoir le titre, car en fait, Alberto avait plutôt une grosse cible sur la tête, car lui avait le contrat du « Money In The Bank ». Dolph affirmait que quand il l’encaisserait, il pourrait dire « adios » à son titre. Del Rio n’était pas convaincu alors Ziggler lui présentait Big E. Langston. Ce dernier roulait des mécaniques et Del Rio lui demandait de dégager. Ziggler affirmait qu’il prendrait le titre face à sa mallette. Alors qu’ils semblaient vouloir en découdre, le Big Show faisait son entrée sur le ring. Show avait un regard de tueur et Ziggler faisait remarquer que Del Rio était en sous nombre. Là, Sheamus arrivait et appelait Dolph « Ziggles » pour lui demander de quel sous nombre il parlait, car Sheamus ne pouvait s’empêcher de participer à « La Fiesta Del Rio ». Sheamus semblait heureux de trouver de bons amis ici en parlant des « Heels ». Sheamus parlait de son passé avec Del Rio mais déclarait être ici pour le féliciter de sa victoire sur le Big Show. Sheamus affirmait qu’Alberto méritait le titre et se disait vouloir être le premier à serrer la main de Del Rio. Les 2 se la serraient. Sheamus concluait en disant qu’il voulait qu’aucun de ces « Muppets » s’invitent dans la fête de Del Rio. Alberto disait qu’il n’y aurait pas de bagarre… Ou pourquoi pas un petit peu. Alors qu’ils allaient en venir aux mains, le GM de SmackDown!, Booker T. les rejoignait. Il leur demandait de se calmer. Il mettait en garde le Big Show que s’il lui mettait encore la main dessus, il le paierait cher puis annonçait que les 4 s’affronteraient dans un match par équipes ce soir. Booker T. concluait que les « Heels » n’étaient pas invités à cette fête. Après le départ des « Heels », Booker T. lançait la fête. Booker T. commençait à danser, Del Rio demandait un « Spin-A-Roonie » ! Booker T. s’exécutait ! Del Rio en demandait un à Sheamus qui dansait avec la Mexicaine. Le champion WWE United-States Antonio Cesaro, affrontait Kofi Kingston dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Antonio retournait un « Roll Up » en tenant le slip, sans succès. Kingston portait un « SOS » pour le compte de 2. Kofi portait plus tard un « Irish Whip » qu’Antonio retournait pour bloquer un saut et porter son « Neutralizer » pour la victoire ! Pendant le combat, on voyait le Miz regarder du « Backstage ». En arrière-scène, Primo, Epico et Rosa se fichaient du Miz. Primo déclarait que Ric Flair était un bon catcheur alors que le Miz n’avait que des « Catchphrases ». Miz se moquait d’eux en les confondant et provoquait Rosa qui s’énervait. The Great Khali, accompagnés de Hornswoggle et Natalya, affrontait Tensai. Alors qu’il était dominé, ce dernier revenait et portait une « Clothesline » dans le coin puis y malmenait le Great Khali. L’arbitre repoussait Tensai qui se ruait sur le The Great Khali pour se faire contrer et se prendre un « Headchop » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait les champions WWE Tg-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane). Daniel reprochait au docteur Shelby d’avoir invité les Rhodes Scholars à leur session de thérapie. Kane se fichait de la moustache de Cody et Daniel trouvait ça aussi ridicule. Kane faisait une allusion et Bryan lui demandait de s’expliquer. Echanges de « No » et de « Yes ». Randy Orton les rejoignait et leur reprochait de se comporter comme des écoliers et tentait de les recadrer sur leur match. Daniel disait que grâce au Docteur Shelby, ils n’étaient pas comme Randy et étaient champions… Contrairement à Orton. Alors que ce dernier disait qu’il gagnerait le Royal Rumble. Daniel le coupait en disant que ce n’était pas le moment, ce soir ils avaient leur match et après ils se porteraient l’accolade. Randy Orton et les champions WWE Tg-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) affrontaient le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett et la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). A un moment donné, Cody repoussait une tentative de « RKO » d’Orton pour porter un « Cross Rhodes » pour le compte de 2 quand Kane intervenait sur le tombé de Sandow. Kane virait Cody pour se faire virer par Sandow. Orton surprenait ce dernier avec un « RKO » pour la victoire ! The Miz affrontait Primo, accompagné d’Epico et Rosa. A un moment donné, Epico le déconcentrait pour redonner l’avantage à Primo. Ce dernier ne faisait pas le relais. Miz repoussait une tentative de « Figure Four » pour l’envoyer percuter Epico sur le rebord et l’en éjecter. The Miz appliquait ensuite une « Figure Four » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait la championne WWE Divas, Kaitlyn, avec Layla et Alicia. Layla admirait la ceinture que Kaitlyn lui redemandait. Booker T et Theodore Long arrivaient. Booker T félicitait Kaitlyn pour son gain de la ceinture. Long en faisait de même et se disait heureux que Kaitlyn ait fait démissionner Eve après ce qu’elle lui avait fait. Booker T en rigolait et Long ne trouvait pas ça drôle. La championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontait Aksana dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Aksana la séchait d’une « Running Clothesline » puis la frappait dans un coin. L’arbitre la repoussait et Kaitlyn portait un « Spear » de nulle part pour la victoire ! On voyait une vidéo du Shield qui mettait en garde Sheamus, Orton et Ryback. Ils revenaient sur leur attaque contre Mick Foley et disaient avoir cassé la célébration de son annonce au Hall Of Fame au nom de la justice. Ils affirmaient que Ryback ne récupérait jamais ce qu’ils lui avaient pris. Ils disaient avoir juste commencé à briser Orton. Concernant Sheamus qui aimait se battre, mais eux se battaient pour la justice… En arrière-scène, on retrouvait Randy Orton qui venait de voir la vidéo du Shield et qui était rejoins par Sheamus. Orton disait qu’il ne les trouvait pas drôle car ils l’avaient blessé à l’épaule. Sheamus revenait sur le dernier Raw et Orton lui affirmait qu’il n’avait pas besoin de son aide. Sheamus trouvait pourtant ça drôle. Orton disait se concentrer sur le Royal Rumble qu’il avait besoin de gagner et que Sheamus n’avait rien à y attendre de lui. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio et Sheamus affrontaient The Big Show et Dolph Ziggler, accompagnés d’AJ et de Big E. Langston. A un moment donné, Alberto portait un « Cross Armbreaker » mais le Big Show cassait la prise avec un « Leg Drop ». Sheamus portait son « White Noise » sur le Big Show qui se faisait virer du rebord avec un « Enzuigiri » de Del Rio. Alors que le Big Show voulait remonter sur le ring, Alberto lui jetait un seau d’eau. Big Show furieux, quittait le match et se faisait décompter…

Lors de l`émission Monday Night Raw du 21 Janvier 2013, la Managing Supervisor de Raw, Vickie Guerrero, accompagnée de Paul Heyman, se présentait sur le ring sous les « Excuses Me » et huées du public. Elle déclarait que c’était son boulot de faire de « son show », un show divertissant. Elle affirmait toujours être professionnelle et toujours faire les bonnes choses, même si ce n’était pas populaire… Surtout quand il s’agissait du Rock. Heyman se présentait et affirmait que ce soir, c’était un show d’unité et solidarité avec Vickie. Il revenait sur le dernier Raw ou, un homme, The Rock, les avait diffamés, lui et la plus sexy des GM de Raw, Vickie. Cette dernière faisait revoir les images du concert du Rock qui c’était foutu de Paul. Heyman déclarait que dans 6 jours, le Rock aurait sa réponse le concernant de la part de CM Punk. Heyman revenait sur les insultes que le Rock avait tenues vis-à-vis de Vickie et l’on revoyait les images de la suite du concert du Rock ou il avait insulté Vickie. Cette dernière déclarait que ce soir, ceci ne se reproduirait pas, car Th Rock ne serait pas là, car s’il venait, il serait mis en état d’arrestation par la police ! Un technicien lui disait que le Rock était là et Vickie était trop contente de montrer sur le grand écran que le Rock venait de découvrir qu’il ne pouvait pas entrer dans la salle. The Rock se plaignait que Vickie voulait empêcher les gens de voir leur champion. Il reconnaissait que les policiers avaient un travail, mais aucune force ne pourrait l’empêcher de venir électrifier la foule. Un des policiers le mettait en garde que s’il tentait quoi que ce soit, il serait arrêté. The Rock répondait que dans ce cas là, il faudrait arrêter pleins d’autres personnes comme Punk, Heyman, ou Vickie. The Rock affirmait qu’il ne resterait pas là toute la soirée et il qu’il n’y avait aucune chance qu’il n’aille pas sur le ring, tout dépendait de quand. Vickie s’énervait et Paul tentait de la calmer. Vickie parodiait le Rock en concluant avec un « If you smell what The Vick is cooking ». On annonçait la tenue d’un « Beat The Clock Challenge » ou le vainqueur pourrait choisir son N° d’entrée au Royal Rumble ! Randy Orton affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Beat The Clock Non Title Match ». A un moment donné, Cesaro l’envoyait, épaule la première, dans le poteau du ring. Antonio le remontait sur le ring ou Orton le surprenait avec un « RKO » de nulle part pour la victoire ! Temps à battre, 11 minutes 36 ! On voyait une vidéo du Shield qui revenait sur leurs attaques vis-à-vis de Ryback, Orton, Sheamus, Miz etc… Brad Maddox rejoignait la table des commentateurs en arrivant par le public. Zack Ryder affrontait The Big Show. Ce dernier prenait l’avantage et frappait Zack dans le coin avant de porter un « Bodyslam ». Show portait un « Chop » dans le dos puis en terminait rapidement avec un « KO Punch » ! Après le combat, The Big Show déclarait que c’était une petite préview de ce qu’il se passerait lors de son « Last Man Standing Match » face à Alberto Del Rio au Royal Rumble et il mettait son pied sur Ryder et commençait à compter. Il s’arrêtait et engueulait les fans qui lui lançaient des « What ? ». En arrière-scène, on retrouvait Paul Heyman au téléphone qui était coupé par Brad Maddox et son caméraman. Brad déclarait que comme Paul, il avait toujours voulu être célèbre et qu’il ne laisserait rien l’empêcher de vivre son rêve. Rien… et il tapotait l’épaule de Paul. Ce dernier répondait aimer son ambition et son initiative. Heyman affirmait s’être trompé à son compte et il lui souhaitait bonne chance pour son avenir. Brad le remerciait et concluait son « Brad Maddox Experience ». Ryback affrontait Heath Slater, accompagné des 3MB (Drew McIntyre et Jinder Mahal). Rapidement, Ryback le séchait d’une « Running Clothesline » puis frappait Drew avant de monter Mahal sur le ring. Ryback envoyait ce dernier percuter McIntyre vers l’extérieur puis en terminait avec son « Shell Shocked » sur Heath pour la victoire ! Après le combat, Ryback déclarait que son boulot était sympa. Il parlait du Royal Rumble qui serait son 1er… Il affirmait que c’était le genre de match pour lui et qui l’emmènerait à WrestleMania puis lançait des « Feed Me More ». En arrière-scène, on retrouvait The Rock qui tentait de convaincre les policiers de le laisser entrer. Il déclarait que ces derniers n’étaient pas là pour protéger et servir Vickie Guerrero, mais les gens. Il déclarait que les gens travaillaient dur pour le voir ce soir. Alors qu’un des policiers disait avoir ses billets à l’origine pour le spectacle, Vickie arrivait et tentait de faire arrêter The Rock. Les policiers répondaient qu’il n’avait rien fait pour se faire arrêter. Vickie les menaçait de se faire suspendre. Vickie proposait de lever l’interdiction au Rock s’il excusait. Rock refusait en disant qu’il irait sur le ring en ses termes et qu’en plus, « baitch », tu restes toujours aussi horrible. Vickie partait, excédée. Le champion de la WWE, CM Punk, se présentait sur le ring, accompagné de Paul Heyman. Punk déclarait avoir prouvé depuis 428 jours qu’il était l’homme. Il déclarait avoir travaillé la moitié de sa vie pour détenir cette ceinture, le titre le plus prestigieux de la compagnie. Il affirmait qu’il ne laisserait ni le Rock, ni quiconque lui prendre. Il disait que le Rock était là pour divertir, électrifier les gens, chanter et blaguer, lui était là pour blesser les gens et être le champion. CM promettait qu’il ne laisserait pas le Rock repartir champion du Royal Rumble car lui était là pour ça. Il affirmait que la ceinture était importante ou prestigieuse car il l’avait rendue ainsi. Punk déclarait que ce qui était important pour le Rock était insignifiant car c’était juste nous, les gens. Il déclarait que le Rock était fier d’être le « People Champ » autant que lui était le vrai champion. Punk répétait qu’il ne laisserait pas le Rock devenir le champion de la WWE car il avait vu dans son âme pourquoi il était si fier d’être le « People Champ » car il ne pouvait être ça (il montrait la ceinture). CM Punk déclarait qu’on pouvait appeler le Rock ce qu’on voulait, mais pas champion ! Car ceci lui appartenait, qu’il avait eut depuis 428 jours, qu’il avait mérité d’avoir, d’être le champion, d’être l’homme. CM conseillait au Rock que pour les 6 jours qu’il restait, le Rock devait profiter du soutient du public, car de toute façon, les gens s’en foutait alors que la ceinture comptait. CM déclarait que dans 6 jours, on se fichait de savoir ce que le « Rock Is Cooking », car ce qui comptait, c’était que les gens ne pourraient pas lui donner et ce qui resterait autour de la taille de notre champion, le Best In The World, CM Punk. The Miz affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston dans un « Beat The Clock Match ». A un moment donné, The Miz portait son « Backbreaker » mais Dolph repoussait le « Neckbreaker » pour se retrouver dans un « Figure Four ». AJ déconcentrait l’arbitre, permettant à Langston de tirer Dolph vers les cordes pour faire casser la prise. Miz allait remonter Ziggler sur le ring pour le couvrir. Dolph se dégageait pour l’envoyer vers les cordes. Langston s’approchait pour déconcentrer The Miz. Ceci permettait à Dolph de porter un « Zig Zag » pour la victoire en 10 minutes 56. Sur le ring, on retrouvait le Docteur Shelby pour la cérémonie de diplômes de thérapie de gestion de colère de Kane et Daniel Bryan. Il accueillait ces derniers qui rejoignaient le ring en robe de cérémonie. Les chants « Yes » retentissaient. Shelby revenait sur comment les 2 avaient progressés et ce qu’ils étaient avant. Shelby parlait notamment de la tête de chèvre de Daniel et critiquait sa barbe. Kane calmait Daniel pour qu’il se contrôle. Shelby leur remettait le chapeau de diplômés et leurs diplômes. Shelby leur donnait l’occasion de parler de leur ressentit. Les 2 n’étaient pas d’accords sur qui devait s’exprimer et ils s’engueulaient. Shelby les stoppait en gueulant ! Puis demandait si Daniel et Kane n’iraient pas meiux avec une accolade. Les chants « Dr. Shelby » retentissaient. Shelby proposait que tout le monde, n’ importe où se fasse l’accolade. Kane proposait Michael Cole et Jerry Lawler ! Les 2 le faisaient. Daniel proposait que Justin Roberts et le docteur le fassent et ils s’exécutaient. Ils faisaient de même avec des gens dans le public. Ils se prenaient ensuite dans les bras avec le docteur Shelby lol. La championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontait Alicia Fox dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Alicia travaillait ensuite sur le cou de la championne. Kaitlyn se dégageait, esquivait un « Yakuza Kick » et portait un « Spear » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Paul Heyman et le champion de la WWE, CM Punk. Paul disait qu’il avait une « Paul Bomb » pour le Rock qu’il dédiait à Punk. Sur le ring, on retrouvait Paul Heyman qui déclarait qu’en tant qu’ami, avocat, stratégiste et conseiller de Punk, il voulait sauver les intérêts de son champion. Paul déclarait que comme les gens pensaient que The Rock allait remporter le titre ce dimanche au Royal Rumble, il voulait dire au gens que ça ne serait pas le cas. Heyman revenait sur les blagues le concernant et reprochait au Rock de ne pas assez se consacrer à Punk. Paul rappelait que le Rock n’allait pas le combattre, mais Punk, celui qui avait le règne le plus long de ces 25 dernières années avec 428 jours. Alors que Paul affirmait que le Rock était stupide, ce dernier rejoignait le ring, un billet pour le show à la main… (Punk était quand à lui dans les tribunes). Les chants « Rocky » retentissaient. The Rock remerciait la police de San José pour ce billet. Alors qu’Heyman déclarait que ce billet n’appartenait pas au Rock, ce dernier lui demandait de la fermer. The Rock l’insultait, le menaçait et lui faisait comprendre de dégager du ring ! The Rock reprenait le règne de 428 jours de CM Punk. The Rock s’adressait au CM qu’il félicitait pour ce règne avant de déclarer que ce serait le dernière Raw sous le règne de Punk. The Rock déclarait que Punk était obsédé par lui mais peu importe ou, il allait lui arracher la gueule. The Rock disait avoir attendu 10 ans pour ce match. Il déclarait avoir eut un rêve comme Martin Luther King… Redevenir champion de la WWE. The Rock promettait du fond du cœur qu’il allait battre CM au Royal Rumble. The Rock déclarait que ce dimanche, quand il serait champion de la WWE, The Rock libérera les gens, « If You Smell What’s The Rock Is Cocking ». Là, les lumières s’éteignaient et à leur retour, le Shield s’attaquait au Rock. Ce dernier revenait brièvement mais était vite surclassé à 1 contre 3. Le Shield lui portait son « Triple Powerbomb » sous les huées du public ! Après ceci, CM Punk prenait la parole et déclarait qu’au sommet de la montagne, il n’y avait qu’une seule place. Punk ajoutait que The Rock devrait payer le prix pour sa liberté. Punk affirmait que quand The Rock se réveillerait de son rêve, il verrait qu’il n’était pas assez fort pour battre le « Best In The World », CM Punk. Sheamus affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Beat The Clock Non Title Match ». A un moment donné, Sheamus portait un « Brogue Kick » mais le meilleur temps arrivait à son terme et c’était donc Dolph Ziggler qui avait le meilleur temps. En arrière-scène, Dolph Ziggler, AJ et Langston rejoignaient Vickie Guerrero. Dolph disait avoir gagné le droit de choisir sa position d’entrée au Royal Rumble. Alors que Vickie allait parler, elle était coupée par AJ qui était si heureuse qu’elle embrassait Dolph. Ce dernier déclarait qu’elle était tout en beauté ce soir. Vickie attendait… Alors que Dolph proposait la position 30 ou 27, Vickie le coupait et annonçait qu’il choisirait entre la position 1 ou 2 lol. Les « Heels » étaient dégoûtés. En arrière-scène, Paul Heyman et CM Punk tombaient sur Vince McMahon. Ce dernier revenait sur l’attaque du Shield et annonçait que si le Shield intervenait dans le match au Royal Rumble, il prendrait des sanctions en conséquence. Heyman supposait que le Shield avait attaqué pleins d’autres personne pour tenter de se dédouaner d’eux. Paul affirmait qu’il n’y avait aucune preuve contre Punk. Vince restait sur sa position et annonçant que les sanctions en cas d’attaque du Shiel seraient que Punk se verrait retirer le titre. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Tensai dans un « Non-Title Match ». Rapidement, Alberto Del Rio portait un « Enzuigiri » dans le coin et en terminait avec un « Moonsault » de la seconde corde pour la victoire. Après le combat, Del Rio prenait la parole et demandait aux fans de chanter en espagnol le compte de 10 (du Last Man Standing) ! Ricardo leur faisait chanter « Si »… On annonçait que Bob Backlund serait le second intronisé au WWE Hall Of Fame 2013. John Cena rejoignait le ring pour s’adresser au WWE Universe. Cena disait qu’en général, le dimanche était pour se reposer… Il prenait un gamin à témoin et lui demandait s’il jouait aux jeux vidéos les dimanches et blaguait avec. Il prenait aussi une fille aussi à témoin pour savoir ce quelle faisait le dimanche. Bref, après quelques blagues, Cena en venait au Royal Rumble. Il rappelait que celui qui le remporterait, irait en « Main Event » à WrestleMania. Il déclarait que ce dimanche, l’histoire se ferait… Et que tout le WWE Universe aurait les yeux sur le Royal Rumble… Et il affirmait qu’il le reporterait ! Sheamus arrivait et déclarait que celui qui remporterait le Royal Rumble cette année, serait celui qui l’avait remporté l’année précédente… Il était coupé par les Prime Time Players… Randy Orton arrivait à son tour et déclarait ne pas être là pour danser, mais parler du « Déjà Vu » et affirmait que les gens voyait celui qui allait remporter le Royal Rumble. The Miz arrivait à son tour sous les « Really » et déclarait qu’il allait remporter le Royal Rumble et aller à nouveau en « Main Event » de WrestleMania, car il était le Miz et qu’il était « Awesome »… La Team Hell No arrivait et s’engueulait à savoir qui allait remporter le Royal Rumble des 2. Antonio Cesaro arrivait à son tour et se donnait vainqueur du Royal Rumble qu’il dédierait à son pays, les USA. Les 3MB arrivaient à leur tour et les traitait de désillusionnés. Finalement tout le « Roster » arrivait sur le ring et s’y battait. Sheamus, Cena, Ryback viraient pas mal de monde et l’émission s’arrêtait là-dessus.

Lors de l'émission NXT du 23 Janvier 2013, le WWE Hall Of Famer, Shawn Michaels, se présentait sur le ring. Il disait que le GM de la NXT, Dusty Rhodes n’était pas là ce soir mais l’avait chargé de présenter les premières ceintures NXT Tag-Team. Il déclarait que ceux qui les remporteraient seraient les stars de demain et 1er champions NXT Tag-Team. Shawn présentait ceci un tremplin pour une carrière terrible s’il voit comment ça c’était passé pour lui. Il terminait avec une citation de la DX « If You’re Not Down With That, You Can Suck It ». Yoshi Tatsu et Percy Watson affrontaient The Wyatt Family (Eric Rowan et Luke Harper) dans le 1er round du tournoi pour le titre NXT Tag-Team. A un moment donné, Watson portait un « Spinebuster » pour le compte de 2 quand Rowan intervenait. Tatsu le passait par-dessus la 3ème corde. Harper séchait Percy d’une « Clothesline » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait le GM de la NXT qui parlait du tournoi Tag-Team à Alex Riley et Derrick Bateman. Il leur annonçait que ce tournoi était réservé aux meilleurs talents et donc, qu’ils affronteraient Leo Kruger et Kassius Ohno la semaine prochaine. Ils étaient interrompus par Corey Graves qui se plaignait de ne jamais avoir reçu de match retour pour le titre NXT après que le Shield soit intervenu quand il avait eut sa chance face à Seth Rollins. Riley et Bateman si fichaient de lui en le traitant d’homme de cirque. Dusty Rhodes rappelait que c’était Seth Rollins lui avait dommé cette chance, comme il l’avait donné à Big E. Langston. Dusty ajoutait que concernant le tournoi, Corey n’était pas dedans, car personne ne voulait faire équipe avec lui, même sont ancien partenaire, Jake Carter… Dusty proposait que pour prouver qu’il était méritant, il affronterait Carter ce soir. Corey acceptait et déclarait que sa route vers le titre NXT commençait avec la fin de Carter… Alicia Fox affrontait Sasha Banks. Alors qu’elle était dominée, Alicia revenait avec un « Face First » et portait un « Bodyslam » que Banks retournait pour la victoire !!! En arrière-scène, Rene Young interviewait Aksana au sujet de son match la semaine prochaine contre Paige. Aksana prétendait que Paige tentait d’être comme elle et que ça l’énervait. Aksana affirmait que 2013 serait son année et promettait que la semaine prochaine elle prouvait être dedans et que Paige serait « Out ». On voyait une vidéo de Conor O’Brian qui disait qu’il était le vrai « Ascension » et qu’il prendre de la hauteur. Jake Carter affrontait Corey Graves. Rapidement, alors que ce dernier était dominé, il revenait sur un contre et le touchait aux chevilles pour appliquer ensuite un « 13Th Step » pour la victoire ! Après le combat, Graves se plaignait d’avoir été baisé pour un match retour pour le titre NXT, ensuite de ne pas avoir été mis dans le tournoi NXT Tag-Team. Il déclarait que pour cela, il déclarait l’Anarchie à la NXT. Il concluait que la prochaine fois qu’il croiserait Alex Riley, il ferait comme tous les autre, resterait à terre. Adrian Neville (aka PAC) et Oliver Grey affrontaient 3MB (Heath Slater et Drew McIntyre) dans le 1er round du tournoi pour le titre NXT Tag-Team. A un moment donné, Neville reprenait l’avantage sur Drew. Ce dernier le contrait sur le rebord pour se prendre un « Headkick ». Il repoussait Slater des cordes et en terminait avec un « 630 Corkscrew Shooting Star Press » pour la victoire ! Le champion de la NXT, Big E. Langston affrontait Axl Keegan. Les chants « Five » retentissaient. Axl portait les 1ers coups mais Big E. l’envoyait vite à terre avec une « Ruade ». Il portait direct son « Big Ending » pour la victoire ! Après le combat, les chants « One more Time » retentissaient. Langston le mettait en position pour un autre « Big Ending »… Mais, Conor O’Brian apparaissait sur le grand écran et déclarait que dans 2 semaines il lui montrerait le compte de 5. Big E. portait ensuite son « Big Ending » pour le compte de 5. Langston en portait un 3ème pour un nouveau compte de 5.

Lors de l`émission Main Event du 23 Janvier 2013, en arrière-scène, Matt Striker interviewait Ryback et lui demandait comment il se préparait pour le Royal Rumble ? Matt tentait de faire une blague. Ca ne plaisait pas à Ryback. Ce dernier rappelait que ce soir, il affrontait Antonio Cesaro comme préparation au Royal Rumble. Ryback disait que quand il en aurait terminé, le « Swiss Miss » se transformerait en « Fromage Suisse ». Striker restait sans voix. Ryback lui disait que c’était une blague et qu’il pouvait aussi être drôle. Ryback affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». Lors de son arrivée sur le ring, Cesaro coupait la présentation de Justin Roberts. Il déclarait qu’il était encore à Main Event alors que d’autres ne sont juste là que pour commenter (Le Miz prenait ça dans la gueule lol). Antonio déclarait que son adversaire de ce soir représentait tout ce qu’il n’allait pas avec les USA… Il parlait du « Feed Me Moore » que le public reprenait. Cesaro reprochait à Ryback et les fans de croire mériter quelque chose. Antonio déclarait que les fans ne méritaient rien et que quand ils voulaient quelque chose, fallait le demander à quelqu’un qui l’avait... Lui. Il était coupé par Ryback qui rejoignait le ring. A un moment donné, alors qu’il était dominé, Ryback revenait sur un contre et portait un « Spinebuster » puis une « Running Clothesline » sous les chants « Feed Me More ». Cesaro se retrouvait à l’extérieur et quittait le combat pour se faire décompter ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait The Big Show et lui demandait de justifier ses actions sur Zack Ryder au dernier Raw. Il descendait le vestiaire et prétendait que le seul qui méritait à être champion Heavyweight, c’était lui. Il montrait son poing à Matt en disant que personne ne pouvait l’empêcher de reprendre son titre… The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient The Team Road Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Ces derniers arrivaient et critiquaient les Usos et affirmaient qu’ils battraient la Team Hell No ce dimanche au Royal Rumble. Cody affirmait qu’ils redonneraient prestige au titre par équipe. Sandow disait qu’ils partiraient ensuite en croisade contre les équipes sans saveurs comme celle des Usos. A un moment donné, Jimmy prenait l’avantage et portait un « Samoan Drop » sur Damien. Jimmy passait Cody par-dessus le coin et Jey frappait ce dernier sur le rebord. Jimmy esquivait une « Ruade » de Sandow qui percutait le coin et Jimmy enchainait avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Jimmy portait un « Superkick » et passait le relais à Jey qui montait sur les cordes. Cody sortait Jimmy du ring. Damien faisait tomber Jey les jambes entre le coin et le couvrait pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 24 Janvier 2013, The Great Khali, accompagné de Natalya et Hornswoggle affrontait Epico, accompagné de Rosa Mendes et Primo. Alors qu’il était dominé brièvement, Khali le repoussait plusieurs fois du coin puis reprenait l’avantage pour porter des « Chops » dans les coins. Hornswoggle et Natalaya étaient heureux, Rosa et Primo protestaient ! Great Khali portait son « Punjabi Plunge » pour la victoire ! Après le combat, Primo défiait Khali pour un match ! The Great Khali, accompagné de Natalya et Hornswoggle affrontait Primo, accompagné de Rosa Mendes et d’Epico. Rapidement, Great Khali le repoussait et portait un « Chop ». Il le séchait puis portait un « Headchop » pour la victoire ! Kofi Kingston affrontait JTG. A un moment donné, Kingston esquivait une « Descente du genou » puis le contrait avec un « Pendulum Kick » pour porter un « Springboard Headchop ». Kofi enchainait et portait un « Dropkick », une « Clothesline » puis un « Boom Drop ». Kingston en terminait avec un « Trouble In Paradise » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 25 Janvier 2013, les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) se présentaient sur le ring. Kane prenait la parole et, sous les chants « Yes », disait qu’ils étaient venus ici pour répondre aux rumeurs qui disaient qu’ils étaient venus plus soft depuis qu’ils avaient réussis leurs thérapie de gestion de la colère. Les 2 affirmaient que c’était faux. Kane conseillait aux gens de regarder le Royal Rumble car après qu’ils aient battu la Team Rhodes Scholars (Yes de Bryan !), qu’ils auront conservé le titre WWE Tag-Team (Yes de Bryan) et qu’il Kane) aura battu 29 autres compétiteurs au « Royal Rumble Match », remporté le Rumble et aller à WrestleMania… (Pas Yes de Bryan ^^). Daniel lui demandait ce qu’il venait de dire ? Kane répondait que Daniel avait bien compris et rappelait avoir participé à 13 Royal Rumble (15 en fait, car 2 sous 2 autres « gimmicks), dans un seul il avait éliminé 11 participants. Daniel el coupait et rappelait que Kane n’en avait jamais remporté un, ce que lui ferait ce dimanche ! Ils s’engueulaient à savoir qui allait remporter le « Royal Rumble Match »… Ils étaient coupés par le Big Show qui les rejoignait sur le ring. Ce dernier prétendait qu’on se fichait de leurs projets, car ils n’avaient qu’une chance sur 30 de remporter le Rumble alors que lui, c’était garantit qu’il reprenne le titre WWE World Heavyweight ! Big Show leur conseillait de prendre leur retraite plutôt que prendre une décision suicide de l’affronter à WrestleMania. Bryan lui rappelait l’avoir battu pour le titre en 2010. Big Show s’énervait, prétendait que Del Rio lui avait volé le titre et affirmait qu’il le détruirait ce dimanche. Il menaçait d’en faire de même avec eux s’ils ne quittaient pas le ring de suite. Kane rétorquait qu’ils étaient champions WWE Tag-Team et qu’ils n’allaient nulle part. Bryan ajoutait que dans d’autres mots, c’était « No ». Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) se présentait. Sandow prétendait que la Team Hell No faisait une erreur critique, mettre la charrue avant les bœufs, ou dans leur cas avant la chèvre. Rhodes se marrait. Damien disait qu’ils devraient plus être concernés par leur match par équipe contre eux. Sandow disait que Kane et Bryan les sous estimaient qt que dimanche, ils les détruiraient. Rhodes affirmait qu’ils remporteraient le titre au Royal Rumble. Damien proposait une alliance avec le Big Show et comme ils seraient tout les 3 champions la semaine prochaine, pourquoi ils ne détruiraient pas la Team Hell No Goat Face pour en faire un exemple ? Là, le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, rejoignait le ring en renfort. Alors que les 6 se faisaient face, le GM de SmackDown! se présentait sur la plateforme et annonçait que les 6 se battraient en « Main Event » dans un « Six Man Tag-Team Elimination Match ». Team Rhodes Scholars quittait le ring et Show se retrouvait seul. Il tentait de s’en prendre à Del Rio qui esquivait puis le provoquait en lui envoyant un clin d’œil et un baiser. Sheamus affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Barrett tentait un saut de la seconde corde mais Sheamus le bloquait et tentait un « Texas Cloverleaf mais Wade le retournait en tombé pour le compte de 2. Sheamus portait un « White Noise » sans succès. Sheamus en terminait avec un « Brogue Kick » pour la victoire. Natalya, accompagnée d’Hornswoggle et du Great Khali, affrontait Rosa Mendes, accompagnée d’Epico et de Primo. A un moment donné, Natalya tentait un « Sharpeshooter » mais Rosa attrapait les cordes. Cette dernière lui frappait la tête au sol puis paradait en dansait sur le ring. Hornswoggle l’imitait en dansant sur la table des commentateurs. Ca déconcentrait Rosa qui se prenait un « Sharpeshooter » de la part de Natalya pour la victoire ! Le champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heyman, se présentait sur le ring. Punk disait avoir peur, tellement peur, qu’il ne pouvait dormir la nuit… Il disait avoir peur de son potentiel… Car il était champion depuis 432 jours. Il trouvait ça terrifiant. Il disait qu’une chose se mettait en travers… Les chants « Rocky » retentissaient. CM déclarait que ce n’était pas le Rock son problème, mais par le Shield… Qui par leur actions indépendante, pouvait lui coûter cher. Heyman relisait la déclaration de Vince McMahon comme quo si le Shield intervenait, il perdrait son titre. CM se plaignait de ça et en faisait le reproche à Vince qu’il accusait de vouloir lui voler son titre. Punk disait que quand le champion avait un problème, il le réglait. Il sortait du ring et demandait à ce que le Shield vienne le rejoindre. Il montait une chaise sur le ring et déclarait qu’il ne partirait pas tant qu’il ne les rencontrerait pas. Le Shield arrivait par la foule et rejoignait le ring. Punk avait une chaise à la main et déclarait qu’il ne leur avait jamais demandé d’attaquer Brock ou Ryback, qu’il ne leur avait jamais reine demandé et leur ordonnait de rester en dehors du ring. CM disait que le Shield se battait contre l’injustice et qu’il n’y aurait pas plus grande injustice qu’il perde son titre à cause d’eux. CM promettait qu’il battrait le Rock au Royal Rumble et déclarait que ce serait la plus grande victoire de sa carrière. Il déclarait qu’il le ferait par lui-même, sans leur aide qu’il n’avait jamais demandé car il était le « Best On The World ». CM disait que si le Shield voulait la justice ils ne se recroiseraient jamais. Le Shield quittait le ring sans rien dire puis repartait. Punk déclarait que c’était comme ça qu’un champion réglait les problèmes. Punk déclarait le Rock était le « Best One » mais lui était le « Best In The World » Il affirmait que les gens lui étaient inférieurs et prouverait au Rumble qu’il était le « Greatest Of All Tim ». Il était interrompu par l’arrivée du Rock qui rejoignait le ring. The Rock déclarait qu’il allait mettre un terme à sa merde maintenant. The Rock affirmait que Punk travaillait avec le Shield. Il affirmait qu’il lui battrait son « Candy Ass » ce dimanche. The Rock affirmait que Punk mangerait du « Rock Bottom » au PPV et Punk se préoccuperait que d’une chose… C’est terminé ! The Rock promettait à Punk et au monde, qu’il deviendrait champion de la WWE… « If You Smell What The Rock Is Cooking » ! Randy Orton affrontait Drew McIntyre, accompagné de Heath Slater et Jinder Mahal. Rapidement, Orton le mettait en position pour un « DDT » dans les cordes mais Mahal intervenait pour se prendre un « RKO ». McIntyre était disqualifié ! Randy portait le « DDT » dans les cordes sur Drew. Slater tentait d’intervenir pour se prendre un « RKO ». Orton passait en mode « vipère » et portait un « RKO » à Drew… The Miz affrontait Darren Young, accompagné de Titus O’Neil. Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, était aux commentaires. A un moment donné, The Miz portait sa « Running Clothesline » dans le coin puis repoussait O’Neil du rebord. The Miz ajoutait un « Double Axhandle » de la 3ème corde sur Young. Ce dernier le repoussait quand le Miz tentait un « Skull Crushing Finale ». Le Miz le repoussait et appliquait un « Figure Four » pour la victoire ! Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio et les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) affrontaient The Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) et The Big Show dans un « Six Man Tag-Team Elimination Match ». A un moment donné, Cody déconcentrait Kane, permettant à Damien de reprendre le contrôle et le frapper au sol. Le Big Red Monster le surprenait avec un « Chokeslam » pour l’éliminer ! A un moment donné, Kane portait une « Clothesline » de la 3ème corde puis le passait par-dessus avec une autre « Clothesline ». Le Big Show le contrait à l’extérieur avec un « KO Punch » pour le faire décompter et éliminer ! 2 Vs. 2. Plus tard, Bryan contrait Show avec un « Low Dropkick » dans les chevilles puis sautait dessus de la 3ème corde pour se prendre un « Chop ». Bryan remontait à la force des bras pour se faire éjecter avec un « KO Punch » ! Daniel était aussi décompté ! Plus tard, Alberto contrait le Big Show entre les cordes avec des « Low Kicks » et le faisait retomber à l’extérieur. Le Big Show était décompté ! Alors qu’il était dominé, Del Rio revenait à coups de « Clotheslines » et portait un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » puis un « Back Kick » en plein poire pour le compte de 2. Plus tard, Del Rio portait son « Enzuigiri » dans le coin pour la victoire ! Après le combat, le Big Show portait un « Spear » à Alberto puis, à l’extérieur, le séchait d’un « KO Punch » ! Show renversait alors la table des commentateurs sur Del Rio comme ce dernier avait fait pour remporter le titre !

Lors du PPV Royal Rumble 2013, le 27 Janvier 2013 à Phoenix, Arizona, le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face à The Miz. Ce dernier tentait un « Roll Up » direct pour le compte de 1. Epreuve de force, Antonio appliquait un « Collier de tête ». The Miz se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block » et Cesaro paradait. The Miz revenait avec un « Back Elbow » pour le compte de 2 puis tentait un « Petit paquet » pour le même résultat. The Miz portait un « Collier de tête » au sol. Antonio rejoignait les cordes pour se dégager et appliquait à son tour un « Collier de tête ». The Miz se dégageait pour se faire capter en l’air et se prendre un « Titlt-A-Whirl Back Breaker » pour le compte de 2. Antonio travaillait ensuite au sol sur le dos du Miz. Ce dernier se dégageait pour se prendre un « Bodyslam » pour le compte de 2 à 2 reprises. Le champion le malmenait ensuite dans les cordes puis le séchait d’une « European Uppercut » pour le compte de 2. Antonio ajoutait un « Gutwrentch Suplex » pour le compte de 2. Cesaro le frappait dans le coin, l’arbitre le repoussait. The Miz revenait pour se prendre un « Back Breaker » pour le compte de 2. Antonio ajoutait un « Double Stomps » puis un « Low Kick » dans le dos avant de travailler au sol sur le dos du Miz. Plus tard, ce dernier revenait avec son « Back Breaker/Neckbreaker Combo ». Echanges de coups, Miz le frappait dans le coin puis portait sa « Clothesline ». Antonio contrait un saut de la 3ème corde pour se prendre un « DDT » pour le compte de 2. Miz qui était mal retombé sur une de ses jambes boitait. Cesaro l’envoyait à terre et tentait de le couvrir, les pieds dans les cordes, mais l’arbitre le captait. Antonio se plaignait. The Miz portait un « Roll Up » pour le compte de 2. Miz malmenait la jambe du Suisse puis le frappait au sol pour le virer du ring. Antonio lui cognait la tête contre le bas du ring et le remontait dessus pour porter son « Neutralizer » pour la victoire !
En arrière-scène, on retrouvait Alberto Del Rio et Ricardo Rodriguez qui tombaient sur Bret « The Hitman » Hart. Ce dernier souhaitait bonne chance à Alberto. Bret rappelait avoir déjà affronté le Big Show par le passé et qu’il était dur. Bret ajoutait que Del Rio lui rappelait « Bret Hart » version Mexicaine et souhaitait qu’il montre au Big Show se qu’il valait. Alberto le remerciait et disait que Bret lui rappelait un « Alberto Del Rio version Canadienne » lol. Après le départ d’Alberto, Ricardo était tout excité par la présence de Bret. Del Rio revenait le chercher car leur match était le suivant et Bret donnait à Ricardo ses lunettes !
Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, défendait sa ceinture face à The Big Show dans un « Last Man Standing Match ». Big Show l’acculait dans le coin et portait un « Headbutt » puis un « Chop ». Alberto revenait et portait des coups de poings pour se faire sécher d’une « Clothesline ». Big Show ajoutait un « Bodyslam » sous les chants « Big Show Sux ». Show portait un « Chop ». Del Rio revenait pour lui sauter dessus de la seconde corde et se prendre un « Chop » de plein fouet pour le compte de 5. Big Show portait un « Headbutt » puis un « Irish Whip » et une « Ruade » mais le champion revenait avec un « Low Dropkick » et un « Low Kick ». Plus tard, le challenger tentait un « Powerbomb » mais Alberto le contrait avec un « Headcisors » puis un « Seated Senton » de la 3ème corde pour compte de 7. Alberto portait son « Headkick » puis tentait un « Cross Armbreaker » que Show bloquait pour se laisser retomber en arrière. L’arbitre le comptait mais Del Rio retombait à l’extérieur debout. Show lui portait un « Chop » puis le remontait sur le ring et allait chercher une chaise. Del Rio portait un « Dropkick » puis le frappait avec la chaise à plusieurs reprises sous les chants « Si ». Alberto sautait dessus avec la chaise de la seconde corde mais Show l’attrapait à la gorge pour porter un « Chokeslam ». Alberto se relevait au compte de 8 puis retombait à l’extérieur. L’arbitre le recomptait mais Show préférait ajouter un « Bodyslam » à l’extérieur pour le compte de 8. Del Rio le calmait sur la rampe d’accès avec un « Low Kick » puis l’envoyait au sol avec un « Headkick ». Big Show se relevait à temps puis l’envoyait au sol, tête la première. Big Show l’envoyait dans le décor. Alberto esquivait un « Back Kick » pour se faire frapper avec un morceau du décor. Le Big Show apportait une table, montait sur la structure pour y monter Del Rio par la tête. Big Show envoyait alors le champion passer à travers la table un peu plus bas mais Del Rio se relevait à 9 ! Plus tard, le Big Show portait un « Back Kick », Del Rio se relevait à 7. Big Show le remontait sur le ring mais Alberto quittait le ring alors que Show armait son poing. Show prenait un morceau de l’escalier et le lançait sur Alberto qui évitait. Ricardo frappait Show dans le dos pour se faire envoyer contre la barrière de sécurité. Show se ruait contre Del Rio qui esquivait et le faisait passer à travers la barrière de sécurité qu’il explosait ! Show se relevait au compte de 9. Alberto le frappait alors de plusieurs coups de chaise sur le dos puis mettait le bras dans l’angle de l’escalier et tapait dessus avec la chaise. Del Rio l’aspergeait avec un extincteur. De retour sur le ring, Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker »… Ricardo en profitait alors pour scotcher les pieds du Big Show à la première corde. Show ainsi prisonnier, le bras blessé, ne pouvait se délivrer et se faisait décompter 10 !
En arrière-scène, Matt Striker interviewait Dolph Ziggler, AJ et Big E. Langston. Striker revenait sur le fait que Ziggler pourrait choisir entre la 1ere et la seconde position d’entrée dans le « Royal Rumble Match ». Dolph était bien entendu mécontent de cette blague de Vickie et disait que tout le monde savait qu’entre la 1ere et 2ème entrée, c’était pareil… Alors il choisissait la 1ere place car c’était ce qu’il était. Striker rappelait que de toute l’histoire de Royal Rumble, seulement 2 l’avait remporté. AJ n’appréciait pas et demandait si Matt pensait qu’il ne parviendrait pas ? Striker se défendait des statistiques. AJ lui demandait en combien de temps il pouvait aller vite et loin en 5 secondes ? Big E. prenait le micro et interviewait Ziggler et lui demandait ce qu’étaient ses plans après avoir remporté le Rumble. Dolph annonçait qu’il encaisserait son Money In The Bank pour le titre World Heavyweight… Puis il irait à Wrestlemania pour l’unifier avec le titre WWE… Show Off.
On voyait une vidéo des participants au « Royal Rumble Match ». Cesaro rappelait que les 3 derniers vainqueurs n’étaient pas Américains et que ça continuerait ce soir avec lui. Il disait qu’Edge, Alberto et Sheamus étaient en dessous de lui. Les Prime Times Players déclaraient que remporter le « Royal Rumble Match » pour eux signifieraient pour eux « Millions Of Dollars ». Randy Orton rappelait qu’il n’y avait pas d’amis, pas d’alliance, comme lui. Il concluait qu’il en avait besoin et qu’il le prendrait. John Cena disait qu’il avait du monde derrière le dos mais que ce soir, le « champ is here ». Wade Barrett déclarait que ce soir, pour la première fois, le champion Intercontinental remporterait le « Royal Rumble Match » et affirmait que personne n’arrêterait le « Barrett Barrage ». Sheamus rappelait que seulement 3 avaient remportés le « Royal Rumble Match » 2 fois de suite… Il disait que lui y arriverait avec le « Brogue Kick ». Ryback disait ne pas être le « Best In The World », pas le « World’s Largest Athlete », ne pas manger des céréales etc… Il disait que toutes les 90 secondes et à chaque Superstars ça serait « Feed Me More ».
Les champions WWE Tag-Team, The Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), défendaient leurs ceintures face à la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Cody prenait l’avantage sur Daniel et travaillait sur le bras de ce dernier. Bryan se dégageait et portait un « Dropkick ». Rhodes se dégageait d’un « Collier de tête » pour se faire plaquer au sol. Bryan appliquait une « Surf Board » ! Relais du Big Red Monster qui portait un « Low Dropkick » pour le compte de 2. Kane le frappait dans le coin. Cody revenait et portait un « Dropkick » puis passait le relais à Sandow. Kane revenait face aux 2 et portait un « Bodyslam » et une « descente du coude » sur Damien pour le compte de 2. Relais de Bryan qui portait un « Dropkick » dans le coin puis plusieurs « Low Kicks » sous les chants « Yes ». Relais avec Kane que Sandow contrait pour se faire virer du ring. Cody intervenait pour suivre son partenaire. Relais de Daniel qui leur sautait dessus avec un « Suicide Dive ». De retour sur le ring, Sandow le repoussait et Rhodes tirait les cordes pour le faire passer par-dessus. Sandow frappait plusieurs fois de dos de Daniel contre le rebord du ring pour le compte de 2. Plus tard, relais de Rhodes qui malmenait le bras de Bryan puis appliquait un « Half Boston Crab ». Daniel le retournait en « Petit Paquet », sans succès. Relais de Sandow qui frappait Bryan à terre pour le compte de 2. Damien ajoutait un « Side Russian Legsweep » puis une « Descente du coude » pour le compte de 2 à 2 reprises. Sandow le malmenait au sol sur le dos pour le même résultat. Relais de Cody qui frappait Daniel dans un coin. Ce dernier le repoussait et portait un « High Kick ». Relais de Sandow qui empêchait le relais chez les champions. Relais de Rhodes qui portait une prise de soumission sur son épaule. Bryan se dégageait mais Cody empêchait le relais. Bryan le contrait avec un « DDT » ! Relais du Big Red Monster qui séchait Sandow d’une droite puis enchainait avec des « Irish Whip » suivis de « Clotheslines » dans le coin. Kane portait un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2. Sandow le rejoignait sur les cordes mais Kane le repoussait mais Damien esquivait le saut de la 3ème corde et enchainait avec un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2 à 2 reprises. Kane les attrapait à la gorge mais les Rhodes Scholars revenaient pour une « Double Souplesse » alors que Daniel prenait le relais à l’aveugle. Damien couvrait Kane pour que l’arbitre ne compte pas puisque l’homme légal était Bryan qui portait un « Missile Dropkick » par surprise. Bryan envoyait Cody vers Kane qui lui portait un « Chokeslam » ! Bryan appliquait alors un « No Lock » sur Sandow pour la victoire !
En arrière-scène, Kane et Daniel Bryan étaient rejoins par Vickie Guerrero qui leur donnait leurs N° d’entrée au « Royal Rumble Match ». Ils ouvraient leurs enveloppes. Daniel faisait voir à Kane qui disait « intéressant ». Daniel lui demandait s’il allait lui faire voir son N° ? Kane répondait « No ». Daniel s’en plaignait en disant que c’était la règle. Kane lui répondait qu’il vaudrait mieux qu’il ne le sache pas. Bryan se plaignait alors Kane lui disait que c’était une mauvaise stratégie de montrer son n° à quiconque ! Kane partait en disant à tout à l’heure. Bryan disait qu’il le verait en premier. Kane montrait son enveloppe en disant qu’il y avait peu de chances !
John Cena, Sheamus, Randy Orton, Dolph Ziggler, Heath Slater, Jinder Mahal, Drew McIntyre, Antonio Cesaro, Wade Barrett, The Miz, Ryback, Titus O'Neil, Darren Young, Kane, Daniel Bryan, The Great Khali, Kofi Kingston, Bo Dallas, Chris Jericho, Cody Rhodes, Santino Marella, Goldust, David Otunga, Tensai, Brodus Clay, Rey Mysterio Jr., The Godfather, Damien Sandow, Zack Ryder, Sin Cara s’affrontaient dans un « Royal Rumble Match ». Dolph Ziggler arrivait à la première place et prenait la parole. Il disait être devant nous, dans la lumière, exactement ou il devait être. Il déclarait qu’à la fin de ce match, il serait toujours là comme vainqueur du « Royal Rumble Match ». Il concluait en disant se foutre qui était le 2ème… Chris Jericho entrait à la 2ème position !!! C’était une surprise et c’était surtout Dolph qui l’avait envoyé à la retraite ! Chris recevait une « Standing Ovation » et des chants « Y2J ». A toi à moi, Chris portait un « Collier de tête ». Dolph se dégageait pour se faire envoyer au sol. Dolph le passait par-dessus les cordes mais Jericho retombait sur le rebord et montait sur la 3ème corde pour sauter sur Ziggler. Il le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » mais Dolph retombait sur le rebord. Peu après, Chris le rejoignait sur les cordes et les chants « You Still Got It » retentissaient. Y2J tentait de le virer, mais Ziggler revenait pour se prendre une « Souplesse » de la 3ème corde. La 3ème place était pour Cody Rhodes que se prenait des « Clotheslines » par Chris. Les 2 « Heels » se faisaient vite alliance contre Y2J et tentaient de l’éliminer sous les chants d’encouragements du public. Plus tard, Chris lui appliquait un « Walls Of Jericho » mais Dolph intervenait. Dolph le « Catapultait » entre les cordes. Le 4ème entrant était pour Kofi Kingston qui s’en prenait à Rhodes direct. Il frappait ce dernier dans le coin au visage. Ziggler tentait de s’en prendre à Kofi qui le faisait fuir en tentant un « Trouble In Paradise ». Kofi évitait une élimination et passait Dolph par-dessus les cordes mais ce dernier retombait sur le rebord. Cody tentait de sortir Kingston mais Jericho aidait ce dernier. Y2J malmenait Rhodes dans le coin. La 5ème participation était pour Santino Marella. Ce dernier tentait de sortir Dolph puis Cody et Jericho, mais tous retombaient sur le rebord. Santino demandait une pause et enfilait son gant pour porter un « Cobra » sur Kingston. Chris portait sur Santino un « Chop » et Dolph un « Back Kick » avant que Rhodes l’élimine. Plus tard, Ziggler et Rhodes tentaient de sortir Kingston, sans succès. Drew McIntyre arrivait à la 6ème place. Plus tard, il séchait Kofi puis tentait de l’éliminer. Jericho s’en mêlait mais Drew s’accrochait aux cordes. Ziggler et Rhodes s’en prenaient à Jericho. Dolph passait ce dernier par-dessus les cordes mais Chris se raccrochait aux cordes. Titus O’Neil arrivait à la 7ème position et s’attaquait à Kingston. Ce dernier et Rhodes s’associaient pour se prendre une « Double Clothesline » de Titus. Plus tard, ce dernier portait un « Back Breaker » sur Kofi. McIntyre était éliminé par Jericho. Ziggler tentait de sortir ce dernier, sans succès. O’Neil tentait d’éliminer Ziggler qui retombait sur le rebord et résistait. Goldust faisait son entrée à la 8ème position. Cody était dégoûté ! Les 2 frères s’échangeaient des coups. Ziggler s’en mêlait pour se faire frapper par Cody à la façon de Goldust. Ce dernier frappait son frère de la même façon. Goldust le frappait au sol sous les chants Goldust. Plus tard, la 9ème personne à participer au Royal Rumble était David Otunga. Ce dernier contrait Goldust et s’en prenait ensuite à Y2J. Ziggler tentait de sortir Kingston, sans succès. Cody et Goldust tentaient de sortir O’Neil puis Cody tentait d’éliminer son frère, sans succès. La 10ème entrée était avec Heath Slater qui s’en prenait à Goldust puis Otunga. Ziggler et Titus tentaient de sortir Goldust. Jericho passait Dolph sur le rebord. Plus tard, le 11ème à faire son entrée dans le combat était Sheamus qui séchait Goldust, Otunga et Titus puis portait un « Irish Curse Backbreaker » à Rhodes et Ziggler. Il ajoutait un « Rolling Hills » à Slater puis passait O’Neil sur le rebord pour le frapper sur le torse et l’éliminer en envoyant Otunga le percuter. Sheamus frappait le torse de David sur les cordes et l’éliminait avec un « Brogue Kick ». Rhodes et Slater s’en prenaient ensuite à Sheamus. Le 12ème participant était Tensai qui s’en prenait direct à Sheamus. Jericho venait aider ce dernier. Plus tard, Sheamus tentait de sortir Slater, sans succès. Kingston en faisait de même avec Ziggler qui résistait. La 13ème place était pour Brodus Clay qui s’en prenait à Jericho puis Tensai. Cody imitait son frère qui le passait sur le rebord. Rhodes contrait Goldust du rebord et le passait dessus. Goldust le repassait par-dessus la 3ème corde pour le remonter sur le ring avec une « Clothesline » mais Cody l’éliminait en l’envoyant percuter le poteau du ring. Le 14ème entrant était Rey Mysterio !!! Ce dernier envoyait Ziggler et Jericho dans les cordes et leur portait des « 619 ». Mysterio ajoutait un « Splash » de la 3ème corde sur Chris. Cody puis Slater frappaient Rey à terre. Sheamus frappait Tensai dans le coin. La 15ème participation était pour Darren Young. Plusieurs catcheurs (Heath Slater, Chris Jericho, Sheamus, Darren, Young et Cody Rhodes) éliminaient Brodus Clay. Kofi sortait Tensai avec un « Headcisors ». Rey tentait d’en faire de même avec Darren, sans succès ! Alors que Ziggler repoussait Kingston du rebord, ce dernier sautait sur Tensai à l’extérieur (pour ne pas mettre les pieds au sol) ! Tensai se débarrassait de Kofi en le laissant sur la table des commentateurs… Kofi hésitait à sauter sur le ring puis demandait sa chaise à JBL ! Bo Dallas de la NXT, arrivait à la 16ème place ! Kingston se servait de la chaise de JBL pour remonter sur le rebord ring lol ! Young se ruait sur lui mais Kofi tirait les cordes pour le faire passer par-dessus et l’éliminer ! Malheureusement, Cody éliminait Kofi avec un « Disaster Kick » ! Sheamus tentait de sortir Rhodes, sans succès. Le Godfather arrivait à la 17ème position ! Ziggler l’éliminait direct avec un « Dropkick » ! Godfather repartait avec ses 2 « Hoes ». Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, faisait son entrée à la 18ème position. Rapidement, ce dernier s’en prenait à Jericho puis surprenait Sheamus avec un « Wind Of Changes » et tentait de l’éliminer, sans succès. La 19ème personne à participer au Royal Rumble était John Cena !!! Barrett tentait de faire alliance contre ce dernier qui comptait ses adversaires. Tout le monde s’attaquait à John qui repoussait ses assaillants avant de virer, coup sur coup, Slater et Rhodes sous les huées du public. Alors que John s’en prenait à Chris, Dolph venait aider ce dernier ! Bo Dallas s’attaquait à Cena et tentait de l’éliminer, sans succès. La 20ème entrée était avec Damien Sandow. Ce dernier s’en prenait à Bo qu’il tentait d’éliminer. Rey était à 2 doigts d’éliminer Wade. Les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissaient. Barrett éliminait Mysterio avec un « Back Kick ». Plus tard, Jericho tentait un « Walls Of Jericho » sur John, sans succès. Le 21ème à faire son entrée dans le combat était le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan qui portait des « Low Kicks » sous les chants « Yes » sur Damien Sandow, puis Ziggler et Barrett. Il tentait d’éliminer Jericho, Sheamus venait l’aider, mais Chris se raccrochait aux cordes. Les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissaient. Le 22ème participant était le champion WWE United-States, Antonio Cesaro. Echanges de coups de ce dernier avec Sheamus. Plus tard, la 23ème place était pour le Great Khali. Ce dernier séchait Wade, Damien et Bo d’un « Headchop » puis Jericho d’un « Headbutt ». Cesaro tentait de sortir Sheamus, sans succès. Le 24ème entrant était le co-champion WWE Tag-Team, Kane qui tentait de sortir Ziggler, sans succès. Khali s’en prenait à Kane. La 25ème participation était pour Zack Ryder. Ce dernier portait un « Rough Ryder » sur Ziggler. Kane et Bryan éliminaient Khali mais Daniel dégageait Kane en traitre ! Cesaro repoussait Daniel vers l’extérieur et ce dernier tombait dans les bras de Kane !!! Bryan lui demandait de le ramener sur le ring. Echanges de « Yes/No », Kane se rapprochait du rebord pour le faire tomber ! Plus tard, Zack Ryder tentait de sortir Dolph, sans succès. Randy Orton arrivait à la 26ème place et séchait Cesaro, Barrett et Sheamus avant de porter un « Scoop Slam » à Ziggler. Randy en portait un à Ryder et séchait Dallas d’un « Uppercutt ». Orton portait des « DDT » dans les cordes à Bo et Dolph en même temps. Randy portait un « RKO » à Zack Ryder qu’il éliminait dans la foulée. Jinder Mahal arrivait à la 27ème position et empêchait Sheamus de sortir quelqu’un. Cena éliminait Antonio ! Plus tard, Cena catapultait Ziggler par-dessus les cordes mais ce dernier retombait sur le rebord. The Miz faisait son entrée à la 28ème position. Il se battait avec Antonio sur la rampe d’accès. Miz montait ensuite sur le ring. Sheamus éliminait Mahal pour se faire attaquer par Wade. Plus tard, la 29ème personne à participer au Royal Rumble était Sin Cara. Il contrait Dolph du rebord avant de s’en prendre à Barrett puis Sandow. Bo Dallas parvenait à éliminer Wade qui était furieux ! Plus tard ; Miz passait Chris par-dessus les cordes mais ce dernier retombait sur le rebord. Barrett montait sur le rebord du ring pour éliminer Bo Dallas ! Alors que les officiels tentaient de repousser Wade, ce dernier décrochait son « Bull Hammer » sur le jeune « Rookie ». Le dernier entrant au « Royal Rumble Match » était Ryback. Ce dernier séchait plusieurs catcheurs sous les chants « Goldberg » et éliminait Sandow. Sin Cara tentait de s’en prendre à lui et était rapidement éliminé. Ryback sortait ensuite le miz pour se prendre un « Code Breaker ». Jericho contrait Cena d’un « Back Elbow » puis portait un « Lion’s Sault » ! Chris éliminait presque Sheamus et portait un « Code Breaker » sur Ziggler. Ce dernier le passait par-dessus la 3ème corde sur le rebord et l’éliminait avec un « Superkick » ! Echanges de coups entre Orton et Sheamus. Orton le séchait d’une « Clothesline » puis portait des « Running Clotheslines » avant d’esquiver une « Ruade » de Ryback qu’il envoyait, épaule la première dans le poteau du ring. Orton portait des « RKO » sur Dolph, Cena, esquivait un « Brogue Kick » de Sheamus pour lui porter un « RKO ». Orton ajoutait un « DDT » dans les cordes sur Ryback. Tous étaient au sol, sauf Randy qui passait en mode « Viper » pour se faire éliminer par Ryback ! Final Four : John Cena, Sheamus, Dolph Ziggler et Ryback. Cena mettait ce dernier sur ses épaule mais Ryback se dégageait pour envoyer John se prendre un « DDT ». Sheamus le passait sur le rebord pour l’éliminer, peu après, avec un « Brogue Kick » ! John et Sheamus portaient une « Double Souplesse » sur Ryback puis regardaient le logo de WrestleMania. John prenait l’avantage avec des « Flying Shoulder Tackles » puis un « Proto Bomb » sur l’Irlandais. Ryback séchait John d’une « Running Clothesline » et portait un « Shell Shocked » d’où se dégageait Sheamus pour porter un « White Noise ». Sheamus tentait un « Brogue Kick » plus tard sur Ryback qui l’éliminait ! Cena et Ryback se faisaient face en regardant le logo WrestleMania. Ryback encourageait les chants « Feed Me More ». John faisait son « You Can’t See Me » pour le frapper au visage. Ryback le calmait avec un « Spinebuster ». John surprenait Ryback avec un « STF » sous les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux ». John soulevait ensuite son adversaire et l’asseyait sur les cordes. Ryback le repoussait pour porter un « Thesz Press » et lui frapper la tête à terre. Ryback le soulevait pour tenter de l’éliminer mais se dégageait à temps pour sortir Ryback pour la victoire !
En arrière-scène, Josh Matthews interviewait The Rock. Josh lui parlait de l’attaque du Shield lors du dernier Raw. The Rock le coupait pour lancer son « Finally, The Rock Has Come Back To Phoenix ». The Rock parlait ensuite du Shield et de leur attaque. The Rock disait avoir toujours dû faire face à l’adversité et donnait des exemples d’adversité dans sa vie. Il parlait de comment sa mère avait vaincu le cancer et était là pour le voir ce soir. Il disait qu’elle n’avait jamais abandonnée comme lui n’abandonnait jamais. Il revenait sur les propos de CM Punk qui avait dit que personne d’entre nous ne comptait… The Rock rétorquait que l’on n’avait pas d’idée de combien en comptait et combien on comptait pour lui. The Rock disait que ce soir on allait mettre un terme à 434 jours de misère. The Rock déclarait que ce soir, quand la Team Bring It entendrait le compte de 3 ça prouvera à quel point on compte. The Rock concluait que ce soir, c’était le soir, car The Rock et nous deviendrait le champion « If You Smell What The Rock Is Cooking » !
Le champion de la WWE, CM Punk, accompagné de Paul Heyman, défendait sa ceinture face à The Rock. Lors de son arrivée sur le ring, Punk déchirait une pancarte « CM Punk Is Pro Wrestling ». Echanges de coups, Punk y allait de « Low Kicks » pour prendre l’avantage. The Rock revenait plus tard avec une « Running Clothesline ». Punk revenait pour se faire passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Le combat partait à l’extérieur ou The Rock empêchait Punk de lui frapper la tête contre la table des commentateurs et lui faire lui-même. The Rock li frappait la tête contre la barrière de sécurité sous les chants « Let’s Go Rocky, CM Punk ». CM revenait peu après et le remontait sur le ring et remettait le dessus de la table des commentateurs hispanique. Plus tard, The Rock revenait en l’envoyant dans les barrières mais Punk le contrait. Heyman frappait le challenger au dos derrière le dos de l’arbitre. Punk en profitait pour le sécher d’une « Clothesline ». CM retirait le dessus de la table des commentateurs hispanique pour se raviser. Le champion portait une « Inverted Suplex » sur le challenger sur la barrière. De retour sur le ring, les chants « Rocky » retentissaient. Punk portait un « Low Kick » et les chants « Boots 2 Asses » retentissaient. CM appliquait un « Leg Body Cisors ». The Rock se dégageait et revenait à coups de poings pour se prendre un coup de genou pour le compte de 2. Punk travaillait ensuite au sol sur le cou et dos de son adversaire. Plus tard, The Rock revenait et portait un « Atomic Drop » pour se prendre un « One Leg Dropkick ». CM le frappait plus tard dans le ventre puis le malmenait dans les cordes. Punk portait un « Inverted Suplex » sur les cordes pour le compte de 2. Plus tard, CM le malmenait dans le coin puis au sol. Paul intervenait encore derrière le dos de l’arbitre. Punk le virait plus tard du rebord avec un « Springboard Dropkick ». CM montait sur la 3ème corde et sautait sur le Rock. Punk semblait avoir mal au genou (qu’il c’était fait opérer il y a quelques semaines). De retour sur le ring, The Rock reprenait l’avantage et s’acharnait sur le genou blessé. Punk le dégageait du ring. Plus tard, Punk portait un « Suicide Dive » et le remontait sur le ring. CM montait sur la 3ème corde mais portait finalement un « Springboard » que le challenger esquivait pour s’acharner sur le genou blessé de Punk. The Rock portait un « Side Russian Legsweep » pour le compte de 2. CM l’empêchait de porter un « Rock Bottom » et le mettait en position de « GTS ». The Rock se dégageait et tentait un « Sharpeshooter » que CM repoussait pour appliquer son « Anaconda Vice » au centre du ring. The Rock le repoussait pour le compte de 2 puis le frappait au visage avant de porter un « DDT » ! Les 2 étaient à terre. Plus tard, The Rock tentait un « Rock Bottom » que CM bloquait. The Rock répondait avec un « Sharpeshooter » ! Punk attrapait les cordes pour faire casser la prise et retombait à l’extérieur du ring. Plus tard, le Rock le séchait à l’extérieur d’une « Clothesline » puis débarrassait le dessus de la table des commentateurs hispanique. The Rock le couchait dessus et l’y frappait. Punk répondait avec un coup de pied à la tête. Punk tentait un « GTS » mais Rock tentait un « Rock Bottom » sauf que la table s’écroulait ! The Rock remontait sur le ring pour éviter de perdre par décompte puis appliquait un « Rock Bottom » à l’extérieur ! Le challenger remontait son adversaire sur le ring pour le compte de 2 ! Plus tard, CM le séchait d’un « Roundhouse Kick ». Les 2 étaient à terre et se relevaient au compte de 9 (de justesse pour le Rock). Echanges de coups, The Rock le séchait d’une « Jumping Clothesline » puis portait un « Spinebuster ». Alors que The Rock allait porter un « People’s Elbow », les lumières s’éteignaient et le Rock semblait être attaqué par le Shield qui semblait porter leur « Triple Powerbomb » sur le Rock à travers la table des commentateurs ! L’arbitre n’ayant rien vu, il ne pouvait rien faire. Punk était sourire aux lèvres. Il allait chercher le Rock et faisait l’innocent que Cole lui disait que le Shield été intervenu. Paul Heyman était heureux. CM remontait son adversaire sur le ring pour le compte de 3 et conserver son titre ! Après le combat, Punk célébrait et embrassait sa ceinture de joie. Il virait ensuite le Rock du ring pour fêter ça. Là, Vince McMahon se présentait sur la plateforme et annonçait que la célébration de punk était terminée. Vince rappelait que si le Shield intervenait dans le match, il lui retirait le titre. McMahon reconnaissait que techniquement il ne pouvait voir le Shield. Alors que Vince annonçait que c’était de son pouvoir, il… The Rock le coupait et disait que cette soirée n’allait pas se terminer comme ça et que Vince n’allait rien lui prendre, mais lui si ! The Rock demandait à ce que le match recommence maintenant. Vince acceptait ! CM s’attaquait au Rock dans le coin. L’arbitre le repoussait. Les chants « Rocky » retentissaient. Punk portait son « Running High Knee » dans le coin puis le séchait d’une « Clothesline » et portait un « Diving Elbow » de la 3ème corde pour le compte de 2. CM faisait le digne du « GTS » et le mettait sur ses épaules. The Rock se dégageait pour porter un « Spinebuster » et portait son « People’s Elbow » pour la victoire et le titre de la WWE !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 28 Janvier 2013, la Managing Supervisor de Raw, Vickie Guerrero, était devant la « Raw Roulette » et expliquait que ce soir, Raw serait déterminée par 3 roulettes, celle des « Superstars », celle des « Stipulations » et celle spéciale du « Vickie’s Vegas Challenge ». Elle annonçait que le 1er match était Randy Orton Vs. Antonio Cesaro… Elle tournait la roue de la stipulation qui tombait sur « Special Guest Referee ». CM Punk se présentait sur le ring très énervé. Il demandait qu’on coupe sa musique. Il déclarait que ce soir, était le 435ème jour du règne le plus historique de l’ère moderne de la WWE. Il disait ne pas avoir été battu, qu’il avait battu le Rock et conservé son titre pour devenir le nouveau « People Champ ». Il pétait un câble en affirmant qu’il n’avait pas perdu ! Les chants « You Sux » retentissaient. Il traitait le Rock de tricheur et reprochait aux gens d’aimer ce genre d’individus. Il affirmait que les gens étaient des tricheurs, comme Vince McMahon ou The Rock. Punk affirmait que pendant 434 jours il avait été un vrai champion, il n’avait pas reçu d’aide de personne, pas fait relancé des matchs. Il affirmait que Vince l’avait baisé comme il avait baisé Bret Hart à Montréal et déclarait que hier soir serait rappelé comme le « Phoenix Screw Job » lol. Il gueulait qu’il c’était fait baisé. Il demandait aux gens s’ils voulaient célébrer puis affirmait être le champion, être le « People Champ » et qu’il était là pour empêcher la fête. Vince McMahon arrivait sur la plateforme sous les citriques de Punk. Vince disait qu’une personne anonyme disait avoir une vidéo prouvant que CM était impliqué dans le plan orchestré par Paul Heyman impliquant le Shield. Paul tentait de parler mais Vince lui demandait de fermer sa gueule. McMahon menaçait que si la vidéo était réelle, il pourrait être viré ! Randy Orton affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non-Title Match ». L’arbitre spécial était The Miz. A un moment donné, Miz le repoussait quand il frappait Randy dans les cordes. Antonio s’énervait contre le Miz qui asseyait son pouvoir. Ceci déconcentrait Antonio et permettait à Randy de porter un « RKO » pour la victoire ! Après le combat, le Miz aidait Cesaro à se relever pour lui porter un « Skull Crushing Finale » ! En arrière-scène, la roue tombait sur « Make Me Laugh » pour Ryback. Vickie lui demandait de la faire rire ce qui n’était pas dans les cordes de Ryback. Ryback rejoignait le ring alors qu’en « Ringside », on voyait André Agassi et Steffi Graf. Les Prime Time Players étaient sur le ring. Matt Striker présentait le « Make Me Laugh Challenge » ou les participants devaient faire des blagues pour faire rire les gens. Titus O’Neil prenait la parole et demandait à Darren Young ce que Matt Striker avait dit au sujet d’un rancart. Mauvaise réaction de la foule. Titus s’énervait et Matt donnait la parole à Ryback. Ce dernier disait avoir une blague… Qu’est-ce qui avait « 4 yeux, 20 doigts et était sur le point d’être inconscient ? ». Il regardait les prime Time, virait Young et plantait rapidement Titus à terre avec un « Spinebuster ». Les chants « Feed Me More » retentissaient et Ryback le séchait d’une « Running Clothesline » puis portait un « Shell Shocked » sous les yeux de Darren. Striker trouvait ça drôle et déclarait Ryback vainqueur. Ce dernier lui portait aussi un « Shell Shocked ». En arrière-scène, Vickie tournait la roue qui tombait sur « Player’s Choice » et annonçait que Barrett choisirait son adversaire ce soir. Sur le ring, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, déclarait qu’il choisissait Bo Dallas. Il déclarait que Bo, la veille, avait eut le meilleur moment de sa carrière et l’éliminant du « Royal Rumble Match » mais déclarait qu’il tomberait ce soir face au « Barrett Barrage ». Bo Dallas, qui faisait ses débuts à Raw, affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non-Title Match ». Rapidement, Wade le frappait au sol et tentait un « Bull Hammer » mais Bo le surprenait avec un « Powerslam » pour la victoire ! En arrière-scène, Vickie tournait la roue qui tombait sur John Cena. Rhodes avait les boules… John Cena affrontait Cody Rhodes. Rapidement, Cena portait un « Irish Whip » puis une « Snap Suplex ». Cody quittait le ring et prenait la parole pour annoncer qu’il partait. Cena allait le chercher, le remontait sur le ring et portait ses « Flying Shoulders Tackles », un « Proto Bomb » puis un « 5 Knuckles Shuffles » et un « Attitude Adjustment » pour la victoire ! Après le combat, John et parlait de sa victoire au Royal Rumble. Il disait que tous avaient dit comment il gagnerait le Royal Rumble, mais il était le seul à pouvoir dire qu’il l’avait gagné. Cena rappelait avoir éliminé Ryback et que ce n’était pas rien, mais que c’était la 1ère étape. La seconde étant de choisir quel champion il affronterait en « Main Event » de WrestleMania. Il disait que c’était un choix difficile. Il revenait sur CM Punk et avouait ne pas avoir pu le battre ces 2 dernières années où il avait été battu 6 fois. Il parlait du Rock et rappelait avoir été battu par ce dernier le soir ou il était revenu malgré que John avait alors dit qu’il gagnerait. Il rappelait que cette défaite avait pourrie son année car ce match était important et c’était le Rock qui l’avait remporté. Cena déclarait que son choix était donc difficile et hésitait entre les 2 titres. John annonçait qu’il allait décider ici et maintenant… Il challengeait pour WrestleMania 29… Le champion de la WWE qui sera en titre. Il lançait au Rock et CM Punk qu’ils étaient marqués de sa cible. Le Shield arrivait alors par la foule te rejoignait le ring. Le Shield s’attaquait à Cena. Sheamus accourait et était vite acculé par le Shield dans le coin pour se faire frapper à son tour. Ryback arrivait peu après et dégageait Ambrose puis Rollins. Ces derniers le tiraient vers l’extérieur et l’envoyaient dans les escaliers en fer. Sheamus revenait à la charge pour se faire contrer par Reigns. Cena s’attaquait au Shield sur le ring mais ne faisait pas le poids. Ils lui portaient le « Triple Powerbomb » puis quittait le ring. En arrière-scène, Vickie tournait la roue qui tombait sur « Lingerie Pillow Fight » pour un combat entre Brodus Clay et Tensai. Ce dernier n’appréciait pas. Brodus Clay tournait la roue de Vickie qui tombait sur « Dance Off ». Brodus Clay, accompagné de Naomi et Cameron, rejoignait le ring. Plus tard, Jerry « The King » Lawler présentait l’épreuve suivante… Tensai le coupait et retirait son peignoir… Il était en nuisette. Jerry lui annonçait que la stipualtion avait changée, c’était un « Dance Off » maintenant ! Tensai était dégouté. Lawler lançait le « Dance Off » avec Clay et ses 2 filles. Tensai refusait de danser. Jerry lui rappelait qu’ils étaient à Las Vegas et que ce qui se passait à Vegas restait à Vegas. Tensai lui demandait s’il promettait, Jerry disait que oui. Tensai dansait avec Brodus et les filles lol. En arrière-scène on voyait Ron Simmons qui voyait le spectacle et lançait un « Damn » lol. En arrière-scène, Alberto Del Rio tournait la roue qui tombait sur « Bodyslam Challenge »… Vickie se moquait car c’était face au Big Show. Del Rio rappelai qu’ils étaient à Vegas et qu’à Vegas, tout pouvait arriver ! Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait The Big Show dans un « Body Slam Challenge ». Alors que le Big Show allait s’en prendre à Alberto, Ricardo tentait d’intervenir pour se faire frapper. Big Show attachait Del Rio à l seconde corde avec du scotch. Rodriguez s’interposait pour se faire dégager. Show l’acculer dans le coin pour un « Chop ». Show malmenait Ricardo alors qu’Alberto ne pouvait intervenir. Big Show portait un « Chop » sur Ricardo puis l’envoyait dans les barrières de sécurité. Big Show le remontait sur le ring sous les chants « Big Show Sux ». Big Show portait un « Bodyslam » sur Ricardo puis le malmenait au sol. Big Show s’attaquait ensuite à Del Rio pour le re scotcher et frapper à nouveau Rodriguez avant de lui porter, sous les yeux d’Alberto, un « KO Punch ». Del Rio tentait d’en découdre pour se faire envoyer au sol et frapper à terre puis, plus tard, se prendre un « KO Punch ». La championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontait Tamina Snuka dans un « Las Vegas Showgirls Lumber-Jill Non-Title Match ». Les Divas « bûcheronnes » étaient habillées en danseuses de Las Vegas. A un moment donné, Kaitlyn repoussait Aksana et lui retirait sa coiffe pour frapper Tamina avec et reprendre le contrôle du match. Plus tard, Kaitlyn la coiffait avec, la frappait à terre mais quand elle essayait de la couvrir, les autres Divas s’en mêlaient et ça partait en « Catfight » sous les yeux des 2 catcheuses. Le nouveau champion de la WWE, The Rock, se présentait sur le ring. Les chants « Rocky » se faisaient entendre. The Rock prenait la parole et déclarait qu’il y avait qu’un mot pour décrire tout ça… Ce mot était « Finally »… Puis il ajoutait que « Finally, The Rock has come Back To Las Vegas » ensuite il complétait en disant que « Finally, The Rock is WWE Champion ». The Rock prétendait qu’il n’y avait pas meilleures récompenses dans ce monde que d’être champion WWE. Il rappelait que de 1998 à 2003, il avait eut l’honneur d’avoir remporté 7 titres de la WWE. Il ajoutait qu’après 10 longues années, ce soir c’était le moment de sa carrière dont il était le plus fier. Il remerciait les fans. Il rappelait que pendant 434 jours, Punk avait rabaissé les fans en les traitants comme des merdes. The Rock disait que maintenant, tout ceci était terminé ! Il affirmait que CM ne viendrait plus et critiquait Päul Heyman. The Rock disait que ce soir, c’était une nouvelle ère, celle des gens. Alors qu’il parlait de célébrer, il était coupé par Punk qui lui ordonnait de fermer sa bouche. Punk lui reprochait de l’humilier car il avait rendu ce titre spécial et The Rock était en train de tout détruire. Punk répondait aux chants « You Sux » des fans et s’en prenait à eux. CM affirmait que le titre WWE était prestigieux, car il l’avait rendu ainsi. Il disait que si The Rock avait du respect pour ses descendants, il devait lui rendre, admettre lui avoir volé, de s’excuser et reconnaitre que Punk était le « Best In The World ». The Rock faisait un blanc puis déclarait que si Punk avec quelque chose entre les jambes, il n’avait qu’à venir le chercher ! The Rock laissait 2 choix à Punk, venir chercher le titre ou rester sur la rampe d’accès comme un « Jackass ». CM reculait et rejoignait la plateforme et se dédouaner en disant que c’était lui qui choisissait, pas le Rock. CM Punk donnait son calendrier en donnant des dates de « House Show ». Punk parlait d’un match retour dans 3 semaines et enjoignait le Rock à le rejoindre s’il le pouvait. The Rock acceptait un match retour au PPV Elimination Chamber » et concluait que Punk ne lui prendrait pas le titre ce soir là, mais une branlée de sa vie, « If You Smell What The Rock Is Cooking ». On voyait une vidéo de plus tôt dans la soirée ou Damien tournait la roue pour tomber sur « Table Match ». Sheamus affrontait Damien Sandow dans un « Tables Match ». A un moment donné, Sandow montait sur la 3ème corde mais Sheamus l’y rejoignait pour le frapper sur le torse dans les cordes. Damien l’empêchait de porter une « Souplesse » puis remontait sur le ring pour se retrouver en position de « White Noise » pour se faire passer à travers la table. Sur le ring, on retrouvait Jerry « The King » Lawler pour le challenge du Karaoké entre Zack Ryder et The Great Khali, accompagné de Natalya et Hornswoggle. Khali devait chanter la chanson de Shawn Michaels « I’m A Sexy Boy ». Il était interrompu par les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal). Slater se demandait si on se foutait de lui ? McIntyre demandait s’il appelait ça de la musique ? Mahal déclarait qu’ils étaient la musique. Ryder prenait la défende de Khali. Slater affirmait qu’ils étaient les Rockstars de la WWE. Heath demandait à Drew de le montrer et Khali lui portait un « Headchop » ! Ryder portait son « Rough Ryder » sur Jinder alors que Khali séchait Slater sur qui Hornswoggle portait un « Frog Splash ». Chris Jericho rejoignait le ring sous les chants « Y2J ». Chris souhaitait la bienvenue à « Raw Is Jericho » et affirmait que c’était bon d’être de retour à la WWE. Il disait que les 6 derniers mois avaient été comme 6 ans. Il affirmait que son retour surprise au Royal Rumble, ça avait été un des plus grands moments de sa carrière. Il remerciait ses fans. Il affirmait qu’il n’oublierait jamais. Il était interrompu par Dolph Ziggler, accompagnés d’AJ Lee et de Big E. Langston. Dolph rappelait l’avoir éliminé et demandait ce que faisait Chris ici étant donné qu’il l’avait battu et envoyé à la retraite. AJ allait dans ce sens et le public chantait « Y2J ». Jericho se foutait d’AJ et Langston lui conseillait de partir avant que ça tourne mal. Jericho lui demandait ce que le « E » voulait dire dans le nom de Big « E » et se foutait de lui. Alors que Ziggler disait que Chris n’avait plus rien à faire ici, il était coupé par Vickie qui annonçait que c’était elle qui avait signée un nouveau contrat. Vickie tournait la roue qui tombait sur « Strange Bedfellows ». Les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), affrontaient Chris Jericho et Dolph Ziggler, accompagnés d’AJ Lee et de Big E. Langston dans un « Non-Title Strange Bedfellows Match ». A un moment donné, Chris envoyait Daniel percuter Kane et les 2 s’engueulaient. Bryan le repoussait et Kane lui rendait. Jericho tapait dans le dos de Kane puis quittait le ring. Kane pensait que c’était Ziggler et lui portait un « Chokeslam » surprise pour la victoire ! On annonçait l’intronisation de Trish Stratus au WWE Hall Of Fame 2013. Sur le ring, on retrouvait Vince McMahon qui disait aimer prendre du plaisir et que le meilleur pour ça, c’était ici à Las Vegas. Vince invitait Paul Heyman à le rejoindre. Paul ne venait pas, alors Vince disait que l’on n’avait pas toute la nuit. Heyman venait et comme le public ne réagissait pas, Vince chauffait le public qui huait. On entendait quelques chants « EC-Dub ». Heyman tendait la main de Vince qui lui serrait. McMahon se nettoyait ensuite les mains mdr. Heyman trouvait pas ça drôle et rigolait ironiquement. McMahon demandait ensuite sir Heyman avait le Shield et Brad Maddox sous contrat. Paul le remerciait de lui donner l’opportunité de venir, yeux dans les yeux, pour en terminer avec ça. Heyman affirmait qu’il n’avait jamais rien eut à faire avec le Shield ou Maddox. Vince demandait si Paul avait déjà mentit ? Paul reprenait les mots du père de Vince qui avait alors dit un soir au Madison Square Garden que « L’adversité définissait le caractère d’un homme dans ses heures les plus noires ». Heyman disait avoir mentit toute sa vie, car il était un promoteur et que c’était ce que faisait un promoteur tout le temps. Il disait qu’un promoteur mentait pour survivre et expliquait avoir toujours mentit et ne regrettait pas car il avait sauvé sa vie…. Mais il concluait que là, il ne mentait pas. Vince lui demandait s’il était un homme honorable. Paul disait essayer de l’être et qu’il pourrait peut-être l’apprendre de Vince. Ce dernier demandait que l’on fasse un gros plan sur le visage de Paul et demandait au public s’il pensait que c’était un homme honorable ? McMahon lançait une vidéo ou l’on voyait Paul avec Maddox, la main sur l’épaule de ce dernier. On voyait Heyman qui expliquait avoir fait en sorte que Brad soit l’arbitre du match à Hell In A Cell puis parlait de son association avec le Shield. Paul reprochait à Brasdd d’avoir demandé toujours plus d’argent. Heyman disait qu’alors, Punk et lui avaient payés le Shield et qu’eux n’étaient pas venu réclamer plus d’argent. Paul admettait que le Shield avait obtenu plus d’argent, car ils étaient plus efficaces que Maddox. Le Shield arrivait et entourait Bradd qui suppliait Heyman. Ce dernier le calmait. Maddox s’excusait. Paul disait que c’était une expérience d’apprentissage et le Shield le dérouillait. De retour au Live, Heyman accusait le coup. Les chants « Na Na Na Hey Hey Hey Goodbye ». Paul avait l’audace de prétendre que ce n’était pas lui et engueulait le public que sa carrière était en jeu. Il réaffirmait que ce n’était pas lui et que ça voix était facile à imiter. Il trouvait même l’imitation pauvre et accusait qu’on était jaloux de son succès avec l’ECW ou CM Punk. McMahon demandait si c’était bien Maddox et le Shield ? Heyman répondait que oui, mais réaffirmait que ce n’était pas lui sur cette vidéo. McMahon demandait au public si Paul mentait et s’il devait être viré ? Le public était d’accord. Paul suppliait. McMahon lançait son « You’re…. Fired » mais était coupé par Brock Lesnar !!! Ce dernier rejoignait Paul, le mettait de côté et confrontait Vince. Brock souriait et Vince le mettait en garde de ne rien faire qu’il pourrait regretter. Lesnar hésitait pour finalement porter un « F5 » sur McMahon ! Heyman le suppliait d’arrêter…

Lors de l'émission NXT du 30 Janvier 2013, Derrick Bateman et Alex Riley affrontaient Kassius Ohno et Leo Kruger dans le 1er round du tournoi pour le titre NXT Tag-Team. Au final, Kassius portait un « Big Boot » à Alex puis le faisait abandonner avec une « Cravat » ! Après le combat, Corey Graves attaquait Riley et lui appliquait son « 13Th Step ». 2 arbitres le dégageaient. Mason Ryan faisait son retour sur le ring face à Sakamoto. Alors qu’il était dominé, ce dernier revenait plus tard pour se prendre un « Big Boot » puis une « Jackhammer » pour la victoire ! Paige affrontait Aksana. A un moment donné, Paige la faisait tomber de la seconde corde et appliquait un « Texas Cloverleaf » pour la victoire. Après le combat, Paige reculait pour toucher Summer Rea avec son coude. Cette dernière la plaquait au sol ! En arrière-scène, Rene Young interviewait Sasha Banks au sujet de sa première victoire télé la semaine passée. Sasha trouvait ça fantastique car c’était son rêve d’enfant d’être là. Elle notait qu’en plus Alicia était une ancienne championne Diva, ce n’était pas une victoire facile. Alors qu’elle n’y croyait pas, elle disait que le ciel n’avait plus de limites pour elle. Elle était coupée par un mec qui lui donnait une enveloppe. C’était un poème d’un admirateur secret… Bo Dallas et Michael McGillicutty affrontaient Primo et Epico, accompagnés de Rosa Mendes, dans le 1er round du tournoi pour le titre NXT Tag-Team. A un moment donné, Dallas portait un « Springboard Tornado Bulldog » pour le compte de 2 quand Epico intervenait. McGillicutty s’en mêlait pour se faire sortir. Bo virait Epico pour se prendre un « Roll Up » de Primo pour le compte de 2. Ce dernier portait un « Hammerlock/Russian Legsweep/DDT » pour le compte de 2 ! Primo ajoutait un « Irish Whip » pour se prendre un « Belly To Belly Suplex » pour la victoire !

Lors de l`émission Main Event du 30 Janvier 2013, sur la plateforme, The Miz présentait son « Miz TV ». Il présentait son invité de la soirée, un homme qui agissait plutôt que de parler, Ryback ! Ce dernier lui faisait face et remerciait le Miz de l’accueillir et déclarait qu’il était un gros fan de ce show. Echanges de « Really » entre les 2 hommes. Le Miz rappelait que la dernière fois que Ryback avait participé à son « Miz TV », il avait balancé ce canapé par-dessus la 3ème corde. Ryback blaguait en répondant qu’il n’avait pas réalisé à quel point ces canapés étaient confortables. The Miz parlait d’Antonio Cesaro que Ryback allait affronter ce soir et montrait les images de leur match de la semaine dernière ou le Miz avait ramené Antonio sur le ring pour permettre à Ryback de continuer le match. Cesaro avait finalement réussit à repartir du ring pour se faire décompter. Ryback déclarait que la semaine passée, Cesaro avait fuis comme un peureux… Cette semaine, il ne serait pas aussi chanceux. Antonio les coupait et les accusé de conspiration envers lui ! Il les critiquait. Ryback le coupait pour dire que ça commençait maintenant. Ryback affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Antonio quittait le ring comme la semaine précédente mais Ryback allait le chercher et lui frappait le crâne sur la rampe d’accès avant de le remonter sur le ring. Antonio quittait le ring, frappait le Miz avec un « Running Boot » et fuyait par la foule pour se faire décompter ! Tensai affrontait Titus O'Neil, accompagné de Darren Young. Plus tard, O'Neil portait des « Descentes du coude » puis le frappait au visage. Tensai revenait avec un « Sidewalk Slam » et se fichait de Titus avec ses aboiements et lui portait des « Headbutt » dans le coin. Plus tard, Tensai portait un « Baldo Bomb » puis, après une petite danse, portait un « Back Senton » pour la victoire ! Après le combat, Brodus Clay, Naomi et Cameron encourageaient Tensai à danser avec eux ce qu’il faisait !

Lors de l'émission de Superstars du 31 Janvier 2013, The Usos (Jey Uso et Jimmy Uso) affrontaient Epico et Primo, accompagnés de Rosa Mendes. A un moment donné, alors que les Usos étaient jusque là dominés, Jey reprenait l’avantage et empêchait l’intervention de Primo avec un « Samoan Drop ». Rosa protestait sur le rebord du ring. Jey se retenait aux cordes pour empêcher un « Back Stabber » et portait un « Superkick » à à pico. Relais à Jimmy qui en terminait avec un « Samoan Splash » pour la victoire ! Kofi Kingston affrontait Michael McGillicutty. Alors qu’il était dominé, Kofi revenait avec un « Pendulum Kick » puis le catapultait dans le coin et portait un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Michael revenait et portait un « Saito Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, après des contres sur contres, Kingston portait un « Trouble In Paradise » de nulle part pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 1er Février 2013, sur le parking, on voyait Alberto Del Rio avec une barre de fer à la main qui attendait le Big Show. Sur le ring, on retrouvait le GM de SmackDown!, Booker T., accompagné de Theodore Long, avec Sheamus, Team Hell No, Randy Orton, Great Khali… Aux abords du ring, on voyait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et Big E. Langston. Booker T. revenait sur la victoire de John Cena au Royal Rumble et rappelait que ce dernier encaissait sa victoire contre le champion de la WWE à WrestleMania. Booker T. en venait donc à qui challengerait le champion World Heavyweight… Il rappelait que les 5 hommes sur le ring avaient été champion World Heavyweight. Booker T. leur donnait une chance de le revenir en remportant un « Elimination Chamber match ». Alors que Booker T. disait qu’il n’y avait que 6 places dans ce combat, il était coupé par un autre ancien champion World Heavyweight, Jack Swagger. Alors que Booker T. lui demandait ou il avait été, ce dernier répondait avoir pris du recule et avoir été déçu par la direction que prenait la WWE. Swagger demandait d’être mis dans le match « Elimination Chamber » et affirmait qu’il ferait le reste… Booker T. répondait qu’avant ça, il fallait que Jack prouve qu’il le mérite et devait donc gagner sa place… Ils étaient 7 et donc 1 de trop. Ziggler le coupait et rappelait être en possession du « Money In The Bank » et refusait de participer à ce match trop brutal. Dolph affirmait qu’il deviendrait champion World Heavyweight, surtout face à Alberto Del Rio ! Il rappelait qu’il pouvait encaisser sa mallette, surtout à WrestleMania et quittait. Booker T. lui annonçait qu’il pouvait éviter le combat du « Elimination Chamber », mais pas son combat de ce soir contre Alberto Del Rio. Booker T. annonçait que les autres auraient des combats ce soir, et devraient l’impressionner. Il annonçait que la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) devra affronter Sin Cara et l’originaire de SanDiego, Rey Mysterio !!! Les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) affrontaient Rey Mysterio et Sin Cara dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Rey envoyait Bryan dans les cordes mais Kane intervenait pour empêcher un « 619 » et attrapait Mysterio à la gorge. Cara tentait d’intervenir pour se faire repousser d’un « Big Boot ». Rey virait Kane avec un « Headcisors » pour se prendre un « Lebell’s Lock » de Bryan. Sin Cara intervenait avec un « Low Dropkick » puis portait un « Crossbody » sur Kane à l’extérieur. Mysterio envoyait Daniel dans les cordes pour un « 619 » puis portait un « Splash » de la 3ème corde pour la victoire ! Sur le parking, Matt Striker interviewait Alberto Del Rio et lui demandait pourquoi il attendait Big Show alors qu’il avait un match contre Ziggler ce soir. Alberto lui rétorquait de le laisser tranquille et seul. The Great Khali, accompagné d’Hornswoggle et Natalya affrontait Jinder Mahal, accompagné de Drew McIntyre et Heath Slater. A un moment donné, Drew montait encore sur le rebord mais Natalya le déconcentrait en protestant. Khali virait McIntyre d’un « Headchop ». Slater montait sur le rebord et Hornswoggle l’attrapait à la cheville. Alors qu’Heath courait après Hornswoggle, le Great Khali remportait son match avec un « Punjabi Plunge ». Après le combat, les « Faces » dansaient. En arrière-scène, on retrouvait Booker T. et Theodore Long qui trouvaient la prestation de Khali impressionnante. Long parlait d’un show imprévisible. En parlant d’imprévisible, Booker T. revenait sur le retour de Jack Swagger. Long lui avouait être responsable de ce retour. Alors que Booker T. semblait tiquer, ils étaient rejoins par la Team Rhodes Scholars. Cody annonçait que suite à leurs derniers résultats, ils avaient décidés de dissoudre la Team Rhodes Scholars et de poursuivre leurs carrières en solo. Sandow disait qu’ils restaient toutefois amis et citait Albert Camus (que Long disait ne pas connaitre) « Ne marche pas devant moi, je ne suivrais peut-être pas. Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas. Marche juste à côté de moi et sois mon ami ». Les 2 se prenaient dans les bras et se portaient une accolade. Booker T. les coupait et annonçait à Damien qu’il affronterait celui qui l’avait passé à travers une table à Raw… Sheamus ! Rhodes souhaitait à Sandow d’être inspiré. Booker T. blaguait en disant que les Rhodes Scholars devenaient Road Kill et partait sur un « You’re Welcome » à Sandow. Sheamus affrontait Damien Sandow. Alors qu’il était dominé, Sheamus revenait et portait un « Running Knee » puis, plus tard, tentait un « White Noise ». Sandow se dégageait pour se prendre des coups sur le torse dans les cordes. Là, le Shield arrivait par le public. Sheamus séchait Rollins d’un « Brogue Kick » mais était attaqué direct par Ambrose et Reigns. Sheamus virait ce dernier mais le Shield revenait et le frappait au sol avant de lui porter leur « Triple Powerbomb » sous les huées du public… Randy Orton affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Barrett quittait el ring et le repoussait contre le poteau ! Orton esquivait un « Bull Hammer » et Wade frappait le poteau à la place. De retour sur le ring, Randy portait un « DDT » dans les cordes et passait en mode « Viper » pour porter un « RKO » pour la victoire ! En arrière-scène, alors que Matt Striker interviewait Wade Barrett sur sa défaite, ce dernier s’attaquait à Bo Rotundo ! Kofi Kingston affrontait Jack Swagger. A un moment donné, Swagger esquivait un « Trouble in Paradise » à l’extérieur et Kofi se mangeait la table des commentateurs avec sa cheville. Jack le remontait sur le ring et appliquait un « Ankle Lock » à Kingston sur la cheville blessée pour la victoire ! Sur le parking, la sécurité tentait de calmer Alberto Del Rio qui leur demandait de reculer. Un bus arrivait d’où en sortait le Big Show, à priori méfiant. Del Rio tentait de le frapper avec sa barre de fer. Mais Show esquivait et le repoussait. Del Rio revenait à la charge et explosait les vitres d’une voiture. Show se retrouvait sur le toit d’où l’en faisait tomber Alberto avant de le frapper au visage. Plus tard, Show parvenait à fuir dans une autre voiture. En arrière-scène, on retrouvait Alberto Del Rio qui demandait à Ricardo de rester en arrière car il était déjà blessé. Ricardo était contrarié de ne pas pouvoir être dans le coin de son patron et ami. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et Big E. Langston dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Alberto repoussait un « Zig Zag » et appliquait un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! Après le combat, Big Show apparaissait sur le grand écran et montrait être avec Ricardo. Alors que Del Rio allait à leur recherche, Show lui ordonnait de rester sur le ring sinon il s’en prendrait à Rodriguez. Big Show mettait en garde Del Rio de ne plus jamais l’attaquer de la sorte sous peine de représailles. Show le provoquait un peu pour finalement décrocher un « KO Punch » à Ricardo ! Del Rio allait le rejoindre et demandait un docteur.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 4 Février 2013, CM Punk arrivait sur le ring énervé. Il arrachait des mains d’un enfant sa pancarte « It’s My Birthday » et la détruisait. Il faisait ensuite monter Justin Roberts sur le ring avec lui et le forçait à le présenter comme le « People Champion ». Huées de la foule. Punk prenait la parole et revenait sur la semaine passée et affirmait que personne dans la salle n’avait fait aussi bien que lui dans leurs vies. Il disait avoir réagis de la sorte car il avait été baisé. Il affirmait que le titre avait été à quelqu’un qui ne le méritait pas. Il revenait sur la vidéo de McMahon qui l’accusait lui et Paul Heyman d’avoir été en affaires avec Brad Maddox et le Shield. Il demandait aux fans s’ils l’avaient vus sur la vidéo la semaine dernière ? Non ? Pourtant ils continuaient de le pointer du doigt ! Il demandait la même chose à Michael Cole qui avouait que CM n’apparaissait pas sur la vidéo. Punk revenait sur le fait que si Heyman affirmait que ce n’était pas lui sur cette vidéo, c’est que ce n’était pas lui ! Punk reprochait aux fans de croire que ce que Vince leur avait fait voir était vrai et l’accusait de vouloir le baiser. CM Punk affirmait que McMahon méritait l’attaque de Brock Lesnar ! Il affirmait que les fans n’avaient jamais rien eut de grand car ils ne le méritaient pas et ce disait le vrai champion. Plus tard, Punk affirmait qu’à « Elimination Chamber » le Rock et lui auraient ce qu’ils méritaient. Alors qu’il disait être à 442 jours de règne, il était coupé par le GM de SmackDown!. Avant que ce dernier commençait à parler, Punk le coupait en disant qu’on ne voulait pas l’entendre et que ce n’était pas son show. Booker T. s’emmêlait avec le « Managing Supervisor » et disait que Vickie Guerrero lui avait permis de venir ici et de décider des suites pour Punk. Il annonçait qu’il laissait le choix aux fans de prendre cette décision. Booker T. disait que comme on était en direction de WrestleMania, il avait 1 des 3 de ses anciens adversaires à combattre ce soir, Rey Mysterio (WM 26), Randy Orton (WM 27) et Chris Jericho (WM 28). Les chants « Y2J » retentissaient. Booker T demandait aux fans de voter pour quel adversaire ils voulaient choisir pour Punk ! CM Punk prétendait que les fans étaient des nazes et n’avaient même pas de smartphone… Ryback affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, le surpassait. Les chants « Feed Me More » retentissaient et Ryback le séchait d’une « Running Clothesline ». Antonio tentait de fuir par le public mais Ryback le rattrapait et le remontait sur le ring. Antonio le séchait d’un « Running Boot » pour se prendre un « Powerbomb ». Ryback le séchait d’une autre « Running Clothesline » et portait son « Shell Shocked » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Vickie Guerrero et John Cena. Cette dernière ne comprenait pas que Cena veuille faire face au Shield tout seul ce soir. John répondait qu’ils devaient être stoppés et être stoppés ce soir ! Santino Marella affrontait Jack Swagger. Alors qu’il était dominé, Santino revenait et tentait un « Hip Toss » que Swagger bloquait pour revenir plus tard et porter un « Swagger Bomb » puis il en terminait avec un « Ankle Lock » pour faire abandonner Marella. Après le combat, Jack allait confronter Booker T. aux commentaires et demandait sa chance au titre. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, affrontait Cody Rhodes dans un « Non-Title Match ». Del Rio le contrait plus tard pour porter son « Cross Ambreaker » pour la victoire ! Après le combat, Del Rio prenait la parole et déclarait être différent maintenant. Il parlait du Big Show et disait apprécier le support des fans qui lui avaient ouverts les yeux. Il disait être le champion pour les gens qui se donnaient tous les jours. Il affirmait que le Big Show paierait pour ce qu’il a fait à Ricardo Rodriguez ! Le Big Show apparaissait sur le grand écran. Show déclarait être dans une chambre d’hôtel. Alberto le traitait de peureux à se planquer dans une chambre d’hôtel. Show disait ne pas avoir peur de Del Rio et qu’il était là pour éviter de détruire Del Rio. Show déclarait vouloir un match retour pour le titre à Elimination Chamber. Show concluait en disant ce qui était arrivé à Ricardo n’était rien comparé à ce qui arriverait à Alberto ! Jerry « The King » Lawler donnait les résultats du vote pour l’adversaire de Punk ce soir. Jericho prenait 57% des voix, devant Randy Orton avec 30% et Rey Mysterio avec 13%. En arrière-scène, Daniel Bryan reprochait à Kane de ne pas faire son travail de partenaire. Kane lui reprochait de s’occuper que de lui-même. Bryan disait être capable de s’occuper de lui-même et le prouverait ce soir et demandait à Kane que peu importe ce qui arriverait, il devait rester là et ne pas intervenir. Kane acceptait. Rey Mysterio affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan. A un moment donné, Rey le revoyait dans les cordes pour un « 619 » et un « Splash » de la 3ème corde que Bryan esquivait pour appliquer son « No Lock » pour la victoire ! Après le combat, Mark Henry faisait son retour et s’attaquait à Bryan qu’il envoyait dans les barrières de sécurité. Henry montait sur le ring puis portait un « Powerslam » sur Mysterio ! Mark tirait Rey dans le coin. Sin Cara accourait mais Mark bloquait un « Crossbody » pour lui porter un « World’s Strongest Slam » ! Mysterio s’attaquait à Mark qui le bloquait à son tour pour un autre « World’s Strongest Slam » ! Henry ajoutait un « Vader Bomb » à Rey puis virait Sin Cara hors du ring ! En arrière-scène, Daniel Bryan reprochait à Kane de ne pas être intervenu pour l’aider contre Henry. Kane lui rappelait que Daniel lui avait demandé de ne pas intervenir. Daniel demandait des excuses. Kane restait calme et disait être blessé par le ton qu’employait Daniel et ajoutait que rien n’était plus puissant que leur amitié. Daniel demandait s’il le pensait ? Kane répondait « dieu que non » en riant. En « Duplex », on voyait le Big Show au téléphone avec Booker T. qui lui demandait si Del Rio avait signé le contrat car il n’avait pas que ça à faire ! On frappait à la porte et c’était le « Room Service ». Show ne donnait pas de pourboire car il avait trop attendu son plat. Sheamus affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Kane. A un moment donné, Kane bloquait un « Brogue Kick » et tentait un « Chokeslam ». Sheamus se dégageait pour tenter un « White Noise ». Kane se dégageait et Sheamus en faisait de même avec une tentative de « Tombstone ». Kane contrait Sheamus avec un « DDT ». Là, Daniel arrivait et engueulait son partenaire. Ceci déconcentrait Kane et permettait à Sheamus de porter un « Brogue Kick » pour la victoire ! Daniel était satisfait. Sur le ring, on retrouvait The Miz qui présentait son « Miz TV ». Alors que le Miz faisait la présentation de Paul Heyman comme celui qui avait fait revenir Brock Lesnar pour le faire attaquer Vince McMahon, Heyman arrivait et lui demandant de ne plus dire un mot. Heyman déclarait avoir accepté l’invitation au Miz TV pour laver son nom et qu’il ne laisserait pas le Miz la salir. Ce dernier demandait si son nom était propre avant ? Heyman déclarait vouloir souhaiter ses vœux de bons rétablissements à Vince McMahon. Miz le coupait et disait que Paul n’en avait rien à faire de Vince après ce que lui et Brock Lesnar avaient fait au président de la WWE. Heyman affirmait qu’il n’était pas au courant de la présence de Lesnar la semaine dernière à Vegas et qu’il allait attaquer Vince. Paul affirmait ne pas avoir donné l’ordre d’attaquer Vince et en était désolé que ce soit arrivé. Heyman affirmait que si on revoyait les images on verrait qu’il avait tenté d’arrêter Lesnar en le suppliant. Le Miz revenait sur les vidéos montrant Paul avec Braddox qui parlait des associations avec ce dernier et le Shield. Miz disait que Vince était sur le point de le virer et qu’il n’avait jamais rencontré un mec aussi menteur que Paul de toute sa vie. Heyman parlait de CM Punk et que ce dernier avait été volé du titre et demandait si Miz n’était pas d’accord avec ça ? Il demandait aussi si le Miz ne pensait pas que CM allait reprendre le titre dans 15 jours ? Miz lui reprochait de changer de sujet. Paul rétorquait qu’il répondrait aux questions du Miz si ce dernier en faisait de même. Ils étaient coupés par la Managing Supervisor, Vickie Guerrero, qui les rejoignait sur le ring. Vickie prenait la défense de Paul et affirmait que ce dernier n’avait rien à voir avec le retour de Brock Lesnar car elle était en négociation avec ce dernier depuis un moment. Elle annonçait qu’elle avait resignée Brock la semaine dernière à Raw ! Vickie réaffirmait qu’Heyman et elle n’avaient rien à voir avec l’attaque de Vince et se mettait à chialer sur l’épaule de Paul. Ce dernier la réconfortait et disait la croire. Heyman demandait un moment de silence en l’honneur de Vince. Vickie demandait un moment de prière pour que McMahon aille mieux. Miz les coupait avec des « Really » et affirmait que les 2 mentaient. Miz les accusait de vivre sur le succès et la misère des autres. Vickie lui rappelait être son patron. Miz lui demandait pour combien de temps ? Car il affirmait que McMahon les virait quand il serait rétablit. Alors que Miz tenait des propos insultants envers les 2, Brock Lesnar se présentait sur le ring. Il faisait face au Miz qui le bousculait. Lesnar le séchait d’une « Clothesline » et le virait du ring. Brock balançait le décor mais le Miz remontait pour se prendre un « F5 » ! Heyman se mettait entre les 2 et demandait à Brock d’arrêter. Randy Orton affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non-Title Match ». Lors de l’arrivée de Wade, Bo Dallas revenait sur sa rivalité avec Wade qu’il avait éliminé au Royal Rumble et battu le lendemain à Raw. Bo disait être sous-estimé dans cette histoire, mais il avait pourtant marqué des points. A un moment donné, Randy passait en mode « Viper » mais Wade quittait le ring. Orton le remontait dessus pour se prendre un « Wind Of Change » pour le compte de 2. Wade le mettait sur ses épaules. Randy se dégageait mais Barrett repoussait une tentative de « RKO ». Randy esquivait un « Running Boot » pour porter un « RKO » pour la victoire ! CM Punk affrontait Chris Jericho. A un moment donné, CM le contrait sur les cordes et portait un « GTS » que Chris retournait en « Walls Of Jericho » ! Punk rejoignait les cordes pour faire casser la prise ! A toi à moi, Punk se dégageait d’une tentative de « Walls Of Jericho » et l’envoyait, épaule la première, dans le poteau du ring et portait un « GTS » pour la victoire ! On annonçait ensuite l’intronisation de Bruno Sammartino dans le WWE Hall Of Fame 2013 ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait CM Punk. Ce dernier disait ne pas être énervé par le fait que le Rock fasse des pubs ou des films, mais par le fait qu’il ait sa ceinture qui lui revenait. Punk affirmait avoir prouvé qu’il était le « Best In The World » et promettait qu’il le prouverait à nouveau à « Elimination Chamber » ! En arrière-scène, Josh Matthews interviewait John Cena et lui demandait pourquoi il comptait confronter seul, le Shield. Cena répondait que la semaine dernière il avait annoncé qu’il encaisserait son « Title Shot » face au champion de la WWE à WrestleMania. Il disait qu’il était de retour, concentré à fond. Il revenait sur le Shield qui l’avait bousculé la semaine passée et déclarait que ce soir il répondait. On retrouvait le Big Show dans sa chambre d’hôtel au téléphone en train de manger. Ca frappait à la porte et un homme arrivait avec une enveloppe. L’homme tentait de parler mais Show le coupait pour lire le contrat qu’il signait. Show disait ne pas prendre de photos ou de signer d’autographe. Show lui rendait le contrat et lui demandait de le rapporter à Booker T. Del Rio était derrière a la porte et attaquait Show. Ce dernier prenait le dessus et le balançait contre le mur. Show le frappait à terre et arrachait le pied d’une table pour tenter de s’en servir. Alberto l’aveuglait avec un extincteur puis l’assommait avec ! Sur le ring, on retrouvait Brad Maddox qui revenait sur le fait que la semaine dernière on avait prouvé qu’il avait été manipulé par Paul Heyman pour aider CM Punk à gagner à Hell In A Cell. Il se disait une victime innocente et que c’était pour ça qu’il avait donné ces images à Vince McMahon. Brad se disait être un héro de cette histoire. Il prétendait qu’il se devait être un héro et non John Cena ! Il prétendait qu’il allait apprendre au Shield la justice et demandait au Shield de venir le confronter ! Ces derniers arrivaient par la foule. Ambrose déclarait que Brad était un rat. Rollins lui demandait s’il savait ce qu’était la justice ? Il disait que la justice, c’était eux lui donner la branlée qu’il méritait. Reigns ajoutait que la dernière fois, c’était leurs affaires, ce soir ils allaient prendre le temps et profiter. Ils encerclaient Maddox puis s’en prenaient à ce dernier facilement. Ils lui portaient leur « Triple Powerbomb » sous les huées du public… La musique de John Cena se faisait entendre et ce dernier arrivait par le public ! Ryback et Sheamus arrivaient à leur tour par le public aussi ! Alors que le Shield partait par la rampe d’accès, Orton et d’autres catcheurs leurs barraient la route ! Le Shield était encerclé sur le ring et était attaqué par les 3 « Faces ». Le Shield quittait toutefois rapidement et partait par le public…

Lors de l'émission NXT du 6 Février 2013, Adrian Neville et Oliver Grey affrontaient Kassius Ohno et Leo Kruger en ½ finales du tournoi pour le titre NXT Tag-Team. Alors qu’il était dominé, Kassius tentait de revenir pour se prendre un « Back Kick » mais séchait Neville avec un « Running Boot » pour le virer du ring. Kassius demandait à William Regal s’il avait vu ça puis allait le confronter. Ceci permettait à Adrian de revenir pour porter un « Flipping Plancha ». De retour sur le ring, Adrian le contrait du rebord. Oliver empêchait Leo d’intervenir et Neville portait son « 630° Corkscrew Shooting Star Splash » pour la victoire ! En arrière-scène, Rene Young interviewait Summer Rae et lui demandait pourquoi elle c’était attaquée à Paige la semaine passée. Summer se plaignait de son statu de « Ring Announcer » alors qu’elle était la plus belle. A contrario, elle reprochait que les fans soient derrière Paige. Elle critiquait le physique de Paige et disait qu’elle était la plus « Hot » de la NXT. Conor O’Brian affrontait Mike Dalton. Rapidement, O’Brian portait une sorte de « Flap Jack » et en terminait avec un « The Fall Of Man ». Après le combat, Conor demandait à l’arbitre de lui faire un compte de 5… Comme l’arbitre n’obéissait pas, Conor comptait 5 lui-même. Le champion de la NXT, Big E. Langston, rejoignait le ring, montait dessus et portait un « Big Ending »à Dalton ! En arrière-scène, Paige était avec le GM de la NXT et s’énervait des propos de Summer Rae. Elle promettait à Dusty que s’il ne lui donnait pas un match la semaine prochaine avec Summer, il n’y aurait pas de NXT ! Sasha arrivait et Paige se cassait. Dusty félicitait Sasha pour ses débuts il y a quelques semaines et lui donnait une première lettre de fan. Ce dernier parlait de la St Valentin la semaine prochaine et disait que c’était le meilleur moyen de lui montrer toute son admiration ! On voyait une rétro du tournoi NXT pour une place au Royal Rumble. Dans le 1er Round, Adrian Neville avait battu Corey Graves, Xavier Woods avait perdu contre Leo Kruger, Luke Harper c’était incliné face à Bo Dallas puis Conor O’Brian avait eut le dessus sur Oliver Grey. Dans la 1ère ½ finale, Adrian Neville avait perdu face à Leo Kruger. Dans la seconde ½ finales, Bo Dallas avait battu Conor O’Brian. Bo Dallas avait finalement remporté la victoire contre Leo Kruger pour obtenir une place dans le « Royal Rumble Match ». En arrière-scène, Bray Wyatt félicitait Bo Dallas (son frère) pour sa victoire dans le tournoi pour une place dans le « Royal Rumble Match ». Bray disait qu’il espérait que Bo avait profité de ses 15 minutes, car le temps était écoulé. Dallas répondait avoir apprécié battre son homme, Luke Harper dans le tournoi. Bo disait que ce serait encore plus cool de recommencer ce soir ! Bo Dallas et Michael McGillicutty affrontaient The Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan) en ½ finales du tournoi pour le titre NXT Tag-Team. Alors que McGillicutty voulait prendre son élan, Wyatt tentait de lui faire un « Croche Patte ». Ceci déconcentrait l’arbitre et McGillicutty ! Alors que McGillicutty tentait un tombé sur Rowan derrière le dos de l’arbitre, Harper le séchait avec une « Discus Clothesline » donnant ainsi le tombé à Rowan ! Après le combat, Bray rejoignait Bo et lui tendait la main. Bo refusait de lui serrer. Wyatt envoyait sa « famille » le déconcentrer pour attaquer Bo par derrière et lui porter un « Waltzing Neckbreaker » !

Lors de l`émission Main Event du 6 Février 2013, lors de son arrivée vers le ring, Cody Rhodes s’adressait à Michael Cole et JBL et critiquait le show qu’il disait être une farce. Il traitait aussi Elimination Chamber de farce. Michael Cole lui rappelait qu’il avait un match contre Sheamus maintenant. Il déclarait qu’il ne lutterait pas et protesterait tant que Booker T ne lui donnerait pas une place dans le « Elimination Chamber Match ». Que ca faisait 6 ans qu’il attendait d’être champion mondial. Il protestait du fait qu’à Elimination Chamber il y avait 6 anciens champions, donc 6 échecs. Il prenait une chaise et se mettait au centre du ring. Michael Cole disait que Booker T. n’était pas là. Cody s’en fichait, il demandait que quelqu’un rentre en contact avec lui, il ne bougerait pas de là. Sheamus arrivait… Sheamus disait que s’en était trop, ils avaient un match là… Il demandait à Cody de virer cette chaise, se prendre un « Brogue Kick » comme un homme pour que les gens voient ce qu’ils étaient venus voir lol. Rhodes répondait que Sheamus n’avait rien à faire avec ça puis l’imitait ! Sheamus disait que l’imitation était puante. Cody lui demandait de partir, qu’il voulait avoir à faire à Booker T. Sheamus imitait ce dernier en renvoyant chier Rhodes. Sheamus imitait alors Vickie lol. Rhodes rappelait avoir du pouvoir en backstage grâce à sa famille. Sheamus demandait s’il comptait aller voir Vince qui venait de se prendre un « F5 » et subir une opération et lui demander un match de championnat ? Cody répondait que oui… Alors Sheamus imitait la réponse de Vince qui lui dirait « You’re Fired » lol. Rhodes le frappait et Sheamus répondait alors Cody quittait le ring. Sheamus affrontait Cody Rhodes. Sheamus appliquait un « Collier de tête ». A un moment donné, alors que Sheamus montait sur les cordes, Rhodes le contrait avec un coup de genou pour le compte de 2 ! Plus tard, Sheamus repoussait une tentative de « Cross Rhodes » pour porter un « White Noise » et en terminait avec un « Brogue Kick » pour la victoire ! On voyait une vidéo de présentation de Fandango (aka Johnny Curtis). Lors de son arrivée vers le ring, Damien Sandow demandait le silence et se plaignait de la défaite de Rhodes et affirmait que ce dernier devrait être dans l’Elimination Chamber. Il reprochait aux fans les encouragements envers Sheamus. Il affirmait qu’il vengerait Cody en battant son ennemi juré, Daniel Bryan… Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan affrontait Damien Sandow. A un moment donné, dans son élan, Bryan sortait Damien et lui portait un « running Knee » du rebord du ring. Alors que Daniel remontait son adversaire sur le ring, son partenaire, Kane, rejoignait les abords du ring. Sandow tentait de profiter de cette déconcentration en portant un « Roll Up » pour le compte de 2 ! Daniel répondait avec plusieurs « Low Kicks » mais se déconcentrait de Kane qui faisait péter les feux d’artifices dans les 4 coins du ring. Damien en profitait pour porter un coup dans le ventre et porter son « Terminus » pour la victoire ! En arrière-scène, Aksana puis Tamina abordaient Brodus et lui demandait de les embaucher. Clay n’était pas très ok. Les Funkadactyls arrivaient et commencer à s’engueuler avec les 2 autres Divas. Naomi calmait Cameron mais Aksana l’appelait Kofi ce qui relançait les hostilités ! Brodus les séparait et les Funkadactyls aspergeaient les 2 autres de sauces. The Funkadactyls (Naomi et Cameron), accompagnées de Brodus Clay, affrontaient Tamina et Aksana. Ces dernières s’attaquaient aux Funkadactyls ! Brodus Clay rejoignait les commentaires. A un moment donné, Naomi repoussait même une intervention de Tamina avec un « Dropkick ». Naomi virait Aksana du ring et repoussait ses 2 adversaires du ring. De retour dessus, Naomi portait un « Crossbody » de la 3ème corde sur Aksana pour le compte de 2 ! Naomi ajoutait un « Running Kick » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 7 Février 2013, Zack Ryder affrontait Heath Slater, accompagné de Drew McIntyre et Jinder Mahal. A un moment donné, Zack tentait un « Broski Boot » mais Slater quittait le ring avant. Ryder sautait à l’extérieur, esquivait une « Clothesline » de Slater et en portait une à Mahal. Zack remontait sur le ring… Drew remontait alors Slater sur le ring. Ce dernier se prenait alors un « Dropkick » direct pour l’envoyer percuter McIntyre. Zack enchainait alors avec un « Rough Ryder » pour la victoire ! Justin Gabriel affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée vers le ring, ce dernier rappelait que son équipe avec Cody était terminée car les 2 voulaient poursuivre leurs carrières en solo. Sandow annonçait que sa croisade commençait ce soir, avec le démantèlement de Justin. A un moment donné, Gabriel tentait un « Springboard Moonsault » et retombait mal sur le genou. Justin surpassait Sandow, le séchait d’une « Clothesline » de la seconde corde mais Damien revenait en touchant le genou et portait le « Terminus » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 8 Février 2013, en arrière-scène, on voyait le Big Show arriver sur le parking en bus. Il ne semblait pas très confiant quand il en sortait puis rejoignait le « Backstage ». Big Show arrivait sur le ring et déclarait que ceci était inacceptable. Il se plaignait de la façon dont il était traité. Il prétendait que parce qu’il n’était pas populaire, on l’avait forcé à défendre son titre dans un « Last Man Standing Match » pour lequel il n’était pas préparé. Il se plaignait du fait que parce qu’il n’était pas populaire, ça ne posait pas de problème qu’il soit attaqué dans sa chambre d’hôtel par Alberto Del Rio. Big Show reprochait aux fans d’encourager les actes criminels de Del Rio. Il reprochait d’avoir été critiqué quand il s’en était pris à Alberto et Del Rio. Il reprochait aux fans de l’avoir traité de peureux quand il gérait ses affaires de sa chambre d’hôtel. Big Show rappelait qu’avant l’attaque de Del Rio dans sa chambre d’hôtel, il avait signé le contrat pour le match de championnat Heavyweight et affirmait qu’il reprendrait son titre à Elimination Chamber. Le Big Show rappelait que Del Rio était suspendu ce soir suite à ses actions de la semaine passée mais qu’on s’en foutait car il avait sa nuit de repos. Le Big Show commençait à critiquer Booker T qu’il traitait jaloux de lui. Big Show ne tardait pas à arriver et demandait au Big Show quel était son problème ? Booker T rappelait que le Big Show avait eut tout ce qu’il avait demandé, son match retour et pourtant, Show avait continué de tyranniser les gens. Le Big Show demandait ou Alberto avait eut les renseignements sur son hôtel ? Booker T. se défendait d’avoir donné ces renseignements. Big Show accusait Booker T de tenter de nuire à sa carrière. Booker T se défendait de traiter tout le monde de la même manière, c’était pour cela qu’il avait suspendu Del Rio alors qu’il est le champion World Heavyweight. Big Show redemandait qui avait donné l’adresse de son hôtel ? Booker T se défendait que Big Show ne passait pas inaperçu avec sa taille. Alors que Booker T lui conseillait de plutôt se concentrer sur ça, il vaudrait mieux qu’il se concentre sur son adversaire. Big Show s’énervait de ne pas avoir été prévenu avant. Booker T. lui annonçait que son adversaire était un ancien partenaire et qu’il y avait 2 nouvelles, une bonne et une mauvaise… La bonne c’était que ce dernier avait perdu son match à Raw et la mauvaise, ce dernier était de mauvaise humeur et était déterminé à montrer qu’il devait avoir sa place dans le « Elimination Chamber Match »… Booker T. annonçait qu’il s’agissait de Kane. Big Show n’appréciait pas alors Booker T. concluait en disant qu’il n’avait pas à pleurnicher car « You Can Dig That, SUCKA ! ». Kofi Kingston affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, Rhodes repoussait une tentative de « SOS », esquivait un « Trouble In Paradise » et tentait un « CrossRhodes ». Kingston le repoussait et Rhodes esquivait un « Trouble In Paradise ». Cody le virait plus tard du rebord avec un « Disaster Kick » et e remontait sur le ring pour en terminer avec un « CrossRhodes » pour la victoire ! En arrière-scène, Daniel Bryan rejoignait Kane qui lui demandait ce qu’il voulait ? Daniel répondait s’être excusé une centaine de fois au sujet de ce qu’il c’était passé à Raw et ne se plaignait pas de ce que Kane lui avait fait à Main Event. Kane répondait que les excuses étaient acceptées et lui demandait de dégager ! Daniel disait penser que Kane lui avait coûté la victoire dans son match à Main Event car il était jaloux que Daniel soit dans le « Elimination Chamber Match ». Daniel déclarait lui pardonner et lui proposait d’être son coin pour son match face au Big Show. Daniel affirmait que ce serait un avantage d’un point de vue psychologique car il avait battu Show en 45 secondes pour le titre Heavyweight. Daniel disait que d’un point de vue de l’image, ça serait bien vu que Kane soit accompagné de quelqu’un qui était dans le « Elimination Chamber match ». Kane répondait que sur le point de vue « je suis à 2 doigts de t’exterminer » fermes ta gueule maintenant ! Daniel tentait de l’ouvrir mais Kane lui ordonnait de ne plus rien dire, à part ses félicitations quand il aurait battu le Big Show ! The Great Khali, accompagné par Hornswoggle et Natalya, affrontait Titus O'Neil. Rapidement, Titus portait un « European Uppercutt » mais Khali le contrait avec un « Headchop » pour la victoire ! Après le combat, Mark Henry se présentait vers le ring, tirait O'Neil à l’extérieur pour l’envoyer dans les barrières de sécurité. Henry s’en prenait à Khali qu’il acculait dans un coin pour porter un « Big Splash ». Khali le contrait d’une droite. Henry repoussait un « Punjabi Plunge », portait un « Splash » dans le coin et ajoutait avec un « World’s Strongest Slam » ! Après ceci, Mark prenait la parole et déclarait que le « Hall OF Pain » était réouvert. Il demandait s’il y avait des questions ? Non car no Khali, ni O'Neil, ni Rey et Sin Cara n’en avait posés. Il faisait revoir son retour à Raw ou il s’en était pris aux 2 Luchadors et déclarait que « c’était ce qu’il faisait ». Il en venait à parler de l’Elimination Chamber et reprochait à Booker T de ne pas l’y avoir inclus. Il demandait à Booker T de venir pour lui expliquer pourquoi il ne l’avait pas mis dans le match. Il menaçait de détruire tout le « Roster » si Booker T ne venait pas là. Booker T se présentait sur la plateforme et déclarait que ce n’était pas en agissant de la sorte qu’il parviendrait à ses fins. Mark répondait qu’il n’y avait pas de règles à l’Elimination Chamber pour le World’s Strongest Man… Donc si ça ne changeait pas, il blesserait les gens qui pourraient y participer. Booker T répondait que Mark avait été blessé pendant 9 mois. Mais Booker T annonçait que si Mark pouvait battre quelqu’un qui était dans le Chamber, il lui donnerait une place… Cet adversaire serait Randy Orton ! En arrière-scène, le Big Show engueulait le chauffeur de son bus pour la température etc… Alors que Show partait, on voyait Alberto Del Rio arriver près du bus… The Big Show affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Kane. A un moment donné, ce dernier portait une « Clothesline » de la 3ème corde mais Kane retombait mal au sol. The Big Show le séchait alors d’un « KO Punch » pour la victoire ! Après le combat, Alberto Del Rio apparaissait sur le grand écran. Il disait que comme il était suspendu, il avait décidé de se faire des nouveaux amis… Le chauffeur. Alberto disait que ce dernier lui avait tout expliqué sur le bus et avait décidé d’apporter des changements ! The Big Show se dirigeait vers le ring ou des roues avaient été retirées ! Alors que Show pétait un câble, il recevait de la peinture orange sur le corps par Del Rio qui était sur le toit ! Del Rio repartait en dépanneuse. Justin Gabriel affrontait Jack Swagger. Dans une vidéo préenregistrée, ce dernier déclarait que ce soir il montrerait à Booker T pourquoi il devait être dans le « Elimination Chamber ». A un moment donné, Jack le contrait de l’extérieur pour le faire tomber du rebord puis le remontait sur le ring pour le toucher aux jambes et en terminer avec un « Gutwrentch Powerbomb » puis en terminait avec son « Patriot Act » pour la victoire ! On voyait une vidéo de Fandango. Tensai affrontait Drew McIntyre, accompagné par Heath Slater et Jinder Mahal. Les 2 autres 3MB déconcentraient Tensai permettant à McIntyre de prendre l’avantage. Plus tard, Tensai revenait et lui portait des « Headbutt » dans le coin puis portait un « Baldo Bomb ». Là, Slater et Mahal intervenaient pour faire disqualifier McIntyre. Brodus Clay arrivait sur le ring pour aider Tensai et nettoyait le ring avec ce dernier. Après ceci, les 2 dansaient avec Naomi et Cameron. Sin Cara affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, dans un « Non Tite Match ». A un moment donné, Sin Cara le contrait du rebord plus tard mais se prenait un « European Uppercutt » en contre sur un saut de la 3ème corde. Antonio n’avait plus qu’à porter son « Neutralizer » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Randy Orton sur son match contre Mark Henry. Randy expliquait savoir comment on était quand in revenait de blessure… Il affirmait être le blocage sur la route et que Mark devrait être le « World’s Luckiest Man » pour faire face à lui. En arrière-scène, Matt Striker interviewait The Miz sur ce qui c’était passé à Raw avec Brock Lesnar. Miz revenait sur sa carrière et les adversaires qu’il avait affronté mais admettait que cette fois c’était différents. Il était coupé par Antonio Cesaro qui lui reprochait de mettre son nez la ou ça ne le regardait pas et de se plaindre des conséquences. Les 2 hommes en venaient aux mains avant l’intervention des officiels. Randy Orton affrontait Mark Henry. A un moment donné, ce dernier repoussait une tentative de « RKO » portait une « ruade » dans le coin et enchainait avec un « World’s Strongest Slam » pour la victoire !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 11 Février 2013, Paul Heyman était au centre du ring sous les huées du public. Il faisait sa présentation pour se faire huer encore plus. Il annonçait que ce soir serait le dernier soir où l’on le verrait ce qui faisait plaisir au public. Heyman déclarait qu’il n’avait joué la victime de sa vie malgré tout ce qu’il avait pu faire avec passion et sacrifice. Il disait que pendant 7 ans ½ de sa vie il avait tout sacrifié, sa vie personnelle, la fortune de ses parents, il avait tout fait en son pouvoir pour proposer aux fans le seul programme sympa du divertissement sportif, la ECW. Il disait être ensuite venu à la WWE et y avoir vu un « Rookie » qu’il avait fait devenir grâce sa vision et à sa passion, le « Next Big Thing », aujourd’hui connu sous le nom de Brock Lesnar. Il disait avoir vu ensuite le futur, un homme qui pouvait même éclipser le règne de Bruno Sammartino de champion WWF, un homme qui pouvait être en « Main Event » de WrestleMania, qui porterait la WWE dans un futur à long terme… Quelqu’un qui devrait encore être le champion de la WWE, CM Punk ! Heyman disait pouvoir dans le futur et prédisait que quelque chose de vraiment mal allait arriver ici. Qu’il y avait une épée de Damoclès qui n’allait pas seulement tomber sur lui, mais aussi sur les gens qui l’entourent. CM Punk y compris. Paul disait que ce dernier devait rester concentrer et comprendre qu’il allait redevenir le champion de la WWE. Paul disait être devenu une distraction pour Punk à cause de l’obsession des McMahon vis-à-vis de Paul et que Punk allait en subir les conséquences. Paul déclarait que les péchés du mentor vont s'abattre sur son protégé et qu’il ne peut laisser cela se produire. C'est pourquoi, ce soir, il donnait sa démission ! Heyman se plaignait des réactions du public et disait avoir plus de compassion pour la vie misérable des fans qu’eux avaient de la compassion pour lui. Paul disait que la seule chose qui ne lui manquerait pas les Lundis soir, c’était le WWE Universe. Paul déclarait qu’il ne voulait pas se mettre en travers de la route de Punk dans sa reconquête du titre car il était le meilleur ami qu’il avait dans ce business. Heyman déclarait que ce soir, il ne pourrait pas être là ce soir à ses côtés, mais qu’il serait là, la semaine prochaine pour célébrer ses 455 jours de règne en tant que champion WWE quand il aura battu The Rock. Heyman concluait avec un au revoir. CM Punk le rejoignait sur le ring et semblait contrarié. Il parlait à Paul et prenait un micro. CM demandait à Heyman se qu’il faisait ? Ce dernier disait être en travers son chemin et que Vince McMahon croyait qu’il avait payé le Shield et Maddox pour les aider. Heyman affirmait que ce n’était pas vrai. Paul disait que Vince croyait qu’il avait quelque chose à voir avec l’attaque de Brock Lesnar mais ce n’était pas le cas. CM le coupait en disant qu’il ne le laisserait pas partir, il était trop important pour lui et cette compagnie. Punk affirmait que le public l’aimait, qu’il y avait pleins de « Paul’s Heyman Guys ». Paul rappelait avoir déjà dit quand Punk à débuté ici, « dans le pays des McMahon, la perception était la réalité »… Paul, la voix tremblante, disait qu’il voulait que CM se souvienne de lui comme de son ami. Punk refusait et déclarait que ce dimanche, après Elimination Chamber, ce mauvais rêve s’arrêterait et tout reviendrait dans l’ordre. Il affirmait qu’il battrait le Rock et que Paul serait dans son coin ce soir là. Heyman était remotivé et allait dans le sens de Punk puis le prenait dans ses bras et lui répétait plusieurs fois qu’il était le « Best In The World ». The Great Khali, accompagné d’Hornswoggle et de Natalya affrontait Mark Henry. Rapidement, Great Khali portait un « Chop » mais Henry revenait pour le sécher d’une « Clothesline ». Mark le soulevait ensuite pour porter un « World’s Strongest Slam » pour la victoire. Après le combat, Henry revenait sur le ring au Hornswoggle se préoccupait de Khali et lui portait aussi un « World’s Strongest Slam » ! Les chants « One more Time » se faisaient entendre lol. En arrière-scène, Chris Jericho rejoignait le GM de SmackDown!, Booker T. et Theodore Long qui parlaient du fait que Mark était dans le « Elimination Chamber Match » suite à sa victoire contre Randy Orton. Jericho demandait aussi à y participer, il était un ancien 6 fois champion et avait le plus de participations dans ce type de combat. Long était d’accord. Booker T le remettait en place et disait à Chris que tous ceux qui voulaient y participer devaient l’impressionner. Long disait avoir une idée qu’il soufflait à l’oreille de Booker T. Ce dernier lui rétorquait que son idée puait. Booker T. annonçait que Chris devrait affronter Daniel Bryan pour se mériter une chance de le « Elimination Chamber Match » ! Jericho affirmait qu’il battrait Daniel Bryan et imitait Booker T en disant qu’il serait « 7 fois, 7 fois » World Champion, can you dig that sucka ? ». En arrière-scène, Paul Heyman rejoignait la Managing Supervisor, Vickie Guerrero et lui demandait qu’elle ajoute une stipulation au match de championnat WWE pour l’Elimination Chamber. Vickie refusait de faire ça sans l’accord de Vince McMahon. Paul rétorquait qu’en l’absence de ce dernier, Vickie était seule maitresse à bord. Vickie répondait au téléphone. C’était Vince et Paul demandait à lui parler. Paul s’adressait à Vince et s’excusait de ce que Brock Lesnar et lui souhaitait bon retour. McMahon le coupait et lui demandait à quo il pensait comme stipulation ? Paul demandait que si le Rock était disqualifié ou décompter, qu’il perde la ceinture. McMahon validait la demande et raccrochait au nez de Paul. Chris Jericho affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan. A un moment donné, Bryan portait des « Low Kicks ». Jericho en esquivait un pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2… Chris ajoutait un « Code Breaker » pour la victoire ! Chris avait sa place dans le « Elimination Chamber Match ». Sheamus, Ryback et John Cena affrontaient 3MB (Heath Slater, Jinder Mahal et Drew McIntyre) dans un « Six-Man Tag-Team Match ». Alors que John allait mettre Jinder sur ses épaules, Drew et Heath intervenaient. Sheamus et Ryback arrivaient en renforts. Les « Faces » prenaient l’avantage et portaient en simultané un « Attitude Adjustment » par Cena pour la victoire, Un « White Noise » de Sheamus sur Drew et un « Shell Shocked » de Ryback sur Slater. Après le combat, Ryback prenait la parole et déclarait que ce dimanche, était le jour qu’il attendait depuis longtemps pour bouffer du Shield. Sheamus se demandait pourquoi chacun d’eux 3 ne rendraient leur justice ce soir ? John Cena concluait en disant que les membres du Shield seraient là ce soir et pourquoi ils ne viendraient pas sur le ring ce soir ? Il leur proposer de s’ils « Want’s Some, Come Get Some ». On voyait des images de plus tôt dans la journée ou Alex Riley et Yoshi Tatsu plaisantaient de ce qui était arrivé au Big Show à SmackDown! avec son bus. Show s’attaquait à eux et portait un « KO Punch » à Riley. The Big Show se présentait en civil sur le ring ou Matt Striker souhaitait l’interviewer. Big Show le séchait d’un « KO Punch » direct ! Après quelques instants, il prenait le micro pour finalement ne rien dire. Zack Ryder affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter (aka Dutch Mantell/Uncle Zebekiah). A un moment donné, Jack bloquait une « Ruade » pour porter un « Buckle Bomb » puis enchainait avec un « Gutwrentch Powerbomb » puis un « Patriot Act » pour la victoire ! Après le combat, Jack présentait comme Américain, Dutch Mantell comme Zeb Colter. Ce dernier disait savoir ce qui n’allait pas avec les USA. Il reprochait le manque de patriotisme des Américains. Colter disait qu’il y a quelques années, il était dans une jungle au Vietnam avec des balles sifflant près de sa tête parce qu'il est un patriote. Il disait que maintenant, il regarde autour de lui et voit un pays qu'il ne reconnaît pas. Il disait voir des gens avec des visages différents du sien et qu’il ne comprenait même pas ce qu'ils disent. Zeb se demandait d'où viennent ce gens et comment s’en débarrasser. Il disait que les vrais Américains connaissent la vérité, que c'est le pays de la liberté et la patrie des braves. Colter ajoutait que ce n'était pas le pays de la liberté et de la maison de celui qui veut franchir les frontières. Il concluait en disant qu’il était un vrai Américain et que lui et Jack vont protéger et défendre leur pays car ils sont de vrais patriotes et le vrais Américains ! En arrière-scène, on retrouvait le GM de SmackDown!, Booker T. et Theodore Long. Booker T. disait que Jack était in arrêtable. Long ajoutait que Swagger méritait d’être dans l’Elimination Chamber. Booker T. annonçait que Swagger serait un des participants du « Elimination Chamber Match » ! Ils étaient rejoins par Dolph Ziggler qui se plaignait que maintenant Jack était dans ce combat après Jericho… Booker T. lui demandait ce qu’il pouvait en faire étant donné que lui n’en faisait pas partie ? AJ rappelait que Dolph avait le Money In The Bank. Ziggler rappelait avoir mis un terme au contrat de Jericho en Août dernier et qu’à chaque fois, il volait le show. Dolph disait que si Jericho était dans le « Elimination Chamber Match » lui y était aussi ! Pour en finir avec Jericho… Booker T. s’interrogeait à savoir si Dolph demandait à faire partie du « Elimination Chamber Match » ? Langston coupait Booker T en disant que oui. Booker T répondait qu’un autre homme voulait aussi la dernière place dans le « Elimination Chamber Match »… Donc si Dolph voulait sa chance, fallait qu’il le batte ! Ziggler demandait l’identité de cet adversaire… Le Big Red Monster, Kane ! The Miz affrontait Cody Rhodes. Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, était aux commentaires. A un moment donné, le Miz quittait le ring et faisait tomber Rhodes du rebord. The Miz s’en prenait à Cody et contrait une intervention de Cesaro. The Miz frappait ensuite la tête de Rhodes contre la table et le remontait sur le ring. Antonio intervenait à nouveau en envoyant le Miz contre le poteau du ring et faire disqualifier Rhodes. Cesaro le tenait ensuite par les jambes et lui cognait la tête plusieurs fois contre les barrières de sécurité ! Tensai et Brodus Clay, accompagnés des Funkadactyls affrontaient Epico et Primo, accompagnés de Rosa Mendes. Les Funkadactyls arrivaient en majorettes. Brodus dansait avec elle alors que Tensai faisait les 100 pas derrière. A un moment donné, Brodus portait un « Rhino Headbutt » après avoir passé le relais à Tensai qui portait un « Back Senton » pour la victoire ! Après le combat, Tensai dansait avec les Funkadactyls ! Rosa Mendes se plaignait pour se faire virer par Naomi ! Le Shield rejoignait le ring. Dean Ambrose prenait la parole pour les présenter et affirmait qu’ils étaient unis pour protéger la WWE des atrocités. Des atrocités que pouvait faire John Cena à qui il reprochait ses propos. Seth Rollins parlait de Sheamus, Ryback et Cena qui croyaient devoir passer par le Shield pour réaliser quelque chose. Roman Reigns reprochait aux 3 de lancer des menaces à leur encontre et leur proposait de venir les confronter… Personne ne venait et Ambrose rabaissait les « Faces ». Reigns disait qu’ils n’y étaient pas parvenu la semaine passée avec tout le « Roster » et affirmait qu’ils n’ya arriveraient pas avec le monde entier. Seth disait que Cena avait échoué, échoué la semaine passée et à chaque jours qu’il vivait. Rollins affirmait que ce serait pareil dimanche, Cena échouerait. Dean ajoutait que John était un échec et lui reprochait de vivre dans sa bulle. Ambrose disait que c’était ce qu’il appelait le « John’s Cena Problem ». Roman affirmait qu’ils en étaient la solution. Seth ajoutait que peu importe les intentions de Cena, il avait ouvert la route à Sheamus et Ryback. Il reprochait à Cena qu’une génération croit en lui. Rollins disait que ce dimanche, ils avaient l’occasion de répondre à une injustice qui avait duré une décade. Ambrose leur conseillait de venir le plus frais possible, car le Shield allait leur en faire voir. Personne ne venait mais, finalement, les lumières s’éteignaient. A leur retour, les 3 « Faces » nettoyaient le ring ! Alors que le Shield fuyait à nouveau, les « Faces » les suivaient pour se battre dans le public. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez affrontait Damien Sandow, dans un « Non-Title Match ». Damien faisait couper la musique et parlait des Grammy Awards puis critiquait Nashville qui mettait en avant certain type de musique. Il disait être là pour sauver les gens de leur mauvaise analyse musicale. Rapidement, Del Rio appliquait son « Cross Armbreaker » pour la victoire ! Après le combat, Alberto se fichait du Big Show qui avait donné la meilleure promo de sa vie alors que Show n’avait rien dit. Del Rio déclarait que le temps des paroles était terminé. Alberto déclarait que Big Show pourrait aller n’importe, même au Mexique ou il pourrait l’inviter, car lui allait à un seul endroit… WrestleMania ! En arrière-scène, on voyait Bo Dallas qui s’attaquait au champion WWE Intercontinental, Wade Barretavant d’être repoussé par les officiels. On voyait une vidéo de Fandango. Kofi Kingston affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Kingston esquivait un « Bull Hammer » mais manquait un « Trouble In Paradise ». Wade le contrait avec le tablier du ring puis portait son « Bull Hammer » pour la victoire ! Le co-champion WWE Tag-Team, Kane affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston. Alors que Kane montait sur la 3ème corde, AJ montait sur le rebord pour tenter de le déconcentrer. Ziggler esquivait la « Clothesline » de la 3ème corde mais tapait dans les cordes se qui éjectait AJ du rebord. Ceci déconcentrait Dolph qui se prenait un « Chokeslam » de Kane pour la victoire et la dernière place dans le « Elimination Chamber Match » ! Le champion de la WWE, The Rock, se présentait sur le ring sous l’ovation du public. The Rock déclarait que c’était une nuit spéciale, non seulement c’était « Sold Out », mais il avait attendu longtemps pour dire ceci… « Finally, The Rock Has Come Back To Nashville ». The Rock disait que Nashville était spéciale pour lui et demandait si les fans voulaient savoir pourquoi ? Il déclarait que c’était le moment de l’histoire avec The Rock. Il affirmait que ceci était une histoire vraie. En 1987, le Rock à 15 ans et sa famille on déménagés à Nashville et il a été au Lycée, le Lycée de McGavock High School. Il faisait 1m93, 100kg et était pré pubère. The Rock disait que les filles n’étaient pas intéressées par lui car elles croyaient qu’il était un flic infiltré lol. Il disait qu’alors, naturellement, il avait été écouter de la musique Country, à droite sur Broadway. Il traînait avec son copain Bruno Downtown Magic quand quelqu'un entra dans le bar… Le Rock blaguait en disant que ce n'était pas Jeff Jarrett et ni Willie Nelson, mais un Junkie. Ce dernier demandait si quelqu’un voulait acheter une voiture ? C'était une Thunderbird bleue de 1979. The Rock disait que tout le monde l'a ignoré, sauf le Rock de quinze ans. Le Rock disait avoir alors pensé : « Bar, voiture, Junkie - qu'est-ce qui peut mal tourner ? ». Le Junkie en voulait 75 $, mais le Rock n'avait que 40 $. The Rock lui donnait son argent, promettant qu’il allait chercher le reste. The Rock conduisait en pensant qu'il était le roi de la route, mais quelque chose bougeait dans l’arrière de la voiture. C’était un autre Junkie qui dormait sur le siège. The Rock l’a viré de la voiture puis il est venu à penser que « Peut-être que cette voiture est volée ». The Rock c’était alors demandé ce qu’il pouvait faire à quinze ans ? The Rock il a laissé la voiture à un « Burger King » à 2 heures du matin et retourné au bar. The Rock disait que la morale de cette histoire est qu'il ne faut jamais acheter une voiture d'une accro du crack. The Rock disait qu’il ne fallait être comme lui à quinze ans. Mais plutôt être comme lui à 25 ans ou il avait eut son premier match à la Foire Nashville avec le rêve d'être champion de la WWE, ce qu'il était aujourd'hui, et c'est ce qu'il sera après l'Elimination Chamber ! La musique de CM Punk se faisait entendre et ce dernier arrivait sur la plateforme avec Paul Heyman. The Rock se fichait d’eux en disant que la dernière fois que tout le monde les a vus, ils étaient en train de rejouer une scène d'amour de « Twilight ». Il traitait Punk de garçon vampire sans-abri qui avait porté une étreinte au grand loup-garou gros poilue (Pau Heyman). The Rock parlait de la stipulation que Paul avait réussit à imposer et déclarait à ce sujet : « Bring it ». The Rock déclarait qu’il allait être clair avec CM Punk : Il va le battre à Elimination Chamber et si CM venait là, il allait lui botter le cul partout dans Nashville. Punk commençait à marcher vers le ring, mais il s'arrêtait juste avant. Punk et Heyman parlaient puis Punk accourait sur le ring. The Rock prenait l’avantage, puis c’était au tour de Punk. The Rock revenait avec un « Spinebuster » puis ajoutait son « People’s Elbow » mais Paul le faisait trébucher dans son élan ! Ceci permettait à Punk d’appliquer son « GTS » au Rock. CM repartait vers la plateforme avec la ceinture de la WWE… CM déclarait qu’à chaque fois que le Rock dirait « Bring It » sur quelque chose qui lui revenait, Punk irait le chercher !

Lors de l'émission NXT du 13 Février 2013, alors que Mike Dalton devait affronter Axl Keegan et que ce dernier se dirigeait vers le ring, Paige le dépassait pour tenter de mettre la main sur Summer Rae qui était « Ring Announcer ». Summer fuyait alors que Paige remontait sur le ring pour prendre le micro. Elle déclarait que Summer pouvait courir mais ne lui échapperait pas. Elle déclarait qu’elle ne boujerait pas tant que Summer ne viendrait pas. Keegan souriait pour se prendre une grosse baffe et elle leur demander de « quitter son ring ». Le GM de la NXT, Dusty Rhodes arrivait sur la plateforme. Dusty déclarait qu’elle ne pouvait prendre la NXT en otage et qu’elle devait quitter le ring maintenant. Paige hésitait. Summer Rae arrivait en disant que c’était son show et qu’elle était la 1ère dame de la NXT. Paige quittait le ring et les 2 femmes se retrouvaient entre Dusty et des officiels. Alex Riley affrontait Corey Graves. A un moment donné, Riley portait un « Running Back Elbow » dans le coin. Corey le repoussait pour le toucher dans les jambes et appliquer son « 13th Step » pour la victoire ! Paige affrontait Summer Rae. A un moment donné, Paige lui tirait les cheveux alors que Summer Rae tentait de quitter à l’extérieur mais cette dernière lui étirait le bras sur les cordes pour se dégager. Summer Rae remontait sur le ring pour un « Spinning Toundhouse Kick » pour la victoire ! En arrière-scène, Sasha Banks recevait une autre lettre d’un admirateur. Adrian Neville et Oliver Grey affrontaient la Wyatt Family (Erick Rowan et Luke Harper) en finales du tournoi pour déclarer les 1eres champions NXT Tag-Team ! Lors de leur arrivée vers le ring, Bray disait de son équipe qu’ils étaient plus grands, plus fort, des monstres, invincibles etc. A un moment donné, Adrian contrait Harper du rebord avec un « Headkick » mais ce dernier contrait un « Springboard » avec un « Big Boot » pour le compte de 2 quand Grey cassait le tombé. Erick le virait durement par-dessus la 3ème corde et le malmenait à l’extérieur. Adrian se dégageait de Luke et frappait Erick hors de son coin. Adrian esquivait un coup d’Harper qui frappait Erick à la place. Adrian enchainait avec un « Enzuigiri » puis portait un « Corkscrew Shooting Star Press » pour la victoire et le titre NXT Tag-Team !!! Après le combat, Dusty Rhodes félicitait les 1ers champions de la NXT. Tony Dawson les interviewait et les 2 disaient l’avoir fait, d’être les 1ers champions par équipe de la NXT. Oliver disait que c’était incroyable et les 2 disaient à nouveau l’avoir fait !

Lors de l`émission Main Event du 13 Février 2013, Chris Jericho se dirigeait sur le ring pour présenter pour la première fois un « Highlight Reel » à « Main Event ». Chris disait que le Miz aurait dû être son invité mais il avait été blessé à Raw. Jericho montrait la vidéo ou Antonio Cesaro s’était attaqué au Miz lors de son combat face à Cody Rhodes et l’avait plusieurs cogné contre la barrière de sécurité. Chris déclarait que malgré ceci, le show continuait et il avait pour ça un autre invité. Alors que Chris allait introduire Alberto Del Rio, Ricardo Rodriguez le coupait et lui faisait signe qu’il tentait à faire la présentation de son ami ce que lui laissait faire Chris. Le champion WWE World Heavyweight les rejoignait sur le ring. Del Rio remerciait Jericho pour l’invitation. Del Rio déclarait ne pas vouloir parler du Big Show car le temps des paroles était terminé, ce dimanche, il battrait ce dernier pour rester le champion des fans. Chris disait que quelqu’un devait en terminer avec ce géant et Del Rio était l’homme qui pouvait le faire. Chris ajoutait qu’il avait une histoire avec la famille de Del Rio et rappelait avoir commencé à lutter au Mexique à l’âge de 20 ans et disait que le père d’Alberto, Dos Caras l’avait pris sous son aile et avait toujours été de bons conseils pour lui. Jericho disait avoir du respect pour lui et sa famille, mais Chris disait que ce dimanche, quand il remporterait de ‘Elimination Chamber Match », il irait à WrestleMania contre Del Rio et annonçait qu’il le battrait pour remporter le titre. Del Rio répondait que ceci n’arriverait pas. Les 2 se chamaillaient en espagnole et Ricardo s’en mêlait en parlant super vite. Chris était mort de rire et demandait ce qu’il avait voulu dire. Ils étaient coupés par Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston. Ziggler demandait combien de fois il devrait dire que les gens perdaient leur temps à parler du titre World Heavyweight s’ils ne l’incluaient pas dans le sujet. Chris répondait en demandant combien de fois AJ avait mise sa langue dans la bouche d’une autre Superstars lol ? Langston s’énervait et Chris se moquait en disant ce que Big E voulait dire et donnait plusieurs solutions débiles. Dolph affirmait qu’à un moment donné d’ici WrestleMania il encaisserait son Money In The Bank et deviendrait le champion World Heavyweight… « Show Off ». Del Rio rétorquait que quelqu’un devait donner une leçon à Ziggler et c’était lui et maintenant ! Jericho demandait l’avis du public qui était d’accord ! Le champion World Heavyweight Alberto Del Rio affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston dans un « Non Title Match ». Alors qu’Alberto allait porter un « Cross Armbreaker », AJ déconcentrait l’arbitre. Dolph repoussait son adversaire vers Langston qui le frappait au visage. Ricardo frappait Big E. dans le dos. Ce dernier lui courait après ! Del Rio rse retenait aux cordes pour repousser une tentative de « Zig Zag » puis appliquait un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker était avec Paul Heyman. Matt demandait ou était Punk pour l’interviewer ? Heyman répondait qu’il était son porte-parole alors ce qu’il disait c’était comme si c’était CM qui parlait. Paul posait lui-même la question de Matt sur ou était Punk pour CM Punk ? Heyman disait dans la salle et s’entrainait. Il affirmait que CM s’entrainait pour faire face au Rock. Paul présentait CM comme le champion en titre qui accordait au Rock un match retour. Paul rappelait que si le Rock était décompté ou disqualifié, il perdrait le match et le titre WWE. Heyman affirmait donc que Punk resterait le champion de la WWE et le « Best In The World ».

Lors de l'émission de Superstars du 14 Février 2013, Justin Gabriel affrontait Titus O'Neil. Lors de l’arrivée de ce dernier sur le ring, il demandait le silence en utilisant son sifflet et reprochait la façon dont les fans l’accueillaient. Il critiquait l’état du Tennessee et mettait en avant la Floride. Il demandait au public de l’applaudir à sa façon alors qu’il était coupé par l’arrivée de Justin… A un moment donné, Gabriel portait des « Low Kicks » et tentait un « Crossbody » que Titus bloquait pour porter un « Elevated Fallaway Slam ». Justin le contrait du rebord mais O'Neil repoussait un « Springboard » avec un « Big Boot » ! Plus tard, Gabriel le contrait du rebord avec un « Headkick » et remportait le combat avec un « 450° Splash » ! Natalya Neidhart affrontait la championne WWE Divas, Kaitlyn dans un « Non Title Match ». Alors qu’elle était dominée, Natalya revenait et tentait encore un « Sharpeshooter » mais Kaitlyn la repoussait pour porter un « Spear » de nulle part pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 15 Février 2013, The Big Show se présentait sur le ring après que l’on ait revu la vidéo de la semaine dernière ou Alberto Del Rio s’en était pris à son bus et avait arrosé Show de peinture orange. The Big Show demandait si les fans trouvaient ça marrant ? Puis il disait qu’à cause des actions de Del Rio, 3 personnes innocentes avaient payée au dernier Raw car elles aussi avaient trouvées ça drôle. The Big Show répétait plusieurs fois qu’Alberto ne l’avait jamais battu et ne l’avait jamais battu. Il parlait de la rage qu’il avait en lui et promettait que Del Rio allait payer au PPV et que sa « Fiesta » allait devenir sa « Siesta ». The Big Show était coupé par Chris Jericho qui rejoignait le ring sous les chants « Y2J ». Chris disait le connaitre depuis 16 ans et qu’il savait ce qu’il ressentait maintenant. The Big Show lui répondait que si c’était le cas, il serait loin de lui, car il n’était pas d’humeur à écouter les conneries de quiconque. The Big Show lui demandait ce qu’il foutait ici et lui demandait de partir. Jericho répondait qu’il était de retour à la WWE et se mettait rapidement les fans dans la poche en parlant avec conviction. Jericho rappelait qu’ils avaient été champions ensemble, il savait comment il était un géant dangereux et la plus grosse force de cette compagnie. Chris rappelait toutefois que lui avait été 6 fois champion du monde, qu’il avait en « Main Event » de WrestleMania, qu’il avait le plus de participation à « Elimination Chamber » que quiconque… Jericho concluait que ce dimanche, s’il remportait le « Elimination Chamber match » et que Show battait Alberto, les 2 hommes s’affronteraient à WrestleMania ! Chris affirmait que dans ce cas là, il battrait alors Show pour devenir le nouveau champion WWE World Heavyweight ! The Big Show faisait un temps d’arrêt puis reconnaissait que tout les 2 avaient beaucoup ensemble, mais si jamais ils s’affrontaient à WrestleMania, sa serait le dernier WrestleMania de la carrière de Jericho. Show lui demandait de partir avant qu’il ne e frappe si fort qu’il ne pourra aller à Elimination Chamber. Ils étaient interrompus par le GM de SmackDown!, Booker T. et proposait que les 2 s’affronte ici ce soir plutôt que d’attendre une rencontre hypothétique à WrestleMania. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Randy Orton et lui demandait si ce n’était pas risqué d’affronter encore Mark Henry ce soir si près de Elimination Chamber ? Avant que Randy ne réponde, Henry se présentait et les 2 catcheurs se faisaient face sans rien dire. Randy Orton affrontait Mark Henry. A un moment donné, Henry repoussait un « RKO » puis le virait du ring à nouveau. Le combat partait à l’extérieur ou Mark repoussait un « RKO » pour tenter un « World’s Strongest Slam ». Randy se dégageait pour le frapper de derrière la barrière de sécurité puis le frappait avec une chaise pour se faire disqualifier ! Après le combat, Orton le frappait encore avec la chaise. Henry bloquait un coup pour porter ensuite un « World’s Strongest Slam » ! En arrière-scène, Mark Henry arrachait son micro à Matt Striker. Mark déclarait qu’il avait attendu 9 mois pour pouvoir revenir, frustré. Il déclarait que le « Hall Of Pain » était ré ouvert. Mark Henry disait que l’on avait vu ce qu’il venait d’arriver à Orton. Il se demandait ce que ça serait avec 5 autres adversaires dans une cage « Elimination Chamber » ? Mark disait que personne ne pourrait arrêter sa route vers WrestleMania ! On voyait une présentation de Fandango. Layla affrontait Tamina. A un moment donné, Layla portait plusieurs « Kicks » et un « Superkick » mais Tamina bloquait un « Crossbody » pour porter un « Samoan Drop » pour en terminer avec un « Superfly Splash » pour la victoire ! The Rock se présentait sur le ring et disait vouloir rendre les choses particulièrement claires à CM Punk. Il revenait sur le fait que ce dernier lui avait volé la ceinture à Raw… Mais ça ne faisait pas de lui le champion. The Rock promettait un bottage de cul à Elimination Chamber. Les chants « Rocky » retentissaient. The Rock disait que ce dimanche, il allait le faire souffrir, car c’était ce que les gens voulaient. The Rock comparaissait Punk comme un petit garçon qui avait perdu son jouet, mais The Rock notait que lui était un homme ! The Rock rappelait que ça lui avait pris 10 ans pour reprendre le titre et qu’il lui faudrait qu’un soir pour qu’il ne le récupère jamais ! CM Punk apparaissait sur le grand écran aux côtés de Paul Heyman qui tenait la ceinture de champion WWE du Rock. Punk demandait si le Rock parlait de cette ceinture ? Car, selon Punk, elle lui revenait car il était le « Best In The World ». CM disait que ce qui c’était passé au Royal Rumble était une parodie de justice et rappelait qu’il l’avait battu à la base. Punk le traitait d’hypocrite à se plaindre maintenant. Punk trouvait ça bien que le Rock soit énervé car il voulait qu’il pète un câble ce dimanche pour qu’il soit disqualifié, il gagnerait, comme au Royal Rumble ! Punk disait qu’il voulait que le Rock se batte lui-même en se faisant décompter ou disqualifier, car ça lui permettrait à lui, Punk, de gagner et de « rester » le champion de la WWE ! The Rock répondait qu’au Royal Rumble, Punk avait dit qu’il l’arrêterait, mais en fait c’était le Rock qui avait reporté le titre ! The Rock disait que même après, le Shield avait été payé pour le passer à travers une table, mais malgré ça, il avait gagné. The Rock expliquait que lundi matin, Punk réaliserait qu’il avait échoué… The Rock affirmait que ce dimanche Punk resterait un enfant et lui un homme. Il affirmait que ce dimanche il le battrait et irait à WrestleMania comme champion… Les gens le savaient, Paul Heyman le savait, même Punk le savait… « If You Smell What The Rock Is Cooking » ! Brodus et Tensai, accompagnés de Funkadactyls, affrontaient les 3MB (Heath Slater et Jinder Mahal), accompagnés de Drew McIntyre. A un moment donné, Tensai entrait sur le ring pour un « Runaway Train » sur Slater alors que Brodus portait un « Running Splash » sur Jinder dans le coin. Brodus repoussait Drew alors que Tensai portait un « Baldo Bomb » sur Mahal. Brodus en terminait avec un « Big Splash » pour la victoire ! Après le combat, alors que les « Faces » dansaient, ils étaient attaqués par le Shield. Roman et Dean envoyaient Tensai dans les escaliers puis les 3 portaient leur « Triple Powerbomb » sur Brodus ! Après ceci, Dean Ambrose prenait la parole et déclarait que ce dimanche ce ne serait pas différent… Il disait à John Cena, Sheamus et Ryback qu’ils apprendraient durement que leurs actions auraient des conséquences. On voyait une présentation de Fandango. The Miz affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, ce dernier le frappait à l’épaule blessée mais le Miz contrait un « Disaster Kick » pour appliquer une « Figure Four » pour la victoire ! Zack Ryder affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. A un moment donné, Jack portait un « Irish Whip ». Ryder revenait plus tard pour porter un « Flap Jack » puis le frappait dans le coin avant de porter un « Broski Boot » que Jack esquivait pour lui frapper la cheville contre le poteau du ring. Jack le touchait ensuite à la cheville avec un « Low Shoulder Tackle » puis portait un « Gutwrentch Powerbomb » puis un « Patriot Act » pour la victoire ! Après le combat, Jack Swagger présentait Zeb Colter comme natif et grand Américain. Zeb parlait de la déclaration d’indépendance et de l’égalité des hommes. Il parlait des vrais patriotes et vrais patriotes comme eux 2. Il traitait Ryder de clown de part ses choix et look. Colter disait que ce pays était brisé et que le vaccin était Jack Swagger. En arrière-scène, Matt Striker interviewait le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez au sujet des propos tenus par le Big Show plus tôt, comme quoi Alberto ne lui avait jamais rivé les épaules au sol. Alberto demandait à Ricardo s’il n’était pas le champion ? S’il n’avait pas battu Show 2 fois récemment ? Ricardo répondait « Si » à chaque fois. Del Rio admettait ne l’avoir jamais couvert, mais qu’il aimait réaliser l’impossible. Del Rio demandait à Rodriguez s’il allait aller à WrestleMania en tant que champion ? Ricardo répondait de plusieurs « Si » d’affilés. Chris Jericho affrontait The Big Show. A un moment donné, Chris esquivait une « Descente du coude » de la seconde corde pour porter un « Lion’s Sault » pour le compte de 2 ! Show bloquait puis repoussait un « Code Breaker » pour se prendre un « DDT » pour le compte de 2 ! Chris ajoutait un « Low Dropkick » en pleine tête de son adversaire puis tentait un « Walls Of Jericho » que The Big Show finissait par repousser pour porter son « KO Punch » pour la victoire !

Lors du PPV Elimination Chamber 2013, le 17 Février 2013 à New Orleans, Louisiane, le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, défendait sa ceinture face à The Big Show. Ce dernier acculait Alberto dans les cordes pour l’y frapper mais le champion esquivait un « Chop » pour le frapper dans le ventre à coups de poings. Big Show revenait pour plusieurs « Chops » et le tapait sur le dos avant de porter un « Bodyslam ». Big Show l’étranglait ensuite dans les cordes puis portait un « Chop » cinglant. Del Rio revenait pour se prendre un » Irish Whip » mais esquivait la « Ruade » du challenger puis bloquait un « Big Boot » pour reprendre le dessus et le frapper au sol. Alberto portait plus tard un « Back Kick » pour le compte de 2. Del Rio tentait un « Cross Armbreaker » mais Show le repoussait pour porter un « Spear » pour le compte de 2 ! Le Big Show lui montait plus tard dessus puis le séchait d’une « Clothesline ». Plus tard, Del Rio revenait pour se prendre un « Superkick ». Show ajoutait un « Vader Bomb » pour le compte de 2. Alberto appliquait un « Cross Armbreaker » mais Show parvenait à rejoindre les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, The Big Show bloquait un saut de la seconde corde et appliquait un « Bear Hug ». Ce dernier lâchait la prise quand Ricardo montait sur le rebord du ring. Show lui jetait son seau au visage. Alberto tentait d’en profiter pour reprendre l’avantage, sans succès. Plus tard, Del Rio repoussait un « Powerbomb » pour porter un « Hurricanrana » ! Show retombait à l’extérieur pour se prendre un « Suicide Dive » ! Del Rio remontait sur le ring et Show le suivait de justesse. Alberto ajoutait un « Seated Senton » pour le compte de 2. Show l’attrapait plus tard à la gorge pour porter un « Chokeslam » pour le compte de 2 !!! The Big Show tentait un « KO Punch » mais Del Rio quittait le ring. The Big Show le remontait sur le ring pour, plus tard, se faire contrer avec un « DDT » pour le compte de 2 ! Plus tard, Alberto portait un « Enzuigiri » pour le compte de 2. Le champion appliquait un nouveau « Cross Armbreaker » mais Show s’en dégageait ! Plus tard, il armait son « KO Punch » mais virait Rodriguez du rebord. Alors que Show allait lui jeter le seau à nouveau, Alberto lui portait plusieurs « Enzuigiri » puis appliquer un « Cross Armbreaker » pour la 3ème fois ! Mais cette fois, The Big Show ne parvenait pas à attraper les cordes et abandonnait !
Le champion WWE WWE United-States, Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face à The Miz. Ce dernier était toujours bandé à l’épaule. Il prenait l’avantage à coups de poings et de pied. Plus tard, il séchait le champion d’un « Back Elbow ». Cesaro le passait sur le rebord mais le Miz lui passait entre les jambes et revenait pour le compte de 2. Antonio travaillait ensuite sur le bras du challenge qui revenait avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Antonio le contrait sur l’épaule puis le bloquait en l’air pour porter un « Shoulder Breaker ». Cesaro le frappait à terre et l’y malmenait. Plus tard, le Miz revenait et portait un coup de genou puis un « Running Kick » pour le compte de 2. Cesaro lui étirait le bras puis le frappait à terre pour revenir. Plus tard, Cesaro le malmenait au niveau du bras et portait un « Leg Drop » dessus avant d’y travailler au sol. Plus tard, le champion lui étirait le bras contre les cordes pour le compte de 2 puis travaillait dessus au sol. Plus tard, The Miz revenait et lui portait un coup de pied au visage avant de le frapper de coups de pieds dans le coin. Le Miz lui portait sa « Running Clothesline » dans le coin puis lui sautait dessus de la 3ème corde mais Antonio l’attrapait par le bras de plein fouet pour le malmener au sol. Plus tard, Miz se dégageait pour le compte de 2 puis le surpassait par-dessus la 3ème corde ! Miz lui sautait dessus du rebord mais Cesaro le bloquait dans ses bras. Le challenger se dégageait pour l’envoyer dans les escaliers en fer. De retour sur le ring, le Miz malmenait la jambe du Suisse à plusieurs reprises puis portait un « DDT » pour le compte de 2. Antonio le repoussait pour se prendre un « Low Dropkick » dans les genoux. Miz le frappait aux jambes pour le préparer à un « Figure Four ». Cesaro le faisait chuter mais le Miz retombait le genou dans les parties. Antonio le signifiait à l’arbitre qui disqualifiait le Miz ! Après le combat, ce dernier portait de lui-même un « Low Blow » pour se venger !
En arrière-scène, Daniel Bryan rejoignait Kane et lui demandait s’ils étaient toujours partenaires et revenait sur le Royal Rumble. Daniel lui reprochait de l’avoir éliminé alors que Kane était déjà éliminé… Daniel notait qu’il devrait ne pas lui parler à l’heure actuelle. Kane diait qu’il était concentré car celui qui remporterait l’Elimination Chamber irait en « Main Event » de WrestleMania. Kane rappelait qu’en 15 ans à la WWE, il n’avait jamais été en « Main Event » de WrestleMania. Kane disait que ce soir c’était donc un gros coup à faire pour lui. Bryan comprenait et proposait une alliance dans le match pour qu’ils surveillent leurs arrières et proposait une accolade. Kane le prenait dans ses bras et déclarait que le « deal » était que Daniel surveille ses arrières et lui surveillerait ses propres arrières lol.
Jack Swagger, accompagné de Zeb Coulter, Chris Jericho, le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan, le co-champion WWE Tag-Team, Kane, Mark Henry et Randy Orton, s’affrontaient dans un « Elimination Chamber Match ». Swagger se présentait en premier, accompagné de Coulter. Il déclarait que quand il prenait le micro, il avait le pouvoir. Jack disait utiliser le micro pour dire la vérité et présentait Zeb comme quelqu’un qui disait la vérité et demandait le respect qui lui était dû. Coulter rappelait que l’ont était en Louisiane et parlait de Thomas Jefferson. Il affirmait que ce dernier serait déçut de ce qu’étaient devenues les USA. Il disait ne pas avoir donné un an de sa vie à la guerre avec le père de Jack pour voir les gens passer les frontières de son pays illégalement, briser les lois etc. Il disait qu’ensemble, ils allaient rendre les choses bonnes, car ce soir, dans ce match, un vrai patriote, un vrai américain, allait gagner pour les bons gens. Daniel débutait le combat face à Chris Jericho. Les chants « Y2J » retentissaient. Daniel portait un « Collier de tête ». Chris se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block » mais Jericho revenait pour un « Armbar Takedown » puis un « collier de tête » au sol. Daniel se dégageait pour se faire envoyer au sol. Chris tentait un « Walls Of Jericho » que Daniel retournait en tentative de « No Lock ». Chris se dégageait et retentait un « Walls Of Jericho » que Bryan repoussait. Par la suite, ce dernier portait des « Low Kicks » puis un « Irish Whip » Jericho contrait une « Ruade » puis portait des « Chops ». Bryan revenait pour le contrer du rebord et le sortir avec une « Souplesse ». Chris retombait sur les pieds et les 2 se battaient sur la structure d’acier. Jericho le catapultait contre la paroi. De retour sur le ring, Jericho portait un « Back Suplex » pour le compte de 2. Alors que Chris portait une « Souplesse », Jack Swagger était le 3ème à entrer dans le match et plaquait Chris au sol puis lui portait un « Irish Whip » et une « Ruade ». Jack ajoutait un « Swagger Bomb » pour le compte de 2. Jack cognait le dos de Daniel contre la cage à plusieurs reprises. Jack le malmenait ensuite au sol contre le sol d’acier. De retour sur le ring, Swagger se prenait un « Standing Dropkick » par Y2J qui le frappait dans le coin sous les encouragements des fans. Jericho ajoutait un « Irish Whip » mais Jack esquivait une ruade pour revenir et le malmenait contre la paroi de la cage. Daniel portait plus tard un coup de genou des cordes sur Jack puis s’en prenait à Jericho à qui il portait un « Double Underhook DDT » puis un « Diving Headbutt ». Chris esquivait pour le compte de 2 puis ajoutait un « Low Dropkick » avant de le malmener dans les cordes. Le 4ème à entrer était le Big Red Monster qui s’en prenait à Jericho qu’il acculait dans un coin avant de lui envoyer Swagger puis se ruer dessus. Daniel lui demandait de l’envoyer sur les 2 autres pour leur porter un « Dropkick ». Kane enchainait avec un « Low Dropkick » sur Jack puis le passait par-dessus la 3ème corde. Daniel tentait alors un « Roll Up » en traitre sur son partenaire, sans succès. Kane n’appréciait pas. Daniel demandait une accolade et on avait un échange de « Yes/No » de la part des 2. Daniel el repoussait pour se prendre un « Uppercut ». Bryan esquivait une « ruade » et portait un « Dropkick » dans le coin. Daniel ajoutait une série de « Low Dropkicks ». Kane en esquivait un et, plus tard, portait un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2. Alors que Kane montait sur les cordes, Daniel el rattrapait. Jericho soulevait Bryan sur ses épaules pour un « Doomsday Device » de Kane pour le compte de 2 de Swagger ! Ce dernier s’en prenait ensuite à Kane. Echanges de coups entre les 2. Kane retournait une « Souplesse » à son avantage pour le compte de 2. Jericho frappait Kane au visage et portait un « Dropkick » sur Jack. Le 5ème à faire son entrée était Randy Orton !!! Ce dernier passait Swagger par-dessus la 3ème corde sur la structure d’acier puis séchait Jericho d’un « Back Elbow ». Le Big Red Monster s’en prenait à Orton qui répondait plus tard avec un « Dropkick ». Orton ajoutait une « Souplesse » en s’aidant des cordes sur Bryan. Alors que Kane allait porter un « Chokeslam » à Orton, ce dernier le repoussait pour l’envoyer contre la cage 2 fois puis ajoutait un « DDT » dans les cordes sur la structure d’acier ! Chris et Bryan se battaient dans un coin alors qu’Orton s’en prenait à Swagger à l’opposée. Chris et Randy portaient une « Souplesse » mutuelle à leurs adversaires respectifs quasi en même temps ! Mark Henry trépignait dans sa cage alors que les 5 autres étaient au sol. Il était libéré quelques secondes après et repoussait ses adversaires un à un jusqu’à éliminer Daniel avec un « World’s Strongest Slam » ! Mark passait ensuite Orton à travers le plexi d’une des cages ! Le Big Red Monster s’attaquait à Mark. Echanges de coups, Mark l’envoyait dans un coin mais Kane esquivait une « Ruade » et portait des « Running Clotheslines » dans le coin. Peu après, Kane lui sautait dessus de la 3ème corde mais Henry le bloquait dans ses bras pour l’éliminer avec un « World’s Strongest Slam » ! Mark s’en prenait ensuite à Jericho. Ce dernier se dégageait pour l’envoyer dans la paroi. Swagger venait en soutient de Jericho et ils lui cognaient le dos contre les chaines avant de lui porter une « Double Souplesse » à même la structure d’acier ! Plus tard, Jericho passait Jack par-dessus la 3ème corde pour le remonter sur le ring puis ajoutait un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2 ! Jack contrait une « Ruade » du coin puis tentait un « Gutwrentch Powerbomb » que Jericho repoussait pour tenter de porter un « Walls Of Jericho ». Jack se dégageait à temps. Chris répondait avec un « Face First » mais alors qu’il allait porter un « Lion’s Sault », Henry l’attrapait par le cou de l’extérieur pour l’envoyer contre la cage ! Mark jetait Chris à bout de bras sur Swagger puis ajoutait un « Heabutt » à ce dernier. Henry disposait Chris sur Jack et leur portait un « Vader Bomb » que les 2 esquivaient ! Jack lui portait un « Big Boot » et Jericho ajoutait un « Code Breaker ». Orton revenait pour éliminer Mark avec un « RKO » ! Plus tard, alors que Mark avait quitté la cage, il retournait dessus et portait des « World’s Strongest Slam » sur les 3 hommes ! Le GM de SmackDown!, Booker T, accompagné de Theodore Long et d’arbitre faisaient partir Mark. Plus tard, Swagger couvrait Orton, sans succès. Rapidement, les 2 « Faces » s’en prenaient à Swagger qu’ils envoyaient, tête la première dans le plexi d’une des cages. Chris et Randy se battaient et ce dernier prenait l’avantage avec des « Clotheslines ». Jericho revenait avec des « Shoulder Tackles ». Plus tard, il montait sur la 3ème corde mais Orton contrait son saut avec un « Dropkick » de plein fouet pour le compte de 2. Jack tentait une « Clothesline » sur Randy qui le contrait avec un « Scoop Slam » puis en portait un second sur Jericho. Chris portait plus tard un « Springboard Dropkick » sur Orton qui tentait un « DDT » dans les cordes sur Swagger. Jericho couvrait Randy pour le compte de 2. Plus tard, Jack repoussait une tentative de « Code Breaker » puis portait un « Belly To Belly « sur ce dernier pour le compte de 2. Jack portait un « Swagger Bomb » sur Randy pour retomber sur ses pieds pour appliquer son « Patriote Act ». Jericho intervenait avec un « Enzuigiri » sur Jack qui répondait avec son « Patriote Act ». Chris le repoussait pour un « Walls Of Jericho » mais Orton portait un « Back Breaker » à Chris pour le compte de 2 ! Orton contrait une « Ruade » de Swagger qu’il passait par-dessus les cordes sur la structure. Randy portait un « DDT » dans les cordes aux 2 et passait en mode « Viper ». Jericho repoussait un « RKO » et tentait un « Lion’s Sault » que Randy contrait pour porter un « RKO » pour éliminer Jericho ! Jack portait alors un « Roll Up » direct sur Orton pour remporter le combat !!!
John Cena, Sheamus et Ryback affrontaient The Shield (Roman Reigns, Dean Ambrose et Seth Rollins) dans un « 6 Men Tag-Team Match ». La bagarre partait dans tous les coins dès l’arrivée du Shield. Rapidement, les « Faces » prenaient l’avantage et, sur le ring, portaient une « Triple Verticale Suplex » ! C’était que là que le match débutait officiellement. Sheamus débutait face à Ambrose qu’il malmenait dans le coin. Dean revenait pour se prendre un « Irish Whip » et un coup de bélier dans le coin puis un coup de genou. Sheamus le frappait ensuite au torse contre les cordes et lui retirait son gilet pare-balles pour frapper à même le torse. Sheamus portait un « Shoulder Tackle » du rebord sur Rollins puis remontait Ambrose sur le ring. Reigns déconcentrait brièvement Sheamus ce qui permettait à Dean de reprendre l’avantage en e virant du rebord. Relais avec Roman qui séchait l’Irlandais à l’extérieur d’une « Running Clothesline » avant de le remonter sur le ring. Roman malmenait Sheamus à terre puis passait le relais Ambrose. Seth prenait le relais direct ce qui permettait à lui et Dean d’enchainer 2 « Dropkicks » d’affilé pour le compte de 2. Seth travaillait ensuite au sol sur le cou de Sheamus puis lui portait des coups de bélier dans le coin. Relais d’Ambrose qui malmenait Sheamus dans le coin. Alors que l’arbitre repoussait Dean, Sheamus lui portait un « Brogue Kick » ! Relais des 2 côtés avec Cena qui portait des « Flying Shoulder Tackle », un « Proto Bomb » puis un « 5 Knuckles Shuffles » sur Reigns. Alors que John allait porter un « Attitude Adjustment », Seth intervenait pour se faire dégager. Cena appliquait un « STF » sur Roman, mais cette fois, c’était Ambrose qui intervenait. Seth portait un « Springboard Knee » sur John pour le compte de 2 de Roman. Plus tard, ce dernier portait un « Irish Whip ». Relais d’Ambrose qui malmenait Cena au sol sous les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » pour le compte de 2. Relais de Rollins qui frappait John au visage à plusieurs reprises. Alors que John revenait et frappait même les 2 autres dans leur coin, Seth le séchait d’un « Dropkick » pour le compte de 2 ! Plus tard, Seth portait une « Ruade » dans le coin et les chants anti et pro Cena repartaient de plus belle. Plus tard, Ambrose prenait le relais et frappait Cena dans leur coin. Relais de Rollins et de Reigns qui enchainait un « Flying Elbow » par Seth suivi d’une « Clothesline » de Roman pour le compte de 2 quand Sheamus intervenait ! Roman portait un « Headbutt » et argumentait avec Sheamus. John revenait à coups de poings pour se prendre un « Samoan Drop » pour le compte de 2 ! Reigns travaillait ensuite au sol sur le cou de son adversaire. John se dégageait difficilement et les 2 étaient au sol. Roman le séchait plus tard pour le compte de 2. Relais d’Ambrose qui malmenait Cena au sol pour lui porter ensuite une « Neck Breaker » pour le compte de 2. Dean travaillait ensuite au sol sur John avec un « Leg Body Cisors ». Ce dernier se dégageait pour se prendre un « DDT » pour le compte de 2 ! John esquivait une « Ruade » pour le passer par-dessus la 3ème corde ! John était seul sur le ring et Ryback encourageait les chants « Feed Me More ». Ce dernier prenait le relais et dominait le Shield (Rollins et Ambrose) direct. Il les envoyait au sol plusieurs fois et leur portait des « Surpassements ». Il ajoutait un « Powerbomb » sur Seth puis un « Buckle Bomb » sur Dean alors que Rollins était aussi dans le coin. Reigns s’attaquait à Ryback mais était pris à partie par Sheamus. Ambrose s’en mêlait et Sheamus les passait tout les 2 à l’extérieur. Alors que Sheamus s’en prenait à Dean à l’extérieur, Roman le passait à travers la barrière de sécurité avec un « Spear » ! Sur le ring, Ryback attrapait Seth de plein fouet mais Ambrose intervenait pour sauver son partenaire. Le Shield s’attaquait à 3 contre 1 à Ryback et le mettait en position de « Triple Powerbomb ». Cena tirait Roman vers l’extérieur et l’y frappait au visage. John montait sur le ring et portait un « Attitude Adjustment » sur Dean. Alors que Ryback allait porter son « Shell Shocked » sur Rollins, Reigns lui portait un « Spear » pour le tombé de la victoire par Rollins ! Après le combat, Ryback quittait le ring dégoûté alors que Cena ne comprenait pas ce qui venait de se passer.
Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston, se présentait sur le ring et se plaignait que c’était la route vers WrestleMania et de ne pas être « Booké ». Ziggler parlait de Swagger qui avait eut sa chance à Elimination Chamber après des vacances… Pour gagner. Dolph disait que Jack n’avait pas de garantie sur le titre mondial, mais sa mallette de Money In The Bank ! Ziggler disait avoir volé le plus de show que toutes ses Superstars qui seraient au « Hall Of Fame » cette année. Alors que Dolph se disait supérieur etc, il était coupé par le GM de SmackDown!, qui disait que de voler le show était différent de faire perdre le temps de tous. Booker T. disait que Dolph avait tors de se croire supérieur, car il connaissait quelqu’un qui faisait tout mieux que lui… Son adversaire de maintenant… Kofi Kingston !
Kofi Kingston affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston. Dolph prenait l’avantage avec un « Collier de tête » au sol. Kingston se dégageait et portait un « Dropkick » puis une « Planchette Japonaise ». Dolph revenait sur une esquive et l’envoyait, épaule la première, dans le poteau du ring. Ziggler ajoutait un « Dropkick » pour le compte de 2 puis travaillait au sol sur le cou de son adversaire. Kingston se dégageait pour se prendre une « Sleeper Hold ». Kofi mettait un genou à terre puis se dégageait pour le passer par-dessus la 3ème corde. Kofi tentait un « Suicide Dive » que Dolph esquivait pour que Kingston saute sur Langston ! Alors que Kofi et Dolph étaient de retour sur le ring, Big E., furieux, montait sur le rebord ce qui déconcentrait l’arbitre. AJ en profitait pour gifler Kingston. Dolph se ruait dessus pour s’arrêter juste devant sa fiancé. Cette déconcentration permettait à Kingston de porter un « Trouble In Paradise » à Dolph pour le compte de 2 quand Langston tirait ce dernier à l’extérieur du ring. Kofi sautait sur Big E. avec un « Springboard » et remontait Ziggler sur le ring pour porter un « Springboard Crossbody » pour le compte de 2. Alors que Kingston montait sur les cordes, Dolph le contrait pour porter une « Inverted Suplex » sur le haut du coin du ring et enchainait avec un « Zig Zag » pour la victoire ! Après le combat, Bi E. s’attaquait à Kofi qu’il détruisait avant de lui porter un « Big Ending ». Les chants « One More Time » retentissaient.
En arrière-scène, on retrouvait Brodus Clay avec Naomi et Cameron qui jouaient avec les nouvelles figures d'action WWE. Tensai les rejoignait et Clay l’appelle « Sweet T ». Tensai n’aimait pas ce surnom et demandait ou était la figurine qui le représentait ? Brodus Clay répondait que c’était impossible d’en avoir une avec le tatouage sur le visage et lui demandait ce que ce tatouage voulait dire. Tensai répondait qu’avec sa chance, c’était probablement un menu de sushi lol. Ils finissaient par danser tous ensemble.
La championne WWE Kaitlyn, défendait sa ceinture face à Tamina Snuka. Epreuve de force, Kaitlyn acculait cette dernière dans le coin. Tamina revenait pour se faire plaquer au sol et s’y prendre un « Collier de tête ». Kaitlyn ajoutait une « Souplesse » et un « Roll Up » pour le compte de 2. Snuka se réfugiait dans les cordes pour gagner du temps. Kaitlyn revenait avec un « Backslide » pour le compte de 2. Tamina quittait le ring pour se prendre un « Baseball Slide ». Kaitlyn la remontait sur le ring pour se faire cogner la tête contre le poteau du ring du rebord. De retour sur le ring plus tard, Tamina la séchait d’un « Big Boot » pour le compte de 2. Tamina ajoutait un « Samoan Drop » puis montait sur la 3ème corde pour un « Superfly Splash » que Kaitlyn esquivait pour porter un « Spear » pour la victoire !
Le champion de la WWE The Rock, défendait sa ceinture face à CM Punk, accompagné de Paul Heyman. Punk arrivait avec le championnat WWE comme si la ceinture était à lui. Si The Rock se faisait disqualifier ou décompter, il perdait la ceinture ! Après une étude des 2 hommes en début de match, Punk appliquait un « Collier de tête ». The Rock se dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Punk célébrait et Paul applaudissait. The Rock se dégageait d’un autre « Collier de tête » pour la même punition ! Plus tard, CM appliquait un 3ème « Collier de tête ». The Rock se dégageait à nouveau toujours pour un « Shoulder Tackle ». The Rock revenait avec des « Armdrag » et Punk se retenait peu après aux cordes puis quittait le ring. Plus tard, de retour sur le ring, CL faisait face au champion et les 2 argumentaient. Punk le giflait et The Rock s’énervait et le frappait dans le coin. L’arbitre repoussait le Rock qui repartait à la charge. L’arbitre le remettait en garde plusieurs fois… Punk était heureux, voulant que le Rock soit disqualifié. CM lui crachait plus tard au visage et le Rock le séchait d’une « Clothesline » puis le dégageait hors du ring pour l’envoyer dans les barrières et le sécher d’une « Clothesline » à l’extérieur. The Rock lui frappait ensuite la tête contre la table des annonceurs puis le frappait dessus. CM l’aveuglait pour le repousser. De retour sur le ring, CM revenait avec une « Clothesline » puis portait un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Punk travaillait ensuite au sol sur le cou du Rock. Plus tard, Punk le frappait au sol pour le compte de 2. Plus tard, le champion se sortait d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Hellkick » pour le compte de 2 ! CM ajoutait une « Snap Suplex » pour le compte de 2 puis reprenait son travail au sol sur le cou du Rock. Ce dernier se dégageait pour revenir avec des coups au visage et un « Irish Whip ». CM contrait la ruade et le séchait d’une « Springboard Clothesline » pour le compte de 2. Punk reprenait son travail au sol. Plus tard, le Rock se dégageait à nouveau, le frappait au visage puis dans le coin. Punk se dégageait pour porter 2 « High Knee ». Punk montait sur la 3ème corde pour un « Diving Elbow » pour le compte de 2 ! Le challenger le dégageait du ring et retirait le dessus de la table des commentateurs Hispaniques et enlevait les moniteurs. Le Rock revenait pour lui frapper la tête plusieurs fois contre la table des commentateurs US puis le remontait sur le ring. Punk repoussait un « Rock Bottom » pour porter un « Headkick » pour le compte de 2 ! Plus tard, CM virait le champion hors du ring et le montait sur la table des commentateurs Hispaniques pour lui porter un « Rock Bottom » ! The Rock remontait sur le ring in extremis et se faisait frappait au sol par Punk direct. The Rock le contrait avec un « Samoan Drop » et les 2 étaient au sol. Ils se relevaient avant le compte de 10. Echanges de coups, le Rock revenait avec une « Flying Clothesline » puis un « DDT » ! Punk repoussait une tentative de » Rock Bottom » et le frappait à coups de coude. CM tentait un « Springboard Clothesline » pour se prendre un « Rock Bottom » de plein fouet pour le compte de 2 !!! CM retombait à l’extérieur. The Rock le remontait sur le ring. L’arbitre argumentait avec Heyman et Punk envoyait Rock percuter l’officiel. Punk portait un « GTS » mais personne n’était là pour faire le tombé ! Alors qu’un autre arbitre allait voir son collègue avec un médecin, Heyman l’envoyait sur le ring. The Rock se dégageait d’une tentative de « GTS » et portait un « Spinebuster » puis un « People Elbow » pour le compte de 2 alors que l’arbitre remontait juste sur le ring. Punk faisait tomber l’arbitre en reculant puis portait un « Headkick » au Rock alors que l’officiel était blessé à la cheville. Heyman allait chercher la ceinture qu’il donnait à Punk. Paul tenait le Rock du rebord. Ce dernier esquivait un coup de Punk qui touchait Heyman et portait un « Rock Bottom » à CM pour la victoire !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 18 Février 2013, John Cena se présentait sur le ring et disait que Lafayette, Louisiane était le bon endroit à être pour lancer la route vers WrestleMania. Il rappelait qu’il y a un an on annonçait la venue de WrestleMania 29 au Metlife Stadium. Il disait que maintenant ça signifiait quelque chose, car depuis hier soir, on connaissait les 2 matchs de championnats, Jack Swagger défiait Alberto Del Rio pour le titre WWE World Heavyweight… Et John Cena tentera de redevenir champion de la WWE quand il affrontera The Rock. Il était coupé par CM Punk, accompagné de Paul Heyman, qui rejoignait le ring. Punk faisait face à Cena et demandait s’il était sur de ça qu’il allait affronter The Rock à WrestleMania. Punk trouvait que c’était le choix facile. Punk admettait avoir été battu par le Rock la veille, mais notait que l’arbitre ayant été mis à terre, le Rock aurait dû être disqualifié et à la vue de la stipulation du match, le titre aurait dû revenir à Punk. Ce dernier rappelait que le Rock avait battu John l’année dernière alors que John n’avait jamais battu Punk… Cena disait ne pas être là pour parler des records de victoires et de défaites, qu’il avait remporté le Royal Rumble et c’était donc mérité de droit d’aller en « Main Event » de WrestleMania ! Quand Cena ajoutait que Punk n’était pas parvenu à faire le boulot, qu’il n’avait pas pu battre le Rock et qu’il n’était plus dans la course, Punk rétorquait que ça le concernait car c’était WrestleMania. Punk rappelait avoir été champion plus de 400 jours, qu’il avait battu les meilleurs alors que Cena avait remporté que le « Royal Rumble Match » en entrant dans les 5 derniers. Punk déclarait que Cena avait été chanceux et rappelait que Cena Vs. Rock était du déjà vu et que John avait perdu l’année passée et affirmait que ça recommencerait. Cena demandait ce qu’il voulait ? CM Punk lui demandait de carrément lui laisser sa place, de même quitter la WWE car Cena ne méritait pas d’être là ! John reculait pour finalement refuser ! John disait que peu importe si CM l’aimait ou pas, il était assez intelligent pour savoir qu’il ne lâcherait pas sa chance d’être en « Main Event » de WrestleMania. John reconnaissait n’avoir ni battu le Rock ou CM, que les gens critiquaient ça… Sauf que Punk n’irait pas en « Main Event » de WrestleMania et ne pourrait donc pas, contrairement à Cena, taire les critiques envers lui. Cena disait avoir une solution… Il ne lui donnerait pas sa place, mais lui proposait un match pour le mériter… John Cena Vs. CM Punk. Si Cena gagnait, Punk la fermait et dégageait. S’il perdait, CM Punk aurait son « Title Shot » pour WrestleMania. Cena demandait que le match ait lieu ici et maintenant ! Punk prenait les conseils auprès de Paul Heyman pour dire finalement que John venait de prendre la pire décision de sa vie. Punk refusait le match en disant que ça se ferait en ses termes. CM disait c’être fait baisé hier soir, donc proposait la semaine prochaine. Cena acceptait et lui conseillait d’être prêt car la semaine prochaine il battrait Punk, puis battrait le Rock à WrestleMania pour dire enfin que « The Champ Is Here ». En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus au sujet de leur défaite face au Shield. Sheamus n’arrivait pas à se concentrer car Ryback faisait les 100 pas devant la caméra. Sheamus s’en énervait et rappelait à Ryback qu’il n’était pas le seul à être affecté par leur défaite. Sheamus disait que Ryback était une machine et demandait s’il n’agissait pas comme un homme de Neandertal. Ryback n’appréciait pas la remarque et les 2 commençaient à vouloir se battre. Chris Jericho arrivait alors pour les calmer en disant que tout le monde était stressé à cause du Shield. Chris disait avoir déjà vu ça vaec la nWo et la Nexus et que le Shield n’était pas différent. Chris disait qu’il fallait qu’ils fassent ce qu’il fallait pour sauver cette compagnie, qu’ils devaient faire le nécessaire ! Chris disait aimer la WWE et proposait de s’associer à eux pour stopper le Shield et que ça devait commencer ce soir. Jericho disait que Vickie l'a ramené à cause de ce qu'il apporte à Raw. Il ajoutait qu’elle savait aussi ce Ryback et Sheamus apportent au show. Chris concluait qu’unis, The Shield n’a aucune chance, et ce sera vraiment RAW ... IS ... JERICHO ! Sin Cara affrontait Mark Henry. A un moment donné, Sin Cara le contrait du rebord avec un « Headkick » mais Mark le mettait sur son épaule pour porter un « Running Powerslam ». Henry ajoutait un « World’s Strongest Slam » pour la victoire ! Après le combat, Mark malmenait Sin Cara à terre. Allors qu’il allait porter un autre « World’s Strongest Slam », le Great Khali arrivait et rejoignait le ring. Henry le quittait avec un grand sourire pour éviter la confrontation. Mark se fichait de Khali en imitant sa danse. Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, affrontait The Miz dans un « No-DQ Non-Title Match ». A un moment donné, The Miz le contrait puis esquivait une « Ruade ». Antonio se prenait la chaise le genou en tête puis The Miz l’envoyait sur le dossier de la chaise avant d’appliquer un « Figure Four » pour la victoire ! On voyait la vidéo Youtude de Zeb Colter, accompagné de Jack Swagger qui parlait des USA et de l’immigration. Il reprochait aux immigrés illégaux de mettre les USA en danger. Il proposait un billet retour de là ou ces immigrants venaient en aller simple. En arrière-scène, Daniel Bryan tombait sur Kane et reprochait à ce dernier de lui avoir porté un « Uppercutt » la veille à Elimination Chamber. Daniel disait ne pas vouloir, actuellement, faire équipe avec lui, et annonçait avoir demandé un match solo à Vickie. Daniel disait qu’il affronterait Jack Swagger ce soir et qu’il ne voulait pas de Kane dans son coin. Ce dernier répondait qu’il irait demandait aussi un match à Vickie et qu’il ne voulait pas de Daniel dans son coin. Alors que les 2 se disputaient, Kane conseillait à Daniel d’être un homme de parole, car il n’aimait pas à avoir à faire aux serpents. Randy Orton qui était juste à côté demandait à Kane s’il parlait de lui ? Kane disait ne pas aimer les serpents et qu’il les écrasait de sa botte. Randy répondait que Daniel n’était plus aussi intimidant et qu’il était plus que Barney, le dinosaure. Ca faisait rire Bryan ce qui ne plaisait pas à Kane. En arrière-scène, Paul Heyman rejoignait le Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero qui était au téléphone. Vickie le félicitait pour l’ajout de la stipulation dans le match de punk face au Rock et se fichait de Paul en disant que ça n’avait pas empêché le Rock de gagner et de conserver son titre. Heyman ne réagissait pas et disait ne rien n’avoir à lui dire. Vickie disait qu’elle, elle avait quelque chose à lui dire qui affecterait sa carrière. Paul s’interrogeait et Vickie lui répondait qu’elle l’annoncerait sur le ring. Paul concluait en disant ne pas aimer les surprises. Vickie partait en disant qu’elle savait. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricard Rodriguez, affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Del Rio le frappait dans les cordes avant d’y porter un « Back Stabber » pour le compte de 2 quand Dolph mettait son pied dans les cordes. Plus tard, Del Rio repoussait Langston qui montait sur le rebord du ring et repoussait Ziggler pour porter un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! Après le combat, Big E. s’attaquait à Alberto et lui portait son « Big Ending » ! Dolph prenait sa mallette et alors qu’il allait l’encaisser, Ricardo lui arrachait des mains et fuyait avec, poursuivi par Langston. AJ allait chercher la mallette que Ricardo avait échappé et la ramener à Dolph qui se prenait un « Enzuigiri » de Del Rio ! Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, se rejoignait le ring. Il disait qu’il était une Superstars de la WWE mais était sur le point de devenir aussi une grosse star de cinéma. Il faisait la promo du film « Dead Man Down » qui allait être diffusé partout dans le pays le 8 Mars. Il en faisait voir la bande annonce et concluait que le « Barrett Barrage » arrivait à Hollywood. Alors que Wade se lançait des fleurs, il était coupé par Sheamus qui disait que le rôle principal était tenu par son grand ami, Colin Ferrell. Sheamus se fichait de Barrett en disant que le film avait de grands espoirs car Wade n’y donnait aucune réplique lol. Brodus Clay, Tensai et Naomi affrontaient The Colons (Primo et Epico) et Rosa Mendes dans un « Mixed Tag-Team Match ». A un moment donné, Tensai séchait Primo qui avait aussi pris le relais d’une « Clothesline » pour ajouter une « Descente du coude » pour le compte de 2 quand Epico cassait le tombé. Ce dernier quittait le ring pour se prendre un « Baseball Slide » de Naomi. Primo revenait mais Brodus prenait le relais à l’aveugle pour porter un « Rhino Headbutt » ! Les 2 ajoutait un « Double Big Splash » pour la victoire de Clay. Sur le ring, à un pupitre, on retrouvait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Swagger disait que ce qui c’était passé arrivait quand on vivait dans le respect, la dignité et patriotisme. Jack disait qu’il n’avait pas que remporté le « Elimination Chamber », mais aussi pris leur pays sur ses épaules. Il donnait la parole à un grand ami et grand américain, Zeb Colter. Ce dernier remerciait les pères fondateurs pour avoir créé des droits, les droits de donner leur opinions, qu’on aime ou pas. Il rejetait le blâme de l’état des USA sur ces millions de gens qui vivaient aux USA illégalement. Il accusait ces gens de prendre le travail, les soins, l’éducation et la liberté des vrais américains. Zeb déclarait qu’il y avait un gros problème dans ce pays et qu’il fallait le régler. Il déclarait qu’il fallait que les vrais américains disent « assez ». Il disait que c’était pour cela que Jack Swagger était là. Il rappelait que ce dernier avait obtenu un « Title Shot » pour WrestleMania hier soir à l’Elimination Chamber. Zeb disait que ce match était devenu plus qu’un simple match de championnat… Car d’un côté, il y avait un vrai américain, un vrai patriote, contre le champion World Heavyweight, Alberto Del Rio… Qu’il accusait d’être venu là pour profiter de leur mère patrie. Zeb affirmait que Jack reprendrait le titre à WrestleMania pour le ramener aux USA. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. A un moment donné, Bryan portait des « Low Kicks » mais Swagger répondait avec un « Spinebuster ». Daniel appliquait toutefois son « No Lock » mais Jack mettait son pied dans les cordes. Ce dernier esquivait une « Ruade » de Bryan et le malmenait au niveau des cotes blessées puis le touchait aux chevilles avec un « Shoulder Tackle » pour appliquer son « Patriot Lock » pour la victoire ! Sur le ring, on retrouvait la « Managing Supervisor » de Raw, Vickie Guerrero et Paul Heyman. Vickie déclarait à Paul qu’elle avait une grosse annonce qui allait changer la carrière et la vie d’Heyman. Vickie disait vouloir nommer un assistant… Brad Maddox ! Ce dernier arrivait sur la plateforme et remerciait Vickie. Il disait bonjour à Paul en se présentant. En se dirigeant vers le ring, Maddox disait que c’était une récompense à sa loyauté et ses services à la compagnie pour avoir apporté les preuves de l’alliance entre le Shield et Heyman. Brad disait que Vince avait été tellement heureux qu’il lui avait donné ce poste. Vickie le reprenait sur l’appellation exacte du poste mais Brad n’y arrivait pas. Heyman les coupait en disant qu’il se fichait de ce qu’ils avaient à dire. Heyman disait se foutre de cette grosse surprise et partait. Là, la voix de Vince se faisait entendre et ce dernier apparaissait sur le grand écran. Heyman trouvait qu’il était en pleine forme. Vince lui demandait de la fermer pour éviter de mentir. McMahon revenait sur la stipulation du match Punk et The Rock. Heyman le remerciait d’avoir eut le cœur de leur accorder. Vince le coupait en disant que tout le monde savait qu’il n’avait pas de cœur ! Vince montrait des vidéos de la semaine passée ou l’on voyait Paul qui disait qu’il ferait n’importe quoi pour avoir cette stipulation… Vince rebondissait là-dessus. Vince disait que ça lui laissait la possibilité de le virer maintenant… Mais Vince disait que c’était trop gentil. Vince revenait sur l’attaque de Brock Lesnar et alors que Paul tentait de s’en défendre, McMahon lui ordonnait de la fermer ! Vince lui donnait rendez-vous la semaine prochaine pour un combat ! Heyman était sous le choc alors que Maddox et Vickie étaient mort de rire. Chris Jericho, Sheamus et Ryback affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns). A un moment donné, Ambrose retournait un « Walls Of Jericho » en tombé, sans succès. Chris le séchait alors que Reigns frappait le bras de Ryback à l’extérieur sur le poteau. Jericho appliquait son « Walls Of Jericho » sur Ambrose. Sheamus empêchait Reigns d’intervenir ! Rollins sautait sur Chris de la 3ème corde derrière le dos de l’arbitre pour la victoire ! Kofi Kingston affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée sur le ring, ce dernier rappelait qu’aujourd’hui, c’était la journée des présidents. Il affirmait que plusieurs de ses ancêtres avait été conseillers du Président. Il donnait l’exemple de son arrière grand-père, Osaius P. Sandow qui avait aidé le président Roosvelt durant la crise. Il frappait Kofi par surprise avec le micro et frappait au sol alors que le combat n’avait pas commencé. Il envoyait Kingston, épaule la première, dans le poteau du ring puis lui donnait plusieurs coups de genoux ! Là, R-Ruth arrivait pour aider son ex-partenaire et le montait sur le ring pour lui porter, entre autre un « Axe Kick » avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » ! A un moment donné, Randy Orton affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Kane. A un moment donné, Daniel Bryan arrivait aux abords du ring ce qui déconcentrait Kane et permettait à Orton de porter un « RKO » pour la victoire ! La fanfare de l’Université de Louisiane sonnait l’arrivée du Rock. Le champion de la WWE rejoignait le ring sous les chants « Rocky ». The Rock admettait que hier, CM Punk avait tout donné pour le battre et avait montré à quel point il pouvait être fumier jusqu’à aller lui cracher au visage. The Rock déduisait que le « Best In The Rock » n’avait pas été assez bon car il l’avait battu 2 fois d’affilé en PPV. The Rock disait alors s’être réveillé ce matin en Louisiane… et se mettait le public dans la poche en parlant du pays. The Rock disait qu’on était en Live et donc ça voulait dire que le monde entier regardait… Il déclarait que le monde savait donc que « Finally The Rock has Come Back to Lafayette, Louisiane ». The Rock disait qu’il allait à WrestleMania dans 48 jours, champion de la WWE, mais pas avec cette ceinture. The Rock disait que quand cette ceinture avait été dévoilée il y a 8 ans, par une certaine Superstars, ça avait marché et certains avaient trouvé ça cool… Comme certains croient aux Bigfoot lol. The Rock déclarait que pour lui, le titre WWE ne devrait pas ressembler à un jouet et jamais « tourner ». Il donnait la ceinture à un technicien puis déclarait que pour lui la ceinture devrait montrer le respect des légendes qui l’avaient faite, Bruno Sammartino, Hulk Hogan, Bret « The Hitman » Hart ou Stonecold Steve Austin ! The Rock dévoilait la nouvelle ceinture WWE. Il demandait au public s’il aimait la ceinture et ça semblait le cas. The Rock disait que ça sentait le prestige mais aussi le « Bad Ass ». The Rock demandait qui il allait affronter à WrestleMania ? CM Punk ou John Cena ? Plus de réactions pour Cena. The Rock disait que des 2, il y en avait un qui tirait le meilleur du Rock… Avant que ce dernier ne donne son choix, il était coupé par John Cena qui apparaissait sur la plateforme. Les 2 se faisaient face mais Punk frappait John par derrière avec l’ancienne ceinture WWE. Punk la fixait puis la jetait au sol et montrait au Rock le logo WrestleMania. The Rock était prêt à en découdre mais Punk faisait demi-tour.

Lors de l'émission NXT du 20 Février 2013, Yoshi Tatsu affrontait Bray Wyatt, accompagné de la Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan). Rapidement, Bray en terminait avec un « Kiss of Death » pour la victoire. Après le combat, Wyatt prenait la parole et ordonnait à « sa famille » de le rejoindre sur le ring. Bray Wyatt demandait à ce que l’on revoit la vidéo de la finale pour le titre NXT Tag-Team de la semaine dernière ou Adrian Neville et Oliver Grey avaient battus Harper et Rowan. Bray Wyatt s’énervait de cette défaite. Il disait à Erick qu’Harper était son frère, qu’il le protégeait etc. Mais Bray accusait Harper de leur avoir coûté le titre. Il demandait à Erick de le gifler ce que faisait Rowan. Bray retenait Harper et faisait gifler Erick. Les 2 se battaient ensemble pour se remotiver et Bray disait être fier d’eux. En arrière-scène, Renée Young interviewait Sasha Banks au sujet de son admirateur secret. Alors que Sasha disait être trop excitée, car elle le rencontrait ce soir, elle recevait une nouvelle lettre. Sasha commençait à la lire quand elle était attaquée par Audrey Marie. Cette dernière disait que c’était par « ça » qu’elle avait été remplacée durant sa blessure ? Elle demandait à Sasha de dégager de la NXT. On comprenait alors que l’admirateur secret était en fait Audrey… Xavier Woods affrontait El Local. Plus tard, Woods le contrait des cordes pour porter un « Tornado DDT » pour la victoire ! En arrière-scène, Renée Young interviewait le médecin en chef de la WWE, le docteur Sampson, au sujet de la blessure de Paige. Il disait qu'ils ont fait des tests et que ça pourrait être une tendinite et qu’il n’y avait pas d’infos sur son retour. Sasha Banks affrontait Audrey Marie. Rapidement, Audrey la surprenait avec un « Photo Finish » pour la victoire ! En arrière-scène, Renée Young interviewait Summer Rea au sujet de la blessure de Paige qu’avait commenté le médecin un peu plus tôt. Summer Rea disait ne pas se sentir mal pour Paige. Elle rappelait que Paige avait demandé un match et elle avait eut ce qu’elle voulait. Summer Rea regrettait juste s’être cassée un ongle… Et se voyait la futur plus grande Diva de la WWE et 1ère Lady de la NXT ! Sur le ring, Tony Dawson accueillait Tyson Kidd pour une interview. Ce dernier, blessé, arrivait en béquilles. Tony disait qu’il avait reçu une chirurgie réparatrice du genou par le Dr James Andrews. Tyson expliquait sa blessure qu’il avait reçu lors d’un « House Show » et qu’il c’était déchiré tous les ligaments du genou lors d'un saut. Alors qu’il était blessé, il avait insisté auprès des médecins pour quand même catcher, malgré la blessure dont il ne connaissait pas la gravité à l'époque. Tyson promettait de revenir sans pouvoir dire quand. Dawson revenait sur les commentaires de CM Punk d’un récent Raw qui avait reproché à la WWE de plus mettre en avant « Little Jimmy » que Tyson Kidd. Ce dernier disait que malgré l’avis que les gens avaient sur Punk, on devait respecter ce dernier qui avait eut le plus long règne de champion de l'époque moderne. Tyson se disait flatté par les commentaires de Punk. Kidd disait être une «bête de travail », que c’était son mode de vie qu’il avait depuis son adolescence au donjon. Tyson était interrompu par Leo Kruger qui disait que Tyson aurait dû rester loin. Léo rejoignait le ring et s’en prenait à Tyson. Justin Gabriel arrivait vite au secours de son partenaire. Le champion de la NXT, Big E. Langston, affrontait Conor O'Brian, dans un « Non Title Match ». A un moment donné, on avait des échanges de coups, l’arbitre les séparait dans le coin à plusieurs reprises. Peu après, l’arbitre était mis à terre et mettait un terme au combat pour les disqualifier tout les 2. Langston virait Conor hors du ring pour célébrer sur le ring. Corey Graves attaquait le champion par derrière et repartait avec la ceinture !

Lors de l`émission Main Event du 20 Février 2013, alors que la musique du Big Show se faisait entendre, ce dernier arrivait énervé pour la faire stopper et reprochait aux commentateurs, The Miz et Michael Cole d’encenser la victoire d’Alberto Del Rio au PPV Elimination Chamber. The Big Show déclarait qu’ilm n’y avait rien de marrant à ce qu’il lui était arrivé. Il reprochait Booker T. d’être jaloux de lui et de lui faire payer en le faisant passer pour un idiot. The Big Show affirmait qu’il détruirait tout le vestiaire de Booker T., prétendant qu’il n’y avait aucune de ses soi-disante Superstars qu’il n’était à la hauteur de lui lacer les bottes qui aurait le ventre de venir l’affronter ! Alors que Show croyait que personne ne viendrait, la musique des Usos retentissait. The Usos (Jimmy et Jey) affrontait The Big Show dans un « 2 on 1 Handicap Match ». A un moment donné, le Big Show attrapait Jimmy à la gorge… Jey arrivait et les 2 Usos se prenaient un « Double Chokeslam » pour la victoire… Après le match, Brodus Clay arrivait à son tour pour relever le défi ! Brodus Clay affrontait The Big Show. A un moment donné, ce dernier finissait par contrer une « Ruade » avec un « KO Punch » pour la victoire… Là, le Great Khali arrivait vers le ring… The Great Khali affrontait The Big Show. A un moment donné, The Big Show quittait le ring. Khali allait le chercher pour l’envoyer, épaule la première, dans l’escalier du ring. Khali le remontait sur le ring et alors que ce dernier remontait, Show le séchait du rebord avec un « KO Punch » pour remporter le match par décompte ! Après le combat, personne ne venait alors le Miz quittait sa places aux commentaires et retirait sa veste pour accourir sur le ring. Miz prenait l’avantage grâce à sa rapidité et le faisait chuter avec un « Low Dropkick ». Miz portait des « Running Kicks » pour le garder à terre. Show quittait le ring et quand il voulait remonter dessus, Miz le repoussait avec un « Dropkick ». Show décidait de partir. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Brad Maddox. Matt le félicitait pour sa promotion comme assistant de Vickie Guerrero et Brad avait encore du mal avec l’appellation de sa faction. Striker lui demndait quel était son changement. Brad disait que c’était une nouvelle ère qui était plus gros que l’ère McMahon-Helmsley, que l’Attitude Era ou l’ère Stonecold… Il appelait ça l’ère de Brad Maddox et Vickie, la « Bricky Era ». Il disait avoir un agenda secret et rappelait que Vince McMahon affronterait Paul Heyman au prochain Raw et disait que ce serait excitant, nouveau, gros et grand… En arrière-scène, Matt Striker interviewait Justin Gabriel au sujet son match contre Titus O’Neil. Ce dernier les interrompait en disant que c’était le temps du « Main Event », son temps à lui et chantait son « Million $, Million $ ». O’Neil demandait ce que foutait Justin ici ? Justin répondait que c’était son interview. Justin ajoutait que si Titus voulait parler chiffre, il en avait un pour lui « 450 » ! Après le départ de Gabriel, O’Neil disait que 450 serait le nombre le moyens qu’il prendrait pour le battre ce soir ! Justin Gabriel affrontait Titus O'Neil. A un moment donné, Justin le contrait du rebord avec un « Headkick » puis en terminait avec un « 450° Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 21 Février 2013, Sin Cara affrontait Drew McIntyre, accompagné d’Heath Slater et Jinder Mahal. A un moment donné, Drew portait plus tard un « Powerbomb » que Sin Cara retournait en « Face First ». McIntyre quittait le ring et rejoignait ses partenaires. Cara leur sautait dessus avec un « Slingshot Crossbody » que Drew et Heath bloquaient pour le remonter sur le ring. Cara repoussait Slater et Mahal. Ces derniers montaient sur le ring et l’arbitre les éjectaient du ringside. Sin Cara s’amusait à imiter leur « Air Guitar » et Drew en profitait pour le frapper par derrière. Cara revenait plus tard avec un « Low Dropkick » puis un « Headcisor » pour planter la tête de McIntyre dans le sol pour la victoire ! The Funkadactyls (Naomi et Cameron), accompagnées de Brodus Clay, affrontaient Alicia Fox et Natalya. A un moment donné, Naomi portait un « Corkscrew Reverse Elbow » de la seconde corde pour le compte de 2 quand Natalya cassait le tombé. Cameron s’en prenait à cette dernière et les 2 retombaient à l’extérieur. Fox revenait pour se faire contrer par Naomi qui en terminait avec un « Springboard Crossbody » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 22 Février 2013, Ricardo Rodriguez présentait le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio qui rejoignait le ring. Del Rio déclarait qu’ayant remporté son combat et conservé son titre à Elimination Chamber, il allait à WrestleMania. Il rappelait que son adversaire ce soir là serait Jack Swagger. Alberto déclarait que ce dernier avait une toute nouvelle attitude, une nouvelle mission et un nouvel ami et que Swagger pensait que lui représentait tout ce qui allait bien avec les USA alors que Del Rio représentait tout ce qui allait mal. Del Rio revenait sur une vidéo postée par Jack sur Youtube qui accusait que les immigrants volaient le travail des gens… Alberto rappelait que ce pays avait été battis pas les immigrants qui avaient recherchés le rêve américain. Il ajoutait que les immigrants cherchaient juste le meilleur pour leurs familles. Del Rio disait que c’était pour ça que les USA étaient grandes. Il ajoutait que sa ceinture était le travail de son dur travail, le résultat du rêve américain. Del Rio disait que pour lui, Jack n’était rien d’autre qu’un Jackass. Del Rio lui proposait de venir la pour prendre sa main sur la gueule. Randy Orton arrivait alors et rejoignait Alberto sur le ring. Les chants « Randy » retentissaient. Orton disait qu’il faisait son possible pour rester calme, mais il rappelait que ce dimanche, à Elimination Chamber il avait été à 2 doigts de remporter le match qui lui aurait permis de remporter le titre à WrestleMania face à Alberto. Randy déclarait que cette chance lui avait été volée par Jack Swagger. Randy disait qu’il comprenait ce côté de Swagger car il aurait fait pareil. Randy disait qu’une grosse part de lui, lui donnait envie de s’en prendre à Swagger ce soir. Il demandait à Alberto de rester en dehors de ça ce soir. Le GM de SmackDown!, Booker T. arrivait alors sur la plateforme. Il disait qu’il avait déjà des plans pour l’émission de ce soir, un « Champion Vs. Champion Match » entre Del Rio et le champion Intercontinental, Wade Barrett. Booker T. annonçait aussi qu’Orton affronterait Jack Swagger. On voyait une vidéo de Fandango. Sheamus affrontait Damien Sandow. A un moment donné, Sheamus bloquait une tentative de « Terminus » et tentait un « White Noise ». Sandow se dégageait à son tour et esquivait un « Brogue Kick ». Sheamus repoussait un « Swinging Neckbreaker » et portait un « White Noise » puis un « Brogue kick » pour la victoire. On voyait des images de WWE Active Kaitlyn et Cody Rhodes semblaient avoir du mal à trouver leurs mots et à se parler… Layla et la championne WWE Divas, Kaitlyn affrontaient Tamina et Aksana. A un moment donné, Kaitlyn prenait le relais à l’aveugle pour porter un « Spear » sur Tamina alors que Layla empêchait Aksana d’intervenir avec un « Dropkick ». Randy Orton affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. A un moment donné, Jack manquait une « Ruade » et s’explosait l’épaule dans le poteau du ring. Randy ajoutait plus tard un « Scoop Slam » pour se faire contrer dans un premier temps. Orton revenait pour se prendre un coup de genou. Orton contrait un « Swagger Bomb » pour porter un « Back Breaker ». Randy enchainait avec un « DDT » dans les cordes pour passer en mode « Viper ». Jack le contrait d u rebord en l’aveuglant puis portait une « Guillotine » puis un « Roll Up » pour la victoire ! The Miz affrontait Cody Rhodes. Dans une interview pré-enregistrée, ce dernier répondait aux critiques de ses moustaches et disait que ce n’était pas que ça, mais ce que les femmes appelaient des « Lovestachs ». A un moment donné, Rhodes tentait un « Alabama Slam » mais le Miz s’en dégageait pour appliquer un « Figure Four » pour la victoire ! Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Champion Vs. Champion Match ». Avant le début du combat, Jack Swagger et Zeb Colter arrivaient sur la plateforme. Alors que Del Rio allait porter son « Cross Armbreaker », Swagger s’approchait pour lui faire lâcher la prise. Wade tentait un « Roll Up » sans succès. Barrett ajoutait un « Big Boot » puis manquait un « Bull Hammer » pour permettre à Alberto de porter un « Cross Armbreaker » pour le compte de 2 !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 25 Février 2013, Vince McMahon se présentait sur le ring en civil et en béquilles. Vince disait que l’on était près de WrestleMania et qu’il aimait faire les choses en grands. Il disait que chaque semaine devaient être de plus en plus grosses alors pourquoi ne pas commencer avec une grosse bagarre. Il rappelait qu’il avait été opéré y’a 3 semaines et demandait à Paul Heyman, qu’il présentait comme combattant ultime, de le rejoindre. Paul arrivait et prétendrait que ce serait le bottage de cul d’un homme sur une jambe. Heyman affirmait qu’il avait attendu ça toute ça vie et qu’il allait faire paraitre Vince comme vieil homme. Il disait que Vince avait autant de chance face à lui que les Cow Boys de Dallas aillent au Superbowl (il se faisait huer ». Paul affirmait que s’ils se battaient ce soir, il donnerait tout. Heyman se rapprochait de McMahon et le faisait chuter en traite pour lui prendre une béquille. Heyman le frappait avec. Vince se relevait, bloquait un second coup et frappait Paul avait la béquille à plusieurs reprises. Là, Brock Lesnar arrivait et rejoignait le ring. Alors que Brock se trouvait menaçant, la musique de Triple H retentissait et ce dernier arrivait en blouson de cuir, t-shirt et cheveux rasés. Les 2 hommes se battaient à l’extérieur. Lesnar prenait l’avantage et le plaquait contre la barrière de sécurité. Hunter revenait en l’envoyant, tête la première contre le poteau du ring. Plus tard, Helmsley le passait par-dessus la barrière avec une « Clothesline ». Alors qu’Hunter allait utiliser une béquille, Brock revenait et lui portait un « F5 » sur la table des commentateurs. Lesnar le montait sur le ring puis prenait une chaise dessous le ring. HHH le contrait avec un « Spinebuster » et frappait Brock avec la chaise. Ryback affrontait Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et d’AJ Lee. A un moment donné, AJ déconcentrait l’arbitre en montant sur le rebord du ring mais Ryback contrait une intervention de Big E. avec une « Clothesline ». Ziggler tentait une « Sleeper Hold » que Ryback repoussait pour porter un « Spinebuster » et en terminer avec un « Shell Shocked » pour la victoire ! CM Punk se présentait sur le ring et déclarait que ce soir, le monde vivrait l’histoire en live et pourrait la raconter à leurs petits enfants plus tard… Il affirmait que ce soir on verrait la fin du début. Il parlait d’un match épic entre lui et John Cena… Mais ce soir ce n’était pas à propos d’un match, pas à propos de Cena, pas à propos du Rock. Il rappelait que le vainqueur du combat irait à WrestleMania, mais que ce soir ce n’était pas non plus à propos de WrestleMania, ni à propos des gens… CM Punk disait que ce n’était pas non plus au sujet du titre de la WWE, c’était à propos de quelque chose plus importante que le titre, que WrestleMania, que le Rock… Lui ! Il affirmait que ce soir c’était à propos de lui décrochant sa place en « Main Event » de WrestleMania. Il déclarait avoir détenu le titre plus longtemps que n’importe qui ces 10 dernières années. Il disait ne plus savoir combien de fois il avait battu Cena. Il rappelait aussi avoir battu le Rock 2 fois en 4 semaines… Il répétait être le « Best In The World » donc se mériter d’aller en « Main Event » de WrestleMania. Il affirmait ne pas être juste un Superstars, mais une « icône » t que les gens étaient à 2 pieds de la grandeur. Il se donnait tout un tas d’adjectifs pour se dire être le meilleur de tous les tems, une légende, le meilleur etc… Il allait même jusqu’à dire être… « Dieu » ! On annonçait l’intronisation de Donald Trump au WWE Hall Of Fame 2013. The Great Khali affrontait Mark Henry. A un moment donné, Henry quittait le ring. The Great Khali le rejoignait pour se faire envoyer contre le poteau. De retour sur le ring, Mark se ruait dessus dans un coin et portait un « World’s Strongest Slam » pour la victoire ! On voyait une vidéo de présentation de Fandango. On assistait à un Miz TV avec pour invités, Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter ainsi que le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio et Ricardo Rodriguez. Le Miz faisait la présentation des 4 protagonistes puis revenait sur la controverse autour de Jack et Zeb avec la vidéo sur Youtube ou ils avaient des choses à dire à Del Rio. Le Miz disait que c’était une chose de dire ça sur Youtube mais s’en était une autre que de le dire directement en face à Alberto. Colter prenait la parole et se disait heureux de dire les choses en face. Il se disait avec Jack de vrais Américain et pointait le fait qu’un des problèmes des USA était qu’il y avait 11 millions de travailleurs sans papiers. Colter disait qu’il les appelait les sans papiers, mais qu’en fait c’était des travailleurs en situation illégale. Zeb déclarait que la reforme du système passée par l’amnistie de ces 11 millions de travailleurs illégaux. Colter disait que pleins d’Américains ne pouvaient pas trouver de travail alors que ces clandestins franchissaient les frontières illégalement pour profiter du système. Colter affirmait que Del Rio et son peuple les asséchaient. Le Miz stoppait Zeb et donnait la parole à Alberto et Colter tentait de le couper, sans y parvenir. Del Rio donnait la parole à son adversaire qui disait que pour devenir citoyen Mexicain, il fallait 10 ans, car il fallait payer à plusieurs personnes et que c’était de la corruption. Colter ajoutait qu’un étranger ne pouvait pas acheter de terre au Mexique ce qu’Alberto validait. Zeb demandait de quoi avait peur Del Rio et son peuple ? Alberto tentait de le couper et Zeb lui ordonnait que quand il parlait, Del Rio devait la fermer. Zeb disait qu’il n’y avait rien de personnel. Colter disait que le problème était ce que Del Rio représentait : le succès, le rêve Américain, et que ceci encourageait l’immigration illégale… Zeb déclarait qu’à ces millions, il voulait dire qu’il y avait qu’une histoire à la Alberto Del Rio et tous les autres qui échouaient, ils oubliaient de quitter ce pays. Zeb disait qu’il n’allait pas regarder ça se faire et traitait les immigrants illégaux de criminels. Alberto s’énervait et lui demandait de la fermer ! Del Rio déclarait que l’Amérique ne revenait à ni Colter, ni lui-même et que c’était les plus grand pays de la terre car il appartenait à tout le monde. Del Rio déclarait que les immigrants étaient comme eux, ils voulaient donner une meilleure vie à leurs familles. Alberto disait qu’ils venaient ici avec une promesse que si tu travailles dur aux USA, tu y arrives ! Plus tard, Del Rio disait avoir entendu parler de gens comme Colter, mais jusqu’à maintenant, il n’en avait jamais rencontré. Il disait que maintenant que c’était fait, il rappelait qu’il n’aimait pas des tyrans… Il disait que s’ils avaient un problème avec lui et que s’ils avaient les « corones », pourquoi ne pas régler ça tout de suite ? Swagger déclarait qu’ils se verraient à WrestleMania… « We The People ». Pendant la publicité, Colter reprochait au Miz de comment il avait conduit son interview et Swagger attaquait le Miz par derrière. Randy Orton affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non-Title Match ». Alors qu’il était dominé, Cesaro revenait et sautait de la seconde corde pour se prendre un « RKO » de plein fouet de la part de Randy pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Kane et Daniel Bryan. Kane conseillait à Daniel de se concentrer car ils avaient un match face aux Prime Times Players. Bryan proposait que Kane reste dans le coin et qu’il les batte tout seul, même les yeux bandés. Kane proposait le contraire et affirmait qu’il les battrait avec une main attachée dans le dos. Les 2 s’engueulaient et étaient rejoins par la Managing Supervisor, Vickie Guerrero et son assistant, Brad Maddox. Ce dernier coupait à chaque fois Vickie pour proposer que Kane et Daniel fassent exactement se qu’ils disaient, Daniel aveugle et Kane la main attachée dans le dos… Daniel protestait car il n’y verrait rien lol. Sheamus rejoignait le ring en civil. Il demandait aux gens comment ça allait ? Il disait que les gens le connaissaient comme combattant, mais ne savaient pas qu’il aimait aussi le cinéma. Il disait être déçu des Academy Awards de la veille. Il précisait que ce n’était pas à cause du « Speech » bizarre de Ben Affleck, du saut dans le public de Jennifer Garner, ou de si Seth McFarlane était drôle ou non. Mais de la façon dont ils boudés l'un des plus grands acteurs du 21e siècle ... Wade Barrett. Il montrait une bande annonce du film avec ce dernier, « Dead Man Down ». Sheamus montrait une autre bande annonce ou l’on aperçoit, en arrière-plan de Colin Farrell, Barrett. Sheamus se fichait alors de ce dernier pour ses compétences étonnantes sur le grand écran. Il disait qu’il n’aurait pas vu que Barrett était là jusqu'à ce Colin Farrell ne lui fasse remarquer. Alors que Sheamus se fichait des prouesses d’acteur de Wade, ce dernier arrivait vers le ring pour dire que le vert n'a jamais été une couleur plus approprié sur Sheamus et sous entendait que ce dernier était vert de jalousie. Barrett affirmait que Sheamus était jaloux de lui car il était sur le point de devenir une star de cinéma mondial. Wade affirmait que demain, il allait apparaître à l’avant première du prochain « Blockbuster » d’Hollywood alors que Sheamus resterait sur la touche. Sheamus était d’accord et mettait en garde Barrett qu'il y aura des Paparazzi et qu’il devrait donc faire en sorte qu’ils photographient le meilleur profil de Wade... Sauf que Sheamus disait que c’était difficile à trouver avec le nez de Barrett ! Ce denrier tentait alors un « Bull Hammer » que Sheamus esquivait pour tenter un « Brogue Kick » qui faisait reculer Barrett qui préférait quitter le ring. R-Truth affrontait Cody Rhodes. Damien Sandow était aux commentaires. A un moment donné, Cody travaillait au sol avec un « Full Nelson ». R-Truth se dégageait pour porter un « Little Jimmy » pour la victoire. Sandow tentait de s’en prendre à R-Truth après le combat pour se faire contrer. On voyait une vidéo de Jack Swagger et Zeb Colter qui accusaient les immigrants de prendre le travail des américains et affirmaient qu’ils allaient s’occuper de ça. Les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) affrontaient The Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil) dans un « Non-Title Match ». Daniel débutait avec un sac sur la tête alors que Kane avait une main attachée dans le dos. Alors que le Big Red Monster tentait un « Chokeslam », il repoussait une intervention de Titus mais Young se dégageait pour se faire contrer avec un « Chokeslam » de Kane pour la victoire ! Après le combat, les champions célébraient… Le Shield rejoignait le ring. Dean Ambrose affirmait qu’il n’y aurait pas de repos à la WWE tant qu’il n’y aurait pas de justice. Il disait qu’ils étaient la pire force le l’histoire. Il affirmait qu’il y avait des gens dans leur confort dans les vestiaires. Il affirmait qu’ils allaient bouger tout ça. Il affirmait qu’on ne les empêcherait pas de faire leur travail. Reign prenait le relais et ajoutait qu’ils gagneraient face à quiconque qu’on leur opposerait. Il affirait que la justice poursuivrait ceux qui ne croiraient pas en elle. Seth Rollins prenait la parole et disait qu’à TLC, dans un des matchs les plus brutal de la compagnie, ils avaient battu la Team Hell No et Ryback. Il affirmait qu’ils avaient réglés le problème « John Cena » à Elimination Chamber… Ils avaient battus l’équipe des « Super Heros » de Ryback, Sheamus et Cena. Rollins disait que ça n’avait pas suffit, Chris Jericho s’en était mêlé la semaine passée. Il disait qu’ils avaient réglé son compte comme ils avaient réglés les comptes des autres. Ils étaient coupés par Sheamus qui les défiait de venir le rejoindre sur la plateforme. Alors qu’Ambrose et Reigns s’approchaient, Randy Orton portait un « RKO » à Seth sur le ring ! The Miz affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Coulter. A un moment donné, Jack le repoussait et Miz s’accrochait la cheville dans les cordes et Jack la frappait plusieurs fois. L’arbitre libérait le Miz. Jack lui portait un coup d’épaule dedans puis remportait le combat avec son « Patriot Lock ». On voyait une vidéo de Tout de Triple H. Ce dernier déclarait que le « asskicker » était de retour et c'était Brock qui allait y goûter si ce dernier voulait se trouver dans le coin et saigner. En arrière-scène, Josh Matthews interviewait John Cena. Ce dernier qu’on était à quelques seconde d’un coup de tonnerre à Dallas et revenait sur l’importance de son match face à CM Punk. Il revenait sur les propos de Punk et affirmait qu’il allait prouver que CM se trompait. Cena déclarait que ce soir, le meilleur des 2 irait à WrestleMania, sans excuses, pas de seconde place… Cena disait avoir demandé ce match pour prouver que John Cena était de retour ! Il déclarait que si les gens croyaient en lui il serait là et que le « Our Time Is Now ». On voyait une vidéo de Tout sur le Deadman lui-même, The Undertaker, qui avait fait son retour le week-end précédent dans un « House Show » de la WWE. John Cena affrontait CM Punk dans un match ou le vainqueur obtient le « Title Shot » pour le titre WWE à WrestleMania. A un moment donné, Punk portait son « High Knee » mais Cena retournait la « Running Bulldog » en « Attitude Adjustment » pour le compte de 2 !!! Cena allait chercher Punk à l’extérieur pour se faire envoyer contre le poteau du ring. Cena remontait juste avant le compte de 10 ! Plus tard, Punk portait son « GTS » pour le compte de 2 !!! CM en tentait un second que Cena retournait en « STF »… Punk rejoignait les cordes pour faire briser la prise ! Plus tard, Punk portait un « Piledriver » pour le compte de 2 ! Punk n’en revenait pas ! Il tentait plusieurs fois de couvrir Cena, sans succès. CM Punk montait alors sur la 3ème corde pour un « Diving Elbow » que John esquivait pour porter un « Hurricanrana » et un « Attitude Ajustment » pour la victoire !!! John affronterait donc The Rock à WrestleMania pour le titre WWE !

Lors de l'émission NXT du 27 Février 2013, Corey Graves rejoignait le GM de la NXT, Dusty Rhodes qui parlait à Bo Dallas. Corey se plaignait que Bo soit là. Graves avait toujours la ceinture de champion de la NXT qu’il rendait à regret à Dusty et affirmait qu’elle devrait être à lui. Dusty rappelait que Dallas avait remporté le tournoi pour aller au Royal Rumble et avait battu le lendemain, le champion Intercontinental. Dusty disait que Bo était là pour ça. Il annonçait à Corey qu’il affronterait Conor O’Brian et Bo dans un « Triple Threat Match » pour déterminer l’aspirant au titre NXT. Justin Gabriel, accompagné de Tyson Kidd, affrontait Leo Kruger. A un moment donné, Kruger l’asseyait sur les cordes mais Justin le repoussait pour porter un « Sunset Flip » des cordes et parvenait à porter son « 450° Splash » pour la victoire ! Après le combat, Leo frappait Justin au ventre avec une des béquilles de Tyson Kidd. Emma affrontait Aksana. Emma tentait de monter sur le ring à la force des bras et se manquait. Elle tentait une seconde fois avec difficulté lol. A un moment donné, Emma travaillait au sol sur le cou d’Aksana puis l’envoyait à terre pour le compte de 2. Emma perdait du temps et se faisait acculer dans le coin. Elle repoussait toutefois Aksana qui répondait avec un « Spinebuster » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Renée Young qui expliquait que Bo Dallas venait d’être attaqué en arrière-scène et ne pourrait participer au « Triple Threat Match »… Corey Graves affrontait Conor O'Brian dans un « #1 Contender's Match ». Alors qu’il était dominé, O'Brian revenait et portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. Conor ajoutait plus tard un « Flap Jack » mais la lumière s’éteignait. De retour, le Shield était sur le ring et s’attaquait aux 2 catcheurs. Ils portaient leur « Triple Powerbomb » sur Graves puis O'Brian ! Après ceci, Ambrose prenait la parole et disait que peu importe ou, quand et qui, la justice ne devait pas être oubliée. Rollins ajoutait que ce n’était juste le début, ils étaient là pour faire la différence entre le bon et le mal. Il promettait que les choses iraient mieux, mais qu’avant ça serait pire… Demandez à Sheamus, John Cena et Ryback comment les choses pouvaient mal tourner. Reigns disait que personne n’était à l’abri. Ils concluaient par un « Croyez en le Shield ».

Lors de l`émission Main Event du 27 Février 2013, on voyait une vidéo de plus tôt dans la soirée ou Kaitlyn tombait sur Cody Rhodes. Ils parlaient des « Lovestaches » et Sheamus rejoignait Kaitlyn. Rapidement, il y avait un échange houleux entre les 2, Cody reprochant à Sheamus de se mêler de ses affaires et de lui manquer de respect. Cody lui proposait de régler ça sur le ring. Sheamus lui rappelait l’avoir battu il y a quelques semaines. Cody insistait et Sheamus acceptait. Après le départ de ce dernier, Rhodes tentait de faire un jeu de mot avec son « Lovestaches » et Kaitlyn se marrait. Sheamus affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, ce dernier tentait son « Cross Rhodes » que Sheamus repoussait pour tenter un « White Noise ». Rhodes se dégageait puis esquivait un « Brogue Kick ». Cody tentait un « Disaster Kick » que Sheamus esquivait pour remporter le combat avec un « Brogue Kick ». Justin Gabriel affrontait Mark Henry. Justin Alors qu’il était dominé, Justin revenait et tentait un autre « Crossbody » que Mark bloquait pour un « Running Powerslam ». Mark ajoutait un « Vader Bomb » puis un « Wolrd’s Strongest Slam » pour la victoire ! En arrière-scène, on voyait Cody Rhodes énervé. Kaitlyn le rejoignait et tentait de briser la glace sur les « Lovestaches » mais c’était plus maladroit qu’autre chose.

Lors de l'émission de Superstars du 28 Février 2013, Brodus Clay et Tensai, accompagnés de Cameron et Naomi, affrontaient Epico et Primo, accompagnés de Rosa Mendes. Alors qu’il était dominé, Epico revenait avec un « Jaw Breaker » mais ne voyait pas le relais à l’aveugle de Tensai. Les 2 « Faces » prenaient Epico en sandwich et portaient un « Double Splash » pour le tombé de la victoire de Tensai ! Kofi Kingston affrontait David Otunga. A un moment donné, Kofi portait un « Boom Drop » mais David quittait le ring pour éviter un « Trouble In Paradise ». Kingston lui sautait dessus de la 3ème corde. De retour sur le ring, Kofi en terminait avec un « Trouble In Paradise ».

Lors de l'émission de Smackdown! du 1er Mars 2013, le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Damien Sandow dans un « Non Title Match ». Lors de son arrivée vers le ring, Damien Sandow disait qu’Alberto, contrairement à ce que disaient d’autres personnes, était comme les Américains… Grammaire et vocabulaire faibles. Il reprochait l’accoutrement de Ricardo et le fait d’avoir un seau avec lui. Damien Sandow affirmait que lui était supérieur qu’eux ainsi que des fans. Del Rio prenait la parole et conseillait à Sandow de se lavait la bouche car il sentait la merde lol. A un moment donné, Damien portait des coups de genoux puis tentait son « Terminus » qu’Alberto retournait en « Cross Armbreaker » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Daniel Bryan qui lançait son masque de lundi à Kane. Ce dernier lui demandait ce que c’était et Bryan répondait que c’était la seule raison pour laquelle Kane avait remporté leur combat face aux Prime Time Player à Raw. Kane répondait que c’était plutôt le « Chokeslam » qui avait remporté le combat. Daniel lui annonçait qu’il avait parlé à Booker T. et qu’il avait obtenu de ce dernier un match revanche pour les Prime Time Players ou cette fois, Daniel serait celui avec le bras attaché dans le dos et Kane aveugle. Ce dernier était ok. Daniel ne comprenait pas qu’il en soit heureux. Kane disait avoir 2 raisons… 1, quand il remporterait le match, il prouverait une fois pour toute qu’il était meilleur que Daniel et la seconde, il ne verrait pas la face de chèvre de Bryan lol. Ce dernier s’énervait avec des « No ». Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face à The Miz dans un « Best Two Out Of Three Falls Match ». A un moment donné, Miz le surprenait avec un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Cesaro répondait avec un « Neutralizer » pour le premier tombé. Plus tard, après que le match reprenne, le Miz parvenait à remporter une manche avec un « Figure Four ». Plus tard, alors que The Miz tentait une seconde « Figure Four », Cesaro l’envoyait vers l’arbitre. The Miz s’arrêtait juste avant. Antonio portait un « Roll Up » que The Miz retournait. Cesaro le retournait à son tour en tenant le slip pour le tombé de la victoire ! En arrière-scène, Sheamus rejoignait Randy Orton et lui parlait du Shield qui pourrait bien intervenir dans son match. Randy répondait ne se préoccuper que du Big Show pour le moment. Sheamus tentait de le convaincre et lui proposait qu’ils soient alliés. Orton acceptait. On voyait une vidéo de présentation de Fandango qui disait qu’il ferait ses débuts ce soir. Le Hall Of Farmer de la WWE, Jim Ross rejoignait le ring ou il accueillait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Jim Ross rappelait qu’il avait recruté Jack pour la WWE alors que ce dernier jouait pour les Oklahoma Sooners. Jack critiquait cette équipe pour se faire huer puis ajoutait qu’ils avaient accordés cette interview à Ross car ils pensaient qu’il était un vrai américain. Colter ajoutait que vue comment ils avaient été traité par le Miz à Raw, ils espéraient être traités de façon impartiale. Jim lui répondait que ce serait le cas. Ross revenait en Septembre ou Jack avait dit qu’il prendrait du recule et disait qu’il avait changé durant ce temps. Ross lui demandait ce qu’il c’était passé entre temps ? Zeb répondait à la place de Swagger en disant en gros qu’il lui avait ouvert les yeux sur ce qu’il se passait ici tous les jours. Ross répondait ne pas comprendre. Zeb affirmait que la WWE était un exemple minime de ce qu’il se passait tous les jours dans ce paye. Colter se demandait comment il se passait que la série de défaite de Jack avait ouvert la porte des opportunités à une personne comme Alberto Del Rio qui avait pris ce qui revenait de droit à un Américain. Colter affirmait que tous les jours dans ce pays, des milliers d’étrangers prenaient le travail des vrais américain. Zeb disait qu’ils n’allaient pas regarder ce pays s’autodétruire. Ross parlait de WrestleMania ou Jack aurait la possibilité de remporter le titre World Heavyweight seulement s’il battait Del Rio. Colter coupait Ross et affirmait que le titre reviendrait autour de la taille d’un vrai américain. Zeb critiquait Del Rio qu’il disait ne pas être l’un des leurs, n’avait pas les mêmes valeurs. Il allait jusqu’à dire que Del Rio puait et qu’il fallait le dégager. Colter affirmait que Jack ne se battrait pas que pour le titre à WrestleMania, mais pour le cœur et l’âme de ce pays. Jim accusait Zeb d’avoir lavé le cerveau de Jack. Zeb disait juste lui avoir les yeux sur la réalité. Ross demandait à ce dernier de la fermer. Zeb mettait en garde Ross de faire attention sinon il allait le regretter. Jack virait le chapeau de Jim et commençait à menacer Ji m et lui reprochait de mal parler à Zeb. Swagger disait que Ross était un problème et qu’il allait le résoudre. Il accusait Jim de ne pas être un vrai américain, mais un sympathisant. Là, Del Rio arrivait pour sauver Jim et lui redonnait son chapeau. Alberto déclarait qu’eux 2 étaient le problème et lui la solution. Il concluait que Jack n’était pas un « Real American », mais un « Real Jackass ». Les champions WWE Tag-Team, The Team Hell No (Daniel Bryan et Kane), affrontaient The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) dans un « Non Title Match ». Daniel mettait le sac sur le visage de Kane ou une tête de chèvre était dessinée sans que Kane s’en rende compte. Daniel se faisait attacher la main dans le dos par l’arbitre. A un moment donné, Kane calmait Young avec un « Chokeslam » mais Young roulait à l’extérieur. Relais de Bryan. Kane attrapait l’arbitre, puis Daniel à la gorge. Il les lâchait mais O'Neil en profitait pour porter un « Roll Up » pour la victoire ! Après le combat, le Big Red Monster retirait le masque et voyait le dessin. Il reprochait la blague à Daniel qui disait ne pas être responsable puis proposait une accolade. Kane lui mettait le sac sur la tête et le frappait au visage ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait The Big Show au sujet de son match face à Randy Orton. The Big Show répondait que c’était la saison de WrestleMania et qu’il fallait faire un impacte… et le meilleur moyen d’en faire un était avec un « Chokeslam » sur Orton. En arrière-scène, Matt Striker interviewait le nouveau venu, Fandango (aka Johnny Curtis). Fandango reprenait Matt sur la façon de prononcer son nom. Striker demandait qu’il se présente et Fandango disait que c’était le moment qu’il présente sa précision, sa grâce sur le ring… Alors que Matt disait qu’il allait faire ses débuts maintenant face à Zack… Fandango déclarait que non, il ferait ses débuts que Striker sera dire son nom. Randy Orton affrontait The Big Show. Plus tard, Randy le contrait alors que Show était sur le rebord et lui portait le « DDT » dans les cordes ! Là, le Shield arrivait par le public. Ils encerclaient le ring. Sheamus accourait alors et rejoignait Orton sur le ring. Le Shield attaquait et l’arbitre arrêtait le match. Ambrose et Reigns prenaient l’avantage sur Sheamus. Alors qu’Orton avait le dessus sur Rollins, Roman venait l’aider. Les 2 « Heels » le frappaient au sol. Show portait un « KO Punch » sur Reigns. Ambrose et Seth quittaient le ring et fuyaient avec Roman sonné. Après ceci, The Big Show portait un « Chokeslam » à Randy pour se prendre un « Brogue Kick » de Sheamus !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 4 Mars 2013, c’était un Raw spécial « Old School » dans un décor des années 90. The Undertaker se présentait sur la plateforme puis un générique spécial était lancé. CM Punk, accompagné de Paul Heyman, se présentait sur le ring. Punk déclarait qu’il devrait être en « Main Event » de WrestleMania. Il affirmait qu’il devrait même y défendre son titre… Mais ce n’était pas le cas. CM Punk rejetait ceci sur le dos des fans et leur reprochait de l’avoir baisé. Punk déclarait que s’il n’était pas en « Main Event » de WrestleMania, il ne voyait pas pourquoi il y serait. Punk revenait sur l’apparition de l’Undertaker et déclarait que comme les fans lui avaient volés quelque chose, il allait leur prendre quelque chose et annonçait qu’il allait battre l’Undertaker à WrestleMania et mettre fin à la « Streak » ! Il revenait sur son règne de 434 jours et disait avoir un nouveau chiffre : 20 à 1. Ce numéro 1 était lui, le « Best In The World » etc et affirmait qu’il vaincrait la « Streak » à WrestleMania. Il était interrompu par Randy Orton et déclarait qu’à la place de Punk, il ne serait pas aussi confiant et rappelait qu’il avait battu ce dernier à WrestleMania. Randy ajoutait que CM n’avait jamais affronté l’Undertaker à WrestleMania contrairement à lui. Randy rappelait que c’était y’a 8 ans, il était alors un « Rookie » et avait été à 2 doigts d’y parvenir. Orton disait qu’il n’était plus un « Rookie » et proposait que le WWE Universe choisisse qui il voulait voir contre l’Undertaker… CM Punk ou lui ? Le public était derrière Orton. Là, The Big Show rejoignait le ring à son tour et demandait en quoi les 2 pensaient pouvoir se mériter le droit d’affronter l’Undertaker à WrestleMania. The Big Show rappelait aussi avoir affronté l’Undertaker à WrestleMania mais à l’époque, il n’avait pas ceci (et il montrait son poing). The Big Show disait que pour battre le Phenom et la « Streak », fallait plus qu’être le « Viper » ou qu’être « Straight Edge », il fallait être un « Giant ». The Big Show affirmait qu’il allait mettre « KO » la « Streak ». C’était ensuite au tour de Sheamus d’arriver. Ce dernier disait avoir écouté les 3 donner leurs arguments, mais disait être le seul d’entre-eux qui n’avait pas affronté l’Undertaker auparavant et donc qu’il n’avait jamais perdu contre lui. Sheamus affirmait qu’il fallait plus qu’un gros poing, un « GTS » ou un « RKO » pour battre l’Undertaker mais peut-être qu’un coup de pied pourrait permettre l’impossible. Ils étaient coupés par la Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero qui annonçait que celui qui affrontera l’Undertaker à WrestleMania, sera le vainqueur d’un « Fatal 4 Way Match ». Ryback affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Ryback le contrait 2 fois puis le « Surpassait » et le plaquait au sol. Ryback se faisait contrer par un « European Uppercutt » et tentait un « Neutralizer » mais Ryback se dégageait pour porter son « Shell Shocked » pour la victoire ! Après le combat, Mark Henry et Ryback tombaient nez-à-nez mais Mark contournait ce dernier en le fixant bien. Zack Ryder affrontait Mark Henry. Rapidement, Henry portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » pour en terminer avec un « World’s Strongest Slam » pour la victoire ! On voyait la bande annonce de The Marine 3. Sur le ring, le Miz tentait de prendre la parole, mais le micro ne fonctionnait pas. Après quelques secondes, le Miz disait que comme la WWE rendait hommage au « Old School », il présentait la personne qui représentait mieux le « Old School » que quiconque… The Nature Boy, Ric Flair ! The Miz, accompagné de Ric Flair, affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et Big E. Langston. A un moment donné, AJ déconcentrait l’arbitre sur le rebord du ring, permettant à Langston de sécher le Miz d’une « Clothesline » du rebord. Flair s’attaquait à Langston et lui portait, entre autre, des « Chops » sans aucuns effets. Alors que Big E. se trouvait menaçant, le Miz le repoussait ! Ziggler tentait d’en profiter avec un « Roll Up » sans succès. The Miz appliquait alors un « Figure Four » pour la victoire ! Après le combat, Ric et le Miz célébraient. Le champion de la WWE, The Rock, se présentait sur le ring. Ce dernier prenait le micro sans rien dire et stoppait pour entendre la foule l’ovationner. The Rock disait venir du Panama ou il faisait près de 40° tous les jours… Mais sachant qu’il venait à Raw, il était tout excité. Il blaguait qu’une femme, sachant qu’il venait à Buffalo (ou la température était autour de 0) lui avait demandée s’il ne voulait pas un manteau. The Rock disait qu’il lui avait répondu ne pas en avoir besoin, car son corps était tout électrisé. Mais il admettait qu’il faisait froid. Il disait avoir atterri avec le sourire, car après 10 longues années, il pouvait enfin dire « Finally The Rock Has Come Back To Buffalo ». The Rock rappelait que l’on était à 34 jours exactement de WrestleMania. Il était interrompu par John Cena qui le rejoignait sur le ring. John disait qu’il s’excusait de l’interrompre, mais il avait attendu ce moment depuis des années. Cena disait que The Rock était Dwayne « The Rock » Johnson, qu’il avait quitté la WWE pour Hollywood et était revenu à la WWE… Et qu’il était le champion de la WWE ! Cena rappelait que la semaine passée, il avait dit qu’il avait besoin de ce match, gagner ce match, mais avait échoué. Rapidement, les chants « Cena Sux » retentissaient. John disait que ce match à WrestleMania de l’année dernière était une obsession car il avait perdu et il ne pouvait arriver à l’encaisser. John déclarait que The Rock était responsable de son échec… Mais John disait être devenu plus fort car le Rock était aussi responsable de sa descente. John disait que ce n’était pas une coïncidence que le Rock ait remporté le titre WWE le soir ou John remportait le Royal Rumble… Ce n’était pas une coïncidence que le soir ou The Rock parle de WrestleMania, une semaine avant, John avait enfin battu CM Punk pour conserver son « Title Shot » à WrestleMania. John disait que c’était sa chance à la rédemption. Cena affirmait qu’il n’échapperait pas cette chance. The Rock répondait que ce feu et se désir était dans les yeux du gars qui avait dit et avait battu CM Punk la semaine passée. The Rock annonçait que l’homme qu’il voulait combattre était John justement. The Rock disait qu’il savait ce que tout ceci signifiait pour John. The Rock disait qu’il savait que ça comptait pour Cena, qui avait la passion. The Rock disait que personne n’avait tout ça, sauf lui. The Rock allait jusqu’à dire que tout ceci comptait encore plus que pour John. The Rock parlait de la connexion qu’il avait avec les fans et déclarait que dans 34 jours, Cena n’aurait pas sa rédemption, mais un bottage de cul ! Cena parlait de Tyson et disait qu’il lui rappelait The Rock. Il reprenait une phrase de Mike qui disait que pour vivre, il fallait battre tous ceux qui vivaient. Cena disait avoir réalisé tous ses but qu’il c’était fixé dans sa carrière, sauf avec The Rock… Cena déclarait qu’à WrestleMania, le temps était terminé pour le Rock et que c’était son temps à lui (John). The Rock répondait ne pas être d’accord et que son temps ne faisait que commencer. The Rock disait que gagner il fallait le cœur au bon endroit… Et le Rock disait que celui de John était comme celui de cet athlète, Lance Armstrong, pleins de merde !!! Cena se marrait de la référence. Cena disait que la confiance qu’avait The Rock il l’avait eut y’a un an. Cena affirmait que dans 34 jours, il l’histoire ne se répéterait pas, il ferait l’histoire, en devenant champion WWE. The Rock disait que la grosse différence entre aux 2 était que John pensait pouvoir battre le Rock alors que ce dernier savait qu’il pouvait battre John ! The Rock affirmait qu’il battrait… Encore, John à WrestleMania… « If You Smell What The Rock Is Cooking ». Hacksaw Jim Duggan, accompagné de Sgt. Slaughter et de Dusty Rhodes affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Les chants « USA » retentissaient. Swagger quittait le ring, prenait le 2x4. Jack remontait sur le rebord du ring puis sur le ring avec le 2x4. Il frappait Hacksaw avec puis Dusty Rhodes et Slaughter… Jack appliquait ensuite son « Patriot Lock » sur Duggan. Les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) affrontaient les Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil) dans un « Non Title Match ». Le Million Dollar Man, Ted DiBiase Sr. était aux abords du ring. A un moment donné, Darren frappait Kane dans le coin. Ce dernier revenait pour se faire contrer dans le coin. Young lui sautait dessus de la seconde corde mais Kane l’attrapait à la gorge pour porter un « Chokeslam » pour la victoire ! Après le combat, Ted mettait un billet de 100$ dans la bouche de Darren et partait. Daniel récupérait le billet lol. Brodus Clay et Sweet T (aka Tensai), accompagnés de Naomi et Cameron, affrontaient les 3MB (Heath Slater et Drew McIntyre), accompagnés de Jinder Mahal. Le Honky Tonk Man rejoignait le ring avant le début du combat. Slater lui arrachait le micro et affirmait que personne n’était venu là pour l’entendre car eux étaient les vraies Rockstars de la WWE. Slater demandait à Honky Tonk qu’il retourne à Las Vegas avec les autres sosies d’Elvis. McIntyre prenait l’avantage sur Sweet T qu’il acculait dans le coin pour l’y frapper à coups de pieds. Sweet T esquivait une « Ruade » et portait un « Roll Up » pour la victoire ! Après le combat, Brodus et Sweet T dansaient avec les filles mais le Honky Tonk Man faisait arrêter leur musique pour faire jouer la sienne et ils dansaient dessus. Slater n’appréciait pas et se prenait un coup de guitare ! Kofi Kingston était sur le ring et devait affronter Fandango qui était censé faire ses débuts à Raw. Fandango se présentait sur le ring avec une danseuse. Il déclarait qu’il ne ferait pas ses débuts tant que les gens ne prononceraient pas bien son nom, « Fandango ». Il répétait son nom et affirmait que ce soir, tout le monde se rappellerait de ce soir ou tout le monde avait été sur le point de voir les débuts de Fandango. Triple H se présentait sur le ring. Les chants « Triple H » retentissaient. Hunter disait que la dernière fois qu’il avait été sur ce ring avec un micro ça avait été 8 jours après SummerSlam, 8 jours après avoir été battu par Brock Lesnar, 8 jours après que ce dernier ne lui ait cassé le bras pour la seconde fois en 2 ans. Hunter disait qu’il avait alors exprimé le fait qu’il soit peut-être fini. Triple H disait qu’il avait alors peut-être tenté de se convaincre lui ou les fans. Il parlait que toute fois il avait continué à s’entrainer durement, sans but réel, alliant ceci avec son travail de COO. Hunter disait que malgré tout, il c’était entrainé tous les jours. Il disait avoir retrouvé une forme qu’il n’avait pas eut depuis des années. Il disait qu’il avait alors attendu une raison. Il revenait sur l’attaque de Vince McMahon et qu’il avait trouvé sa raison. Hunter déclarait que si Brock croyait qu’ils en avaient terminé après SummerSlam, ça faisait juste que commencer. Hunter rappelait que WrestleMania était dans 5 semaines et il appelait Lesnar à le rejoindre. Il disait que ce dernier détruisait tout sur son passage sur un ring, mais la semaine dernière, c’était Hunter qui l’avait ouvert. Triple H proposait qu’ils terminent ce qu’ils avaient commencés à SummerSlam car il était de retour ! Hunter demandait si Brock allait venir et combattre ou rester là, assis, à saigner ? On voyait une vidéo du Shield qui revenait sur le dernier SmackDown!. Ambrose parlait de Sheamus et Randy Orton qui voulaient affronter l’Undertaker, mais qu’ils oubliaient quelque chose. Rollins disait que la « Streak » c’était impressionnant, mais eux ils étaient invaincus. Ambrose rappelait qu’ils surveillaient tout le monde, le Big Show y compris. Roman disait qu’un coup en traitre n’arriverait plus. Dean leur souhaitait bonne chance pour leur match et ils concluaient en demandant de croire en eux. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett. A un moment donné, Del Rio se déconcentrait de la présence de Swagger et Colter. Barrett esquivait une « Ruade » et le « Kickait » à la tête. A toi à moi, Alberto appliquait un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! The New Age Outlaws (The Road Dog Jesse James et Bad Ass Billy Gunn) rejoignaient le ring. Après quelques blagues, Road Dogg demandait si Buffalo était Ready puis présentait son équipe des The New Age Outlaws. Billy concluait avec un « Suck It ». Cétait le 1er match à Raw ensemble depuis 13 ans ! The New Age Outlaws (The Road Dog Jesse James et Bad Ass Billy Gunn) affrontaient Primo et Epico, accompagnés de Rosa Mendes. A un moment donné, alors qu’ils étaient dominés, Billy revenait face au 2 et portait un « Tilt-A-Whirl Slam » sur Primo pour le compte de 2 quand Epico intervenait. The Road Dog frappait ce dernier pour le virer du ring. Plus tard, Gunn portait un « Famasser » sur Primo pour la victoire ! Sur la plateforme, on retrouvait plusieurs catcheurs devant un des gâteaux. Le Hall Of Farmers, Mean Gene Okerlund rejoignait plusieurs catcheurs autour des gâteaux. Mean Gene demandait d’accueillir la plus vieille des Hall Of Farmers de la WWE, Mae Young qui fêtait ses 90 ans ! Alors qu’on lui chantait « Happy Birthday », CM Punk cassait la petite fête en se présentant pour son match. CM Punk, Randy Orton, The Big Show et Sheamus s’affrontaient dans un « Fatal Four Way Match » ou le vainqueur affrontera The Undertaker à WrestleMania. A un moment donné, Sheamus tentait un « Brogue Kick » pour se prendre un « Scoop Slam » de la part d’Orton pour le compte de 2. The Big Show revenait, portait un « Chokeslam » à Orton puis bloquait un « Brogue Kick » de Sheamus pour lui porter aussi un « Chokeslam » pour le compte de 2. Show armait son poing mais Sheamus esquivait pour se faire dégager du ring avec un « Brogue Kick ». Orton en profitait pour porter un « RKO » à Randy. Punk surprenait alors ce dernier avec un « Headkick » puis un « GTS » pour la victoire !!! Après le combat, les lumières s’éteignaient et l’Undertaker venait le défier du regard de la plateforme.

Lors de l'émission NXT du 6 Mars 2013, le GM de la NXT, Dusty Rhodes, se présentait sur la plateforme. Il annonçait que Corey Graves, Conor O’Brian et Bo Dallas s’affrontaient dans un « #1 Contender’s Triple Threat Match » ce soir. Il disait aussi qu’il avait dû renforcer la sécurité pour protéger les fans du Shield. Dusty disait avoir payé de sa propre poche et les mettait en garde qu’il les attendait de pied ferme. Le co-champion NXT Tag-Team, Adrian Neville se présentait seul sur le ring pour son match. Il prenait la parole et déclarait qu’il ne savait pas ou était son partenaire, Oliver Grey. Adrian disait qu’ils étaient arrivés ensemble dans la journée mais qu’Oliver avait disparu. Neville ajoutait qu’il venait de réaliser qu’ils avaient un match mainetant et annonçait à ses 2 adversaires qu’il allait les affronter seul. Le co-champion NXT Tag-Team, Adrian Neville affrontait Judas Devlin et Scott Dawson. A un moment donné, la Wyatt Familly trainait Oliver Grey sur la plateforme. Adrian se dégageait au sol et regardait son partenaire ce qui permettait à Judas de porter un « Roll Up », sans succès. Neville le séchait d’une « Clothesline » et quittait le ring. Dawson le renvoyait dessus ou Judas le frappait à terre. Scott prenait le relais et asseyait Adrian sur les cordes. Ce dernier le repoussait lui et Judas et portait son « Twisting Shooting Star Press » pour la victoire ! Après le combat, Adrian courait vers Oliver et demandait de l’aide pour ce dernier. Yoshi Tatsu affrontait Leo Kruger. A un moment donné, Leo le malmenait au sol au niveau du bras. Yoshi revenait pour se prendre un « Back Elbow » puis une « Running Clothesline » et une prise de soumission sur le bras pour la victoire… Sasha Banks, Naomi et Cameron affrontaient Audrey Marie, Aksana et Alicia Fox. A un moment donné, Naomi, déchainée, reprenait le contrôle en frappant Marie au visage. Elle repoussait les 2 autres « Heels » dans leur coin avec un « Double Dropkick ». Naomi ajoutait un « Dropkick » sur Audrey pour le compte de 2 quand Aksana intervenait. Naomi lui portait un « Enzuigiri ». Finalement, Naomi portait un « Leg Lariat » sur Audrey pour la victoire. En arrière-scène, Tom Phillips, interviewait Bo Dallas sur sa chance de devenir aspirant N°1 ce soir. Bo Dallas revenait sur ses dernières réussites, d’avoir pu participer au « Royal Rumble Match » et y éliminer le champion Intercontinental, puis, le lendemain, d’avoir pu le battre à Raw. Dallas disait qu’il n’échapperait pas sa chance ce soir malgré que Graves et O’Brian le trouvaient chanceux. Là, Bray Wyatt le coupait et affirmait que c’était bien de la chance. Bray lui reprochait de ne pas avoir accepté son aide… Bray lui reproposait une place dans sa « famille » en disant que le Shield pouvait être dans les parages et qu’il avait besoin de protection. Dallas lui réaffirmait qu’il n’était pas intéressé pas sa « famille » et lui demandait de rester loin de lui. Après le départ de Bo, Way acceptait mal se refus… En arrière-scène, Renée Young, interviewait Summer Rae. Cette dernière reprochait à Young de ne pas l’avoir présentée comme 1ère dame de la NXT et lui ordonnait de recommencer. Renee demandait si elle était sérieuse ? Summer laissait entendre que oui et rappelait ce qu’elle avait fait à Paige. Elle affirmait que cette dernière était partie et ne reviendrait jamais. Elle affirmait être supérieure à Paige et mettait en garde que la prochaine que Young lui adresserait la parole, elle devrait dire « 1ère dame », sinon, Renee aurait les mêmes problèmes que Paige. On voyait une vidéo du Shield qui disait ne pas supporter l’injustice comme ils l’avaient à la NXT la semaine passée. Ils prétendaient que Bo Dallas et Conor O’Brian ne méritaient pas de chance au titre NXT. Ils réaffirmaient qu’ils étaient là pour la justice aussi bien à Raw, SmackDown! ou à la NXT. Seth Rollins se plaignait de ne pas avoir de match retour pour le titre qu’il affirmait qu’il récupérerait. Corey Graves, Conor O’Brian et Bo Dallas s’affrontaient dans un « #1 Contender’s Triple Threat Match ». A un moment donné, Dallas envoyait plusieurs fois Corey à terre et repoussait O’Brian des abords du ring avec un « Dropkick ». Bo tentait de remonter Corey du rebord du ring avec une « Souplesse » mais ce dernier se dégageait pour se prendre un « Belly To BellySuplex ». Là, Bray tirait Corey à l’extérieur pour empêcher le tombé ! Ceci déconcentrait Dallas qui se prenait un « Full Nelson Slam » de Conor qui remportait le combat et la place d’aspirant N°1.

Lors de l`émission Main Event du 6 Mars 2013, il était rendu hommage à Paul Bearer, aka William Moody en début de générique. Lors de son arrivée sur le ring, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett faisait la promotion de son film, disait t-il, avant de détruire le « Viper ». Wade se disait une superstar majeure d’Hollywood. Il parlait de l’avant première de « Dead Man Down ». Il affirmait ne pas avoir été intimidé car il était habitué au grand monde. Il affirmait qu’il recevait des promesses de contrat pour de futurs « Blockbusters » et affirmait que le monde entier le voulait. On voyait des extraits du film et affirmait que ce film serait vainqueur au « Box-office » tout comme lui allait être vainqueur face à Orton ce soir. Alors que Barrett commençait à s’en prendre au Miz qui était aux commentaires et qui avait joué dans The Marine 3, Randy l’attaquait par derrière pour le monter sur le ring. Randy Orton affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». Alors que Wade s’apprêtait à porter son « Bull Hammer », Randy le contrait avec un « Scoop Slam » puis en terminait avec un « RKO » pour la victoire ! Zack Ryder affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, Ryder contrait une « Ruade » avec un « Double Knee » puis enchainait avec un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Plus tard, Rhodes esquivait un « Broski Boot » puis enchainait avec un « Disaster Kick » puis un « Cross Rhodes » pour la victoire ! Sin Cara affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». Alors que Cesaro montait sur les cordes, Sin Cara le contrait puis tentait un « Hurricanrana » que bloquait le Suisse. Sin Cara parvenait toutefois à porter sa prise pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 7 Mars 2013, The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Lors de leurs entrées vers le ring, ces derniers disaient qu’ils allaient donner à l’audience quelque chose qu’elle ne méritait pas, une réunion de science. Rhodes demandait au public de leur faire un accueil chaleureux. Alors qu’il était dominé, Cody revenait mais Jimmy prenait le relais à l’aveugle et les Usos portaient leur « Alley Us » pour le compte de 2 quand Sandow intervenait. Ce dernier virait Jey du ring avant de se prendre un « Superkick » de Jimmy. Rhodes en profitait pour porter un « Disaster Kick » pour la victoire ! Layla affrontait Tamina Snuka. A un moment donné, Layla portait un « Crossbody » de la seconde corde mais Tamina la bloquait pour se relever. Layla se dégageait d’une tentative de « Samoan Drop » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 8 Mars 2013, Jack Swagger et Zeb Colter se présentaient sur le ring. Jack disait bienvenue dans l’Amérique de Swagger et affirmait qu’il était le prochain champion WWE World Heavyweight. Il demandait preuve de respect pour son ami, Zeb Colter. Ce dernier demandait aux fans d’admettre qu’ils partageaient les mêmes valeurs qu’eux. Zeb affirmait que les gens savaient ce qui allait mal dans ce pays, mais ils ne voulaient rien dire ou faire à ce sujet. Zeb disait qu’eux s’en chargeaient. Colter disait que tout le monde connaissait quelqu’un au chômage qui ne trouvait pas de travail à cause des immigrants illégaux. Il disait qu’ils étaient le porte parole des gens. Ils déclaraient que trop c’est trop, qu’ils étaient la solution aux problèmes. Ils étaient coupés par le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio. Ce dernier se présentait avec Ricardo Rodriguez et disait qu’ils se trompaient, lui avait la solution. Il montrait une vidéo de la vraie Amérique de Jack Swagger. On voyait une parodie de Zeb et Jack par Ricardo et Alberto. Ils parlaient de la nourriture Mexicaine et mettaient en garde contre elle et se foutaient de Colter et Swagger. Les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), affrontaient les 3MB (Heath Slater et Drew McIntyre), accompagnés de Jinder Mahal dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Daniel prenait le relais à l’aveugle mais Heat profitait d’une mésentente pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Daniel appliquait un « No Lock » pour la victoire alors que Kane empêchait McIntyre d’intervenir en le passant par-dessus la 3ème corde. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston au sujet que les fans avaient choisis Ziggler ce soir pour affronter Del Rio. Ziggler disait que les fans avaient votés ainsi, car ils coulaient voir le plus vol de show de l’histoire de SmackDown!. Il parlait de Swagger et Colter qui lui avaient donnés leur soutient et disait que tout tournait autour de la mallette et les muscles de Big E. Il concluait que l’histoire se ferait ce soir. En arrière-scène, Ryback tombait nez-à-nez avec Mark Henry. Les 2 se faisaient face sans rien se dire. Brad Maddox était aux commentaires. Ryback affrontait Damien Sandow. Avant l’arrivée de Ryback, Sandow prenait la parole et parlait-en mal de son adversaire. L’arrivée de Ryback l’interrompait. Plus tard, Damien portait une « Descente du genou » puis travaillait au sol sur le cou de Ryback. Ce dernier se dégageait et reprenait le contrôle puis surpassait son adversaire et le plaquait au sol. Plus tard, Ryback le séchait d’une « Running Clothesline » et portait son « Shell Shocked » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait The Big Show au sujet de son adversaire de ce soir et du Shield. The Big Show revenait sur le dernier Raw et blâmait Orton et Sheamus pour s’être ^ris un « Triple Powerbomb » du Shield. Il montrait son poing comme réponse. On voyait une vidéo de Fandango. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ et de Big E. Langston, dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Del Rio repoussait une tentative de « Zig Zag » et tentait un « Cross Armbreaker » que Dolph retournait en « Roll Up » pour le compte de 2. Del Rio revenait avec un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! En arrière-scène, Daniel Bryan demandait à AJ ce qui lui était arrivée ? Elle se disait humiliée. Bryan lui rappelait qu’elle l’avait laissée seul à l’autel. AJ se demandait comment il pouvait être encore là-dessus. Puis, elle disait s’en foutre, son petit copain ayant le « Money In The Bank » et donc un futur champion. Elle disait que si elle n’était pas avec lui, c’était juste parce qu’elle avait été attaquée. AJ disait ne pas avoir de problèmes avec son partenaire, contrairement à Daniel. Ce dernier répondait que Kane et lui réglaient leurs problèmes et rappelait que quand il avait été avec AJ, il avait été champion. AJ répondait qu’il avait perdu ce titre en 18 secondes. Daniel le cassait en disant qu’avec Ziggler ça ne durerait pas 18 secondes. Yoshi Tatsu affrontait Mark Henry. Ce dernier repoussait le Japonais puis le malmenait dans le coin. Henry lui portait un « Elevated Face First » puis en terminait avec un « World’s Strongest Slam » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus et lui donnait les propos du Big Show qui blâmait Sheamus pour l’attaque du Shield. Sheamus répondait que le Big Show avait de l’égo et n’acceptait pas la correction du Shield. Sheamus disait que c’était tout de la faute du Big Show et se fichait de lui en disant qu’il disait que c’était jamais de sa faute. Sheamus concluait qu’un « Brogue Kick » serait de sa faute à lui. La championne WWE Divas, Kaitlyn, accompagné de Layla, affrontait Tamina, dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Layla essayait d’aider Kaitlyn à remonter sur le ring, mais Tamina l’envoyait au sol. Kaitlyn la remontait sur le ring et se déconcentrait que Layla monte sur le ring pour tenter d’en découdre avec Snuka. L’arbitre repoussait Layla à l’extérieur et Tamina en profitait pour revenir et ^porter un « Samoan Drop » pour la victoire ! En arrière-scène, Damien parlait à Cody Rhodes qui était concentré sur Kaitlyn. Cody lui demandait ce qu’il pensait d’elle. Sandow critiquait ses aptitudes sur le ring. Cody demandait en tant que femme ? Damien disait qu’elle faisait ce qu’elle pouvait vu sa génétique lol. On voyait une vidéo de Fandango. Alors que ce dernier devait affronter Justin Gabriel, Fandango reprochait à Lillian Garcia de ne pas l’avoir présenté correctement. Fandango déclarait que tant que Lillian Garcia ne prononcera pas son nom correctement, il ne combattra pas. Lillian essayait de le prononcer pour que ça lui plaise, sans succès. Fandango déclarait que nous pouvons remercier Lillian de passer à côté de ses débuts ! En arrière-scène, Booker T. se plaignait que Fandango n’ait pas voulu se battre. Alors que Long prononçait le nom de Fandango, Booker T. le stoppait en lui demandant de faire son travail. Sheamus affrontait The Big Show. A un moment donné, Sheamus esquivait un « KO Punch » pour porter un « White Noise » ! Sheamus tentait un « Brogue Kick » mais The Big Show esquivait et quittait le ring. Sheamus lui portait un « Shoulder Tackle du rebord. The Big Show revenait et le remontait sur le ring. Sheamus le virait du rebord avec un « Brogue Kick ». Là, le Shield arrivait par le public et encerclait le ring. Randy Orton accourait aux côtés de Sheamus. Le Shield les attaquait et prenait l’avantage. Big Show montait sur le ring et s’attaquait au Shield qui était viré par les 3 autres catcheurs. Après ceci, Show séchait Sheamus avec un « KO Punch » pour se prendre un « RKO » d’Orton !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 11 Mars 2013, on rendait un hommage à Paul Bearer, décédé dans la nuit de mardi à mercredi. Il y avait une vidéo de montrée entrecoupée de commentaires de quelques catcheurs et personnalités du catch. Après la vidéo, l’Undertaker se présentait sur le ring ou l’urne était disposée au centre. L’Undertaker la fixait puis s’agenouillait devant alors que la photo de Paul apparaissait sur l’écran. L’hommage était coupé par l’arrivée de CM Punk sur la plateforme. Punk réagissait aux huées en disant que les gens ne comprenaient pas pourquoi il était ici. Il déclarait vouloir exprimer ses sincères condoléances… S’excuser pour la perte de l’Undertaker…A WrestleMania. Punk disait qu’avec Paul Bearer, Undertaker aurait toujours été parfait, toujours à 20 à 0… Mais dans 4 semaines, Undertaker sera à 20 à 1. Punk disait que le lendemain, on ne montrerait pas une vidéo d’hommage à Paul Bearer, mais une vidéo de lui battant la « Streak ». Punk affirmait que nos petits enfants nous demanderont ou l’on était le soir ou Punk a battu la « Streak ». Punk partait sans un seul mot de l’Undertaker. On voyait une vidéo de WWE Active ou Kane tentait de porter un « Chokeslam » sur Punk qui s’enfuyait. En arrière-scène, on voyait le Big Red Monster qui, furieux, cherchait Punk. Il arrivait dans le vestiaire ou projetait Alex Riley au sol. The Big Show affrontait Seth Rollins, accompagné du Shield (Dean Ambrose et Roman Reigns). Ces derniers arrivaient par le public. Rapidement, The Big Show le surprenait dans son élan pour l’envoyer sur Ambrose à l’extérieur du ring. The Big Show quittait le ring et repoussait Reigns qui tentait d’intervenir. Ambrose et Rollins sautaient sur le Big Show ce qui coûtait la disqualification de Seth. Dean et Seth tenaient The Big Show qui repoussait Roman avant de se débarrasser des 2 autres. The Big Show montait Ambrose sur le ring qui le frappait à terre. The Big Show le repoussait puis attrapait Rollins à la gorge. Reigns intervenait avec un « Spear » et les 3 « Heels » attaquaient le Big Show. Le Shield portait son « Triple Powerbomb » à Show sous les huées du public. En arrière-scène, CM Punk se plaignait auprès de la Managing Supervisor, Vickie Guerrero et Brad Maddox au sujet de l’attaque de Kane. Punk ne comprenait pas pourquoi ce dernier l’attaquait. Vickie répondait qu’il avait manqué de respect à la mémoire de Paul Bearer et espérait que dieu ait pitié de l’âme de Punk à WrestleMania car ce soir, il devrait lui demander pitié… Punk demandait pourquoi, Vickie lui annonçait qu’il affronterait Kane dans un « No DQ Match » ce soir ! On voyait une vidéo hommage à Paul Bearer et la première apparition de Paul Bearer à la WWE lors d’un Brother Love Show le 16 Février 1991. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston. Alors que Bryan tentait un « No Lock », AJ déconcentrait l’arbitre. Ceci permettait à Langston de mettre la jambe de Ziggler dans les cordes. L’arbitre faisait casser la prise. Ceci déconcentrait Daniel et permettait à Dolph de porter un « Roll Up » que Bryan retournait en « No Lock ». Ziggler se dégageait et portait un « Zig Zag » sur une esquive pour la victoire ! Après le combat, Big E. portait son « Big Ending » sur Bryan. Alors que Sweet T. attendait Fandango pour leur match, ce dernier ne se présentait pas. Sweet T prenait la parole en lui demandant de se ramener. Fandango arrivait, reprochait à Sweet T. de mal avoir prononcé son nom et ajoutait qu’il était la honte de la dance. Fandango refusait de catcher tant que l’on ne prononcerait pas son nom correctement. Alors que Justin Roberts allait le dire, Fandango demandait à ce que soit Naomi de le dire. Sweet T. tentait de le prononcer mais Fandango le coupait en disant qu’il privait tout le monde de le voir catcher… On voyait une vidéo hommage à Paul Bearer et son retour aux côtés de l’Undertaker à WrestleMania XX. The New Age Outlaws (The Road Dogg et Billy Gunn) affrontaient Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Avant l’arrivée de leurs adversaires, les Rhodes Schlolars parodiaient les New Age Outlaws. Ces derniers arrivaient à leur tour avec leur vraie intro. A un moment donné, Sandow tentait d’intervenir pour se faire contrer. Ca permettait à Cody de porter un « Disaster Kick » pour revenir. Là, Brock Lesnar arrivait et Billy l’attaquait. Lesnar le repoussait et portait un « F5 » sur Gunn puis un autre sur Road Dogg. Paul Heyman prenait la parole et s’adressait à HHH qui prétendait que le Game était là. Paul déclarait que Brock ne jouait pas, mais blessait les gens… Heyman rappelait les blessures sur Shawn Michaels et Vince McMahon. Paul parlait de ce que Lesnar venait de faire aux New Age Outlaws. Heyman répondait au challenge de Triple H sur un match contre Brock à WrestleMania… La réponse était oui, seulement si Hunter acceptait la stipulation qu’ils donneraient après la signature du contrat. Kofi Kingston affrontait Mark Henry. A un moment donné, Kofi tentait un « Crossbody » de la 3ème corde mais Henry le bloquait dans ses bras et portait un « World’s Strongest Slam » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Kaitlyn et Cody Rhodes. Cody tentait de faire une blague avec moustaches. Damien les rejoignait et disait avoir une surprise pour Rhodes. Les Bella Twinns ! Ces dernières prenaient chacun des 2 hommes par le bras. Les Bellas déclarent être de retour pour relever la division féminine et d’avoir des hommes. Kaitlyn se barrait dégoûtée. Vickie Guerrero rejoignait les Rhodes Scholars et leur annonçait que ce soir, ils affronteraient l’équipe de Sheamus et Randy Orton ! Ryback affrontait Heath Slater, accompagné du 3MB (Drew McIntyre et Jinder Mahal). Henry se présentait sur la plateforme avant le début du match. Slater en profitait pour prendre l’avantage mais Ryback le calmait avec un « Presslam » puis une « Running Clothesline ». Ryback ajoutait une autre « Running Clothesline » et portait son « Shell Shocked » pour la victoire. Après le combat, McIntyre tentait de s’en prendre à Ryback qui le calmait avec un « Shell Shocked ». Mark Henry montait alors sur le ring et portait un « World’s Strongest Slam » à Drew. Ryback ajoutait un » Shell Shocked » à McIntyre ! Mark ajoutait avec un « World’s Strongest Slam » ! Les 2 mastodontes argumentaient ensuite. Ryback encourageait les « Feed Me More ». Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Champion Vs. Champion Match ». Alors que Del Rio lui sautait de la 3ème corde, Cesaro le contrait avec un « European Uppercutt » pour le compte de 2. Cesaro s’énervait contre l’arbitre puis frappait Alberto au sol. Ce dernier revenait pour porter un « Crass Armbreaker » pour la victoire ! En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Kane et lui parlait que le moment devait être troublant pour lui. Kane avait l’urne de Paul Bearer dans ses mains, la regardait et partait avec sans rien dire. On voyait une vidéo hommage à Paul Bearer et de l’arrivée de Kane en 1997. Randy Orton et Sheamus affrontaient Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Alors que Sheamus allait porter un « Brogue Kick », Rhodes intervenait pour se prendre un « RKO » d’Orton et Sheamus en terminait avec un « Brogue Kick » sur Damien pour la victoire ! Chris Jericho se présentait sur le ring pour un « Highlight Jericho ». Chris souhaitait la bienvenue dans un « Raw Is Jericho » et lançait la promo du film, The Marine 3 avec The Miz. De retour au Live, Jericho accueillait le Miz. Ce dernier félicitait Chris pour son décors (il n’y avait ni écran, ni meubles). Jericho blaguait en disant qu’il n’y avait pas de budget lol. Alors que Chris félicitait le Miz pour les résultats du film, ils étaient interrompus par le champion Intercontinental, Wade Barrett. Ce dernier déclarait que The Miz n’était pas un vrai acteur comme lui. Il disait que le film pour lequel il avait joué, Dead Man Down était rentré dans le top 5 du Box Office et lançait la bande annonce. Wade déclarait que ceci était un vrai film et c’était de ça qu’il fallait parler. The Miz le coupait en disant qu’on entendait la même merde depuis 3 semaines. Wade trouvait que son imitation de lui par le Miz prouvait que ses qualités d’acteur étaient moyennes. Barrett déclarait être trop occupé à être champion Intercontinental et d’être lui et que c’était pour cela qu’il avait rejeté plusieurs propositions de contrat avec Hollywood ! Miz et Wade s’échangeaient des « Really ». The Miz répondait que Wade était trop occupé à perdre des matchs et affirmait qu’il ne prendrait pas beaucoup de temps avant qu’il perde son titre Intercontinental ! Jericho intervenait alors Barrett lui ordonnait de se calmer avant qu’il ne le remette en place. Y2J lui faisait face et lui rappelait avoir été son « Pro » à la NXT et qu’il l’avait aidé à la remporter. Jericho le félicitait d’avoir été champion Intercontinental mais rappelait que lui l’avait été 9 fois, un record… Chris disait que peut-être il le serait 10 fois. Brad Maddox les coupait et leur ordonnait de ne pas se comporter de la sorte. Maddox, hésitant et annonçait que Barrett défendrait son titre la semaine prochaine face au vainqueur du match entre Miz et Jericho qui avait lieu maintenant. Chris Jericho affrontait The Miz pour déterminer l’aspirant N°1 au titre Intercontinental. A un moment donné, Chris appliquait un « Walls Of Jericho » mais The Miz rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Le combat partait à l’extérieur ou Chris envoyait The Miz percuter Wade Barrett. Ce dernier s’attaquait à Jericho et l’arbitre arrêtait le combat. Wade remontait Chirs sur le ring pour se faire frapper par The Miz. Jericho repoussait Barrett vers la table des commentateurs avec un « Baseball Slide ». Miz le remontait sur le ring pour un « Skull Crushing Finale » et Jericho ajoutait un « Code Breaker » sur l’Anglais. On voyait une vidéo hommage à Paul Bearer de 1995 et WrestleMania XI ou Paul était interrogé par Nicholas Turturro. Sin Cara affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Ce dernier, avant le combat, s’adressait à Sin Cara à qui il reprochait de ne pas avoir appris l’Anglais. Il disait que Sin Cara était comme tous ces immigrants illégaux qui franchissaient les frontières. Colter disait que lui et Swagger n’avaient pas peur de dire les choses contrairement aux fans. Zeb reprenait les propos de Del Rio qui avait dit qu’il était né au Mexique mais fait aux USA. Colter disait que la chose seule dont était fait Alberto, était qu’il les avait mis en garde sur toutes les choses qui devaient changer dans ce pays. Swagger disait qu’il allait commencer ces changements en reprenant le titre à WrestleMania. A un moment donné, alors que Cara portait un « Springboard », Swagger le contrait de plein fouet avec un « Big Boot » puis portait une « Descente du coude » sur la jambe. Jack en terminait avec son « Patriote Lock » pour la victoire ! Après le combat, alors que Jack ne lâchait pas sa prise, Del Rio accourait et Jack le frappait à terre. Alberto revenait avec un « Cross Armbreaker » mais Colter aidait Jack à se libérer et quitter le ring. Kane affrontait CM Punk dans un « No Disqualification Match ». Alors que Punk annonçait un « GTS », les cloches de l’Undertaker le déconcentraient, permettant à Kane de porter un « Chokeslam » pour la victoire ! Après le combat, l’Undertaker sur la plateforme et Kane sur le ring, s’agenouillaient sous la photo de Paul Bearer. Punk frappait Kane avec l’urne à plusieurs reprises et repartait avec alors que l’Undertaker rejoignait le ring. Sur la plateforme, CM imitait l’Undertaker à genoux… Ce dernier répondait avec un tranchage de gorge.

Lors de l'émission NXT du 13 Mars 2013, Derrick Bateman affrontait Kassius Ohno. A un moment donné, Derrick tentait plusieurs tombés après des « Shoulder Tackles », sans succès. Ohno se dégageait et remportait la victoire avec un « Big Boot ». Après le combat, Kassius appliquait un « Regal’s Stretch ». Comme il ne lâchait pas la prise, William Regal quittait sa place de commentateurs et la faisait casser. Ohno insistait pour se faire frapper par Regal. En arrière-scène, Renee Young interviewait Bo Dallas au sujet de Bray Wyatt qui lui avait d’abord coûté le titre NXT Tag-Team puis le titre NXT. Bo affirmait que Bray n’oublierait pas ce qu’il allait lui faire ce soir. On retrouvait Tony Dawson aux côtés de William Regal aux commentaires. William Regal s’excusait de ses actions qu’il qualifiait de non professionnelles. Emma affrontait Summer Rae. Emma arrivait encore avec sa danse stupide et galérait encore à monter sur le ring à la force des bras. A un moment donné, Summer portait un « Spinning Kick » pour la victoire. Après le combat, Paige arrivait mais Summer quittait le ring et fuyait. En arrière-scène, Renee Young interviewait Adrian Neville au sujet de l’état de santé de son partenaire, Oliver Grey. Adrian disait que son coéquipier allait bien, mais ceux qui n’allaient pas aller étaient la Wyatt Family. Adrian disait que comme ils voulaient tellement ces ceintures qu’ils essayaient de mettre les champions hors d’action. Neville déclarait que ça ne marchait pas avec lui. Il demandait un « Open Challenge » à un des 3 pour la semaine prochaine et concluait que ce que la Wyatt Family leur avait fait ne serait rien comparé à ce qu’il allait leur faire. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Big E. Langston au sujet du fait que Conor O’Brian était le nouveau challenger N°1. Langston rappelait que Conor avait battu 2 autres Superstars NXT pour y arriver. Big E. disait que comme c’était sa première défense de titre, il voulait être dominant, destructeur et délicieux. Matt s’interrogeait sur délicieux et Langston répétait bien ce mot. Bo Dallas affrontait Bray Wyatt. Lors de son arrivée, Wyatt disait que dans son monde, on avait pas peur de faire l’ultime sacrifice et demandait à Bo jusqu’ou il pouvait aller. A un moment donné, Bray portait une « Running Clothesline » dans le coin et dansait avec son adversaire. Bo le contrait avec un « Belly To Belly Suplex » de nulle part pour la victoire ! Après le combat, Luke Harper et Erick Rowan s’attaquaient à Dallas sous le regard de Bray. Dallas revenait et dégageait les 2. Bray en profitait pour porter son « Kiss Of Death ». En arrière-scène, Renee Young interviewait Justin Gabriel au sujet de sa rivalité avec Leo Kruger. Gabriel disait savoir exactement qui était Leo et annonçait que Kruger avait été dans la milice Sud-Africaine. Justin disait que peu importe ce qu’il était arrivé à Leo quand il était militaire, il avait dû perdre un peu la tête. Gabriel demandait un match contre Kruger la semaine prochaine et concluait que peu importe ce qu’il avait subit à l’armée, avec lui ça sera pire. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, se présentait sur le ring, accompagné de Ricardo Rodriguez. Alberto se présentait et disait être le nouveau champion World Heavyweight. Il disait qu’ici c’était fantastique, comme les fans. Il disait qu’il y avait beaucoup de talent ici et qu’il était sur qu’il y avait des futurs champions WWE ou World Heavyweight. Il était interrompu par le champion WWE United-States, Antonio Cesaro qui était d’accord avec lui mais précisait qu’il y avait le meilleur champion des USA, lui. Cesaro le challengeait pour un combat pour qu’il soit considéré comme le plus grand champion par le WWE Universe. Alors que Cesaro attendait la réponse de Del Rio, Dusty Rhodes arrivait et disait qu’Alberto était ici comme invité, qu’Antonio ne décidait pas des combats… Dusty proposait que par contre, Cesaro, affronte Big E. Langston ! Le champion de la NXT, Big E. Langston affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro. A un moment donné, ce dernier appliquait ensuite une « Sleeper Hold » et Langston se retrouvait à terre. Ce dernier se dégageait et revenait à coups de « Clotheslines » puis portait des coups de genoux suivis d’un « A-Train ». Là, Corey Graves l’attaquait pour se faire contrer. L’arbitre disqualifiait Cesaro. O’Brian arrivait pour frapper Langston par derrière puis au sol. Les 2 « Heels » frappaient plusieurs fois le champion au sol.

Lors de l`émission Main Event du 13 Mars 2013, le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, se présentait sur le ring sous les chants « Si ». Alberto disait avoir le sourire car il avait quelque chose de marrant à leur faire voir. Del Rio parlait de Jack Swagger et rappelait que ce dernier se présentait comme seul vrai Américain. Alberto rappelait que les gens venaient tous de pays différents mais ils étaient tous en Amérique. Il faisait revoir la parodie de lui et Ricardo sur Zeb Colter et Jack Swagger. Alberto rappelait que ce soir il avait un gros adversaire… Et il était coupé par le Big Show. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait The Big Show dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Show repoussait une tentative de « Cross Armbreaker » que Del Rio maintenait dans les cordes. Show le balançait contre le rebord pour qu’il retombe à l’extérieur. Alors que l’arbitre repoussait le Big Show, Swagger attaquait Del Rio en traitre… L’arbitre décomptait le champion… The Usos (Jey Uso et Jimmy Uso) Vs. 3MB (Drew McIntyre et Heath Slater), accompagnés de Jinder Mahal. Alors qu’il était dominé, McIntyre revenait sur un contre pour se prendre un « Samoan Drop » puis un « Running Butt » pour le compte de 2 quand Slater intervenait. Jey esquivait un « Baseball Slide » de ce dernier et le « Kickait » du rebord. Jimmy, quand à lui, contrait McIntyre avec un « Superkick » et passait le relais à Jey qui en terminait avec un « Superfly Splash » pour la victoire ! Justin Gabriel affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Justin montait sur la 3ème corde mais ne pouvait porter son « 450° Splash », l’Anglais étant à nouveau debout. Barrett portait un « Back Kick » à son tour. Gabriel esquivait un « Bull Hammer », sautait de la seconde corde pour se prendre un « Bull Hammer » de plein fouet pour la victoire de Wade…

Lors de l'émission de Superstars du 14 Mars 2013, R-Truth affrontait Michael McGillicutty. A un moment donné, R-Truth contrait une « Ruade » et reprenait l’avantage pour porter une « Sitout Inverted Suplex » pour le compte de 2. Michael revenait pour tenter un « Perfect Plex » mais R-Truth se dégageait pour porter son « Lie Detector » pour la victoire ! Zack Ryder affrontait JTG. Alors qu’il était dominé, Ryder revenait et portait un « Flap Jack », le contrait du coin puis portait un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Zack ajoutait plus tard un « Broski Boot » puis un « Rough Ryder » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 15 Mars 2013, Sheamus et Randy Orton affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Lors de l’arrivée sur le ring par ces derniers, Sandow prenait la parole. Il disait que ce qu’il c’était passé à Raw avait été une abomination managériale. Il affirmait qu’on leur avait volés une victoire sur les New Age Outlaws. Il parlait de leur effort d'après-match avec les Bella Twins avait été interrompus pour qu’on les mette dans un match face à Sheamus et Randy Orton pour lequel ils n’étaient pas prêts mentalement. Alors qu’il allait raconter une histoire sur son oncle Minnow Sandow, Cody le stoppait, prenait la parole en déclarant que Sheamus et Orton ne méritaient pas d’entendre cette histoire. Rhodes concluait en reprochant à ces dernier de leur avoir gâché leur soirée à Raw et que ce soir, c’était les Rhodes Scholars qui allaient leur gâcher la leur. Durant le combat, alors que Damien intervenait, Sheamus le séchait d’un « Borgue Kick » ! Orton n’avait plus qu’à porter un « RKO » pour la victoire. Après le combat, la musique du Shield se faisait entendre et ces derniers apparaissaient sur le grand écran. Ils revenaient sur la justice qu’ils avaient donnés sur le Big Show à Raw. Ils rappelaient avoir délivré la justice aux forces majeures de cette industrie : Ryback, The Rock, John Cena, Randy Orton, Sheamus… Ils traitaient Cena et The Rock de criminelles à qui ils reprochaient d’être en « Main Event » de WrestleMania alors qu’eux n’avaient même pas de match à WrestleMania. Ils trouvaient ça comme la plus grande injustice. Ambrose proposaient à Orton et Sheamus de prendre n’importe quel partenaire pour les affronter. Randy et Sheamus acceptaient. Le Shield affirmait qu’à WrestleMania ils croiraient dans le Shield. En arrière-scène, on retrouvait Sheamus et Randy Orton qui parlaient de leur challenge qu’ils venaient de relever. The Big Show les rejoignait et proposait qu’il soit leur partenaire vue les derniers évènements. Big Show disait qu’ils avaient besoin d’un partenaire vicieux comme lui, qui pouvait les atomiser, un destructeur ultime. Orton disait être d’accord avec Show. Ce dernier disait qu’ils ne regretteraient pas ! Sheamus disait que c’était pour ça qu’ils avaient choisis lui… Ryback ! Show fixait ce dernier et partait dégoûté. Layla et la championne WWE Diva’s, Kaitlyn affrontaient Aksana et Tamina. A un moment donné, cette dernière frappait Kaitlyn par derrière mais cette dernière envoyait Aksana la percuter pour éjecter Tamina du rebord puis portait un « Spear » sur Aksana. Layla prenait le relais sans l’accord de Kaitlyn et portait un « Crossbody » de la seconde corde pour la victoire ! En arrière-scène, les Bella Twins rejoignaient les Funkadactyls. Nikki commençait à les critiquer puis les attaquaient. Ca partait en « Catfight » avant que les officiels n’interviennent. Le co-champion WWE Tag-Team, Kane, accompagné du co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan, affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ and Big E. Langston. A un moment donné, AJ montait sur le rebord du ring pour déconcentrer Kane. Là, Big E. et Daniel Bryan se battaient à l’extérieur et Langston le passait par-dessus les barrières de sécurité avec un « Hip Toss ». Kane séchait Langston et remontait sur le ring ou Ziggler lui portait un « Famasser » puis un « Zig Zag » pour la victoire ! Après le combat, alors que Kane allait porter un « Chokeslam » sur Dolph, Langston s’attaquait à lui et portait un « Big Ending » ! On voyait une nouvelle vidéo parodie de Ricardo Rodriguez et Alberto Del Rio qui imitaient Zeb Colter et Jack Swagger. Ils parodiaient les propos de Zeb qui parlait des immigrants pour dire que c’était les Canadiens. Ils se fichaient de leur accents, qu’ils avaient un drapeau différents et des sports sur glaces lol. Ils disaient que les Pen Cakes détruisaient les USA… Alberto disait « We »… Mais c’était Ricardo qui lui rappelait la suite, « The Peoples ». En arrière-scène, on retrouvait Chris Jericho et R-Truth qui trouvaient la vidéo drôle. Jack Swagger et Zeb Colter les rejoignaient et ne trouvaient pas ça drôle contrairement à Swagger. Ce dernier disait que lui, ce qu’il trouvait drôle, c’était d’avoir battu Chris et 4 autres personnes pour remporter le « Elimination Chamber Match » et devenir l’aspirant N°1 au titre WCW World Heavyweight. Swagger disait que Chris était comme Del Rio, il passait les frontières pour prendre ce qu’il revenait aux vrais Américains. Jericho rappelait qu’il était né aux USA et avait seulement vécu au Canada et que ça faisait donc de lui un vrai Américain. Chris se fichait de Colter et disait dit qu'il ressemblait à un croisement entre Rush Limbaugh et Yosemite Sam. Chris Jericho disait que Jack devrait plus se préoccuper de son match à WrestleMania et aussi qu’il l’affrontait ce soir et demandait de la fermer ! Sur le ring, on retrouvait le Great Khali qui dansait avec Natalya. La musique de Fandango retentissait et Khali et Natalya dansaient dessus. Fandango s’arrêtait sur la plateforme et critiquait la façon de danser des 2 « Faces ». Fandango demandait à Khali de prononcer son nom. Khali disait le connaitre et qu’il était « Fandango ». Ca ne plaisait pas à celui-ci qui épelait son nom et Khali reprenait par syllabes. Khali prononçait d’une traite et Fandango trouvait ça complètement horrible. Fandango concluait qu’il espérait que Khali ait de l’argent car il devrait rembourser les gens qui n’assisteraient pas à ses débuts. En arrière-scène, on retrouvait Matt Striker qui interviewait Sheamus et Randy Orton et disait que leur match, avec Ryback , contre le Shield venait d’être officialisé par le GM de SmackDown! pour WrestleMania. Reign portait un « Spear » à Sheamus alors qu’Ambrose et Rollins s’en prenaient à Orton. Les 3 envoyaient ce dernier à plusieurs reprises contre un rideau de fer avant de balancer Sheamus à travers une table. Plus tard, alors que les officiels s’inquiétaient de l’état de santé des 2, Ryback arrivait et demandait ce qu’il c’était passé ? Alors que Theodore commençait à expliquer, Booker T. le coupait et disait à Ryback de plutôt se préoccuper de son match contre Mark Henry maintenant. Ryback affrontait Mark Henry. Alors que Ryback l’acculait dans le coin, la musique du Shield se faisait entendre et les 3 arrivaient par le publique. Henry quittait le ring et le Shield s’attaquait à Ryback qui les repoussait et les dégageait du ring ! Alors que Mark le déconcentrait à remonter sur le ring, Ryback était attaqué en traitre par le Shield qui prenait l’avantage pour le malmener au sol. Les 3 portaient leur « Triple Powerbomb » sur Ryback sous les huées du public. Après le départ du Shield, Mark remontait sur le ring pour ajouter un « World’s Strongest Slam » sur Ryback. Le public le huait pour qu’il en porte un second puis un troisième. Chris Jericho affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Coulter. A un moment donné, Chris portait des « Low Kicks » mais Jack le repoussait et tentait un « Gutwrentch Powerbomb » que Jericho bloquait pour tenter son « Walls Of Jericho » que Jack retournait en « Patriote Lock ». Chris le retournait pour un « Walls Of Jericho » ! Colter déconcentrait l’arbitre et Swagger se dégageait en rejoignant les cordes. Chris le repoussait avec un « Low Dropkick » puis l’envoyait dans les escaliers en fer. Plus tard, de retour sur le ring, Chris montait sur la 3ème corde pour porter un « Crossbody » pour le compte de 2 ! Chris portait des coups de genou mais Jack l’envoyait, tête la première, dans le seconde corde. Jericho esquivait une « Ruade » pour se faire envoyer violement dans le coin et Jack enchainait avec son « Gutwrentch Powerbomb » pour la victoire !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 18 Mars 2013, John Cena se présentait sur le ring et disait voir des fans du Rock dans la foule. Il disait être au milieu d’une arène divisée (supporters du Rock d’un côté et ceux de Cena de l’autre). John disait avoir un message à donner aux fans du Rock, le même message qu’il avait donné à ce dernier il y a quelques semaines… « Your Time Is Up, Our Time Is Now ». Cena revenait sur le Royal Rumble 2013 qu’il avait remporté. John ce disait concentré et prêt pour WrestleMania. Il était interrompu par Darren Young en tenue de combat, mais aussi Titus O’Neil déguisé avec une perruque Afro. Ce dernier déclarait que John n’était pas le seul à être prêt pour WrestleMania, les Prime Time Players l’étaient aussi. Alors que John tentait de parler et les nommait, Titus le coupait en disant qu’il n’était pas Titus, mais son oncle, Rufus “Pancake” Patterson. Il expliquait qu’on l’appelait « Pancake » car il faisait l’imbécile. John disait que peu importe son surnom, il pouvait se donner tout les surnoms de petit déjeuner. John disait qu’il avait de la chance, on était dans la ville des Steelers, des Penguins… Les 2 « Heels » disait que peut importe, cette ville avait besoin des Prime Time Players. Il disait qu’ils étaient le « E » de WWE car ils étaient divertissants. Ils commençaient à danser leur danse « Millions Of Dollars » et Titus faisait style de se bloquer quelque chose. Cena leur disait que leur temps était terminé. Il rappelait être à 21 jours de WrestleMania et que ce n’était pas sur qu’eux y soient. Titus répondait que c’était bien ça le problème, les fans ne voulaient pas le voir à Mania mais que les fans voulaient les voir eux. Titus ajoutait que Cena était sur les boîtes de Fruity Pebbles donc que Young devrait être sur les boîtes de Cocoa Pebbles qu’on appellerait les Primetime Pebbles. O’Neil disait qu’il n’aurait pas de soucis à venir s’en prendre à Cena, mais il à mal à la jambe. Il disait que son neveu, Darren, n’avait aucun problème pour profiter de l'occasion pour l’arracher morceaux par morceaux. Young affirmait qu’après ce qu’il aurait fait subir à Cena ce soir, ce dernier se retrouvera assis sur la rampe d’accès, pleurant tout comme le WrestleMania de l’année passée. Ces parole ne font plus rire Cena. Ce dernier lui demandait si c’était ce qu’il demandait ? S'ils pensaient être prêts pour WrestleMania ? Cena concluait que Young n’avait qu’à venir sur le ring avec lui et qu’il allait lui montrer ce que signifiait d’être prêt pour le « Main Event » à WrestleMania. John Cena affrontait Darren Young, accompagné de Titus O’Neil. Rapidement, John enchainait ses « Flying Shoulder Tackles » et un « Proto Bomb ». Il en terminait avec un « 5 Knuckles Shuffles » et un « Attitude Adjustment » pour la victoire ! Ryback affrontait David Otunga. Rapidement, Ryback portait une « Running Clothesline » et en terminait avec un « Shell Shocked » pour la victoire ! Après le combat, Ryback prenait la parole et affirmait qu’avec Randy Orton et Sheamus, il allaient en terminer avec le Shield à WrestleMania. Concernant mark Henry, il déclarait que leurs routes allaient se croiser à nouveau. Et à ce moment là, tout le monde saura que ce sera l'heure du repas. Alors que Ryback faisait chanter « Feed Me More », Mark Henry arrivait sur la plateforme et se dirigeait sur le ring… Là, Theodore Long le retenait de ne pas aller plus loin. Vickie Guerrero annonçait qu’elle retirait Ryback du match à 6 à WrestleMania et le mettait dans un combat contre Mark Henry à la place ! Ryback envoyait un message à son futur adversaire et portait un « Shell Shocked » à Otunga… Fandango arrivait vers le ring avec une danseuse. Le Great Khali suivait, accompagné de Natalya. Fandango les faisait arrêter de danser. Fandango disait que Khali était assez stupide pour prononcer son nom correctement (suite à ce qu’il était arrivé au dernier SmackDown!. Fandango proposait à Natalya de le faire… Cette dernière prononçait Fan-Dan… Go Khali, attrape-le ! Fandango quittait le ring et déclarait que ce soir, c’était la soirée ou les gens ont faillis voir les débuts de Fandango. Les chants « You Can’t Wrestle » retentissaient. R-Truth affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée vers le ring, ce dernier faisait une citation du poète Henry David Thoreau disant : « Plutôt que l'amour, l'argent, la gloire, donnez-moi la vérité ». Damien disait que Thoreau devait se retourner dans sa tombe avec un homme comme R-Truth qui s’appelait ainsi. Damien ajoutait que la façon dont R-Truth était habillé, le R devait être pour Répugnant. R-Truth répondait par un poème… « Ta barbe est bizarre et tu parles beaucoup / j’ai 5 mots doux pour toi : Tu vas te faire avoir ! ». R-Truth portait plus tard un « Headcisors » et un « Back Hell Kick » puis un « Lie Dectector ». Damien quittait le ring et préférait se faire décompter. En arrière-scène, on retrouvait les Bellas qui entouraient Cody Rhodes et étaient séduites par ses moustaches. Kaitlyn les rejoignait et disait à Cody qu’elle aurait quelque chose à faire plus tard et qu’il ne fallait pas qu’ils trainent. Les Bellas répondaient qu’elles s’en foutaient. Kaitlyn rétorquait qu’aussi loin que ça la concernait, elles ne pouvaient avoir les moustaches de Cody et ce dernier ne pouvait avoir les moustaches des Bellas. The Undertaker rejoignait le ring et s’adressait à Punk en déclarant que ce dernier avait scellé sa propre mort la semaine dernière en rendant les choses personnelles. Undertaker ajoutait qu’il n’y aura pas d’échappatoires à ce que Punk subira à WrestleMania, il le frappera et frappera fort. Undertaker concluait que Punk avait une chance de sauver son âme, il voulait cette urne ! Là, on entendait une voix imitant celle de Paul Bearer… C’était CM Punk qui apparaissait sur le grand écran avec l’urne. Il disait que Paul avait quelque chose à lui dire… Sa disparition n’était pas qu’une perte personnelle, mais aussi professionnelle. Punk ajoutait aussi que si l’Undertaker était décompté ou disqualifié, ça resterait une défaite. Punk admettait que The Undertaker était le « Best In The World » à WrestleMania… Punk ajoutait que The Undertaker n’avait jamais affronté quelqu’un comme lui, car lui était le « Best In The World » 365 jours par an. Punk jouait avec l’Urne et disait que l'Undertaker a des pouvoirs inégalés par n'importe qui à la WWE et qu’il répondait à une puissance supérieure. Punk disait qu'il n'avait pas le pouvoir et ne répondait pas à une puissance supérieure mais qu'il est la puissance supérieure. Punk ajoutait qu’il ne prétendrait pas être né pour battre la streak ou que c'est son destin. Punk affirmait être le seul homme au monde qui puisse prendre le fardeau nécessaire pour battre la « Streak », car il est prêt à traverser l'enfer et supporter toute la douleur que l’Undertker jugera bon de lui infliger. CM Punk prétendait qu’il battrait la « Streak » et qu’il sera celui qui va mettre fin à la série d'invincibilité de l'Undertaker pour arriver à 20-1. Punk échappait alors l'urne et criait « Oh shit ! ». L’Undertaker tournait en rond sur le ring, seul... Les champions WWF World Tag-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane), affrontaient Epico et Primo, accompagnés de Rosa Mendes dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Kane portait une « Clothesline » dans le coin et, plus tard, portait un « Sidewalk Slam » avant de frapper Epico dans son coin. Kane montait ensuite sur la 3ème corde pour une « Clothesline ». Là, AJ Lee arrivait et trottinait autour du ring. Ceci déconcentrait Kane et Primo tentait un « Roll Up » sans succès. Kane attrapait les 2 à la gorge. Daniel virait Primo avec un « Dropkick » alors que Kane en terminait avec un « Chokeslam » sur Epico pour la victoire ! AJ repartait en trottinant… En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Chris Jericho au sujet de son « Triple Threat » de ce soir pour le titre Intercontinental. Jericho rappelait avoir détenu ce titre plus que quiconque à la WWE, 9 fois. Il disait que c’était donc l’opportunité d’arriver à 10 en plus de l’opportunité de faire un impact avant d’aller à WrestleMania. Il était interrompu par l’arrivée de Fandango. Chris lui demandait son nom. Fandango le présentait et Chris l’écorchait volontairement plusieurs fois. Fandango trouvait ça drôle et affirmait qu’il apprendrait à le dire correctement ! Le champion WWF World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Cody Rhodes dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Alberto le passait sur le rebord et le frappait dans le dos entre les cordes pour ajouter un « Back Stabber » pour le compte de 2. Cody revenait pour se prendre un « Cross Armbreaker » pour la victoire du champion. Après le combat, Jack Swagger attaquait Alberto. Ricardo venait aider ce dernier pour se faire dégager par Swagger. Del Rio revenait et les 2 retombaient à l’extérieur. Alberto envoyait Jack dans les barrières de sécurité puis attrapait Colter par le col. Jack revenait et l’envoyait dans les escaliers en fer ! Swagger le passait ensuite par-dessus la table des commentateurs et les chants « USA » retentissaient à nouveau. Alors que Rodriguez se relevait, Jack le séchait d’une « Running Clothesline » pour lui appliquer ensuite un « Patriote Lock » ! Swagger lui disait « Bienvenue dans mon Amérique ». Ricardo était évacué en civière. On annonçait l’intronisation de Booker T. dans le Hall Of Fame 2013. Randy Orton et Sheamus affrontaient les 3MB (Drew McIntyre et Heath Slater), accompagnés de Jinder Mahal. A un moment donné, Randy appliquait un « DDT » dans les cordes et Sheamus portait des « Brogue Kick » à McIntyre et Mahal alors qu’Orton passait en mode « Viper » et portait un « RKO » à Heath pour la victoire ! Après le combat, le Shield arrivait par le public et encerclait le ring. Là, le Big Show accourait sur le ring pour se mettre du côté des « Faces ». Le Shield hésitait… puis battait en retraite ! Kofi Kingston affrontait Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et d’AJ Lee. Alors que Kofi montait sur les cordes, AJ protestait du rebord du ring pour déconcentrer l’arbitre. Dolph quittait le ring et alors que Kingston tentait de lui sauter dessus du rebord, Langston le repoussait ! Au final, Dolph le remontait sur le ring et portait un « Zig Zag » pour la victoire ! Après le combat, la Team Hell No arrivait sur la plateforme. Daniel Bryan félicitait Dolph, pas pour sa victoire, mais pour les avoir mis Daniel et Kane sur la même longueur d’onde. Kane disait qu’en ce moment il n’était pas d’humeur. Il disait que l’on avait vu ce que Langston était capable et de faire hors du ring, maintenant il était temps de voir ce qu’il était capable de faire sur le ring. Kane les défiait pour un match par équipe. AJ Lee acceptait, si, et seulement si, la Team Hell No mettait ses ceintures en jeu à WrestleMania ! Daniel demandait à réfléchir…. Et criait « Yes Yes Yes » !!! Le champion WWF Intercontinental, Wade Barrett, défendait sa ceinture face à The Miz et Chris Jericho dans un « Triple Threat Match ». A un moment donné, Miz esquivait un « Enzuigiri » mais Jericho le repoussait pour porter un « Petit Paquet » pour le compte de 2. The Miz contrait un saut de Jericho de la seconde corde avec un « Skull Crushing Finale » mais Wade le surprenait avec un « Roll Up » pour la victoire ! On allait maintenant assister à la signature de contrat entre Triple H et Brock Lesnar pour leur match à WrestleMania. Triple H rejoignait le ring en premier. Paul Heyman arrivait sans Brock Lesnar et avec une sécurité. HHH prenait la parole et était étonné que Lesnar ne soit pas là après ce qu’il lui avait fait il y a quelques semaines. Heyman répondait que Lesnar n’avait peur de rien… Mais il disait qu’il avait peur de HHH, car Paul avait peur qu’Hunter ne se rendent pas compte de la situation difficile dans laquelle il était. Paul disait qu’HHH avait 2 choix, le Choix A : décevoir tous les fans en prenant le match HHH/Lesnar Choix B : Signer le contrat sans savoir la stipulation. Heyman disait penser qu’Hunter ne savait pas quoi faire et qu’il était frustré… Paul expliquait que c’était pour ça qu’il avait pris ses dispositions avec une sécurité rapprochée. Hunter répondait que comme à son habitude, Paul avait dépensé bêtement. Heyman présentait le contrat, précisant que Brock l’avait déjà signé et précisait qu’il donnerait la stipulation du combat quand et seulement quand Hunter aura signé. Triple H répondait que Paul avait oublié une chose, Hunter signait le contrat, Paul donnait la stipulation, il s’en fichait et bottait le cul à Lesnar à WrestleMania. Alors que HHH lui demandait le contrat, Paul disait que comme Hunter était tout ouï, il avait des images qu’il voulait montrer… Les images de ce qu’il c’était passé à Raw il y a 3 semaines. On revoyait l’altercation de du Game et du Next Big Thing. Paul demandait comme Hunter voyait ça alors qu’il avait saigné ? Heyman disait qu’Hunter aurait pieds et mains menottées pour leur match… Pour finalement dire que ceci servirait d’excuses à HHH et que Brock Lesnar ne voulait pas d’excuses. Paul annonçait que Lesnar lui avait laissé le choix de la stipulation… Heyman disait que sur un plan personnel, il choisissait que le vainqueur aurait Stephanie ! Paul provoquait HHH et ce dernier l’attrapait par le col et commençait à le frapper. La sécurité s’en mêlait et Hunter les virait. Le dernier gars se cassait même du ring. Hunter attrapait Paul par le cou, le couchait sur la table et le frappait sur le torse. Hunter disait qu’il allait prendre son temps et apprécier le moment. Il giflait Paul alors que ce dernier suppliait et appelait Brock. Hunter signait le contrat puis perçait le contrat avec le stylo dans la poitrine de Paul en disant qu’il pouvait appeler son monstre. Lesnar arrivait avec une chaise, furieux… Hunter sortait un « Sledgehammer » de sous le bureau ! Brock souriait puis jetait la chaise sur le ring. Plus tard, une fois que Heyman et Lesnar étaient sur la plateforme… Paul était fier de sa signature de ce contrat et annonçait que le combat serait un « No DQ, No Count Out »… Rien pour l’arrêter… Ce serait un « No Holds Barred Match »… Avec la carrière de HHH en jeu !

Lors de l'émission NXT du 20 Mars 2013, Justin Gabriel affrontait Leo Kruger. A un moment donné, Kruger tentait de quitter le ring mais Gabriel le ramenait dessus pour porter un « Hammerlock Into A Facebuster » et montait sur la 3ème corde. Leo s’éloignait sur le rebord, contrait Justin et portait une « Guillotine » sur le bras. Kruger ajoutait une « Clothesline » sur la nuque puis appliquait une « clé de bras » au sol. Justin rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Kruger portait un « Elbow Breaker » puis réappliquait une prise de soumission sur le bras affaiblit pour la victoire. En arrière-scène, Renee Young interviewait Audrey Marie au sujet de Sasha Banks qui lui avait rendue la monnaie de sa pièce après que Marie lui ait envoyée des fausses lettres d’amour. Young rappelait aussi que Sasha lui avait fait perdre le match par équipe en la déconcentrant. Audrey n’avait pas l’air perturbée et déclarait que Sasha savait qu’elle arrivait et qu’elle ne pouvait rien y faire. Sur le ring, on retrouvait William Regal qui revenait sur la semaine passée ou il avait frappé Kassius Ohno. Il regrettait et disait avoir manqué de professionnalisme et perdu son sang froid. Il demandait à Ohno de venir pour qu’il puisse s’excuser auprès de ce dernier. Kassius le rejoignait et William s’excusait auprès de Kassius et lui demandait de bien vouloir accepter ses excuses. Ohno ne lui serrait pas la main et répondait idolâtrer William depuis qu’il était aux USA. Son style sur le ring, le fait d’être vicieux, le fait qu’il soit rude… Il disait que CM Punk et lui, il y a 10 ans, avaient fait le voyage pour passer un week-end auprès de Regal pour apprendre de lui. Kassius disait avoir suivi ses pas, être allé en Angleterre pour suivre les camps d’entrainement, être allé dans un Dojo au Japon. Ohno disait que c’était grâce à William que la WWE avait vue des images de lui et maintenant, il était une Superstars WWE. Regal disait l’avoir fait venir ici car il voyait un bel avenir en lui, il voulait qu’il ait une belle carrière et disait même que Kassius le méritait. Ce dernier répondait que Regal était à la fin de sa carrière et lui au commencement et ajoutait ne plus vouloir de ses conseils ni d’avoir la carrière de William. Ohno demandait quel était le lègue de Regal à 45 ans et 30 ans dans le métier ? Il affirmait que les gens riaient de Regal car il était une blague. Ohno se faisait huer et disait dire la vérité, William n’avait pas d’héritage. Ohno ajoutait qu’en 30 ans de carrière, la seule chose que les gens se souviendront de William, c’était quand il c’était mis à genoux pour embrasser le cul de Vince McMahon lol. Regal le giflait et Kassius quittait le ring alors que William regrettait… Paige affrontait Bayley qui faisait ses débuts à la NXT. A un moment donné, Paige la frappait dans le bas ventre et l’envoyait au sol puis la malmenait dans un coin. Plus tard, Paige appliquait un « Texas Cloverleaf » pour la victoire. Après le combat, Summer Rae se présentait aux abords du ring mais faisait demi-tour quand Paige lui proposait de monter sur le ring… Le co-champion NXT Tag-Team, Adrian Neville affrontait Luke Harper. Bray Wyatt et Erick Rowan étaient sur la plateforme. A un moment donné, Wyatt déconcentrait l’arbitre en montant sur le rebord du ring. Neville repoussait Erick mais Harper le contrait sur les cordes et portait une « Discus Clothesline » pour la victoire ! Après le combat, alors que les « Heels » allaient s’en prendre à Adrian, son partenaire, Oliver Gray intervenait. Rapidement, les « Heels » avaient le dessus et le frappaient à terre. Bo Dallas venait en renfort et les 6 se battaient sur le ring. Les « Faces » prenaient le dessus et nettoyaient le ring.

Lors de l`émission Main Event du 20 Mars 2013, R-Truth affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Barrett quittait le ring… Alors que R-Truth tentait de le retenir, Wade lui étriait le bras contre les cordes et remontait sur le ring pour porter un « Bull Hammer » pour la victoire ! Après le combat, Wade disait que ceci était ce qu’on appelait un « Barrage ». Il disait que personne ne rigolait, car c’était bien réel. Il affirmait qu’il y aura d’autres victimes du « Bull Hammer ». Il rappelait sa victoire à Raw face à Jericho et le Miz, qui selon lui, il avait détruit. Il disait en avoir fait de même avec R-Truth et descendait du ring pour confronter le Miz qui était aux commentaires et le bousculait. Miz répondait et lui frappait la tête contre la table des commentateurs. Miz le remontait sur le ring mais Barrett fuyait. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus sur le fait que lui et Orton avaient choisis le Big Show comme remplaçant de Ryback. Sheamus répondait en donnant les avantages à choisir le Big Show. Layla et Natalya affrontaient Alicia Fox et Aksana. Lors de l’arrivée des 2 « Faces » sur le ring, Alicia prenait la parole et parlait de la campagne NothingButNets.net à laquelle les Divas avaient données leurs participations. Fox disait que ça les avait touchée et changée leur vie. Alicia disait avoir le plus reçu de cette expérience. Elle reprochait à Natalya de n’avoir que mis en avant son petit ami, le Great Khali. Natalya n’appréciait pas et le combat débutait. A un moment donné, Natalya se dégageait d’une tentative de « Sunset Flip » et tentait un « Sharpeshooter » que Fox repoussait pour se prendre un « Rolling Elbow » pour le compte de 2 quand Aksana intervenait. Layla virait cette dernière d’un « Headkick ». Natalya plaquait Alicia au sol et lui portait un « Sharpeshooter » pour la victoire ! The Usos (Jimmy et Jey) Vs. The Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil). A un moment donné, O’Neil appliquait un « Bear Hug ». Jey se dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle » et surpassait plus tard Titus pour revenir. Relais des 2 côtés, Jimmy était déchainé face à Young. Plus tard, il lui portait un « Full Nelson Slam » puis un « Running Butt » dans le coin pour le compte de 2 quand Titus intervenait. Jey contrait ce dernier alors que Jimmy surprenait Darren avec un « Samoan Drop ». Relais avec Jey qui portait un « Superfly Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 21 Mars 2013, Zack Ryder affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Ryder s’asseyait sur les cordes et tentait un « Rough Ryder » que Cesaro bloquait pour se faire envoyer dans le coin et se prendre un « Broski Boot » pour le compte de 2 quand Cesaro attrapait les cordes. Antonio revenait, portait une « European Uppercutt » de l’extérieur puis en terminait avec un son « Neutralizer » pour la victoire. Brodus Clay et Tensai, accompagnés de Cameron et Naomi, affrontaient Michael McGillicutty et JTG. A un moment donné, Clay portait un « Splash » dans le coin puis un « Rhino Butt » mais McGillicutty intervenait. Tensai virait ce dernier et les 2 « Faces » portaient un « Double Splash » sur JTG pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 22 Mars 2013, sur le ring, on retrouvait le Miz pour un segment du « Miz TV » avec comme invités, Sheamus et Randy Orton. Le Miz souhaitait la bienvenue aux fans, puis à ses 2 invités. Il rappelait que Ryback n’était plus leur partenaire à WrestleMania pour affronter le Shield alors le Miz leur demandait qui serait le remplaçant ? Randy Orton disait que son choix allait sur celui qui était venu lors de Raw, l’aider lui et Sheamus… Le Big Show. Sheamus ne semblait pas heureux. Miz lui demandait si c’était aussi son choix ? Sheamus admettait que si le Big Show n’était pas venu les aider à Raw, ils auraient certainement eut des soucis avec le Shield. Sheamus disait que ça le dégoûtait par contre d’avoir Show comme partenaire, car il n’avait pas confiance en lui. Randy répondait ne pas avoir non plus confiance et ajoutait qu’il n’avait confiance en personne. Mais Randy disait que dès fois il fallait faire ce qu’il fallait pour survivre… Il ajoutait que Show avait autant besoin d’eux qu’eux besoin de lui. Orton disait que pour WrestleMania, il avait besoin d’un grand et affamé géant dans son coin. Le Miz faisait venir le Big Show. Le Miz disait qu’il comprenait les craintes de Sheamus, car quand Miz et Show avaient étaient en équipe, le Big Show avait mis un terme à leur entente en le mettant KO. Show rétorquait n’en avoir rien à foutre de l’opinion du Miz… Il demandait même au Miz de la fermer. Show disait aux 2 autres qu’ils n’avaient pas besoin de s’aimer, mais que s’ils travaillaient ensemble, personne même le Shield ne pourrait les arrêter. Sheamus rappelait leur rivalité en disant que ça avait été la plus rude et acharnée… Mais Sheamus lui demandait qu’est-ce qu’il lui prouvait que Show n’allait pas les trahir ? Sheamus disait ne pas avoir confiance en lui. Show rappelait qu’il l’avait battu pour le titre WWE World Heavyweight ! Orton les calmait en rappelant qu’ils devaient travailler ensemble. Miz s’étonnait avec ses « Really » qu’Orton devienne la voix de la raison de ce groupe. Sheamus affirmait que ça n’allait pas fonctionner. Alors que Show répondait, le GM de SmackDown!, Booker T. arrivait en disant qu’il avait besoin de savoir si ça allait fonctionner entre eux. Il annonçait que les 3 seraient en équipe ce soir dans le « Main Event » pour voir. Zack Ryder affrontait Mark Henry. Rapidement, Mark tentait un « Powerslam ». Ryder se dégageait pour tenter un « Crossbody » qu’Henry bloquait pour porter un « World’s Strongest Slam » pour la victoire. Après le combat, Henry portait un second « World’s Strongest Slam ». Les chants « Feed Me More » retentissaient alors qu’il en portait un 3ème. Là, Ryback arrivait et lui faisait face. Ryback l’envoyait à terre au premier contect et Mark quittait le ring direct, énervé, sous les chants « Feed Me More ». En arrière-scène, on retrouvait le GM de SmackDown!, Booker T. et Theodore Long. Ce dernier parlait de la façon dont il avait mis en place le match Ryback/Henry avec Vickie Guerrero. Booker T. lui reprochait toutefois de travailler avec Vickie alors que Long travaillait pour lui à la base. Long répondait qu’il ne travaillait pas pour lui, mais avec lui. On revoyait la vidéo qui annonçait l’intronisation de Booker T. au WWE Hall Of Fame. Les commentateurs (JBL, Michael Cole et Josh Matthews) applaudissaient l’annonce. Kofi Kingston affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston. A un moment donné, Dolph portait un « Sleeper Hold » mais Kingston se dégageait pour porter un « SOS » pour le compte de 2. Dolph retombait à l’extérieur du ring. Langston se mettait en travers pour éviter que Kofi saute sur Ziggler. Kingston sautait alors sur Big E. Ceci permettait à Ziggler de revenir avec un « Famasser » à l’extérieur du ring. Dolph le remontait sur le ring et portait un « Zig Zag » pour la victoire ! Après le combat, Langston portait son « Big Ending » sur Kofi. En arrière-scène, on retrouvait Sheamus et The Big Show qui n’étaient pas sur la même longueur d’ondes et Randy Orton qui tentait de les raisonner. Randy leur disait qu’il fallait être unis pour battre le Shield. Chris Jericho affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Avant l’arrivée de Jericho, Jack prenait la parole et souhaitait la bienvenue dans l’Amérique de Jack Swagger. Colter déclarait que c’était un jour merveilleux dans l’Amérique de Jack Swagger et revenait sur l’attaque de Ricardo Rodriguez à Raw. Zeb affirmait que ce n’était rien comparé à ce qui arrivera à Del Rio à WrestleMania. Il annonçait que ce qui était arrivé à Ricardo était un coup de semonce pour Alberto et aux fans qui ne voulaient pas entendre ce qu’ils disaient. Y compris l’adversaire de Jack de ce soir, Chris Jericho. Les chants « Y2J » retentissaient. A un moment donné, Jericho tentait un « Walls Of Jericho » pour finalement le catapulter dans les cordes et enchainait avec un « Face First ». Colter déconcentrait l’arbitre, permettant à Fandango de frapper Chris alors qu’il tentait un « Lion’s Sault ». Jack enchainait avec un « Swagger Bomb » pour le victoire ! Après le combat, Fandango s’attaquait à Jericho qu’il frappait au sol puis lui portait un « Leg Drop » de la 3ème corde. Il prenait ensuite la parole pour dire « C’est Fan-dan-go ». En arrière-scène, Matt Striker interviewait The Big Show pour le match de ce soir avec Sheamus et Randy Orton. Show disait que Randy avait raison, il fallait qu’ils soient sur la même longueur d’onde, qu’ils aient confiances les uns envers les autres. Brodus Clay et Tensai, accompagnés de Cameron et Naomi, affrontaient la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow), accompagnés de Brie Bella et Nikki Bella. La Team Rhodes Scholars était sur le ring avec ces dernières. Cody disait qu’ils avaient un cadeau spécial. Sandow déclarait qu’ils étaient fiers de présenter la classe de la division Divas, les seules à avoir la beauté et l’intelligence de les accompagner, Nikki et Bri, les Bellas. A un moment donné, Clay portait une « Ruade » contre Rhodes. Les femmes en venaient à un « Catfight ». Les hommes s’en mêlaient et l’arbitre faisait arrêter le combat. En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus et Randy Orton pour savoir s’ils étaient sur la même page. Sheamus disait qu’ils croyaient dans le Big Show comme ce dernier croyait autant en eux… The Miz affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro dans un « Non Title Match ». Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett était aux commentaires. A un moment donné, Miz esquivait un « Running Knee » et portait un « Low Dropkick » dans les tibias pour appliquer une « Figure Four » pour la victoire ! Randy Orton, Sheamus et The Big Show affrontaient les 3MB (Drew McIntyre, Heath Slater et Jinder Mahal). A un moment donné, le Big Show séchait Jinder avec des « Clotheslines » puis portait un « Irish Whip » suivit d’une « Ruade » et d’un « Spear ». McIntyre intervenait avec un « Big Boot » qui envoyait Show vers son coin. Sheamus prenait le relais alors que Big Show portait un « KO Punch » à Drew. Sheamus portait un « Brogue Kick » à Mahal pour la victoire ! Après le combat, Show confrontait Sheamus et lui reprochait d’avoir pris le relais à la fin. Alors qu’Orton tentait de les calmer, le Shield arrivait. Show et Sheamus en venaient aux mains. Orton les calmait alors que le Shield arrivait pour finalement faire demi-tour quand les « Faces » semblaient unis…

Lors de l`émission Monday Night Raw du 25 Mars 2013, CM Punk, accompagné de Paul Heyman qui portait l’urne, rejoignait le ring. Paul lui jetait l’urne. Punk disait « qu’ils » prétendaient que jamais la « Streak » ne serait battu, que le Deadman était invincible à WrestleMania, que l’urne dégageait un pouvoir pour l’Undertaker… CM Punk se demandait qui « ils » étaient. Il disait qu’on se fichait du « Il » que seul lui importait. Il rappelait que l’Undertaker était arrivé à 20 à 0 l’année dernière à WrestleMania… 20 fois il était arrivé sur le ring et 20 fois il en était repartit vainqueur… Punk affirmait qu’il devait arrêter tout ça. Il reprochait à l’Undertaker d’être venu à son show, montré son « logo » (en parlant de celui de WrestleMania). Il affirmait que l’histoire de l’Undertaker à WrestleMania allait être réécrite par un homme qui n’avait pas peur de l’ombre, qui n’avait pas peur de son invincibilité, par un homme qui était le « Best In The World ». Punk disait que le public pouvait le huer, mais c’était la faute e l’Undertaker. Punk montrait l’urne en affirmant qu’elle représentait tout pour l’Undertaker alors qu’elle ne signifiait rien pour lui (et il l’échappait volontairement). Il ajoutait que l’urne était comme la « Streak », ça ne signifiait rien pour lui. Punk déclarait que l’Undertaker n’avait rien qui l’intéressait… La « Streak » lui appartenait et il la méritait, Punk voulait juste la briser. Punk affirmait que pour la première fois de sa vie, l’Undertaker avait un désavantage psychologique et il avait peur. Punk disait que l’Undertaker aurait du rester là ou il était plutôt que de revenir contre lui… Punk affirmait qu’il était le pire, le « Best In The World » et que personne n’était aussi bon que lui. Il affirmait que personne ne pourra le battre à WrestleMania, il était le 1 dans le 20 à 1. Il affirmait que les Rest In Peace n’étaient pas pour lui mais que l’Undertaker et sa « Streak » allaient reposer en paix. Là, les lumières s’éteignaient et l’Undertaker attaquait Punk à leur retour. Il le frappait dans le coin. Heyman rattrapait l’urne à l’extérieur et repartait avec. Punk fuyait peu après sur la plateforme et avait le gros sourire en montrant l’urne. Fandango rejoignait le ring pour son combat. Après son intro, Fandango prenait la parole pour commencer à dire Fan-dan-go… Mais il était attaqué par Chris Jericho déchainé qui accourait sur le ring. Fandango parvenait rapidement à quitter le ring et repartir en « Backstage ». Chris Jericho affrontait Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et d’AJ Lee. A un moment, donné, alors que l’arbitre avait le dos tourné, Langston faisait tomber Chris du rebord du ring. Plus tard, Langston montait sur le rebord du ring et Jericho l’en virait avec un « Dropkick ». Dolph le surprenait avec un « DDT » pour le compte de 2. Chris repoussait une tentative de « Sleeper Hold » et tentait le « Walls Of Jericho ». Ziggler le repoussait et tentait un « Famasser » que Chris bloquait pour appliquer un « Walls Of Jericho » pour la victoire ! Après le combat, Big E. s’attaquait à Jericho et lui portait un « Big Ending ». Après ceci, Fandango rejoignait le ring et dansait avec sa partenaire à côté du corps inanimé de Chris. Fandango le frappait ensuite au sol les chants « You Can’t Wrestle » retentissaient. Jericho tentait de le repousser pour se prendre un « Big Boot ». Fandango portait alors un « Leg Drop » de la 3ème corde. Après ceci, il prenait le micro pour dire « C’est Fan-dan-go ». En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus au sujet du match par équipe à SmackDown! ou lui, Big Show et Orton avaient battus les 3MB et qu’il y avait eut de la dissension dans l’équipe après le combat pour se réunir face à la présence du Shield. Striker demandait à Sheamus si lui et Orton pourraient enterrer la hache de guerre avec le Big Show ? Alors que Sheamus revenait sur ce qui c’était passé, il était attaqué par le Shield ! Orton venait à coup de chaise mais était vite surpassé. Big Show arrivait et parvenait à virer le Shield qui battait en retraite. Mark Henry affrontait Jimmy et Jey Uso dans un « 2-On-1 Handicap Match ». A un moment, Jey l’acculait dans leur coin mais Henry le repoussait et envoyait même Jimmy du rebord vers la barrière de sécurité à l’extérieur. Mark séchait Jey avec une « Clothesline » puis lui portait un « World’s Strongest Slam » pour la victoire. Après le combat, Mark remontait Jimmy sur le ring et portait un « World’s Strongest Slam » sur ce dernier puis un second sur Jey et un « Splash » sur Jimmy sous les chants « Feed Me More »… Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro. Ricardo Rodriguez arrivait en béquilles pour faire la présentation d’Alberto Del Rio. A un moment, Alberto le contrait sur les cordes et portait une « Souplesse » de la seconde corde. Là, Jack Swagger s’attaquait à Rodriguez qu’il envoyait contre les escaliers puis le tirait par la cheville. Del Rio venait aider son ami et s’attaquait à Jack jusque dans le publique pour se faire décompter. Après le combat, alors que Cesaro célébrait, Alberto l’attaquait dans le coin à coups de pieds puis lui appliquait un « Cross Armbreaker » ! Les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), affrontaient les Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil) dans un « Non Title Match ». A un moment, Kane portait un « Irish Whip » mais Darren contrait une « Ruade » pour se prendre un « Big Boot » pour le compte de 2. Darren revenait pour se prendre un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2 quand O’Neil intervenait. Bryan tirait sur les cordes pour faire passer Titus par-dessus. Daniel lui ajoutait un « Running Knee » du rebord. Peu après, Kane portait un « Chokeslam » à Young pour la victoire ! Triple H se présentait sur le ring. Il déclarait que pour la première fois de sa vie, il allait combattre à WrestleMania, sa carrière en jeu. Hunter disait que si on allait sur le ring avec cette idée en tête face à Brock Lesnar, c’était perdu d’avance, car Brock était un destructeur, une machine qui pouvait terminer la carrière de quelqu’un à n’importe quel moment. HHH rappelait avoir une carrière de 20 ans et d’avoir été sur ce ring tous les soirs comme si sa vie en dépendait. Triple H affirmait qu’Heyman se trompait en pensant avoir fait un gros coup. Il conseillait à Lesnar de se présenter à WrestleMania comme si sa carrière et sa vie en dépendait… Car lui viendrait à WrestleMania, pas pour combattre, mais pour lui botter le cul ! Alors qu’Hunter quittait le ring, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett arrivait pour son combat. Les 2 hommes se faisaient face. Barrett lui faisait signe de dégager et passer son chemin. HHH lui portait un « Low Blow ». The Miz affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». Le champion était toujours sous le coup du « Low Blow » d’Hunter. The Miz se fichait de lui puis portait un « Inverted Atomic Drop ». Barrett quittait le ring pour empêcher le Miz de porter un « Figure Four ». A un moment donné, Wade portait un « Bull Hammer » que le Miz esquivait pour le compte de 2. The Miz le contrait du rebord pour qu’il se mange les cordes et appliquait peu après un « Figure Four » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Kane et Daniel Bryan. Ce dernier tentait de dire à Kane comment agir et ce dernier le coupait en disant qu’il savait comment il devait agir. Daniel lui reprochait de perdre les pédales à chaque fois qu’AJ était dans le coin. Kane rétorquait que c’était Bryan qui perdait pied. Ils s’engueulaient. Kaitlyn les calmait en leur conseillant de passer à autre chose. Daniel disait que c’était facile, AJ ne lui avait pas coûté le titre à WrestleMania. AJ arrivait derrière eux pour écouter. Kaitlyn répondait à Bryan qu’elle et AJ avait juste été de meilleures amies et qu’elle l’avait aidée quand ça se passait mal avec son petit copain, Daniel Bryan. Ce dernier répondait qu'il avait été le meilleur petit ami qu'AJ n’ait jamais eu. Kaitlyn les conseillait de voir la nouvelle AJ et la critiquait et la traitait de folle. AJ lui sautait à la gorge complètement hystérique. The Great Khali, Justin Gabriel et Zack Ryder affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns). A un moment donné, Ambrose prenait le relais à l’aveugle pour le sécher d’une « Clothesline » dans la nuque pour le compte de 2. Dean redonnait le relais à Rollins qui portait une « Descente du genou » de la 3ème corde alors qu’Ambrose tentait Gabriel sur ses genoux pour la victoire. Après le combat, The Great Khali tentait d’attaquer le Shield qui prenait le dessus pour le frapper au sol et porter un « Triple Powerbomb » !!! Après ceci, Sheamus et Randy Orton se présentaient vers le ring… Le Big Show arrivait de l’autre côté et le Shield était encerclé. Les « Faces » les attaquaient et nettoyaient le ring. Orton virait Reigns, et Sheamus sortait Ambrose avant que Show surpasse Seth. Le Shield fuyait par le public. En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Chris Jericho, un œil au beurre noir, qui sortait du bureau de Vickie Guerrero. Josh lui demandait de quoi ils avaient parlés. Jericho disait qu’il était une cible du fait son passé et reprochait que Fandango l’avait attaqué 2 fois, sans pour autant avoir rien prouvé. Il disait que maintenant, Fandango avait sa chance, car les 2 s’affronteraient à WrestleMania… Chris affirmait que JAMAIS, Fandango ne serait le même. Brodus Clay et Tensai, accompagnés des Funkadactyls affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow), accompagnés des Bella Twins. Lors de leur arrivée sur le ring, Sandow prenait la parole et critiquait Philadelphie puis déclarait qu’ils avaient une surprise pour eux, les Bellas. Plus tard, Tensai contrait un saut de la seconde corde et passait le relais à Brodus qui séchait Cody de « Clotheslines » avant d’ajouter un « T-Bone Suplex » et une « Ruade » dans le coin. Alors que les Bella s’occupaient de Rhodes, Naomi et Cameron les attaquaient à l’extérieur. Sandow contrait Clay d’une « Guillotine » du rebord et Cody enchainait avec un « Disaster Kick » pour la victoire ! Ryback affrontait les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal) dans un « 3-On-1 Handicap Match ». A un moment donné, Drew travaillait au sol sur le bras de Ryback. Ce dernier le repoussait et Jinder prenait le relais pour porter un « High Knee » pour le compte de 2. Relais de Slater que Jinder envoyait vers Ryback qui esquivait pour sécher Drew d’une « Clothesline ». Ryback envoyait Mahal percuter McIntyre sur le rebord puis repoussait Slater avec un « Shoulder Block » et lui portait un « Unrage ». Il ajoutait un « Spinebuster » sur Mahal et portait son « Shell Shocked » sur les 2 pour la victoire ! On annonçait que ce serait Arnold Schwarzenegger qui introniserait Bruno Sammartino au WWE Hall of Fame cette année. La championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontait AJ Lee, dans un « Non Title Match ». Rapidement, Kaitlyn calmait AJ d’un « Shoulder Tackle » et portait un « Fisherman Into A Gutbuster ». AJ retombait à l’extérieur. Kaitlyn se ruait dessus pour un « Spear » mais AJ esquivait pour l’envoyer percuter les barrières de sécurité ! Kaitlyn ne remontait pas assez vite sur le ring et était décomptée… Sur le ring, Jerry « The King » Lawler pour un face à face entre le Rock et John Cena qui devraient répondre à des questions des Superstars et Hall Of Farmers de la WWE. Ces derniers étaient Booker T., Mick Foley, l’American Dream, Dusty Rhodes et Bret « The Hitman » Hart. Le champion de la WWE, The Rock arrivait ensuite et saluait chacune des légendes. Cena arrivait ensuite et saluait à son tour les légendes. Lawler disait que chacune des légendes allaient poser une question à l’un des 2 et après, l’autre pourrait aussi y répondre. Mick Foley était le premier à avoir la parole. Il se disait honoré d’être là. Il revenait sur WrestleMania 20 ou il avait alors fait équipe avec le Rock dans un combat qu’ils avaient perdu. Il disait regretter cette défaite, car, à l’époque, ce combat devait être le dernier du Rock à WrestleMania… Foley disait être fan de Cena, mais que ça lui avait enlevé un poids des épaules quand le Rock l’avait battu l’année dernière à WrestleMania. Mick demandait à Cena s’il était prêt à vivre avec une hypothétique nouvelle défaite à WrestleMania. Les chants « Cena Sux » se faisaient entendre. John répondait disait que le 7 Avril serait historique pour la WWE… Qu’il perde ou gagne, ce soir là changerait la face de la WWE. Cena ajoutait que s’il gagnait, ça lui permettrait d’être satisfait, d’avoir le titre, d’obtenir la rédemption… Il rappelait que l’année dernière, il n’avait pas la défaite pour option et savait donc que cette année il fallait qu’il l’envisage. Concernant les regrets, il disait que s’il devait perdre, il serait comme « Donovan McNabb » (ancien joueur des Eagles de Philadelphie) et John se faisait huer. Cena déclarait que Donovan était le plus grand quaterback des Eagles, mais ce dernier n’avait jamais remporté le gros lot… Cena disait que les gens des Philadelphie le huait car il n’avait jamais pu remporter le gros lot et que c’était les gens attendaient de quelqu’un, tout comme le WWE Universe qui aimait quelqu’un qui était capable de remporter le gros lot. Cena disait que s’il perdait à WrestleMania, il serait comme Donovan… Cena affirmait que The Rock ne connaissait pas encore l’échec mais ça allait changer. The Rock reprenait cette dernière phrase et disait que quand il avait 23ans, il était tellement au plus bas, qu’il dormait sur des matelas récupéré dans des bènes à ordures de motels. 1 an après, il avait fait ses débuts à la WWF mais se blessait au genou après 6 mois et la WWF l’avait renvoyée chez lui. The Rock disait ne pas avoir abandonné, et avait travaillé dur pour revenir. Il avait demandé une chose, qu’on lui donne un micro et 2 ans après, il était devenu le plus jeune champion de la WWE et avait été en « Main Event » de WrestleMania, dans cette ville... Le Rock déclarait que tout ceci lui rappelait quelque chose « Finally, The Rock Has Come Back To Philadelphia ». Il disait y être de retour avec la ceinture dans une main et son steak fromage dans l’autre. Ce soir là, il c’était fait botter le cul par Stonecold Steve Austin. Le Rock disait avoir pensé à l’échec ce soir là et avait travaillé fort pour devenir le « Greatest Of All Time ». Cet homme, ces échecs, lui ont permis d’être l’homme qu’il était aujourd’hui… L’homme qui bottera le cul de John Cena dans 13 jours à WrestleMania. Bret Hart posait la question suivante et disait qu'ils sont tous deux de bons amis pour lui mais il disait qu’ils lui ont fait de la peine à les regarder. Il leur reprochait de s’être dépassés avec du mauvais sang comme Bret l’avait fait avec Shawn Michaels.Bret trouvait que quelque chose avait changé et voulait savoir ce qu’il c’était passé ? The Rock répondait que les 2 avaient tentés d’être le meilleur l’année dernière, sans qu’il y ait de coups bas, sans screw-job... Le Rock rappelait avoir battu Cena au centre du ring, sans râler ou gémir. The Rock respectait que Cena ait pris sa défaite comme un homme. Cena ajoutait qu’il avait lancé tout ça suite à une interview du Rock ou Cena lui avait demandé de prouver son amour par la WWE… John disait que le Rock l’avait fait, il avait présenté WrestleMania 27, l’avait battu au WrestleMania 28. Cena disait qu’après ceci, le lendemain, The Rock qui aimait la WWE, avait déclaré qu’il n’arrêterait pas là tant qu’il n’aurait pas remporté le titre WWE… Le Rock l’avait fait et Cena le respectait pour ça et déclarait qu’il avait ainsi prouvé son amour pour ce business. John le remerciait de dire qu’il avait pris sa défaite de l’année passée comme un homme et concluait qu’on verrait dans 13 jours comment le Rock prendrait sa défaite lol. Booker T était le suivant et rappelait être le seul à avoir été dans le ring avec les deux. Booker T disait que c'était assez cool. Booker T. posait sa question à John Cena. Booker disait que Cena pensait qu'il peut battre The Rock à WrestleMania… Alors Booker veut savoir pourquoi John disait qu’il va battre The Rock à WrestleMania ? Cena répondait simplement : « Parce que je le dois ». Cena prend un air en colère. The Rock lui demandait si c'était bien cela ? Rock reprochait que ce soit une réponse superficielle et faible. The Rock suggérait que John s'essuie le cul d'un singe avec une telle réponse. The Rock demandait à Cena qu’il dise la vérité. Cena répondait que The Rock ne pouvait le battre, que The Rock ne l’avait pas battu, que John c’était battu lui-même. John disait que chaque semaine depuis 10 ans, il était de l’avant mais que le Rock était la seule personne qui l’avait trompé dans son jugement. Cena disait avoir frappé le Rock avec tout un arsenal, mais ça n’avait pas été suffisant. Il disait avoir alors porté le « People’s Elbow »... Il promettait que ceci ne se reproduira pas, cette année, à WrestleMania, il le fera à sa façon avec ses conditions. Cena dit qu'il sait qu'il est meilleur que The Rock. Plus important encore, The Rock sait qu'il est meilleur que lui. The Rock répondait que ce que l’on savait, c’était que Cena ne l’avait pas battu. Rock rappelait que Cena c’était retrouvé sans voix sur le ring. Le Rock parodiait Ric Flair en disant « Pour être l'homme, tu dois battre l'homme ». The Rock disait que Cena ne pouvait pas battre l'homme parce qu'il n'e l’était ! Dusty tentait de parler, mais The Rock l'arrêtait. Rock concluait qu’entre lui et Cena, Cena ne sera jamais l'homme ! Dusty Rhodes prenait la parole et déclarait que WrestleMania n’était pas une question de respect ou de rédemption mais de de gagner ou de perdre. Il disait aussi que parfois, vous n'obtenez pas toujours ce que vous voulez. Rhodes demandait ce que les deux voulaient vraiment le 7 Avril ? Cena répondait vouloir gagner le gros lot et dominer The Rock. Il disait qu’à l’issue de WrestleMania, il voulait que The Rock lève les yeux sur le Stade MetLife et réaliser que Cena était meilleur que The Rock. Cena disait vouloir ce que The Rock lui avait fait, lui causer une défaite dévastatrice qui le hantera pour le reste de sa vie. The Rock reprenait les mots de Cena et affirmait que le lendemain de WrestleMania, The Rock se réveillera toujours champion de la WWE alors que Cena se réveillera avec son visage sur les paquets de Fruity Pebbles en se demandant pourquoi il ne pas pas réaliser le boulot. Le Rock lui demandait pourquoi Cena ne voudrait-il pas prouver maintenant le contraire ? Cena retirait ses effets, lui faisait le signe du « You Can’t See Me » et le mettait sur ses épaules. Le Rock se dégageait pour porter un « Rock Bottom » !

Lors de l'émission NXT du 23 Mars 2013, le Hall Of Famer de la WWE, Howard Finkle, était « Ring Announcer ». La championne WWE Diva’s, Kaitlyn, défendait sa ceinture face à Natalya. A un moment donné, Natalya esquivait un « Spear » et portait un « Sharpeshooter ». Kaitlyn rejoignait les cordes mais Natalya se recentrait sur le ring. Kaitlyn se dégageait en l’envoyant, la nuque dans le coin bas du ring. Kaitlyn la surprenait avec un « Spear » peu après pour la victoire ! Après le combat, les 2 Divas se saluaient et se prenaient dans les bras. En arrière-scène, Tony Dawson interviewait le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio. Il parlait de Jack Swagger et affirmait qu’à WrestleMania, il allait lui briser son esprit, sa fierté et peut-être son bras. Concernant Zeb Colter il disait qu’il lui ferait la même chose. Il rappelait être né au Mexique mais fabriqué aux USA… Il concluait qu’à WrestleMania, le rêve de Jack Swagger de prendre le titre s’arrêterait avec lui. Brodus Clay affrontait El Local. Rapidement, Brodus portait un « Running Splash » dans le coin puis un « Rhino Headbutt » avant d’en terminer avec son « Big Splash » pour la victoire ! On voyait une vidéo du Shield qui parlait du 7 Avril ou ils apporteraient la justice à WrestleMania. Ils affirmaient qu’ils prendraient le contrôle à WrestleMania. Ils affirmaient qu’ils étaient là pour servir la justice sans pitiés, car la pitié était pour les faibles. Ils affirmaient que leur « WrestleMania Moment » serait aux dépend de Sheamus, Orton et du Big Show. En arrière-scène, Tony Dawson interviewait John Cena au sujet de son match face à The Rock. Ce dernier déclarait être prêt. Le 7 Avril c’était plus qu’un simple PPV, plus que le plus gros show de la WWE, plus qu’un évènement qui avait changé la face du catch, c’était le soir pour sa rédemption. Il revenait sur l’année dernière et affirmait que cette année, la pression sur The Rock qui pouvait tout perdre. Il affirmait que le 7 Avril, il allait rendre le Rock Humain, que le champ Is Here et que son Time Is Now. Aux commentaires, Kassius Ohno s’attaquait à William Regal. Randy Orton affrontait Damien Sandow. Alors qu’il était dominé, Orton revenait avec un « Inverted Backbreaker » puis enchainait avec un « DDT » dans les cordes. Orton passait en mode « Viper » puis portait un « RKO » pour la victoire !

Lors de l`émission Main Event du 27 Mars 2013, le co-champion WWE Tag-Team, Kane, affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan était aux commentaires. Quand Antonio arrivait sur la plateforme, il prenait la parole et déclarait que depuis qu’il disait que la Suisse était plus cultivée que les USA, il allait ramener la culture là ou ça en manque. Il chantait alors un chant typique Suisse. Alors que Kane allait porter un « Chokeslam », AJ Lee arrivait en trottinant autour du ring. Daniel se mettait plusieurs fois en travers de son chemin avec des « No No No ». Ceci déconcentrait Kane ce qui permettait à Antonio de porter un « European Uppercutt » dans le coin et un « Double Stomps » pour le compte de 2. Cesaro tentait un « Neutraliser » mais Kane se dégageait pour porter un « Chokeslam » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus au sujet de The Big Show comme partenaire à WrestleMania. Il réaffirmait que si Big Show étaient sur la même longueur d’ondes, à WrestleMania, le Shield aurait le combat de leurs vies. The Kunkadactyls (Cameron et Naomi) arrivaient sur la plateforme et donnait le nom des « Tons Of Funk » à l’équipe de Brodus Clay et Tensai/Sweet T. The Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) rejoignaient la plateforme. Cody se demandait s’il avait bien compris le nouveau nom de l’équipe Clay/Tensai ? Sandow se fichait d’eux en disant qu’ils avaient bien des tonnes… Tonnes de graisse. Damien présentait les Bella comme les Divas qui allaient ramener la classe dans la division Divas. The Kunkadactyls (Cameron et Naomi) affrontaient The Bella Twins (Brie et Nikki). A un moment donné, Cameron se dégageait avec un « Stunner » puis la repoussait pour passer le relais à Naomi. Cette dernière reprenait l’avantage et séchait Nikki, à un moment donné, avec un « Jumping Back Butt ». Elle ajoutait un « Headcisors » pour le compte de 2 quand Brie intervenait. Cameron la virait pour se faire virer par Nikki. Naomi la séchait avec un « Running Enzuigiri » puis virait Cody du rebord. Ceci déconcentrait Naomi permettant le tombé de la victoire à Nikki.

Lors de l'émission de Superstars du 28 Mars 2013, Kofi Kingston affrontait Primo, accompagné d’Epico et de Rosa Mendes. A un moment donné, Epico tentait d’intervenir pour se faire repousser par Kofi qui séchait Primo d’un « Running Elbow » avant de porter un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Primo revenait pour un « Bodyslam » mais Kingston esquivait un « Springboard Rolling Senton » pour porter un « Springboard Splash » pour le compte de 2. Primo esquivait un « Stinger Splash » pour porter un « DDT » pour le compte de 2. Plus tard, Kingston le surprenait avec un « Trouble In Paradise » pour le compte de 2. Natalya affrontait Aksana. A un moment donné, Aksana portait un « Irish Whip » puis la giflait dans le coin. Natalya répondait puis portait un « Irish Whip » mais Aksana contrait une « Ruade » et la séchait d’une « Running Clothesline ». Natalya esquivait une « Descente du genou » et lui appliquait un « Sharpeshooter » pour la victoire.

Lors de l'émission de Smackdown! du 29 Mars 2013, le champion de la WWE, The Rock, se présentait sur le ring et montait une boite de chocolat d’Hershey. Il rappelait avoir lancé une « Storytime » à Raw et proposait de continuer. Il disait que quand il avait quinze ans, il a déménagé avec sa famille à Bethlehem, en Pennsylvanie. Il disait qu’alors, il faisait 1m93, 100kg, avec une moustache. Il montrait une photo de lui à 15 ans sur le grand écran. Il déclarait qu’un des grands avantages de la vie à Bethléem, c'est qu'il était à une heure de route d'une ville particulière. Une ville ou lui et ses amis allaient dans un parc particulier, rouler quelques tours, manger du chocolat autant qu'il le pouvait. Il déclarait qu’à chaque fois qu'il revient ici en tant qu'homme, il a ce sentiment magique que tout recommence. Il disait que c’était pourquoi il pouvait se tenir au milieu du ring et dire: «Finally, The Rock Has Come Back To Hershey ! ». The Rock disait qu'il aime revenir à Hershey. Il disait se souvenir venir ici le week-end et se rappeler qu’un soir voulait vraiment un Whatchamacallit d’Hershey. Il disait qu’il n’avait pu le trouver. Ses amis voulaient alors de la bière, mais lui tout ce qu'il voulait, c'était une barre chocolatée. Il disait l’avoir finalement trouvé, mais quelqu'un d'autre l’a pris avant lui. Il disait que quelque chose de spécial c’était passé cette nuit-là… Il avait alors dit quelque chose à cette personne qui allait changer le cours de l'histoire de la WWE pour toujours. Il a dit à cette personne: « If you don't put down that candy, I'm going to kick your candy ass ». La personne avait alors reposée les bombons puis était partie. Il disait qu’il avait alors débuté son « Kicking Your Candy Ass » à Hershey, Pennsylvanie. Il parlait ensuite qu’il allait battre John Cena à WrestleMania. Il se rappelait du dernier Raw, ou il avait botté le cul à Cena. Il disait qu’à WrestleMania, John Cena allait avoir plus de passion et de flamme qu’il n’a jamais eut… Mais The Rock affirmait qu’il lui battrait quand même le cul. Non seulement il allait faire à WrestleMania devant le monde entier, non seulement il allait le faire devant des millions… Tout à coup, la musique de John Laurinaitis se faisait entendre et l'ancien GM de Raw et de SmackDown!, rejoignait le ring ! Le Rock demandait qui il était et Laurinaitis répondait que le Rock le savait. John se présentait et rappelait être l’ancien GM, « Executive President » de la relation des talents. The Rock se fichait de ce qu’il était et reprochait à Laurinaitis de l’avoir interrompu. John répondait avoir l’autorisation de Theodore Long. Laurinaitis déclarait avoir des points communs avec le Rock… Il reprochait à Cena d’être le responsable de son licenciement et serait la raison pour laquelle il sera du retour. The Rock proposait de botter le cul à Laurinaitis pour le virer du building. Laurinaitis proposait un deal et d’être dans le coin du Rock à WrestleMania. Le public huait. John demandait au Rock s’il voulait être populaire ou gagner ? Laurinaitis affirmait qu’avec lui dans son coin, il n’y aurait aucune chance (And I Mean No Way, parodie du Rock), que Cena ne gagne. The Rock disait que comme il était le « People’s Champ » et que John Laurinaitis était l’inventeur du « People Power », autant impliquer les fans. Rock demandait l’avis du public en critiquant Laurinaitis. Le public n’était pas d’accord. The Rock proposait toutefois que lui et Laurinaitis donnent un message à John Cena. Ils se serraient la main mais le Rock ne le lâchait pas. Il plaquait Laurinaitis au sol et lui portait un « People’s Elbow » ! The Rock concluait en disant que Cena tomberait encore sur le cul à WrestleMania. Chris Jericho affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Wade argumentait avec le Miz qui était aux commentaires. Quand l’Anglais remontait sur le ring, Jericho en profitait pour porter un « Code Breaker » pour la victoire ! Après le combat, Chris prenait la parole et disait vouloir fêter cette victoire avec ses fans. Il parlait de Fandango et admettait ne pas savoir prononcer son nom correctement mais qu’il allait essayer. Il écorchait le nom de Fandango. Ce dernier finissait par arriver. Chris l’invitait à monter sur le ring mais Fandango préférait reculer sous les chants « You Can’t Wrestle ». On voyait une vidéo de l’interview de plus tôt dans la journée entre Josh Matthews et Paul Heyman. Ce dernier refusait de répondre aux questions de Josh et disait être seulement là pour donner la situation de HHH et Brock Lesnar. Il disait qu’Hunter avait tout à perdre, sa carrière de catcheur, mais aussi celle d’officiel. Il affirmait que Brock allait briser HHH. Il affirmait que ce dernier serait le représentant de tout le vestiaire de la WWE qui tomberait avec Triple H. Il affirmait que ce dernier avait fait les 2 plus grosses erreurs de sa carrière. Il concluait que ce combat serait un « no Match » pour Brock Lesnar. Le GM de SmackDown!, Booker T, accompagné de Theodore Long, se présentaient sur le ring. Booker T rappelait qu’on était à 9 jours de WrestleMania. Il lançait une épreuve d’Haltérophilie entre Ryback et Mark Henry. Booker T présentait Ryback et alors qu’il allait en faire de même avec Mark, Long le coupait pour le faire à sa place. Booker T calmait les 2 poids lourd et leur rappelait une clause de non agression sous peine d’être retiré de la carte de WrestleMania. Henry était la premier à se coucher sur le banc de musculation. Booker T rappelait que le record était 51 soulèvements. Henry battait le record du monde avec 53 ! Ryback en faisait 53… Mais Henry empêchait le 54ème et étranglait Ryback avec les altères. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan et la championne WWE Divas, Kaitlyn, accompagnés du co-champion WWE Tag-Team, Kane, affrontaient AJ Lee et Dolph Ziggler, accompagnés de Big E. Langston, dans un « Mixed Tag-Team Match ». A un moment donné, AJ déconcentrait l’arbitre, permettant à Langston de déconcentrer Daniel qui se prenait un « Dropkick » de Ziggler pour le compte de 2. Kane frappait Big E. Dolph portait un « Baseball Slide » sur Kane pour se prendre une tentative « No Lock » de Bryan. Dolph la repoussait et passait le relais à AJ. Daniel s’en prenait à Ziggler à l’extérieur. AJ sautait au cou de Daniel qui se dégageait pour passer Ziggler par-dessus la barrière de sécurité. Kaitlyn remontait AJ sur le ring qui la contrait avec une « Guillotine » pour se prendre un « Spear » de Kaitlyn pour la victoire ! On voyait une vidéo du Shield qui parlait de leurs adversaires de WrestleMania. Ils critiquaient le fait que les « Faces » pensent être unifiés contre eux et n’y croyaient même pas. Ils affirmaient que le chapitre se terminerait à WrestleMania et que là, il faudrait croire dans le Shield. The Great Khali, accompagné d’Hornswoggle et Natalya, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. A un moment donné, Jack portait une « Guillotine » sur la jambe de Great Khali puis se ruait sur la jambe dans le coin. Khali le repoussait à l’extérieur ou Swagger finissait par appliquer un « Patriot Lock » qu’il ne lâchait pas pour que les 2 soient décomptés. Hornswoggle intervenait pour faire casser la prise. Swagger l’envoyait lui cogner la tête contre la barrière de sécurité. Ricardo Rodriguez arrivait sur la plateforme pour déconcentrer Jack que Del Rio attaquait par derrière pour le frapper au visage et porter un « Cross Armbreaker ». Alors que Colter tentait d’intervenir, Ricardo le frappait avec sa béquille ! En arrière-scène, Renée Young, interviewait Randy Orton, Sheamus et The Big Show au sujet de s’ils étaient capables de rester unis en tant qu’équipe. On revoyait le dernier Raw ou ils avaient dégagés le Shield. Chacun disaient qu’il n’y avait pas de problème mais il y avait de la tension entre Sheamus et Show. Randy Orton les recadrait en rappelant qu’ils avaient un match et les 2 autres semblaient d’accord. On annonçait qu’Arnold Schwarzenegger introniserait Bruno Sammartino au WWE Hall of Fame. Randy Orton, Sheamus et The Big Show affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) et le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, dans un « Six Man Tag-Team Match ». Lors de l’arrivée de « Heels » sur le ring, Damien déclarait que contrairement à l’équipe des « Face » qui ne fonctionnait pas, eux travaillaient sur la même longueur d’onde. Il affirmait qu’ils avaient une intelligence supérieure et ne supportaient pas l’ignorance. Cody ajoutait que contrairement à leurs adversaires qui n’avaient rien en commun et étaient communs… Il concluait qu’ils seraient l’instrument de leur chute. Antonio faisait son chant Suisse et Sandow concluait par un « You’re Welcome ». A un moment donné, Sheamus portait son « White Noise » sur Rhodes mais Damien et Cesaro intervenaient. Big Show décrochait un « KO Pnch » à Sandow et envoyait Sandow vers Orton qui lui portait un « RKO ». Sheamus en terminait avec un « Brogue Kick » sur Rhodes pour la victoire ! Après le combat, le Shield arrivait par le public. Les « Faces » allaient à leur rencontre dans le public pour les attaquer ! Le Shield finissait par s’enfuir.

Avril à Juillet 2013 :

Lors de l`émission Monday Night Raw du 1er Avril 2013, John Cena se présentait sur le ring et rapidement, les chants « Cena Sux » et les huées se faisaient entendre. Il déclarait rester dans une maison divisée… Encore plus de huées. Plus tard, il déclarait que tous les yeux étaient fixés sur WrestleMania de ce dimanche. Il disait que ce n’était pas un secret de vestiaire que lui et le Rock ne s’aimaient pas… Mais John affirmait qu’il respectait le Rock pour la superstar globale qu’il était et qu’on l’appelait champion de la WWE. Cena se rappelait de l’année passée ici, il avait questionné la passion et l’allégeance du Rock à la WWE. John disait qu’alors, le Rock c’était foutu de lui sur sa vie personnelle, ses T-Shirts, les Fruity Pebbles… Cena déclarait que ces jeux de gamins étaient terminés, car c’était plus important, la ceinture était en jeu. John disait que ce soir il n’allait pas perdre son temps à parler du Rock. Il rappelait que ce dimanche, il allait être sur le ring face au plus grand champion de la WWE de tous les temps. Cena disait que sa victoire à WrestleMania semblait impossible… Mais il rappelait que c’était comme remporter le Royal Rumble ou battre Punk pour conserver sa chance à WrestleMania. Cena ajoutait que oui, le Rock est le « Great One », mais le « Great One » allait tomber. Il affirmait que le temps du Rock était terminé, son temps était là ! Les chants « Cena Sux » retentissaient. John déclarait qu’à WrestleMania le WWE Universe vivrait le moment auxquels il ne s’attendait pas… Il rappelait que le Rock avait eut des échecs dont il c’était relevé… Cena disait que ces échecs ne seraient pas les mêmes. Il parlait d’une nouvelle ère, l’ère des gens. Il parlait de la nouvelle ceinture WWE et du fait que le Rock avait affirmé qu’il serait champion pour autant qu’il le souhaiterait. Cena affirmait que le Rock se prendrait ses mots dans la bouche. Il affirmait qu’il dominerait 2013 et que le Rock perdrait. Cena déclarait que l’ère du peuple et du WWE Universe resterait mais le Rock serait en échec et que la ceinture faite pour le Rock serait défendue par lui Cena. Ce dernier déclarait qu’il ne changerait pas le design de la ceinture et les chants « Boring » se faisaient entendre. Il affirmait qu’il était meilleur que le Rock et se faisait huer. Il rappelait que ce dimanche, c’était WrestleMania et qu’il choquerait le monde et personne n’en croirait ses yeux, même le Rock, car le « Champ Is Here ». Sheamus, Randy Orton et The Big Show affrontaient les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal) dans un « 6 Men Tag-Team Match ». Alors que The Big Show attrapait Heath au cou, Drew tentait d’intervenir pour se faire attraper tout pareil. Show envoyait Heath vers Orton qui lui portait un « RKO » puis Show envoyait McIntyre vers Sheamus qui lui portait un « Brogue Kick » ! The Big Show en terminait avec un « KO Punch » sur Mahal pour la victoire. Après le combat, le Shield arrivait par le public et Ambrose les félicitait pour leur victoire… Il leur conseillait d’en profiter, car ce dimanche, ils les laisseraient à terre sans pouvoir célébrer quoique ce soit. Rollins les félicitait d’être parvenu à se convaincre eux-mêmes et les fans idiots. Seth ajoutait qu’ils étaient peut-être sur la longueur d’onde, mais la justice ne manquait jamais alors qu’eux, connaissaient la vérité. Reigns déclarait que la vérité était l’unité et affirmait que leur adversaire n’était pas sur la même longueur d’onde… Et que c’était pour ça qu’ils les battraient à WrestleMania et que le monde entier croirait dans le Shield. On voyait une vidéo de plus tôt dans la journée de Jack Swagger et Zeb Colter à Washington. Colter affirmait que tout comme la cheville d’Alberto Del Rio, leur pays était brisé. Zeb disait qu’un homme pourrait réparer tout ça, Jack Swagger. Ce dernier donnait une liste de faits que faisait que les gens avaient baissés les bras. Il déclarait qu’il était dire « No More ». Il affirmait que dans 6 jours, WrestleMania allait tout changer… Il ne ferait que pas de briser la cheville, mais aussi l’esprit de ceux qui venaient vivre le rêve américain en remportant le titre WWE World Heavyweight comme 1er changement. Bienvenu dans l’Amérique de Jack Swagger, « We The People ». En arrière-scène, Matt Striker demandait l’avis d’Alberto Del Rio suite aux déclarations de Swagger. Del Rio répondait que la première chose qui lui venait à l’esprit était que les USA étaient le pays des opportunités. Avec des droits merveilleux à cause de la constitution et de la liberté d’expression. Il disait que Jack pouvait dire ce qu’il voulait, mais si lui n’était pas d’accord, il avait l’opportunité de faire ce qu’il voulait à WrestleMania. Il parlait de Zeb Colter qu’il affronterait ce soir et concluait qu’il n’avait pas mieux qu’une Pinata avec une moustache à briser. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan, accompagné du co-champion WWE Tag-Team, Kane, affrontait Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston. A un moment donné, AJ trottinait autour de Kane pour le déconcentrer. Ceci permettant à Langston de se ruer sur Kane. Daniel repoussait Big E. pour se prendre un « Roll Up » de Dolph pour la victoire ! Après le combat, Langston s’en prenait à Daniel et lui portait un « Big Ending ». Kane s’attaquait aux « Heels » qu’il frappait au visage. Il attrapait Big E. à la gorge mais ce dernier se dégageait et portait un « Big Ending » à Kane ! Après ceci, les « Heels » célébraient avec les ceintures… Shawn Michaels se présentait sur le ring. Ce dernier disait qu’il n’y pouvait y avoir de WrestleMania sans de « Mr. WrestleMania ». Il revenait sur les matchs Del Rio/Swagger, Punk/Undertaker et Cena/The Rock. Il disait ne pas être là pour ces matchs, mais pour celui de son meilleur ami, HHH, contre Brock Lesnar. Il se disait être concerné par le fait qu’Hunter mette sa carrière en jeu et disait que ça lui mettait des doutes et faisait se poser des questions. La musique de Triple H retentissait et ce dernier le rejoignait sur le ring. HHH disait qu’avant que Shawn n’aille plus loin avec ça, il souhaitait dire qu’il savait ce qu’il faisait. Shawn disait penser le contraire et que la situation n’était pas la même que la sienne à l’époque. Michaels disait que lui, son dernier combat pour sa carrière avait été pour un homme pour qui il avait beaucoup d’estime. Il admettait avoir eut le cœur brisé quand il avait perdu mais il connaissait son adversaire qui ne c’était pas vanté d’avoir mis un terme à la carrière de HBK. Shawn disait que la différence avec l’adversaire d’Hunter, Brock ne respectait personne… HBK disait que Lesnar faisait ça pour faire du mal. Shawn disait que ce métier était devenu sa vie pour Hunter et donc, il ne mettait pas que sa carrière en jeu, mais aussi sa vie. Hunter comprenait mais bien qu’il considère Michaels comme son frère, il valait mieux qu’il arrête. Shawn disait ne pas être là pour dire à HHH qu’il ne parviendrait pas à gagner, mais pour lui dire qu’il ferait mieux de botter le cul de Lesnar à WrestleMania. Shawn déclarait qu’il serait dans son coin pour le voir faire ça… Alors que Shawn allait conclure, Brock Lesnar arrivait, accompagné de Paul Heyman. Ce dernier retenait Brock de s’approcher du ring. Paul disait que son client avait bien 2 mots pour eux, mais que ce n’était pas ceux qu’Hunter et Shawn attendaient. Heyman disait que son client, Brock Lesnar, allait battre et envoyer HHH à la retraite à WrestleMania. Paul disait que qu’Hunter allait décevoir son beau-père, Vince McMahon car HHH ne pourrait plus se battre pour lui. Qu’il ne pourra plus faire son travail d’officiel. Heyman ajoutait qu’Hunter allait sans doute décevoir sa femme (et ça sera sans doute pas la première fois), décevoir son meilleur ami, Shawn Michaels. Quand Hunter proposait à Lesnar de venir, Paul refusait. Ce dernier s’adressait Shawn en disant que Brock battrait encore HHH et lui casserait peut être encore son bras (à Shawn). Heyman disait qu’Hunter aurait dû se défiler tout comme HBK c’était défilé après sa défaite à WrestleMania. Heyman disait qu’Hunter ne pouvait plus s’échapper… Quand Brock en aurait terminé avec lui, Hunter rampera ailleurs, décevant le WWE Universe. Heyman appelait ça un suicide professionnel. Zack Ryder affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non-Title Match ». Le Miz était aux commentaires. A un moment donné, Zack tentait de contrer une « Ruade » dans le coin avec un « Double Knee » mais Barrett le bloquait pour l’envoyer au centre du ring pour porter un « Bull Hammer » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Vickie Guerrero et Brad Maddox qui étaient rejoins par Santino Marella qui leur apprenait que Vince venait d’arriver et était furieux. Finalement c’était un poisson d’Avril. Ceci ne plaisait pas à Vickie qui se vengeait en le mettant dans un match de suite. Santino Marella affrontait Mark Henry. Marella plaçait un « Low Kick » sans succès. Santino en plaçait d’autres sans effets. Mark l’attrapait par les bretelles et le séchait d’une « Clothesline » quand Marella tentait d’enfiler son gant de Cobra. Henry portait ensuite un « World’s Strongest Slam » pour la victoire ! Après le combat, Ryback rejoignait le ring mais Henry le stoppait en disant qu’il avait que Ryback aurait pu battre son record en haltérophilie, mais ça ne lui donnait pas le droit de venir ici le menacer. Henry rappelait qu’ils ne pouvaient se toucher d’ici WrestleMania. Mark disait qu’ils se devaient d’attendre WrestleMania et d’ici là il souriait ? Ryback prenait Santino dans les bras pour virer Henry du ring (sans le toucher donc) et lui balançait dessus. Les chants « Feed Me More » retentissaient. En arrière-scène, Matt Striker interviewait CM Punk et lui demandait s’il pensait avoir salie la mémoire de Paul Bearer ? Punk répondait que la question aurait dû être « vais-je être damné si je manque de respect à la mémoire de Paul Bearer ? ». Punk disait qu’il tentait de rentrer dans la tête de l’Undertaker. Il tentait de gagner et de battre la « Streak ». Il disait que l’Undertaker était plus préoccupé par Barer que par la « Streak ». Punk affirmait que contrairement aux adversaires précédents de l’Undertaker à WrestleMania, qu’il ferait tout ce qu’il pourrait pour gagner. Peu importe ce que lui ferait l’Undertaker… Il rappelait que si l’Undertaker était disqualifié, il perdait, peut-être qu’il ferait abandonner l’Undertaker ou lui riverait les épaules au sol… Il affirmait qu’il ferait tout pour battre l’Undertaker à WrestleMania. Il concluait qu’après le WrestleMania de cette année, les gens penseraient à CM Punk. Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, affrontait Zeb Colter, accompagné de Jack Swagger, dans un « Non-Title Match ». Ricardo Rodriguez arrivait en béquilles sur la plateforme pour faire la présentation de Del Rio. Ce dernier lui demandait de rester en arrière pour le combat pour qu’il soit en sécurité. Ricardo voulait rester dans son coin. Alors que Del Rio menaçait Zeb, Jack s’approchait de Ricardo. Zeb prenait la béquille de Rodriguez et Swagger s’attaquait à Ricardo. Alberto intervenait avec un « Dropkick » et frappait Jack contre la barrière de sécurité. Alors que le champion remontait sur le ring, Colter le frappait avec la béquille pour le faire disqualifier. Del Rio en bloquait un autre mais Jack l’attaquait par derrière et les 2 « Heels » frappaient Alberto à coups de béquilles. Le champion de la WWE, The Rock, se présentait sur le ring. Il écoutait les ovations du public et disait que c’était la connexion entre lui et les fans. The Rock déclarait que ce dimanche, ce ne serait pas la rédemption, mais ce que voulaient les gens. Il affirmait que les gens voulaient le voir botter le cul de Cena en dehors de WrestleMania. The Rock disait que peut-être le Rock devrait vivre dans cette ville… Dans une grosse maison blanche. Et peut-être qu’on passerait du Président Barack au Président The Rock. Ce dernier demandait s’il pouvait compter sur le vote du public qui répondait avec du bruit. Il lançait sa phrase d’investiture par un « Finally The Rock Has Comeback to Whashington DC ». The Rock disait que Cena ouvrait trop sa bouche, comme l’année dernière ou il avait été battu. The Rock lui rappelait le « Rock Bottom » de la semaine dernière… Il affirmait que le temps de John était « Never ». Plus tard, The Rock disait que ce dimanche, Cena n’affronterait pas que The Rock, les fans dans la salle, mais la connexion… « The Millions, And Millions… ». The Rock affirmait que ce dimanche John ne pourrait le battre. Chris Jericho affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Fandango arrivait sur la plateforme. Plus tard, Jericho repoussait ce dernier entre les cordes mais Antonio tentait un « Petit Paquet » dans la foulée pour le compte de 2. Jericho appliquait un « Walls Of Jericho » pour la victoire. Après le combat, Fandango s’attaquait à Jericho. Les chants « You Can’t Wrestle » se faisaient entendre. Fandango portait un « Legdrop » de la 3ème corde à 2 reprises. Il prenait ensuite un micro pour dire « C’est Fan-Dan-Go ». The Funkadactyls (Naomi et Cameron), accompagnées des Tons of Funk (Brodus Clay et Tensai) affrontaient The Bella Twins (Nikki et Brie), accompagnées des Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Alors qu’elle était dominée, Naomi revenait avec un « Enzuigiri » et passait le relais à Cameron déchainée qui portait des « Running Clotheslines » sur Brie. Plus tard, elle lui portait un « Headcisors » puis un « Leg Drop » et un « DDT » pour le compte de 2 quand Nikki intervenait. Naomi s’occupait de cette dernière en la tirant vers l’extérieur du ring. Les 2 équipes ainsi que Nikki et Naomi se battaient à l’extérieur. Cameron portait un « Crossbody » à Brie qui retournait le tombé pour la victoire ! The Undertaker se présentait sur le ring et s’adressait à CM Punk et rappelait que son dernier règne avait duré plus de 400 jours… The Undertaker affirmait que la douleur que recevrait Punk à WrestleMania dura pour l’éternité. The Undertaker disait que Punk qui avait voulu que ça devienne personnel et il déclarait qu’il paierait pour ça. The Undertaker disait que ça ne serait pas assez long car le manque de respect envers Paul Bearer lui ferait payer le prix ultime. The Undertaker admettait que CM avait raison, car dans son état d’esprit, la « Streak » serait peut-être rompue, mais Punk ne sera plus vivant pour la voir. Là, les druides arrivaient et la voix de Paul Bearer se faisait entendre. Paul Heyman, déguisé en Paul Bearer apparaissait avec l’urne. The Undertaker allait le confronter puis il s’attaquait aux druides. CM Punk était l’un d’entre eux et prenait le dessus puis assommait The Undertaker avec l’urne. CM le frappait avec l’urne à plusieurs reprises. Sous le regard du faux Undertaker et affirmait à The Undertaker que c’était terminé, que ce serait 20 à 1. Les chants « The Undertaker/CM Punk » retentissaient. Punk s’acharnait à coups d’urne sur l’Undertaker puis il dévissait le couvercle et déversait la cendre sur The Undertaker.

Lors de l'émission NXT du 3 Avril 2013, Bo Dallas et le co-champion NXT Tag-Team, Adrian Neville affrontaient The Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan). Avant le début du combat, Bray Wyatt prenait la parole et parlait d'être dans une cage avec un serpent. A un moment donné, Harper portait un « Chop » mais Adrian Neville contrait la « Ruade » et esquivait un « Yakuza Kick ». Relais avec Dallas déchainé qui revenait sur Harper et portait plus tard un « Tornado Bulldog » pour le compte de 2 quand Rowan intervenait. Bo tirait sur les cordes pour le faire passer dessus puis repoussait une intervention de Bray. Adrian leur sautait dessus avec une « Twisting Plancha » alors que Bo en terminait avec une « Belly To Belly Suplex » sur Luke pour la victoire. Dans une interview préenregistrée, Conor O’Brian déclarait que la ceinture WWE lui revenait. Il concluait en disant qu’il était The Ascension et il allait grandir. Alors que Kassius Ohno était aux commentaires, il était attaqué par William Regal. Shasha Banks et Paige affrontaient Audrey Marie et Summer Rae. A un moment donné, cette dernière reprenait le relais mais Sasha se dégageait pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Relais avec Paige qui s’enfuyait après avoir fait le relais à Audrey. Paige prenait un « Back Kick » puis portait un « Paige Turner » pour la victoire. Après le combat, Paige courait après Summer. Le champion de la NXT, Big E. Langston, défendait sa ceinture face à Conor O’Brian. A un moment donné, O’Brian le contrait avec un « Big Boot » pour le compte de 2 ! Plus tard, Big E. se dégageait, portait une « Running Clothesline » puis en terminait avec son « Big Ending » pour la victoire ! Après le combat, les chants « 5 » se faisaient entendre alors Big E. portait un autre « Big Ending » et faisait le compte de 5 !

Lors de l`émission Main Event du 3 Avril 2013, The Miz affrontait The Prime Time Players (Titus O’Neil et Darren Young) dans un « 2-on-1 Handicap Match ». Le champion Intercontinental, Wade Barrett se présentait aux commentaires avant le début du combat. Barrett disait qu’il voyait la peur dans le regard du Miz mais disait qu’il était là juste pour observer la prochaine victime du « Barrett Barrage » à WrestleMania. A un moment donné, Miz contrait une intervention de Titus du rebord avec un « Big Boot » et enchainait avec un « Double Axhandle » sur Young de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Miz ajoutait un « DDT » sans succès quand O’Neil intervenait. Miz le faisait passer par-dessus la 3ème corde en tirant dessus. Young tentait un « Bridge » pour le compte de 2. O’Neil déconcentrait Miz de l’extérieur, permettant à Darren de portait un « Roll Up » pour le compte de 2. Miz repoussait O’Neil et passait entre les jambes de Young pour appliquer un « Figure 4 » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait The Big Show et demandait à ce dernier s’il n’était pas en train de tourner une page ? Big Show lui demandait à quel point Matt était stupide ? Il déclarait que tourner la page était la dernière chose que Randy Orton ou Sheamus voulaient voir et il qu’il restait le même à WrestleMania. Concernant le Shield, il disait que c’était vengeance et rétribution. Il concluait que la seule chose qu’il allait faire tourner à WrestleMania ça serait son poing.

Lors de l'émission de Superstars du 4 Avril 2013, The Great Khali, accompagné d’Hornswoggle et Natalya, affrontaient JTG. Ce dernier frappait Khali dans le dos mais se faisait vite envoyer à terre. The Great Khali l’acculait dans un coin pour porter un « Chop ». The Great Khali l’acculait dans un autre coin pour la même punition. JTG revenait avec un « Low Dropkick » dans les jambes et le frappait au sol puis portait un « Kick » pour le compte de 2. JTG portait un « Collier de tête » à terre. Plus tard, le Great Khali le repoussait puis le contrait d’un « Back Elbow » puis d’un « Big Boot ». The Great Khali portait des « Headchops » pour la victoire !

Lors du PPV WrestleMania 29, le 7 Avril 2013 à East Rutherford, New Jersey, En arrière-scène, on retrouvait Snookie qui était rejointe par le Miz. Alors que Snookie, qui était ambassadrice des médias sociaux, était en train de twitter, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, les rejoignait. Il demandait à Snookie de twitter qui était le plus grand champion Intercontinental de tous les temps et qu’il méritait mieux que le Miz et Snookie. Ceet dernière répondait que ça faisait trop de caractères lol. Miz proposait de twitter que ce soir, il allait prendre la seule chose de pertinente chez Wade Barrett, la ceinture Intercontinental. Wade répondait qu’il n’avait jamais aimé le Miz et que ce soir il allait lui montrer une toute autre réalité ! « Really ? » répondait le Miz ?
Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait sa ceinture face à The Miz. Ce dernier prenait l’avantage et appliquait un « Collier de tête ». Barrett se dégageait et reprenait le contrôle. The Miz se dégageait d’une tentative de « Back Suplex » et Wade le passait sur le rebord. Miz tentait un « Sunset Flip » sans succès. Plus tard, Wade retournait un « Irish Whip » et bloquait un contre dans le coin pour le « Kicker » dans le ventre. Wade le frappait au visage puis le couchait sur le coin pour le frapper. Il lui donnait un violent coup de genou dans les côtes pour le compte de 2. Plus tard, le challenger le contrait des cordes et revenait pour porter son « Back Breaker/Neckbreaker Combo » pour le compte de 2. The Miz se dégageait d’une tentative de « Wasteland » mais Wade repoussait un « Skull Crushing Finale ». Plus tard, Barrett le contrait avec un « Wind Of Change » pour le compte de 2. The Miz esquivait un « Bull Hammer » et le plaquait au sol pour appliquer un « Figure Four » mais Barrett rejoignait les cordes. Wade portait son « Wasteland » pour le compte de 2 !!! Miz réappliquait une « Figure Four » pour la victoire et remporter le titre WWE Intercontinental !!!
Sheamus, The Big Show et Randy Orton affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns) dans un « 6 Men Tag-Team Match ». Le Shield arrivait par le publique. Sheamus débutait face à Roman qui l’acculait dans le coin pour l’y frapper. Sheamus retournait un « Irish Whip » pour se faire contrer par un « Back Elbow » mais répondait immédiatement avec une « Clothesline ». Sheamus bloquait un « Hip Toss » et le séchait d’une « Clothesline » pour le compte de 1. Relais d’Orton qui malmenait Reigns à terre. Roman revenait avec un coup de genou et passait le relais à Rollins que Randy accueillait avec un « Dropkick » direct. Orton le frappait au visage dans le coin puis portait une « Souplesse » en s’aidant des cordes. Relais de Sheamus que Seth contrait avec un « Low Dropkick ». Relais d’Amborse qui le malmenait dans le coin. Sheamus revenait plus tard avec un « Powerslam » pour le compte de 2. Relais du Big Show qui portait un « Headbutt » puis l’acculait dans le coin pour lui retirer son gilet pare-balle et porter plusieurs « Chops ». Alors que Show l’envoyait dans les cordes, Ambrose le contrait avec un « Low Dropkick ». Relais de Rollins qui portait un coup de genou de la 3ème corde. Seth lui portait plusieurs « Kicks » à terre pour le compte de 2. Relais avec Roman qui portait un « Jumping Punch » pour le compte de 2. Relais de Dean qui le frappait à terre puis le malmenait dans les cordes. Relais de Seth qui malmenait The Big Show au sol puis, plus tard, portait un « Running High Knee » pour le compte de 2. Relais de Reigns qui le malmenait au sol avant d’y appliquer un « Collier de tête ». The Big Show se dégageait avec un « Back Suplex ». Relais de Reigns qui dégageait Orton se son coin avec un « One Leg Dropkick » ! Show surpassait Seth et passait le relais à Sheamus qui reprenait l’avantage. Il passait Rollins sur le rebord, lui enlevait son gilet pour le frapper plusieurs fois sur le torse. Relais d’Ambrose qui subissait la même punition ! Sheamus portait un « Rolling Hills » sur Dean et lui envoyait Seth avec la même prise. Reigns faisait tomber l’Irlandais de la 3ème corde et les Shield s’attaquait à lui. Orton venait aider son partenaire mais Rollins lui sautait dessus avec un « Suicide Dive ». Le Shield remontait Sheamus sur le ring et alors qu’ils allaient lui porter un « Triple Powerbomb », The Big Show intervenait avec un « Spear ». Plus tard, alors que Sheamus rampait vers son coin et que Show pensait prendre le relais, c’était Randy qui le prenait avant lui. The Big Show était dégoûté. Orton portait un « Scoop Slam » sur Ambrose puis enchainait avec son « DDT » dans les cordes. Randy passait en mode « Viper » mais alors qu’il s’apprêtait à porter son « RKO » sur Dean, Rollins lui sautait dessus de la 3ème corde. Orton contrait ce dernier avec un « RKO » de plein fouet mais ça permettait à Reigns de lui porter un « Spear » dans la foulée. Ambrose n’avait plus qu’à couvrir Randy pour la victoire ! Après le combat, The Big Show et Orton argumentaient… The Big Show portait un « KO Punch » sur Sheamus puis un sur Randy…
Ryback affrontait Mark Henry. Les 2 hommes se faisaient face et échangeaient des mots. « Double Ruade », personne ne bougeait. Henry le frappait au visage et Ryback répondait. Ce dernier prenait le dessus, portait une « Clothesline » puis une « Running Clothesline ». A la seconde tentative, Henry le contrait d’une « Clothesline » qui envoyait Ryback durement à terre. Mark ajoutait un « Running Powerslam » pour le compte de 2. Plus tard, Ryback revenait mais Mark bloquait une tentative de « Souplesse » pour le passer sur le rebord et l’envoyer percuter le poteau du ring. Henry le séchait ensuite d’une « Running Clothesline » alors que Ryback était sur le rebord du ring. Plus tard, alors que ce dernier remontait sur le ring, Henry le frappait au dos. Mark le ceinturait et appliquait un « Bear Hug ». Plus tard, Mark l’acculait dans le coin, Ryback était en difficulté et se faisait passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » ! De retour sur le ring, Mark continuait à dominer son adversaire, lui portait des « Headbutt » puis réappliquait un « Bear Hug ». Mark portait un « Bodyslam » puis réappliquait sa « Bear Hug ». Plus tard, Ryback revenait avec des coups au visage puis l’acculait dans le coin pour le malmener. Plus tard, Ryback le séchait d’une « Running Clothesline » puis tentait un « Shell Shocked » mais Mark attrapait les cordes pour faire tomber son adversaire tout en tombant dessus pour la victoire ! Après le combat, alors que les médecins auscultaient Ryback, Henry les faisait dégager ainsi que l’arbitre. Ryback lui portait un « Spine Buster » puis appliquait son « Shell Shocked » !
Sur la plateforme, on présentait Stephanie McMahon et le gouverneur Chris Christie du New Jersey avec les représentants des Jeux Paralympiques de 2014 qui auront lieux dans le New Jersey.
Les champions WWE Tag-Team, Team Hell No (Kane et Daniel Bryan), défendaient leurs ceintures face à Dolph Ziggler et Big E. Langston, accompagnés d’AJ Lee. Alors que le combat débutait, Ziggler provoquait Bryan en demandait à AJ Lee de l’embrasser (ce qui avait fait perdre le titre World Heavyweight à Daniel l’année dernière face à Sheamus). AJ embrassait donc Dolph qui se prenait un « Headkick » par Daniel pour le compte de 2 ! Dolph quittait le ring pour se prendre un « Suicide Dive » direct par Bryan. Ce dernier le remontait sur le ring pour des « Low Kicks ». Ziggler en esquivait un pour s’empresser de passer le relais à Langston. Daniel passait le sien à Kane. Ce dernier frappait Langston au visage. Big E. bloquait un « Crossbody » pour porter plusieurs « Back Breakers ». Langston ajoutait un « Spear » dans le coin. Le Big Red Monster contrait une « Ruade » et l’attrapait à la gorge. Big E. se dégageait pour se prendre un « Uppercutt ». Langston le séchait d’une « Ruade » et passait le relais à Ziggler qui le frappait dans le coin puis portait un « Dropkick » pour le compte de 2. Plus tard, Langston reprenait le relais et frappait plusieurs fois Kane dans le ventre. Ce dernier revenait sur un contre mais Big E. passait le relais à Dolph qui frappait Daniel hors de son coin. Kane le séchait, portait un « Irish Whip » puis une « Running Clothesline » dans le coin. Kane rajoutait un « Irish Whip » mais Dolph esquivait la « Ruade » pour manquer un « Stinger Splash » et se prendre un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2. Kane manquait un saut de la 3ème corde pour se prendre un « Famasser » pour le compte de 2 quand Bryan intervenait. Ziggler le virait d’un « Standing Dropkick ». Kane contrait un saut de la 3ème corde de Dolph pour le compte de 2 quand Langston intervenait avec un « Splash » sur le dos de Kane. Il tentait un « Big Ending » sur ce dernier qui se dégageait pour le passer par-dessus la 3ème corde. Daniel sautait du rebord sur Langston avec un « Running Knee ». Ziggler portait son « Zig Zag » sur Kane pour le compte de 2 !!! Dolph demandait sa mallette à AJ qui lui donnait. Alors que cette dernière déconcentrait l’arbitre, Kane esquivait le coup de mallette, séchait Dolph d’un « Big Boot » puis lui portait un « Chokeslam ». Relais de Bryan qui portait un « Diving Headbutt » pour la victoire alors que Kane repoussait une intervention de Big E. Après le combat, Bryan célébrait son 1er vrai match à WrestleMania avec des chats « Yes ».
Chris Jericho affrontait Fandango. Les chants « Y2J » retentissaient. Fandango dansait pour se faire huer. Chris le plaquait au sol et portait des « Chops » sous les « Woo » du public. Fandango quittait le ring. De retour dessus, Jericho le frappait à terre puis dans le coin. Fandango revenait plus tard pour se prendre une « Inverted Suplex » et se faire envoyer sur les cordes. Les chants « Y2J » retentissaient. Chris le surprenait avec un « Code Breaker » mais Fandango retombait à l’extérieur du ring. Jericho le repoussait avec un « Baseball Slide » puis lui sautait dessus de la 3ème corde vers l’extérieur du ring. Chris lui cognait la tête contre le rebord du ring puis portait un « Chop » avant de le remonter sur le ring. Chris le passait par-dessus la 3ème corde mais Fandango le contrait d’un rebord avec un « Headkick ». Il le couvrait plus tard pour le compte de 2. Fandango paradait pour frapper ensuite Jericho au sol. Fandango appliquait plus tard un « Collier de tête » au sol. Chris se dégageait pour revenir. Fandango le passait sur le rebord mais Chris montait sur la 3ème corde pour un « Double Axhandle ». Chris portait plus tard un « Thesz Press » puis un « Chop » et un « Enzuigiri » pour le compte de 2. Plus tard, Jericho le contrait du rebord et portait un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Fandango l’envoyait, épaule la première, dans le poteau du ring. Fandango le contrait avec un « Inverted Side Russian Legsweep Into A Face First » et portait un « Leg Drop » de la 3ème corde pour le compte de 2 ! Plus tard, Jericho tentait son « Walls Of Jericho » que Fandango repoussait. Chris revenait pour se prendre une « Clothesline ». Alors que Fandango montait sur la 3ème corde, Jericho l’en faisait tomber. Il l’asseyait sur le coin mais Fandango le repoussait avec un « Headbutt » pour porter un « Leg Drop » de la 3ème corde qu’esquivait Chris. Ce dernier portait un « Lion’s Sault » « Botché) et tentait un « Walls Of Jericho » que Fandango retournait en « Petit paquet » pour la victoire !
On voyait un mix de chansons Live de Diddy – Dirty Money, dont le thème de WrestleMania, « Coming Home ».
Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, défendait sa ceinture face à Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Sur le ring on retrouvait le challenger et Zeb Colter qui se présentait ainsi que Swagger comme vrais américains. Il disait avoir arpenté les rues de New York avec Jack et demandait « Pourquoi laissons-les prendre le contrôle » ? Colter parlait des immigrants, des criminels à qui il reprochait de parler Espagnol, Italien, Grecque, Chinois etc… Colter reprochait qu’ils étaient contre eux (les américains). Il déclarait que ce soir, Swagger prendrait le titre pour faire rebriller ce pays. Jack concluait avec un « We The People ». Alberto prenait l’avantage et repoussait Jack contre la table des commentateurs et le frappait à l’extérieur. De retour sur le ring, le champion se déconcentrait de la présence de Colter ce qui permettait à Jack de le faire tomber de la seconde corde. Swagger l’envoyait, épaule la première, dans le poteau du ring puis le malmenait dans le coin à coups de genoux. Jack le séchait d’une « Clothesline » pour le compte de 2 puis travaillait au sol sur le bras de Del Rio. Ce dernier revenait avec un « Crucifix Cover » pour le compte de 2. Jack paradait et portait son « Swagger Bomb » pour le compte de 2. Plus tard, Del Rio revenait pour se faire acculer dans le coin. Del Rio contrait une « Ruade » et le séchait de « Runnings Clotheslines » puis portait un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » avant de marcher sur la main de Zeb. Alberto portait un « Back Kick » sur le challenger pour le compte de 2. Plus tard, Jack le plaquait au sol pour le compte de 2. Le challenger travaillait ensuite au sol sur le bras du champion puis lui portait un « Low Running Shoulder Tackle » puis un « Patriot Lock ». Del Rio le repoussait mais manquait un « Enzuigiri ». Alberto le faisait chuter du coin pour l’y frapper dans le dos et enchainait avec un « Back Stabber » pour le compte de 2. Plus tard, Del Rio portait une « German Suplex ». Swagger repoussait un « Cross Armbreaker » pour porter un « Gutwrentch Powerbomb » pour le compte de 2. Jack appliquait un « Patriot Lock » et empêchait le champion d’attraper les cordes. Del Rio se dégageait pour porter un « Cross Armbreaker ». Jack se dégageait pour le retourner par un « Patriot Lock ». Del Rio rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Alberto se dégageait d’une tentative de « Gutwrencth » pour porter un « Headkick ». Del Rio ajoutait plus tard un « Enzuigiri » dans le coin pour le compte de 2 quand Colter mettait le pied de Jack dans les cordes. Ricardo, en béquilles, allait confronter Zeb qui le faisait chuter. Zeb se défendait de Del Rio menaçant avec la béquille en mains. Jack en profitait pour erevenir et l’envoyer dans les barrières de sécurité. Plus tard, Jack le remontait sur le ring ou Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker » pour la victoire !
The Undertaker affrontait CM Punk, accompagné de Paul Heyman. Le groupe « Living Colour » chantait le thème « Cult Of Personality » de CM Punk. Alors que The Undertaker faisait son entrée sur le ring, Punk et Heyman jouaient avec l’urne. Punk usait de sa rapidité pour gifler l’Undertaker puis fuyait ce dernier en quittant le ring. De retour dessus, CM prenait l’avantage et le frappait à terre puis dans le coin. The Undertaker l’acculait dans le coin, Punk se dégageait pour le gifler. Undertaker l’attrapait à la gorge mais Punk se dégageait pour se prendre un « Big Boot » de The Undertaker. Ce dernier le virait du ring puis le frappait au visage. The Undertaker le passait ensuite par-dessus la barrière de sécurité puis lui frappait la tête sur la table des commentateurs. The Undertaker retirait les moniteurs de la table des Hispaniques puis frappait le dos de son adversaire contre le poteau du ring. The Undertaker le couchait sur le rebord du ring et le frappait à la tête sous les chants « Undertaker/CM Punk ». The Undertaker portait un « Leg Drop » du rebord. Plus tard, The Undertaker le frappait dans le coin puis travaillait sur le bras de Punk. Plus tard, The Undertaker tentait un « Old School » que Punk contrait pour l’envoyer au sol. Punk portait un « Low Dropkick » puis le frappait à terre. CM montait ensuite sur le rebord pour porter un « Old School » ! Punk ajoutait un « Side Russian Legsweep » pour le compte de 2 puis travaillait au sol sur le bras de l’Undertaker. Ce dernier l’acculait dans un coin pour l’y frapper. Plus tard, The Undertaker portait un « Irish Whip » mais CM esquivait un « Running Knee » et le Phenom se mangeait le poteau, genou en premier. Punk le virait du ring avec un « Baseball Slide » et lui sautait dessus de la 3ème corde vers l’extérieur. Plus tard, de retour sur le ring, Punk portait un « Neck Breaker » pour le compte de 2 puis travaillait sur le bras de The Undertaker. Ce dernier revenait pour porter des droites mais Punk en esquivait une pour porter un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. CM appliquait ensuite un « collier de tête » au sol. The Undertaker se relevait plus tard et portait une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Punk contrait une « Ruade » et tentait un autre « Old School » que l’Undertaker contrait pour le faire tomber les jambes entre les cordes. Alors que The Undertaker allait lui sauter dessus, Punk était protégé par Heyman qui montait sur le rebord. The Undertaker attrapait ce dernier à la gorge ce qui permettait à CM de porter une « Flying Clothesline » de la 3ème corde pour le compte de 2. CM portait son « High Knee » dans le coin puis ajoutait une « Clothesline » et un « Diving Elbow Drop » de la 3ème corde pour le compte de 2. Punk faisait le signe du « GTS » mais The Undertaker se dégageait pour porter un « Chokeslam » pour le compte de 2 !!! Echanges de coups, The Undertaker le frappait dans le coin et portait une « Ruade » puis, peu après, un « Snake Eyes ». Punk le contrait avec un « Dropkick » pour le compte de 2 ! CM le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». The Undertaker revenait à l’extérieur et tentait un « Last Drive » à travers la table des commentateurs mais Punk se dégageait et portait un « High Kick ». Alors que The Undertaker était couché sur la table, Punk montait sur la 3ème corde et portait un « Diving Elbow Drop » sans que la table ne casse. Plus tard, Punk remontait sur le ring. The Undertaker remontait juste avant le compte de 10 ! Punk accusait le coup ! Plus tard, alors que Punk semblait touché au genou, The Undertaker lui appliquait son « Hell’s Gate » que Punk contrait pour le compte de 2 ! CM appliquait alors son « Anaconda Vice » mais The Undertaker se relevait tel un mort furieux et attrapait CM au cou. Ce dernier se dégageait d’un « Chokeslam » portait un « GTS » pour se prendre un « Tombstone » pour le compte de 2 ! The Undertaker n’en revenait pas. Les chants « This Is Awesome » retentissaient. Echanges de coups, CM prenait l’avantage mais The Undertaker revenait pour se faire contrer. Punk était bouche bée. The Undertaker l’attrapait à la gorge mais Punk assommait l’arbitre en se dégageant. Heyman déconcentrait The Undertaker permettant à CM de revenir avec un « Back Kick ». CM portait son « Running High Knee » dans le coin. The Undertaker le soulevait mais Paul donnait l’urne à CM qui assommait The Undertaker avec pour le compte de 2 !!! Punk et Heyman étaient dégoûtés ! CM parodiait The Undertaker en faisant le signe de tranchage de gorge et tentait un « GTS ». The Undertaker se dégageait. Contre sur contre, The Undertaker se dégageait d’un « GTS » pour porter un « Tombstone Piledriver » pour la victoire !!! 21 à 0 pour l’Undertaker à WrestleMania !!! Après le combat, The Undertaker se mettait à genoux devant l’urne et après les feux d’artifices, le 21-0 apparaissait.
Le Hall Of Farmer de la WWE, Shawn Michaels, rejoignait le ring.
Triple H affrontait Brock Lesnar, accompagné de Paul Heyman, dans un « No Holds Barred Match ». Si Triple H perdait, il devait prendre sa retraite. Triple H prenait l’avantage et donnait des coups de poings à Lesnar. Ce dernier revenait avec des coups de genoux. Hunter le passait à l’extérieur du ring puis l’envoyait dans les barrières de sécurité. Plus tard, HHH lui cognait la tête contre la table des commentateurs. Lesnar revenait après en lui cognant le dos contre le rebord du ring puis le passait par-dessus la barrière. Brock prenait une chaise mais le Game le contrait d’une « Clothesline » pour le passer par-dessus la barrière. Plus tard, de retour sur le ring, HHH le contrait avec un « High Knee ». Hunter le virait du ring et lui frappait la tête contre les escaliers en fer. Brock revenait avec un « Overhead Belly To Belly Suplex » à l’extérieur. Lesnar l’envoyait, tête la première, retomber sur la table des commentateurs puis le surpassait à travers celle des Hispaniques ! Plus tard, Lesnar l’envoyait sur les débris de la table avec un « Double Underhook Overhead Suplex ». Plus tard, de retour sur le ring, Brock le frappait dans le coin puis au sol. HHH revenait plus tard avec un « Knee Face Buster » mais Brock le séchait d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Brock le malmenait dans le coin puis portait un « Irish Whip ». Le Game contrait sa « Ruade » pour se prendre une autre « Overhead Belly To Belly Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, il ajoutait un « German Suplex » pour le compte de 2. Brock en ajoutait une autre sans plus de succès. Triple H revenait pour se faire passer durement par-dessus le coin. Lesnar faisait reculer Shawn Michaels et se déconcentrait, ce qui permettait à HHH de le sécher d’une « Running Clothesline ». Hunter le passait ensuite par-dessus la barrière de sécurité avec une « Clothesline » et lui frappait la tête contre la table des commentateurs avant de lui arracher une chaise et le frapper avec. De retour sur le ring, HHH portait une « German Suplex Into A Bridge » pour le compte de 2. Alors qu’Heyman montait sur le rebord du ring, Shawn en faisait de même pour se faire frapper par Lesnar. Hunter revenait avec un « Spinebuster » mais Brock repoussait un « Pedigree » pour tenter un « F5 ». Michaels intervenait et Brock bloquait un « Sweet Chin Music » pour lui porter un « F5 » !!! Helmley portait un « Pedigree » pour le compte de 2. Triple H remontait sur le ring avec un « Sledgehammer » mais Lesnar le contrait pour porter un « F5 » pour le compte de 2 !!! Hunter retombait à l’extérieur du ring ou son adversaire le frappait avec une chaise avant de l’envoyer, épaule la première, dans les escaliers du ring. Lesnar prenait ensuite un morceau de l’escalier et frappait Hunter avec en pleine poire. Brock le remontait sur le ring et le frappait à nouveau avec une partie de l’escalier sur l’épaule pour le compte de 2 à 2 reprises. Hunter revenait pour tenter un « Pedigree » mais Lesnar l’attrapait au bras pour lui tordre avec un « Kimura Lock ». Hunter l’acculait plusieurs fois dans le coin mais Lesnar conservait sa prise qu’il gardait en place, assis sur les cordes. Hunter le soulevait pour se laisser retomber de tout son poids sur Brock afin de se libérer de la prise. Hunter esquivait une « Ruade » de Brock, qui percutait, épaule la première, le poteau du ring. HHH ajoutait un « Low Blow » puis lui frappait le bras contre le poteau du ring. Triple H prenait une chaise et frappait le bras de Lesnar avec contre le poteau. Hunter le frappait ensuite avec la chaise contre le morceau de l’escalier et appliquait le « Kimura Lock » sur le bras affaiblit de Lesnar qui résistait. Alors que Paul prenait une chaise pour faire casser la prise, HBK le calmait avec un « Sweet Chin Music ». Lesnar n’abandonnait tout de même pas et plaquait Hunter contre l’escalier. HHH reprenait la prise sur le bras et Lesnar se dégageait en le plaquant encore contre l’escalier. HHH réappliquait la prise mais Lesnar se dégageait encore de la même façon pour se prendre un « DDT » en contre ! HHH prenait le Sledgehammer et frappait Brock au visage avec le manche ! Triple H ajoutait un « Pedigree » sur les escaliers pour la victoire ! Après le combat, Hunter et Shawn célébraient.
On voyait une vidéo récapitulative du « WWE Hall Of Fame 2013 ».
Le Hall Of Famer, Howard Finkel, les présentait un à un sur la plateforme.
Le champion de la WWE, The Rock, défendait sa ceinture face à John Cena. Ce dernier appliquait un « Collier de tête » mais le Rock se dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissaient. The Rock appliquait un « collier de tête » à son tour et quand John s’e n dégageait, c’était lui qui tombait sous le « Shoulder Tackle ». Le champion réappliquait un « Collier de tête ». John s’en dégageait pour se prendre un « Hip Toss ». Cena quittait le ring pour remonter dessus. Plus tard, Cena l’acculait dans le coin puis portait un « Irish Whip ». John en portait un second mais cette fois, The Rock répondait avec une « Clothesline » puis l’acculait dans le coin pour le frapper. Le Rock portait un « Irish Whip » et quand Cena revenait, le champion le contrait d’un coup de pied au visage. The Rock le frappait de l’extérieur à cheval sur le rebord. Plus tard, de retour sur le ring, le challenger le séchait d’une « Running Clothesline » pour le compte de 2. Cena appliquait ensuite un « Collier de tête » au sol. Le champion se dégageait pour se retrouver à terre toujours prisonnier de la prise. Plus tard, John appliquait un « Belly To Belly Suplex » pour le compte de 2 puis réappliquait un « Collier de tête » au sol. The Rock se dégageait pour appliquer plus tard une « Sleeper Hold ». John se dégageait avec un « Proto Bomb » pour le compte de 2. John le frappait à terre mais The Rock esquivait une « Descente du coude » pour porter un « Samoan Drop ». Les 2 étaient à terre. Echanges de coups, John portait une « Souplesse » pour le compte de 2. Le Rock revenait pour se prendre un « Flying Shoulder Tackle ». The Rock esquivait le second pour revenir. John tentait un « STF » mais le champion le repoussait. Cena portait ses « Flying Shoulder Tackles » et tentait un « Proto Bomb » que le Rock contrait pour appliquer un « Sharpeshooter ». John se dégageait pour porter un « Proto Bomb ». Le public huait. Et John faisait le geste du « You Can’t See Me » mais The Rock esquivait le « 5 Knuckles Shuffle » pour porter un « DDT ». Cena contrait un « Rock Bottom » pour porter un « STF ». The Rock retournait la prise pour le compte de 2 plus tard. Cena le catapultait dans le coin et enchainait avec un « Proto Bomb » puis un « 5 Knuckles Shuffles ». The Rock repoussait un « Attitude Adjustment » et portait un « Spinebuster ». Cena répondait avec un « STF » quand le champion prenait trop de temps. Ce dernier se dégageait pour porter un « Rock Bottom » pour le compte de 2 ! Cena portait un « Attitude Adjustment » pour le compte de 2. John montait sur la 3ème corde mais le Rock esquivait le « Leg Drop » et enchainait avec un « Spinebuster ». The Rock ajoutait son « People’s Elbow » pour le compte de 2 !!! Alors que Cena était retombé à l’extérieur, The Rock allait le chercher pour le remonter sur le ring. Echanges de coups, Cena était hué. The Rock prenait l’avantage et portait un « Crossbody » que John contrait pour le mettre sur ses épaules. The Rock se dégageait pour porter un « Rock Bottom » pour le compte de 2 ! Plus tard, The Rock faisait le « You Can’t See Me » mais alors qu’il allait porter son « People’s Elbow », John le contrait avec un « Attitude Adjustment » pour le compte de 2 ! Plus tard, les 2 s’échangeaient des coups puis John tentait un « Roll Up », sans succès. Cena retournait une tentative de « Rock Bottom » pour en porter un lui-même pour le compte de 2 ! Cena, debout, ne faisait pas spn « You Can’t See Mee » et, comme l’année dernière, parodiait le Rock pour s’arrêter net dans les cordes quand The Rock se relevait. Ce dernier ce dégageait d’une tentative de « Attitude Adjustment » pour porter un « Rock Bottom » pour le compte de 2 ! Plus tard, les 2 enchainaient les contres sur des « Rock Bottom » et « Attitudes Adjustments ». The Rock le contrait avec un « DDT » pour, plus tard, se prendre un « Attitude Adjustment » pour la victoire et remporter le titre de la WWE ! Après le combat, les 2 hommes se parlaient puis se seraient la main avant de se porter une accolade. Cena laissait le Rock sur le ring pour qu’il communie avec la foule. Le Rock embrassait ses filles et retrouvait Cena sur la plateforme pour lui soulever le bras sous les feux d’artifices.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 8 Avril 2013, le nouveau champion de la WWE, John Cena, rejoignait le ring. On apprenait durant son entrée que The Rock c’était blessé durant le match de la veille. John déclarait que ça devrait le rêve de toes superstars de la WWE d’être dans le « Main Event » de WrestleMania… Pas seulement d’être dans le « Main Event » de WrestleMania, mais de le remporter. Cena déclarait que de remporter le « Main Event », on avait les adulations (huées du public), respect (huées), acclamations (huées à nouveau)… Cena répétait « acclamations » et il se faisait huer à chaque fois. John disait qu’il arrêtait de jouer, il nous connaissait depuis 10 ans. Plus tard il disait aussi être énervé et rappelait que l’on était à Raw après WrestleMania… Peut importe ce que les gens pensaient de lui… Des chants « Borings » se faisaient entendre. Cena rappelait que l’année dernière, le lendemain de WrestleMania, Lesnar avait fait son retour pour lui botter le cul. John disait se sentir bien ce soir… Il y a une foule volatile… Cena s’amusait avec la foule et demandait si elle voulait voir un « Heel Turn » (il tournait la cheville, les commentateurs étaient morts de rire) ? La foule était en délire. Il citait Ric Falir « To be the Man, You’ve to beat the man » et disait avoir battu The Rock la veille pour remporter le titre et ce soir, le « Champ Is Here ». Il parlait de la célébration de WrestleMania et disait vouloir célébrer à sa façon, pas avec des ballons tombant du ciel, mais avec un match de championnat ce soir. Il disait qu’il ne savait pas qui serait l’aspirant n°1, il se fichait que ce soit Dolph Ziggler, Randy Orton ou CM Punk… Il était coupé par l’arrivée de Mark Henry qui le rejoignait sur le ring. Henry déclarait que le problème quand on venait ici chercher des problèmes, ont les trouvait. Mark admettait que John avait remporté son match la veille… Alors que Mark demandait à John de le regarder quand il lui parle et que des chants débutaient, Cena se foutait de la gueule d’Henry en laissant entendre que les fans voulaient le « Sexual Chocolate » (ancien non d’Henry). Henry affirmait avoir détruit Ryback la veille… Donc il demandait ce match à Cena. Les chants « Feed Me More » démarraient. Cena blaguait en disant que les fans voulaient d’abord du « Sexual Chocolate » et maintenant, en réclamait plus à manger (Feed Me More). John se présentait à Henry comme champion de la WWE et disait être effrayé… Effrayé de lui dire qu’il défendrait le titre ce soir face à Henry. Là, la musique de Booker T. se faisait entendre et le GM de SmackDown! et nouveau Hall Of Famer disait apprécier que Cena soit un champion défendant, mais ce n’était pas à lui de décider des combats de championnats. Booker T. rappelait que le Rock avait sa chance à un match retour ! John disait que « Une fois seulement » devenait un meilleur des 3 manches ? Booker T. réaffirmait que le Rock était l’aspirant N°1 au titre WWE mais qu’il était blessé et ne serait pas là ce soir. Booker T. annonçait à Mark Henry qu’il aurait sa chance au titre si et seulement s’il battait Cena ce soir. Henry concluait que toutes les blagues qu’avaient fait Cena sur lui, allaient l’envoyer au « Hall Of Pain ». Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan, accompagné du co-champion WWE Tag-Team, Kane, affrontait Big E. Langston, accompagné de Dolph Ziggler et d’AJ Lee. A un moment donné, AJ déconcentrait alors l’arbitre permettant à Ziggler de faire tomber Daniel des cordes. Kane attrapait Dolph mais Langston lui jetait Bryan du haut du ring. De retour sur le ring, Big E. portait son « Big Ending » sur Bryan pour la victoire. Le champion WWE Intercontinental, The Miz, défendait sa ceinture face à Wade Barrett. A un moment donné, Miz parvenait à appliquer un « Figure Four » mais Wade parvenait à attraper les cordes pour faire casser la prise. Barrett contrait une « Ruade » du Miz mais ce dernier le contrait sur les cordes. Plus tard, Wade lui frappait la tête contre le poteau du ring et portait son « Bull Hammer » pou r la victoire et remporter le titre WWE Intercontinental ! En arrière-scène, Sheamus rejoignait la Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero, accompagnée de Brad Maddox. Sheamus se plaignait que le Big Show l’ait frappé, lui et Orton après leur match contre The Shield. Sheamus demandait un match contre le Big Show. Maddox répondait que si lui et Vickie donnaient ce combat à Sheamus, ce dernier leur devrait une faveur. Sheamus répondait s’en foutre, car tout ce qu’il voulait, était de botter le cul à ce gros tas de merde de géant. Vickie acceptait de lui donner un match. En arrière-scène, Booker T. était rejoins par Randy Orton qui le félicitait pour être dans le « Hall Of Fame » puis lui demandait une faveur… Avoir un match contre le Big Show ce soir. , Booker T. répondait que Vickie avait déjà donnée ce combat à Sheamus et qu’il n’y pouvait rien. Orton répondait que Booker T. était Hall Of Famer et s’il y avait quelqu’un qui pouvait passer au dessus de Vickie, c’était bien Booker T. Ce dernier accordait le combat à Randy prétendant que ce dernier avait raison. Jack Swagger et Zeb Colter se présentaient sur la plateforme. Zeb déclarait que le pays allait mal mais que c’était pire après ce qu’il c’était passé la nuit dernière. Colter demandait le support des fans. Il rappelait s’être battu pour ce pays car il l’aimait. Il déclarait que ce soir, il se battrait aux côtés de Jack pour les mêmes raisons. Il demandait qu’avec les fans, quand Alberto Del Rio arriverait, ils ne fassent qu’uns et chantent « USA ». Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio affrontait Jack Swagger et Zeb Colter dans un « Handicap Non Title Match ». A un moment donné, Jack contrait une tentative de « Cross Armbreaker » avec un « Belly to Belly » et appliquait un « Patriot Lock » qu’il lâchait quand Del Rio attrapait les cordes. Les chants « We Want Ziggler » se faisaient entendre. Swagger réappliquait sa prise mais Alberto le repoussait pour appliquer un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! Après le combat, le médecin auscultait la jambe de Del Rio. Là, la musique de Ziggler se faisait entendre… Ce dernier arrivait avec AJ et Big E. Langston et encaissait son « Money In The Bank » pour le plus grand plaisir de la foule ! Le champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio, défendait sa ceinture face à Dolph Ziggler. A un moment donné, Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker » mais Dolph se dégageait grâce à la jambe affaiblie du champion. Ziggler enchainait alors un « Zig Zag » pour la victoire et remporter le titre WWE World Heavyweight !!! Après le combat, AJ et Big E. célébraient avec Dolph. The Undertaker se présentait sur le ring. Les chants « Undertaker » retentissaient. The Undertaker annonçait qu’il dédiait sa victoire à WrestleMania de la nuit dernière à la mémoire de Paul Bearer… Il était interrompu par le Shield ! Ces derniers arrivaient par le public et rejoignaient les abords du ring. Ils encerclaient The Undertaker mais là, Kane et Daniel Bryan accouraient en renfort ! Le Shield faisait marche arrière. En arrière-scène, Josh Matthews interviewait le nouveau champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler. Ce dernier disait que ça avait duré trop longtemps mais qu’il savait que ça aurait fini par arrivé. Il disait qu’il savait que c’était le lendemain, mais c’était son « WrestleMania Moment ». Il concluait en disant qu’il était grand temps de monter et briller… « Show Off ». Zack Ryder, R-Truth et Santino Marella affrontaient les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal) dans un « Six-Man Tag-Team Match ». A un moment donné, Santino portait un « Hip Toss » à Slater » puis un « Falling Headbutt » pour le compte de 2 quand Mahal intervenait. R-Truth passait ce dernier par-dessus la 3ème corde. Santino enfilait son gant mais McIntyre le retenait. Marella se dégageait, pour dans son élan, toucher Slater avec le « Cobra » pour la victoire ! En arrière-scène, Randy Orton et Sheamus s’engueulaient sur leur match de WrestleMania. Sheamus disait avoir une solution. On voyait une vidéo d’après match de WrestleMania ou le Big Show expliquait à Renee Young son énervement d’après match ou il c’était donné à fond. Il disait que rien de plus que le Big Show comptait pour lui. Sheamus se présentait sur le ring et disait que tout le monde savait ce qu’il c’était passé entre lui, Orton et Show à WrestleMania. Il demandait au public s’il était derrière lui pour le match face au Big Show mais il était interrompu par Randy qui le rejoignait sur le ring. Randy reprochait à Sheamus de demander le support du public. Les 2 se faisaient face et Randy déclarait que le Big Show était à lui ce soir. Orton demandait l’avis du public qui semblait plus derrière. Michael Cole lançait les votes par Twitter. Plus tard, on retrouvait Booker T et Vickie qui annonçaient que ce soir, Sheamus affronterait Randy Orton et que le vainqueur affronterait le Big Show. Sheamus affrontait Randy Orton dans un match ou le vainqueur affronterait le Big Show. Alors qu’Orton esquivait un « Brogue Kick » et que Sheamus passait par-dessus la 3ème corde, le Big Show arrivait. Il balançait Sheamus contre le poteau de ring puis portait un « KO Punch » à Orton sous les chants « Thank U Big Show ». Show sortait Randy du ring pour l’envoyer dans les barrières de sécurité. Plus tard, Show lui ajoutait un « Spear » puis lui passait par-dessus la table des commentateurs. Show virait les chaises des commentateurs et partait. Kofi Kingston affrontait Fandango. Ce dernier faisait ses pas de danse et dansait après une première esquive. Epreuve de force, Kofi l’acculait dans le coin et Fandango passait sur le rebord. Fandango bloquait un » Kick » et le frappait au visage. Fandango revenait pour l’envoyer au sol. Là, Chris Jericho accourait sur le ring pour s’attaquer à Fandango. Chris portait des « Chops » puis le passait par-dessus la 3ème corde. Chris l’envoyait dans les barrières de sécurité. Plus tard, Jericho portait un « Chop », lui cognait la tête contre la table des commentateurs puis l’envoyait dans les escaliers du ring. De retour sur le ring, Chris le frappait au sol puis portait des « Chops » dans le coin, enchainait avec un « Irish Whip » puis un « Walls Of Jericho ». Les arbitres intervenaient pour faire lâcher la prise à Chris. Ce dernier ajoutait toutefois un « Code Breaker » ! Après le départ de Chris, Fandango prenait la parole pour dire que c’était « Fan-dan-go ». En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Paul Heyman et disait à ce dernier que la nuit dernière avait été mauvaise pour ses gars. Heyman rétorquait que c’était bien de voir que l’ignorance était toujours de mise ici dans le New Jersey. Paul disait que Brock avait été mis KO trop tôt dans le match mais qu’il aura fallu 23 minutes à HHH pour le battre. Heyman annonçait que Lesnar était près à combattre ce soir, mais qu’il ne le faisait pas pour rien. Heyman concluait qu’il ne s’exprimerait pas au sujet du match Punk Vs. Undertaker… Car Punk le ferait la semaine prochaine à Raw. Tons of Funk (Brodus Clay et Tensai) et The Funkadactyls (Cameron et Naomi) affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) et The Bella Twins (Brie et Nikki Bella) dans un « Eight–Person mixed Tag-Team Match ». A un moment donné, Brodus séchait Sandow d’une « Running Clothesline » puis portait un « Rhino Headbutt » et un « T-Bone Suplex » pour le compte de 2 quand les Bellas intervenaient. Les Funkadactyls intervenaient pour virer les jumelles. Damien était pris en sandwich par les 2 mastodontes qui en terminaient avec un « Double Splash » pour la victoire. Le champion de la WWE, John Cena, affrontait Mark Henry dans un « Non-Title Match ». Si ce dernier remportait le combat, il obtiendra un match de championnat. John usait de sa rapidité pour esquiver une tentative d’Henry et faisait un petit pas de danse. Henry le séchait d’une « Clothesline » pour prendre l’avantage. Plus tard, Mark portait un « Headbutt » puis le frappait dans un coin. Mark portait un « Irish Whip » mais Cena esquivait un « Big Splash » puis le frappait au visage et portait un « Shoulder Tackle ». Mark retombait à l’extérieur du ring. Là, il contrait John et lui frappait la tête contre la table des commentateurs. Mark retirait les moniteurs de la table. Cena se dégageait d’une tentative de « World’s Strongest Slam » mais n’arrivait pas à soulever Mark. Ce dernier lui cognait le dos contre le poteau mais John revenait pour l’envoyer dans les escaliers pour remporter le combat par décompte ! Après le match, Mark s’attaquait à Cena et lui portait un « World’s Strongest Slam » et célébrait avec la ceinture. Là, la musique de Ryback retentissait et ce dernier s’attaquait à Henry qu’il envoyait au sol puis lui portait un « Spinebuster ». Les chants « Feed Me More » retentissaient. Après ceci, Ryback faisait face à Cena et l’aidait à se relever pour les huées du public. Ryback faisait chanter « Feed Me More » puis séchait John d’une « Running Clothesline » ! Ryback ajoutait un « Shell Shocked » puis célébrait avec la ceinture sous les chants « Feed Me More » !

Lors de l'émission NXT du 10 Avril 2013, The Shield (Dean Ambrose, Seth Rolllins et Roman Reigns) affrontait Percy Watson, Scott Dawson et Axl Keegan dans un « 6 Men Tag-Team Match ». A un moment donné, Seth en terminait avec Keegan avec un « Skywalker » pour la victoire. Après le combat, le Shield s’en prenait à Dawson et lui portait leur « Triple Powerbomb ». Ambrose prenait la parole et déclarait qu’une fois de plus la justice avait été faite à la NXT. Rollins rappelait qu’ils étaient le Shield et affirmait qu’ils étaient la force la plus dominante de l’histoire de cette compagnie. Il déclarait qu’ils dirigeaient les 3 « Rosters ». Roman concluait en demandant de croire dans le Shield. Là, Corey Graves apparaissait sur le grand écran et demandait s’ils se rappelaient de lui ? Il affirmait qu’il ne croyait pas en eux et déclarait qu’ils n’auraient pas la main sur la NXT car elle était son terrain de jeu à lui. Il rappelait que le Shield lui avait coûté 2 fois le titre NXT et concluait en les mettant en garde de venir la semaine prochaine. Seth répondait à ses partenaires qu’il avait commencés avec Graves et qu’il en terminerait avec. Il demandait à Dean et Roman de prendre leur soirée, il était ancien champion NXT et Graves ne savait pas à qui il avait à faire. Il concluait en disant que Corey finira par crore dans le Shield. En arrière-scène, Tony Dawson interviewait Summer Rea. Cette dernière le reprenait en disant qu’elle était la 1ère dame de la NXT. Tony rappelait que la semaine dernière, Summer c’était enfuie et lui demandait ce qu’il c’était passé. Elle refusait d’admettre qu’elle c’était tirée et se justifiait qu’elle avait oubliée quelque chose dans le vestiaire et que sans ça, elle aurait bottée le cul de Paige ! En arrière-scène, Renee Young interviewait Emma. Cette dernière disait que quand elle arrivait sur le ring, elle faisait une entrée à la “Lady Gaga” pour faire rire les enfants. Renee mentionne le fait qu'Emma est maladroite. Emma dit "les enfants de nos jours" avec leurs diapositives électriques et Macarenas ne peut pas tenir une bougie à la Emma-tion... Emma part et se casse la figure... The Funkadactyls (Cameron et Naomi) affrontaient The Bella Twins (Brie et Nikki Bella). A un moment donné, Brie travaillait au sol sur le bras de son adversaire. Cameron revenait plus tard et portait un « Neckbreaker ». Brie frappait Naomi dans le coin pour empêcher le relais. Nikki prenait le relais et les 2 Bellas faisaient un « Double Rolling Leglock » pour le tombé de Niki. En arrière-scène, Tony Dawson interviewait Kassius Ohno. Ce dernier remerciait William Regal d’être sourd d’une oreille. Il revenait sur des moments clés de la carrière William et parlait du « Kiss My Ass » de Vince McMahon. Il affirmait qu’après ce match, plus personne ne verrait ou n’entendrait William… On annonçait un Clash Of Champions à la NXT dans 2 semaines ou il y aurait 4 des titres en jeu. En arrière-scène, Renee Young interviewait William Regal pour savoir pourquoi il avait challengé Ohno pour un match. William répondait qu’il aimait son rôle de commentateurs à la NXT, mais Ohon l’avait rappelé à la réalité et affirmait que Kassius allait payer. Il demandait aux enfants de Kassius de lui pardonner pour ce qu’il allait lui faire. William Regal affrontait Kassius Ohno. Alors qu’il était dominé, William revenait et portait un « Exploder Suplex » puis tentait un « Regal’s Stretch » d’où se dégageait Ohno pour porter un « Saito Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Kassius portait un « Big boot » pour le compte de 2 ! William contrait un « Roaring Elbow » avec un « Back Elbow » puis enchainait avec un « Knee Trembler » pour la victoire !

Lors de l`émission Main Event du 10 Avril 2013, The Tons of Funk (Brodus Clay et Tensai) et Kofi Kingston, accompagnés des Funkadactyls (Cameron et Naomi) affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rolllins et Roman Reigns). A un moment donné, Kingston prenait l’avantage sur Ambrose à qui il portait un « Dropkick », un « Jumping Punch » et un « Boom Drop ». Reigns tentait d’intervenir du rebord pour se faire repousser par Kofi. Dean se jetait sur ce dernier pour se prendre un « Pendulum Kick » ! Kingston ajoutait un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Ambrose bloquait un « SOS » pour le sécher d’une « Clothesline ». Relais de Seth qui donnait un coup de genou de la 3ème corde. Brodus tentait d’intervenir pour se prendre un « Spear » de la part de Roman alors que Rollins remportait le combat sur Kofi. Après le combat, Roman envoyait ce dernier dans les barrières de sécurité. Seth et Dean frappaient Brodus au sol. Tensai intervenait mais était pris à partie par les 3 « Heels ». Le Shield portait son « Triple Powerbomb » à Tensai puis Brodus !!! En arrière-scène, Matt Striker interviewait le nouveau champion World Heavyweight, Dolph… Non, c’était Big E. Langston qui était là. Il déclarait que Dolph Ziggler n’avait pas de temps à accorder à Striker, qu’il était occupé par les médias, s’entrainer, avoir des réunions, être avec sa petite amie AJ, se préparer à contrôler le monde. Langston concluait en disant que Matt pouvait, toutefois, l’interviewer lui. Matt lui demandait alors ce que c’était d’avoir débuté à WrestleMania ? Big E. répondait que c’était comme tout un tas de jours de fête en un seul paquet. Il ajoutait se rappeler qu’il avait aussi perdu… Mais se rappelait aussi avoir gagné lors de ses débuts à Raw ou Dolph avait encaissé son « Money In The Bank » pour devenir le nouveau le champion WWE World Heavyweight. Il disait qu’il allait prendre autant de plaisir sur le ring dès maintenant. Zack Ryder affrontait Big E. Langston. Ce dernier le surpassait direct puis l’acculait dans le coin pour le frapper. Plus tard, il portait un « Belly To Belly Suplex » à Ryder et se ruait sur lui dans le coin. Zack contrait une seconde « Ruade » et enchainait avec « Missile Dropkick ». Peu après, Langston revenait sur un contre et portait son « Big Ending » pour la victoire. Jack Swagger, accompagnés de Zeb Colter, rejoignait le ring. Zeb se présentait lui et Jack et déclarait qu’ils étaient des vrais américains. Zeb rappelait qu’eux 2 faisaient leurs débuts à « Main Event » et demandait à la foule combien d’entre-eux étaient de vrais Américains ? Colter demandait que s’ils étaient de vrais Américains, pourquoi jouaient-ils ici un sport Canadien (le Hockey, nous étions dans la salle des Bruins) ? Il critiquait le nom de la sale le TD Gardens en disant qu’il n’y voyait rien qui ressemblait à un champ. Il critiquait Paul Revere (Un patriot de la Révolution américaine né à Boston). Yoshi Tatsu rejoignait le ring à son tour. Colter demandait à ce que l’on stop sa musique et demandait à Yoshi s’il était l’adversaire de Jack ? Yoshi répondait que oui ! Zeb lui demandait quel était son nom ? Yoshi Tatsu répondait. Zeb demandait qu’est-ce que c’était ce nom ? Il demandait à Yoshi d’où il venait ? Japon. Colter répondait que c’était une culture différente. Il demandait ce que Tatsu avait mangé aujourd’hui et supposait que c’était du poisson et du riz, pas de Hot Dog ou d’Hamburger. Zeb demandait pourquoi les Japonais ne prenaient pas de fourchette ? il demandait s’il avait bu du Saké aujourd’hui ? Colter lui tendait sa main en signe de gratitude et d’amitié. Tastu finissait par accepter. Colter répondait en faisant le le salut Japonais. Yoshi répondait pareil mais Jack le frappait d’un coup de pied. Le match débutait. Yoshi Tatsu affrontait Jack Swagger, accompagnés de Zeb Colter. A un moment donné, Swagger esquivait un « Roundhouse Kick » de la 3ème corde et portait 2 « Swagger Bomb » puis en terminait avec un « Patriot Act » pour la victoire.

Lors de l'émission de Superstars du 11 Avril 2013, The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient Primo et Epico, accompagnés de Rosa Mendes. A un moment donné, Jey portait un « Running Butt » dans le coin sur Epico pour le compte de 2. Ce dernier revenait avec un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Jey revenait avec un « Samoan Drop » puis portait un « Superfly Splash » pour la victoire en sautant par-dessus Primo que Jimmy calmait avec un « Superkick ». The Great Khali, accompagné de Natalya Neidhart et d’Hornswoggle, affrontait Darren Young, accompagné de Titus O'Neil. A un moment donné, O’Neill déconcentrait Khali pour permettre à Darren de revenir et de s’acharner sur le genou du Great Khali. Plus tard, Khali le repoussait puis contrait les « Ruades » de Young. Great Khali repoussait Titus et remportait le combat avec un « Headchop ».

Lors de l'émission de Smackdown! du 12 Avril 2013, Big E. Langston se présentait sur la plateforme pour accueillir le nouveau champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler. Ce dernier arrivait avec AJ et les 3 « Heels » rejoignaient le ring. Ziggler déclarait que depuis qu’il a débuté, il était le plus talentueux, maintenant c’est un euphémisme. Il affirmait que les gens du vestiaire savaient qu’il était le futur de la compagnie et maintenant, cette ceinture prouvait que le futur était maintenant. Il disait que les gens avaient chanté son nom à WrestleMania dans un match ou il n’était pas… Il rappelait que le lendemain, à Raw, cette même foule incroyable l’avait vu arriver et faire l’histoire. Il déclarait que ce moment, cette célébration ne revenait qu’à une seule personne, lui. Il déclarait ne pas avoir gagné le titre grâce aux fans. Il affirmait qu’il avait été jalousé toute sa vie. Il déclarait que peu importe, les gens ne seraient jamais lui. Il était coupé par Jack Swagger et Zeb Colter qui rejoignaient le ring. Ziggler disait que c’était leur moment et demandait ce qu’ils foutaient ici. Colter se présentait et félicitait Dolph pour sa victoire. Il le remerciait d’être né à Cleveland Ohio et d’être domicilié à Hollywood, Floride. Zeb disait qu’au sujet du titre, tout le WWE Universe savait qui Dolph devait remercier pour sa victoire à Raw et ce n’était pas Dolph lui-même, c’était Jack Swagger ! Ziggler rappelait que c’était son temps d’interview, que Jack avait eut sa chance à WrestleMania et il l’avait manqué, donc en ce qui le concerne, Swagger devait retourner dans la file d’attente… Jack s’approchait du ring mais reculait. Colter dit que c'est dans le meilleur intérêt de Ziggler que ce dernier dise à Swagger ce qu'il veut entendre. Après de depart des 2 autres, Ziggler était interrompu par Alberto Del Rio. Dolph demandait à ce dernier s’il tentait de prendre son spotlight ? Il demandait si Del Rio allait se plaindre ? S’il voulait son match retour ? Dolph disait lui donner le combat maintenant s’il le voulait. Alberto lui demandait de se calmer et disait ne pas être là pour se plaindre, mais pour le féliciter. Del Rio rappelait que lui aussi avait encaissé un « Money In The Bank » car c’était comme ça qu’il avait remporté le titre WWE. Del Rio affirmait que quand il affronterait Dolph, ça sera Ziggler qui se plaindrait de tout. D’ici là, « Hasta La Vista Baby ». Ziggler s’énervait qu’on le coupe et affirmait que le prochain qui le ferait, comprendrait pourquoi il était le champion WWE World Heavyweight… Alors que Ziggler se félicitait que ça se calme, Chris Jericho arrivait et lui demandait de la fermer ! Chris le félicitait pour sa victoire et sous entendait qu’AJ était folle et faisait chanter la foule. AJ se bouchait les oreilles alors que la foule reprenait. Jericho déclarait que Ziggler se faisait appeler le « Show Of » mais que Y2J était le « Show Of » original. Chris annonçait qu’il sortait du bureau du GM de SmackDown!, Booker T. et qu’il avait une nouvelle importante… Le tout 1er match de Dolph comme champion, aura lieu contre Y2J et ça sera ce soir à SmackDown!. Jericho ajoutait qu’après ce combat, Dolph ne serait plus jamais le même ! Les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane), affrontaient les Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) dans un « Non Title Match ». Rapidement, Kane remontait sur le ring et portait un « Chokeslam » à Young alors que Daniel remportait le combat sur Titus avec un « No Lock ». Après le combat, le Shield apparaissait sur le grand écran et félicitait la Team Hell No pour leur victoire. Ambrose rappelait la réunion des Brother Of Destruction à Raw. Il affirmait qu’ils n’avaient pas été effrayé, peu importe quand ils frapperaient. Reigns affirmait qu’ils ne couraient jamais face à un combat. Seth concluait avec un « croyez dans le Shield ». Santino Marella affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». Alors que Wade s’apprêtait à en terminer, Marella se relevait en « Saut de carpe » et portait plus tard un « Hip Toss » et un « Falling Headbutt » pour le compte de 2. Santino tentait un « Cobra » que repoussait Barrett pour porter un « Bull Hammer » pour la victoire ! En arrière-scène, Sheamus rejoignait le GM de SmackDown!, Booker T. et Theodore Long. Sheamus reprochait à Booker T. d’avoir mis en place le match à Raw entre lui et Orton pour déterminer l’adversaire de Big Show. Sheamus reprochait à Booker de ne pas avoir tenu compte que Big Show en profiterait. Randy Orton arrivait à son tour et demandait aussi des explications à Booker T. Long prenait la parole en disant que ça avait été l’idée de Booker T. mais que tout le monde faisait des erreurs (Booker T. n’appréciait pas cet intervention de Long). Orton demandait à ce que le problème soit réglé. Booker T. proposait que les 2 aient le Big Show dans un match handicap. Les 2 « Faces » étaient content alors que Booker T. fixait Long qui ne disait rien. The Funkadactyls (Cameron et Naomi) et la championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontaient The Bella Twins (Brie Bella et Nikki Bella) et Tamina Snuka dans un « Six Man Tag-Team Match ». A un moment donné, Naomi portait un « Crossbody » de la 3ème corde puis une « Rolling Clothesline ». Plus tard, Naomi portait un « Jumping Butt ». La Bella retournait un « Irish Whip » mais Naomi contrait sa ruade et repoussait une tentative d’intervention sur le rebord de la part de Tamina. L’autre Bella faisait chuter Naomi du rebord, permettant à sa jumelle de remporter le combat. Triple H se présentait sur le ring. Les chants « HHH » retentissaient. Hunter déclarait « Je vous l’avai dis, le botteur de culs est de retour ». Triple déclarait qu’il avait dit que ce serait une guerre. HHH était coupé par les 3MB. Heath Slater lui demandait de la fermer et d’écouter. Slater déclarait qu’il fallait s’en prendre aux gros noms pour se faire remarquer, alors pourquoi pas avec Hunter. Il affirmait que ce dernier n’avait rien vu avec Brock Lesnar vu se qu’ils allaient lui mettre. Alors que les 3MB encerclaient HHH, le Shield arrivait à son tour. Mais plutôt que de s’en prendre à HHH, ils s’en prenaient au 3MB ! Après ceci, le Shield encerclait Triple H et, une fois de plus, Kane et Daniel Bryan accouraient et venaient en renfort de HHH. En arrière-scène, le Big Show rejoignait le GM de SmackDown!, Booker T. et Theodore Long qui semblaient s’engueulaient. Le Big Show demandait pourquoi Booker T. l’avait mis dans un match Handicap face à Orton et Sheamus. Booker T. répondait que Show c’était mêlé de ce qu’il ne le regardait pas à Raw. Le Big Show reprochait le traitement de Booker T. et affirmait qu’avec son contrat, il n’était pas obligé de catcher ce soir. Booker T. lui laissait entendre que s’il voulait se barrer, qu’il se barre, sinon le combat était le suivant. Randy Orton et Sheamus affrontaient The Big Show dans un « 2-On-1 Handicap Match ». Alors qu’il était dominé, le Big Show revenait avec un « Spear » puis frappait Orton aux côtes bandées. Finalement, Randy portait un « RKO » de nulle part sur Show et Sheamus le virait du ring avec un « Brogue Kick ». Le Big Show préférait se laisser décompter… En arrière-scène, Renee Young interviewait Randy Orton et Sheamus. Alors que ce dernier répondait, il était attaqué par Mark Henry ! Kofi Kingston affrontait le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Kofi le contrait avec un « Pendulum Kick » puis sautait de la 3ème corde avec un « Crossbody ». Antonio le bloquait dans ses bars ! Kingston se dégageait pour porter un « Trouble In Paradise » pour la victoire !!! Fandango rejoignait les abords du ring. Chris Jericho affrontait le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston, dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Jericho repoussait Fandango du rebord avec un « Dropkick » mais ça le déconcentrait, permettant à Ziggler de remporter le combat. Après le match, Jericho séchait Dolph puis repoussait Langston avec un « Enzuigiri ». Fandango intervenait pour permettre à Ziggler de porter un » Zig Zag » et Langston ajoutait un « Big Ending ». Après ceci, Fandango dansait autour de Chris puis le frappait au sol. Fandango ajoutait un « Leg Drop » de la 3ème corde puis il dansait pour ensuite dire que c’était « Fan-dan-go ».

Lors de l`émission Monday Night Raw du 15 Avril 2013, Sheamus et Randy Orton affrontaient The Big Show dans un « 2-On-1 Handicap Match ». A un moment donné, Orton portait un « DDT » au Big Show dans les cordes puis passait en mode « Viper ». Ce dernier repoussait une tentative de « RKO » et l’attrapait à la gorge. Sheamus intervenait avec un « Brogue Kick », permettant à Randy d’enchainer avec un « RKO » pour la victoire ! En arrière-scène, Josh Matthews interviewait les 3MB. Avant que Josh ne puisse poser sa question, Slater déclarait qu’ils étaient là pour interpeler le Shield. Sur le ring, on retrouvait les 3MB. Slater rappelait que la semaine dernière, à SmackDown!, les 3MB avaient voulus donner une leçon à Triple H… Mais il reprochait au Shield de s’en être mêlé et de leur avoir fait de l’ombre. Mahal et McIntyre prenaient la parole. Drew demandait au Shield de venir présenter des excuses maintenant ! Le Shield ne venait pas, mais Brock Lesnar si ! Brock virait les 3MB un à un et portait un « F5 » à McIntyre ! Slater quittait le ring pour se prendre une « Clothesline » à l’extérieur de la part de Brock. Ce dernier lui portait 2 « F5 » pour le faire retomber sur la barrière de sécurité à chaque fois. Paul Heyman calmait son poulain alors que les chants « One more Time » retentissaient. Brock hésitait pour un 3ème « F5 » mais se ravisait. Paul et Brock montaient sur le ring et Heyman déclarait que Lesnar voulait un match contre Triple H. Paul admettait que ce dernier avait bien mis KO Brock à WrestleMania ce que personne n’avait jamais fait. Heyman déclarait que HHH était un guerrier et affirmait que ce soir il lui montrerait en face son respect pour ce qu’il avait fait à WrestleMania. Paul déclarait toutefois que Lesnar ne partageait pas son avis. Paul rappelait que ça faisait 1 à 1 et qu’il fallait régler ce problème. Heyman en venait donc à Extreme Rules. Il déclarait qu’il était tant d’être barbare, primaire, non censuré, rude, dur… d’être extrême ! Paul demandait un match en cage « Old School » entre les 2… Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face à Kofi Kingston. A un moment donné, Antonio bloquait un « Springboard Headcisors ». Kofi se dégageait pour le compte de 2. A toi à moi sur des tentatives de tombés, sans succès. Kingston portait finalement un « Trouble In Paradise » pour la victoire et remporter le titre WWE United-States !!! Le nouveau champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston, se présentait sur le ring. Ziggler rappelait qu’il avait encaissé avec succès son « Money In The Bank » et était devenu le nouveau champion World Heavyweight. Il affirmait que ça avait été le meilleur moment de l’histoire de WWE Raw. Il affirmait que ce n’était que grâce à lui. Il affirmait qu’il n’y aurait jamais quelqu’un de plus flamboyant ou charismatique que lui. Il disait être juste bon et qu’il se foutait des huées du public. Il déclarait qu’avec sa popularité il aurait l’argent etc… et il embrassait AJ. Il était rapidement interrompu par Alberto Del Rio qui était bandé au genou et Ricardo Rodriguez qui était toujours en béquilles. Alberto les rejoignait sur le ring. Il disait que la semaine dernière il avait félicité Dolph mais demandait son match retour maintenant ! Ziggler commençait à refuser mais était coupé par la Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero qui validait le match maintenant ! Alors que les 2 hommes allaient se battre, Jack Swagger et Zeb Colter se présentaient aux abords du ring. Colter affirmait qu’il n’y aurait pas de match de championnat sans Jack Swagger, car ce dernier était un vrai Américain. Colter rappelait que la seule raison pour laquelle Ziggler était champion, c’était grâce à Jack Swagger qui avait détruit Del Rio avant. Zeb affirmait que Dolph ne méritait pas d’être champion et Del Rio ne méritait pas d’avoir sa chance au titre. Alberto s’attaquait à Swagger qu’il virait du ring. Langston s’interposait entre Del Rio et Dolph. Jack tirait Alberto vers le poteau pour lui frapper la jambe dessus. Swagger appliquait ensuite un « Patriot Lock » à l’extérieur. Les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane), affrontaient The Primetime Players (Darren Young et Titus O’Neil) dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Kane portait une « Clothesline » de la 3ème corde puis empêchait une intervention de Titus en le passant par-dessus la 3ème corde dans son élan. Bryan sautait sur O’Neil du rebord avec un « Running Knee ». Darren tentait de revenir face à Kane pour se prendre un « Chokeslam » ! Daniel prenait le relais pour en terminer avec un « Diving Headbutt » pour la victoire ! On voyait une vidéo pré-enregistrée de Ryback qui revenait sur WrestleMania. Il déclarait que ça avait été le meilleur moment de la carrière pour John Cena alors que lui ça avait été la pire nuit de sa carrière. Ryback disait que John était au top et lui en bas… qu’il fallait donc que ça change et on revoyait son attaque sur Cena de la semaine passée. Ryback déclarait qu’il ne devait pas se retrouver en bs de l’échelle. Ryback parlait de l’amitié de John avec lui et quand ce dernier lui avait donné sa chance au titre alors que Cena était blessé. Ryback reprochait à John de le mettre dans son ombre. Ryback demandait au John avait été contre le Shield, ou lors du match du 7 Janvier ou il avait une chance au titre ? Ryback rappelait avoir été 6 fois attaqué par le Shield et demandait ou Cena avait été à ces moments là ? On revoyait l’attaque de mark Henry ou Cena n’était pas intervenu. Ryback disait qu’à chaque fois que Cena avait été attaqué, lui avait été là. Ryback reprochait à John de s’être concentré sur un seul but, reprendre le titre. On revoyait comment Cena avait remporté le Royal Rumble… en éliminant Ryback ! Ce dernier reprochait aussi à Cena de ne pas être venu l’aider face au Shield à Elimination Chamber. Ryback affirmait que ce titre lui revenait de droit et affirmait que Cena avait tenté de le mettre dans son ombre. Ryback déclarait qu’il avait prouvé la semaine dernière que ça n’était pas le cas, qu’il sera son plus gros adversaire pour le titre et qu’il gagnerait. R-Truth affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Wade esquivait un « Axe Kick » puis portait un « Back Kick » et un « Pumphandle Slam » d’où R-Truth se dégageait pour porter un « Little Jimmy’s » pour la victoire ! En arrière-scène, Brad Maddox annonçait à Vickie Guerrero qu’Alberto n’avait pas l’accord des médecins pour combattre. Alors que Vickie semblait ennuyée, Theodore Long les rejoignait et proposait que Jack Swagger affronte Dolph Ziggler. Vickie aimait et demandait à Long se qu’en pensait Booker T. ça semblait peu importer Theodore. Vickie et Brad sont d'accord. Vickie envoi ce dernier informer les participants. The Great Khali et Santino Marella, accompagnés de Natalya et d’Hornswoggle, affrontaient la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Lors de leur arrivée, les « Heels », parlaient du fait qu’ils étaient comme le proverbe, « des nains sur des épaules de géants » et critiquaient la Caroline du Sud pour se faire huer du public. Alors qu’il était dominé, Santino revenait plus tard et portait un « Hip Toss » puis un « Falling Headbutt » avant d’enfiler son gant et porter un « Cobra ». Rhodes tentait d’intervenir mais Santino le faisait quitter le ring en le menaçant du « Cobra ». Là, Hornswoggle enfilait un petit gant de « Cobra » mais quand Rhodes se trouvait menaçant, c’était Great Khali qui le frappait au visage. Ceci déconcentrait Santino que Damien surprenait avec un « Roll Up » pour la victoire ! Sur le ring, on retrouvait Jerry « The King » Lawler qui revenait sur la victoire de Fandango à WrestleMania pour ses débuts en PPV et face au 1er champion Undisputed, Chris Jericho. Lawler parlait de la popularité que recevait Fandango depuis et montrait les images des fans au dernier Raw et des différents médias et réseaux sociaux. Jerry accueillait alors Fandango. Ce dernier coupait le King et demandait ou était ses côtes ? Il lui demandait de bouger ses hanches. Lawler répondait qu’il allait bouger à sa place. Fandango demandait aux fans qui voulaient « Fandangoing » avec lui ? Il disait qu’avant de danser avec lui, les fans devaient bien prononcer son nom « Fan-dan-go ». Non satisfait du résultat, il refusait de danser… En arrière-scène, Matt Striker interviewait John Cena au sujet des propos de Ryback. John proposait qu’ils règlent ça sur le ring en face à face. Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter affrontait le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Dolph portait un « Standing Dropkick » et un « DDT » pour le compte de 2. Plus tard, Jack revenait avec un « Flap Jack Into A Guillotine » pour la victoire ! Alors que Swagger était sur la plateforme, Del Rio l’attaquait par derrière, le virait de la plateforme avec un coup de béquille, puis appliquait un « Cross Armbreaker » ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Sheamus. Ce dernier était plaqué contre le décor par Mark Henry ! CM Punk, accompagné de Paul Heyman, rejoignait le ring. Les chants « CM Punk » retentissaient. Punk ne parlait pas et semblait sans voix. Il rappelait avoir été champion 434 jours, il n’avait pu profiter de sa lancée, car à chaque fois, il c’était demandé qui serait le suivant. CM déclarait que le titre WWE était tout pour lui, car il avait toujours voulu l’avoir et avait passé sa vie à l’obtenir. Il disait alors trouvé un nouveau challenge avec The Rock. Il disait avoir voulu plus, car il voulait toujours plus. Il disait qu’après avoir affronté quelqu’un comme le Rock, comment faire plus ? C’est là qu’il avait décidé de s’attaquer à la « Streak ». Il disait avoir poussé l’Undertaker à la limite. Les chants « Undertaker », puis « CM Punk », retentissaient. Punk prenait Heyman dans ses bras puis quittait le ring laissant Paul bouche bée… En arrière-scène, le GM de SmackDown!, Booker T. reprochait à Long de prendre des initiatives. Theodore répondait faire ce que Booker T. aurait fait. Ce dernier rétorquait que Long ne lisait pas dans ses pensées. Long répondait que maintenant, Swagger était l’aspirant N°1 car il avait battu Dolph « 1 Vs. 1 » car Alberto était blessé. Booker T. notait que Del Rio était juste sur la touche ce soir. Booker T. annonçait que les 2 hommes auraient leurs chances dans un « Triple Threat » contre Dolph… Booker T. concluait en demandant à Long de se mêler de ses affaires. La championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontait Nikki Bella, accompagnée de Brie Bella, dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Kaitlyn portait un « Fisherman Into A Gutbuster ». Nikki se raccrochait aux cordes. L’arbitre repoussait Kaitlyn ce qui permettait un « Switch » des jumelles. Brie surprenait Kaitlyn pour le tombé de la victoire ! Le champion de la WWE, John Cena, rejoignait le ring. Cena déclarait « The Champ Is Here » et Ryback est… Là bas. John disait avoir des choses à régler avec Ryback et lui demandait de venir maintenant ! Ryback rejoignait Cena sur le ring. John admettait que Ryback avait détruit tout son passage et que quand les chants « Feed Me More » retentissaient, quelqu’un allait être blessé. John disait qu’à ça place, il devrait faire gaffe, mais non, car la semaine dernière à Raw, Ryback avait montré quel genre de mec qu’il était. John rappelait avoir lancé un « Open Challenge » le lendemain de WrestleMania… Mais Ryback n’avait rien fait et avait attendu que Cena tourne le dos pour le frapper par derrière en traitre. John reprochait à Ryback d’avoir cherché de fausses excuses et de reprocher tout un tas de choses à Cena. Ce dernier demandait à Ryback s’il savait qui il avait à faire… Il avait battu des Randy Orton, Triple H, Shawn Michaels… Pour ne citer que des amis avec qui ils c’étaient donner. John disait comprendre ce que Ryback avait voulu faire la semaine dernière, mais n’aimait pas la façon dont ça avait été fait. John déclarait que pour être champion, il fallait en avoir entre les jambes. John rappelait que quand Ryback l’avait attaqué la semaine passée, il avait célébré avec la ceinture… John affirmait que ce serait différent ce soir et retirait son t-shirt, casquette etc… John lui proposait de juste bouger pour voir si Ryback méritait une chance au titre. Les 2 hommes s’affrontaient du regard mais Ryback quittait le ring. Alors que John était seul sur le ring, le Shield arrivait par le public ! Ces derniers entouraient le ring sous le regard de Ryback. Le Shield attaquait John à 3 contre 1e sous le regard de Ryback. John tentait de revenir mais était vite dominé. Les chants « Cena » retentissaient. Ryback quittait les abords du ring sous les huées du public. Le Shield portait son « Triple Powerbomb » sur John.

Lors de l'émission NXT du 17 Avril 2013, Justin Gabriel affrontait Leo Kruger. A un moment donné, Justin le contrait avec un « Back Kick » de la seconde corde et montait sur la 3ème ou Leo le contrait. Justin le repoussait mais Kruger répondait avec des « Headbutt ». Gabriel repoussait une tentative de « Souplesse » et tentait un « Sunset Flip » que bloquait Leo. Ce dernier remportait le combat avec un « GC3 ». En arrière-scène, Renee Young interviewait Paige qui était excédée par Summer Rae. Elle défiait cette dernière pour un match mais prétendait que Summer n’avait pas le courage de l’affronter. Paige était attaquée par derrière par Summer qui acceptait de relever le défi. Bayley affrontait Emma. Cette dernière était heureuse de parvenir à monter sur le ring à la force des bras du premier coup contrairement aux semaines passées. Les chants « Emma » se faisaient entendre. A un moment donné, Emma esquivait une « Ruade » et appliquait un « Tarantula » ! Emma ajoutait un « Crossbody » dans le coin puis « Catapultait » Bayley à terre pour la faire abandonner avec un « Bridging Inverted Indian Deathlock ». Yoshi Tatsu affrontait Bray Wyatt, accompagné de la Wyatt Family (Erick Rowan et Luke Harper). Rapidement, Bray le frappait durement dans le coin et portait une puissante « Ruade ». Wyatt en terminait avec un « Sister Abigail ». Après le combat, Bray en portait un second puis déclarait que la NXT était un terrain de jeu pour les marionnettes et demandait à Yoshi s’il était d’accord ? Il concluait disant qu’il n’y avait pas un seul homme, debout sur 2 jambes, plus grand que lui… Il faisait une bise à Tatsu et quittait avec Rowan et Harper silencieux. Corey Graves affrontait Seth Rollins dans un « Lumberjack Match ». A un moment donné, Graves portait une « Front Suplex » et Ambrose et Roman attaquaient les bûcherons. Dean portait une « Clothesline » sur Corey du rebord. Alors que le Shield avait détruit tous les bûcherons, Seth remportait le combat avec un « Skywalker ».

Lors de l`émission Main Event du 17 Avril 2013, Justin Gabriel, The Great Khali, Epico, Primo, Santino Marella, Drew McIntyre, Jinder Mahal, Jimmy Uso, Jey Uso et Alex Riley, s’affrontaient dans une « Battle Royal » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre Intercontinental. Avant le début du combat, le champion Intercontinental, Wade Barrett commençait à critiquer le fait qu’il venait d’apprendre qu’il devrait défendre son titre… Alors qu’il commençait à critiquer le calibre de ses futurs adversaires sur le ring, il était interrompu par la musique du Great Khali. Hornswoggle et Natalya venaient danser autour de Wade qui rigolait moins en tombant nez-à-nez avec Khali… Marella évitait la confrontation au début alors que Khali portait des « Chops » sur Gabriel. Plus tard, Khali portait un « Chop » à un des Usos. Riley frappait Gabriel au sol alors que Primo se prenait un « Chop » de Khali dans le coin. Un des Uso frappait la tête de McIntyre contre le coin. Santino se prenait un « Chop » de Khali qui en donnait un autre à Riley puis Mahal. Drew éliminait Jey Uso. Khali portait un » Double Chop » à Jinder et McIntyre dans le coin. Alors que Gabriel se sauvait d’une élimination de Marella, Yoshi était dégagé par Primo. Plus tard, Khali séchait Justin d’un « Headbutt » puis portait un « Chop » sur Mahal qui était couché sur un coin. Khali séchait McIntyre puis portait un « Chop » sur Santino avant d’éliminer Epico. Khali sortait Jinder puis célébrait. Plus tard, il portait un « Chop » sur Alex et un « Headbutt » sur Jimmy. Plus tard, tous les catcheurs restant tentaient d’éliminer le Great Khali, sans succès. Drew s’attaquait à la cheville de Khali et tous se mettaient contre Khali pour l’éliminer. Jimmy s’en prenait à Alex qui le calmait avec un « Spinebuster ». Riley le passait sur le rebord, mais Jimmy le repoussait pour se faire virer par Alex avec un « Dropkick ». McIntyre passait Alex sur le rebord mais Alex résistait pour se prendre un » Dropkick » de Primo qui l’éliminait. Final Four : Gabriel, McIntyre, Marella et Primo. Les 2 « Heels » portaient un coup de poing simultané à Marella avant de s’en prendre à Justin en « Double Teaming ». Santino revenait face à Primo à qui il portait un « Hip Toss ». Drew tentait d’intervenir pour la même médecine. Marella portait un « Cobra » à Primo qui passait entre les cordes et retombait à l’extérieur. McIntyre surprenait Santino et l’éliminait. Justin s’en prenait à McIntyre qui le séchait d’une « Clothesline » ! Alors que Drew passait Gabriel par-dessus les cordes, Justin s’y retenait pour l’éliminer avec un « Headcisors ». Primo remontait sur le ring, se jetait sur Justin qui l’éliminait dans son élan ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett et disait qu’il savait tirer le meilleur du pire après avoir reprise son titre perdu à WrestleMania peu de temps après. Barrett critiquait Striker en le traitant de médiocre comme prof, catcheur et maintenant interviewer. Wade rappelait avoir battu le Miz pour lui reprendre le titre Intercontinental le lendemain de WrestleMania. Il promettait de régler le compte de R-Truth prochainement, tout comme Justin. Il affirmait que ce soir, il y aurait du « Barrett Barrage » et que la première victime serait Gabriel ! Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait son titre face à Justin Gabriel. A un moment donné, Gabriel montait sur la 3ème corde mais Barrett esquivait le saut pour le contrer avec un « Wind Of Change » pour le compte de 2. Justin se dégageait d’une tentative de « Pumphandle Slam » pour porter une sorte de « DDT », un « Running Kick » et un « Springboard Moonsault » pour le compte de 2 ! Plus tard, Gabriel le contrait de la seconde corde avec un « Back Kick ». Barrett rejoignait le rebord pour se sauver d’un « 450° Splash ». Wade aveuglait le challenger puis portait un « Bull Hammer » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 18 Avril 2013, Tons Of Funk (Brodus Clay et Tensai), accompagnés de Cameron et Naomi, affrontaient Epico et Primo, accompagnés de Rosa Mendes. A un moment donné, Tensai bloquait une tentative de « Souplesse » d’Epico pour en porter une à la place. Relais des 2 côtés, Brodus Clay reprenait l’avantage et portait un « T-Bone Suplex » puis un « Splash » dans le coin et enfin un « Powersalm » pour le compte de 2 quand Epico intervenait. Tensai le virait et les 2 « Faces » portaient un « Double Splash » pour la victoire ! Natalya affrontait Tamina Snuka. A un moment donné, cette dernière la frappait à terre pour se prendre un « Sharpeshooter ». Tamina tentait de rejoindre les cordes mais Natalya la recentrait pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 19 Avril 2013, Fandango se présentait sur le ring et collait à Lilian Garcia, déclarant qu’elle paraissait splendide ce soir. Il lui demandait si elle avait déjà bougée contre quelqu’un avant ? Si elle avait déjà Fandango avant ? Car, selon lui, c’était bon. Lilian préférait partir, mais il la retenait, lui faisait un mouvement de danse et la collait contre elle. Il s’approchait de ses lèves puis la faisait vaciller pour lui dire que c’était absolument terrible… Il s’expliquait en disant que Lilian était une fille absolument magnifique mais que sa façon de danser cassait tout. Fandango déclarait qu’elle était comme tous ces gens qui prenaient son nom et sa danse. Il demandait qu’au minimum, elle pourrait prononcer son nom correctement… Fan… Il était coupait par Santino Marella. Ce dernier disait « Excusez-moi Monsieur Fan-dingo, ou juste Monsieur Dingo seulement, il ne savait pas vraiment. Marella reprochait à Fandango la façon dont il s’adressait au WWE Universe ainsi qu’à Lilian. Santino admettait que Fandango avait de bons mouvements, cette danse était vraiment amusante, sans parler de comment les cheerleaders l’ont fait sur Youtube. Marella présentait sa partenaire de danse… Le « Cobra »… Santino dansait avec son gant sous la musique de Fandango. Quand ce dernier tentait de s’attaquer à lui, Santino tirait les cordes pour le faire passer par-dessus ! Santino Marella affrontait Fandango. A un moment donné, ce dernier bloquait un « Cobra » et portait un « Modified Downward Spiral » pour la victoire ! Après le combat, Fandango prenait le micro et déclarait « c’est Fan-dan-go ». En arrière-scène, on retrouvait le GM de SmackDown!, Booker T. qui reprochait à Theodore Long d’avoir organisé le combat à Raw entre Ziggler et Swagger. Ils étaient rejoins par le Big Show. Ce dernier remerciait Long de lui donner un partenaire pour son match contre Sheamus et Randy Orton contrairement à des gens qui l’avaient mis dans un match handicap ou il aurait pu se blesser (il faisait allusion à Booker T.). Big Show déclarait à ce dernier qu’il devait protéger ses « Top Stars » et checkait Long qui répondait et avait le sourire. Alors que Booker T. allait parler à Theodore, ce dernier esquivait en rejoignant Show. Le champion WWE United-States, Kofi Kingston affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Champion Vs. Champion Non Title Match ». A un moment donné, Kofi contrait une « Ruade » mais Wade le faisait tomber de la seconde corde pour le compte de 2. Plus tard, Barrett reprenait sa prise de tête au sol. Kingston se dégageait pour se faire bloquer. Wade se laissait retomber en arrière pour le compte de 2 mais Kofi le surprenait direct avec un « Crucifix Cover » pour la victoire ! En arrière-scène, Renee Young interviewait Mark Henry et lui demandait pourquoi il avait attaqué Sheamus à 2 reprises récemment ? Mark répondait que c’était parce qu’il pouvait et le c’était ce qu’il faisait ! Sheamus le plaquait au sol et déclarait que c’était ce qu’il faisait, Fella. Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez en béquilles, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Alors qu’il était dominé, Swagger revenait pour un « Patriot Lock » que Del Rio retournait en « Cross Armbreaker ». Jack le plaquait au sol pour le compte de 2 et Alberto répondait avec un « Petit Paquet » pour la victoire ! Ils déclaraient que Ryback savait ce qu’était la justice. Ambrose parlait de d’auto préservation. Dean prétendait que le regard de Ryback à Raw était le même que celui de l’Undertaker il y a 2 semaines. Ambrose affirmait qu’ils y avaient vu de la peur et prétendait que l’Undertaker avait peur, était terrorisé… Ambrose disait que l’Undertaker était peut être invaincu à WrestleMania, mais eux étaient invaincu tout court. Dean déclarait que l’Undertaker n’était pas immortel et qu’ils le prouveraient au prochain Raw. Seth déclarait que le temps de l’Undertaker était terminé. On voyait une vidéo du Shield qui demandait l’attention du public. Ils revenaient sur l’attaque de John Cena à Raw. Rollins disait que les gens se demandaient pourquoi Ryback n’avait pas aidé John Cena ? En arrière-scène, on avait une confrontation entre les 2 prochaines équipes à s’affronter… Hornswoggle, Natalya et The Great Khali affrontaient Epico, Primo et Rosa Mendes dans un « Six Person Mixed Tag-Team Match ». A un moment donné, Khali repoussait Epico et l’acculait plus tard dans le coin pour un « Chop ». Primo intervenait mais Khali esquivait pour qu’il percute Epico. Khali le mettait contre ce dernier et lui portait un « Chop » à son tour. Khali en portait un autre à Epico puis portait un « Headchop » à Primo. Rosa protestait sur le rebord du ring. Hornswoggle la retenait par la cheville et Rosa lui courait après. Natalya la séchait d’une « Rolling Clothesline ». Pendant ce temps, Epico sautait sur Khali de la 2ème corde mais il le bloquait pour porter un « Punjabi Plunge » pour la victoire ! Randy Orton et Sheamus affrontaient Mark Henry et The Big Show. Alors que Randy allait porter son « DDT » dans les cordes, Show intervenait derrière le dos de l’arbitre qui retenait Sheamus. Relais de The Big Show que Randy contrait pour porter un « DDT » dans les cordes. Orton passait en mode « Viper » mais Mark le séchait d’une « Clothesline ». Sheamus intervenait contre ce dernier et les 2 retombaient à l’extérieur du ring. Show portait alors son « Chokeslam » sur Randy pour la victoire.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 22 Avril 2013, Paul Heyman débutait le direct au centre du ring. Il se présentait au public pour se faire huer. Il disait être l’avocat de Brock Lesnar. Il revenait sur l’attaque de ce dernier sur le 3MB et le fait que Brock ait été devenu « Extrême ». Heyman rappelait le challenge qui avait été fait à Triple H pour « Extreme Rules ». On revoyait les images de Brock s’en prenant aux membres du 3MB et particulièrement Heath Slater. Paul déclarait qu’alors qu’on devait avoir la réponse de HHH concernant le « Steel Cage Match » pour Extreme Rules, il annonçait que HHH n’était pas là. Il lisait un mail reçu de Triple H qui disait qu’à cause de ses blessures actuelles, il donnerait sa réponse la semaine prochaine. Heyman reprochait l’absence d’Hunter qu’il traitait de peureux…. Là, la musique de Triple H retentissait et ce dernier rejoignait le ring. Heyman reconnaissait avoir joué la manipulation, mais qu’il avait pourtant bien reçu cet email. Hunter regardait le smartphone et disait avoir mentit dans son mail. Hunter le tenait par la cravate et demandait à Paul de retourner voir Lesnar et d lui dire qu’il acceptait ! HHH portait ensuite un « Pedigree » à Heyman… R-Truth affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, ce dernier le contrait pour se prendre un « Little Jimmy » pour la victoire de R-Truth. On voyait le Shield arriver en Hélicoptère. Brodus Clay, accompagné de Tensai et des Funkadactyls (Naomi et Cameron) affrontait Damien Sandow, accompagné de Cody Rhodes. A un moment donné, Rhodes déconcentrait Clay pour permettre à Damien de revenir avec une « Guillotine » puis portait un « Roll Up » en tenant le maillot de Clay pour la victoire ! En arrière-scène, on voyait Dolph Ziggler qui contemplait sa ceinture. Il était rejoint par AJ Lee. Alors que les 2 s’embrassaient, AJ faisait remarquer la présence de Langston. EZiggler lui demandait de les laisser. AJ et Dolph était dérangés par Vickie Guerrero et Brad Maddox. Vickie Guerrero annonçait à Ziggler que s’il perdait ce soir face à Jericho, ce dernier serait inclus dans le match pour le titre WWE World Heavyweight à Extreme Rules qui deviendrait alors un « Fatal 4 Ways » (avec donc Alberto Del Rio et Jack Swagger). On retrouvait le Shield en arrière-scène. Ambrose déclarait que depuis 20 ans, l’Undertaker avait été le juge, jury et exécuteur à la WWE, il avait décidé qui était coupable et avait envoyé ses victimes reposer en paix. Ils déclaraient que personne n’avait pu l’arrêter, jusqu’à maintenant. Ambrose rappelait que pour la première fois en 3 ans, Undertaker allait combattre à Raw. Ils affirmaient qu’ils étaient la loi, la justice. Seth affirmait qu’ils allaient gagner. Dean concluait que pour la première fois, l’Undertaker allait faire face à la justice. Chris Jericho affrontait le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné d’AJ Lee et de Big E. Langston dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Dolph repoussait une tentative de « Walls Of Jericho ». Chris le contrait sur les cordes pour lui porter une « Souplesse » de la 3ème corde pour le compte de 2. Chris le contrait plus tard avec un « Code Breaker » pour le compte de 2 quand Ziggler mettait son pied dans les cordes. Alors qu’AJ déconcentrait encore l’arbitre, Chris repoussait Big E. du rebord et appliquait un « Walls Of Jericho ». Là, la musique de Fandango retentissait. Chris lâchait sa prise. Dolph le touchait à la cuisse et enchainait avec un « Zig Zag » pour la victoire ! En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Mick Foley. Il remerciait les fans de Londres pour leur soutient. Mick parlait de Ryback et rappelait que ce dernier affronterait John Cena dans sa soirée favorite de l’année, Extreme Rules et conseillait à Ryback de se regarder dans le miroir plutôt que de se chercher des excuses. Tensai, accompagné de Brodus Clay et des Funkadactyls (Naomi et Cameron) affrontait Cody Rhodes, accompagné de Damien Sandow. A un moment donné, Tensai portait une « Planchette Japonaise » puis un « Cannonball ». Sandow montait sur le rebord mais Brodus portait un « Rhino Headbutt » à l’extérieur. Tensai contrait Cody avec un « Baldo Bomb » et en terminait avec un « Back Senton Splash ». En arrière-scène, on retrouvait la Team Hell No. Daniel demandait si l’Undertaker était là ? Kane répondait que Daniel le saurait quand il sera là. Bryan demandait comment ils pouvaient espérer battre le Shield s’ils ne parlaient pas de stratégie ? Kane répondait qu’il ne devait pas se soucier des Brother Of Destruction ! Daniel rétorquait qu’ils étaient, la Team Hell No et l’Undertaker, pas les Brother Of Destruction et Daniel Bryan. Daniel se disait inquiet, car personne n’avait battu le Shield et qu’ils se devaient d’être sur la même longueur d’onde. Daniel disait avoir un plan et commençait à dire qu’il allait commencer le match. Kane le coupait en disant que l’Undertaker ne prenait pas d’ordres. Bryan disait avoir des diagrammes. Kane s’énervait en ordonnant à Bryan de ne pas lui montrer les diagrammes et SURTOUT, de ne pas tenter de porter une accolade à l’Undertaker ! Alors que Daniel promettait, ils étaient attaqués par le Shield. En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Ryback et revenait sur le fait que ce dernier n’avait pas aidé John Cena la semaine dernière lors de l’attaque du Shield. Ryback répondait que lui avait aidé John par le passé, mais que John ne l’avait jamais aidé… Il disait avoir donc laissé ce dernier comprendre ce que c’était que d’être attaqué par le Shield. Ryback admettait qu’il avait apprécié et reprenait les paroles de Foley et disait qu’il se voyait dans le miroir comme prochain champion de la WWE. Il proposait à Mick de le regarder en face, c’était le « Ryback’s Rules ». Zack Ryder affrontait Big E. Langston. A un moment donné, Zack le contrait des cordes et portait un « Missile Dropkick ». Big E. le contrait puis portait son « Big Ending » pour la victoire ! The Undertaker se présentait sur le ring. Il était rapidement encerclé par le Shield qui l’attaquait. La Team Hell No accourait à son secoure et les 6 hommes se battaient sur le ring. Les « Faces » dégageaient les « Heels ». The Undertaker et les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns) dans un « Six-Man Tag-Team Match ». A un moment donné, le Big Red Monster attrapait Ambrose à la gorge après un saut de la 3ème corde pour lui porter un « Chokeslam » dans la foulée. Relais de Daniel qui montait sur la 3ème corde. Reigns intervenait pour l’en faire tomber, les jambes entre les cordes. Undertaker s’en prenait à Roman à l’extérieur alors que Daniel repoussait Ambrose. Ce dernier esquivait un « Diving Headbutt » pour remporter la victoire ! Après le combat, le Shield repartait par le public. En arrière-scène, on retrouvait Mick Foley qui disait à John Cena qu’il savait ce qu’il avait à faire. Cena tentait de le dissuader de faire face à Ryback. Mick répondait que ce dernier avait dit vouloir lui parler face à face et Mick disait ne pas repousser un challenge. John tentait de dire que c’était une erreur. Mick rétorquait que la vie était faite d’erreurs, mais il était comme ça et demandait à John de respecter sa décision. Cena lui donnait une chaise pour se défendre. William Regal affrontait Fandango. Ce dernier avait pour danseuse, la catcheuse de la NXT, Summer Rae. Le public reprenait la mesure de la chanson de Fandango. William recevait une bonne « pop ». Alors qu’il était dominé, William revenait pour le frapper dans le coin mais l’arbitre les séparait. Fandango revenait pour porter un « Modified Reverse STO » pour la victoire. Après le combat, Fandango prenait la parole pour dire que c’était « Fan-dan-go ». Après le combat, alors que ce dernier célébrait sur la plateforme, il était attaqué par Jericho qui l’éjectait de la plateforme sous les chants « Y2J ». Après ceci, Jericho tendait la main à la danseuse de Fandango (Summer Rae) et dansait avec ! La championne WWE Diva’s, Kaitlyn, était aux commentaires. Layla, Tamina Snuka, Naomi, Aksana et AJ Lee s’affrontaient dans une « Battle Royal » pour déterminer l’aspirante N°1 au titre WWE Divas. Layla était aux couleurs de l’Angleterre. Tamina séchait Naomi puis Layla d’une « Clothesline » et Aksana d’un « Back Elbow ». AJ lui sautait dans les bras. Snuka la repoussait et la séchait d’un « Superkick ». Naomi acculait Tamina dans le coin alors que Layla passait Aksana sur le rebord et l’envoyait peu après avec un « Headkick ». Tamina repoussait plus tard Layla et Naomi qui tentaient de la sortir. Naomi la repoussait d’un « Jumping Butt ». Alors que Snuka était sur le rebord, elle éjectait Naomi d’entre les cordes pour l’éliminer. Alors qu’AJ était toujours à terre, Tamina s’en prenait à Layla et la séchait d’un « Headbutt ». Layla se dégageait d’une tentative de « Samoan Drop » et la virait du ring pour l’éliminer. AJ était toujours KO. Layla tentait de la lever, mais c’était un poids mort. Layla tentait de la passer entre la seconde et 3ème corde mais là, AJ s’en dégageait pour porter un coup de pied dans le bas ventre pou éliminer Layla ! AJ était la nouvelle aspirante N°1 au titre WWE Divas ! Le Hall Of Famer de la WWE, Mick Foley, rejoignait le ring, sa chaise à la main. Il disait ne pas être venu à la base pour faire une confrontation, mais il était ici, à Londres Angleterre. Il revenait sur la demande de « Face à Face » de Ryback… Il était là, mais pas Ryback… Ce dernier rejoignait le ring. Ryback demandait en quoi la chaise donnée par Cena pouvait l’aider ? Mick répondait avoir été offensé par Cena quand il lui avait donné cette chaise, car il était Mick Foley, la légende Hardcore, un Hall Of Farmer. Mick rappelait avoir combattu les plus gros, plus mauvais et les meilleurs que le business avait à offrir. Il revenait sur ses plus grosses blessures dont il était toujours revenu. Mick demandait à Ryback de regarder ces images. On revoyait la fin du dernier Raw ou après la confrontation entre John et Ryback, le Shield s’en était pris à Cena sans que Ryback n’intervienne. De retour au Live, ce dernier disait savoir ce qu’il avait fait et avait apprécié. Mick demandait ou était passé le Ryback de l’année dernière qui avait obtenu le respect avec les mots « Feed Me More » ? Ryback demandait à Foley de faire attention à ce qu’il disait, car il allait l’avoir. Mick demandait combien de fois ou il avait été laissé à terre sur le ring sans avoir été aidé ? Foley disait ne plus s’en rappeler, car il n’était pas là pour compter ou tenir des statistiques. Il avait été là pour faire le meilleur de ce qu’il pouvait. Il rappelait avoir remporté 3 fois le titre. Mick affirmait que Ryback le deviendrait, c’était sa destiné. Il demandait si Ryback voulait devenir champion en refusant un challenge de John ou en aidant pas ce dernier face au Shield ? Ryback lui demandait de la fermer quand Mick rappelait qu’Extreme Rules était prochainement et que Ryback ferait bien de se réveiller ! Ryback disait qu’années après années, Foley venait foutre son nez dans les affaires des gens. Mick tentait de répondre, mais Ryback lui redemandait de la fermer. Ryback lui demandait s’il tentait de revivre sa gloire passée ? Pourquoi ? Vendre des DVDs ? Ryback affirmait recevoir exactement ce qu’il voulait… Envoyer un message à « Supercena » - C’était fait ! Obtenir un match de championnat ? Il l’avait ! Ryback déclarait vouloir être champion de la WWE et affirmait qu’il le serait à Extreme Rules. Ryback disait se foutre de l’avis de Mick, de Supercena, ou ces gens stupides avaient un problème avec ça ? Il s’en foutait. Plus tard, Ryback demandait à Mick de se regarder, tenant une arme dans les mains (la chaise) et le traitait de bâtard pathétique. Ryback lui demandait si cette chaise allait l’aider à lui faire front ? Foley prenait la chaise dans les 2 mains et déclarait « tu vas me le dire ». Ryback lui ordonnait de le regarder dans les yeux puis lui arrachait la chaise. Alors que les 2 hommes se faisaient face, John Cena arrivait sur le ring. Foley quittait le ring et Ryback faisait face à Cena. Là, le Shield arrivait sur le ring que Cena quittait pour laisser Ryback seul dessus. Alors que ce dernier était encerclé par le Shield, ces derniers l’attaquaient. John remontait avec la chaise pour faire reculer le Shield avec plusieurs coups. Cena remontait sur le ring, lâchait la chaise, s’approchait de Ryback et lui portait un « Attitude Adjustment » !

Lors de l'émission NXT du 24 Avril 2013, le Commissioner de la NXT, Dusty Rhodes annonçait que ce soir, c’était le premier NXT Clash Of Champions. Il souhaitait bon show aux fans. Le champion WWE United-States, Antonio Cesaro, défendait sa ceinture face au co-champion NXT Tag-Team, Adrian Neville. Ce match avait été enregistré avant la perte du titre par Cesaro. Ce dernier se présentait en premier sur le ring sous les chants « You Sux » puis « USA ». Il demandait aux fans de fermer leurs gueules, car il était celui qui avait le plus long règne actuellement. Il demandait que quand il honorait la NXT de sa présence, les gens devaient lui faire une « Standing Ovation ». Il concluait être le plus grand champion US de l’histoire et était coupé par Adrian. A un moment donné, Antonio le contrait sur les cordes pour le faire tomber, le coin entre les jambes et portait un « Running European Uppercutt » et en terminait avec un « Neutralizer » pour la victoire ! La championne WWE Diva's, Kaitlyn, défendait sa ceinture face à AJ Lee. Les 2 se serraient la main mais AJ la giflait juste après. A un moment donné, Kaitlyn passait à travers les cordes quand AJ tirait dessus. Kaitlyn remontait sur le ring ou AJ lui portait une « Sleeper Hold ». Kaitlyn se dégageait pour se prendre un « Back Kick » et un « Shining Wizard » pour le compte de 2. AJ frappait la championne à terre. Kaitlyn la repoussait pour porter un « Spear » de nul part pour la victoire. Le champion de la NXT, Big E. Langston, défendait sa ceinture face à Brad Maddox. Lors de son arrivée vers le ring, ce dernier faisait sa propre présentation en disant qu’il était le nouveau champion de la NXT… Rapidement, Langston portait son « Big Ending » pour la victoire. Après le combat, Big E. portait un autre « Big Ending » pour compter 5 fois lui-même. Plus tard, alors que Langston semblait vouloir continuer, Brad le suppliait pour se prendre un autre « Big Ending » pour le compte de 5. Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait sa ceinture face à Bo Dallas. A un moment donné, Dallas esquivait un « Bull Hammer » pour porter un « Springboard Bulldog » pour le compte de 2. Wade revenait pour le mettre en position de « Wasteland » mais Bo s’en dégageait. Il sautait sur Barrett de la seconde corde pour se prendre un « Bull Hammer » de plein fouet pour la victoire de Wade.

Lors de l`émission Main Event du 24 Avril 2013, sur le ring, John Bradshaw Layfield parlait de la rivalité entre Mark Henry et Sheamus. On revoyait les différentes attaques d’Henry sur Sheamus en Backstage. Layfield accueillait Mark. JBL disait qu’il n’avait jamais vu Sheamus malmené tel qu’Henry l’avait fait ces dernières semaines. A un moment donné, Mark demandait s’il se foutait de lui ? JBL disait que non, rappelait qu’ils étaient du Texas tout les 2, que Mark était un ancien Olympien et champion World Heavyweight, que c’était un honneur d’être sur le même ring que lui. John disait qu’il était impatient de le voir en action ce soir à « Main Event ». Mark acceptait de combattre et JBL appréciait qu’Henry ne refuse aucun combat. John disait que Mark avait détruit plusieurs personnes en combat singulier… Mais que beaucoup de gens avaient fait la même chose. Mark demandait à quoi il pensait ? Qu’un seul n’était pas assez ? Mark proposait de prendre 2 adversaires. JBL rappelait que le Big Show avait fait ça aussi à SmackDown! et que ce mec était « Awesome ». Mark demandait si JBL trouvait le Big Show supérieur à lui ? Mark proposait de combattre 3 adversaires. JBL lui proposait de faire l’histoire, pour obtenir le respect en combattant 4 hommes dans un « Gauntlet Match ». Henry acceptait. Mark Henry affrontait Jimmy Uso dans un « Gauntlet Match ». Mark contrait une « Ruade » de Jimmy avec un « Shoulder Block ». Il acculait Jimmy dans le coin puis le séchait d’un « Big Boot ». Mark portait un « World’s Strongest Slam » pour la victoire. Mark Henry affrontait Jey Uso dans un « Gauntlet Match ». Jey attaquait Mark juste après la défaite de son frère. A un moment donné, Jey travaillait sur le cou de Mark qui se dégageait avec un « Elevated Face First » puis portait son « World’s Strongest Slam » pour la victoire. Mark Henry affrontait Santino Marella dans un « Gauntlet Match ». A un moment donné, Marella esquivait une « Ruade » et portait un « Cobra » pour le compte de 2 ! Henry le virait du ring en se dégageant du tombé. Marella portait un « Crossbody » de la 3ème corde mais Mark le bloquait dans ses bras pour porter son « World’s Strongest Slam » pour la victoire. Mark Henry affrontait The Great Khali, accompagné d’Hornswoggle et de Natalya, dans un « Gauntlet Match ». A un moment donné, The Great Khali tentait un « Punjabi Plunge » mais Henry le contrait pour porter un « World’s Strongest Slam » pour le compte de 2 !!! Mark accusait le coup puis le frappait dans le coin. Plus tard, Khali portait un « Back Elbow » et un « Big Boot » avant de l’envoyer au sol avec un « Headchop ». Henry retombait à l’extérieur du ring et se faisait décompter volontairement. Sur la plateforme, Matt Striker accueillait Zeb Colter et l’interviewait sur les chances de Jack Swagger dans le « Triple Threat Match » à Extreme Rules. Colter répondait que Jack est comme l'Amérique et qu'il prévaudra. Colter affirmait qu’Alberto c’était infiltré dans ce match et que le règne de Dolph lui rappelait Thomas Paine qui avait quitté le Royaume-Uni en raison de bon sens. Zeb se demandait quel type homme se décolore les cheveux en blond. Il affirmait que les seules personnes qui font cela ont des mœurs étranges et discutables. Il déclarait que la WWE a besoin d'un meilleur champion et que nous allons assister à ça SmackDown! quand Alberto battra Swagger dans « No DQ Match ». Jack Swagger arrivait, arrachait le micro des mains de Matt et disait plusieurs fois : « Nous le peuple » !

Lors de l'émission de Superstars du 25 Avril 2013, Jimmy Uso, accompagné de Jey Uso, affrontait Michael McGillicutty. Les chants « Mr. Perfect » retentissaient. A un moment donné, Jimmy le séchait de « Clotheslines » puis portait un « Samoan Drop » puis un « Running Back Butt » pour le compte de 2. Jimmy le repoussait des cordes mais McGillicutty bloquait un « Superkick » pour s’en prendre un en contre peu après. Uso portait alors un « Superfly Splash » pour la victoire ! La championne WWE Divas, Kaitlyn et Layla affrontaient Tamina Snuka et Aksana. A un moment donné, cette dernière provoquait Kaitlyn pour déconcentrer l’arbitre sans pour autant en profiter. Aksana travaillait ensuite sur le cou de Layla. Cette dernière repoussait Aksana pour passer le relais à Kaitlyn. Tamina prenait aussi le relais et se faisait dominer par la championne qui lui portait un « Fisherman Carry Into A Gutbuster ». Aksana tentait d’intervenir pour se prendre un « Spear » de Kaitlyn qui en portait un second sur Tamina pour la victoire.

Lors de l'émission de Smackdown! du 26 Avril 2013, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter, dans un « No Disqualification Match ». A un moment donné, Swagger allait chercher l’échelle et Alberto s’en servait pour le frapper avec. Colter menaçait et déconcentrait Del Rio avec le Kendo Stick, ce qui permettait à Jack de sécher Alberto avec un coup d’escalier. Swagger le remontait sur le ring pour le compte de 2. Jack enchainait avec un « Swagger Bomb » que Del Rio bloquait pour appliquer un « Cross Armbreaker ». Zeb donnait le Kendo Stick à son poulain pour que ce dernier se dégage avec de la prise. Jack lui jetait l’échelle à terre puis portait un « Gutwrentch Powerbomb » pour la victoire. Layla affrontait Aksana. Alors qu’elle était dominée, Layla revenait mais Aksana repoussait un « Big Boot » pour le compte de 2. Layla se dégageait plus tard d’un « Collier de tête » puis lui rivait les épaules au sol pour la victoire ! On voyait une vidéo du Shield qui revenait sur leur match contre la Team Hell No et l’Undertaker. Ambrose déclarait que la justice avait eut raison, ils avaient remportés le match. Reigns affirmait qu’ils avaient cassé l’incassable mais que c’était injuste que la Team Hell No soit encore championne par équipe. Rollins affirmait que ça n’allait pas durer et que le plus injuste et que l’Undertaker ait quitté Raw avec son âme intacte. Ambrose disait qu’il manquait quelque chose, l’Undertaker était debout. Dean affirmait que ce soir, il ferait ce que personnes n’avaient pas pu faire à 21 WrestleManias, il battrait l’Undertaker ! Il ajoutait que la la Justice serait immortelle… Seth concluait que l’Undertaker ne reposerait pas en paix et Roman que l’Undertaker croirait dans le Shield. Justin Gabriel affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae. A un moment donné, Fandango contrait un « Springboard » de plein fouet avec un « Kick » et portait un « Roll Of The Dice » puis un « Alabama Jam » pour la victoire ! Après le combat, Fandango prenait la parole et déclarait « C’est Fan-dan-go ». Sheamus affrontait The Big Show. A un moment donné, ce dernier empêchait un « White Noise ». Sheamus se dégageait d’une tentative de « Chokeslam » pour porter un « White Noise ». Show sortait du ring pour éviter un « Brogue Kick ». Sheamus allait l’attaquer à l’extérieur mais The Big Show lui portait un » Headbutt » pour remonter sur le ring. Sheamus revenait avec une « Guillotine » sur le bras de Show. Alors que Sheamus montait sur la 3ème corde, Henry le déconcentrait en bougeant l’escalier à l’extérieur. Ceci permettait au Big Show de porter son « KO Punch » pour la victoire ! William Regal affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non Title Match ». Lors de son arrivée sur le ring, Wade prenait la parole pour se foutre de William en disant que ce dernier était une relique. Barrett disait que le « Barrett Barrage » allait le renvoyer de là ou il venait. Rapidement, William esquivait un « Bull Hammer » pour l’envoyer au sol avec un « Exploder Suplex ». William manquait un « Knee Trembler » permettant à Wade d’en terminer avec un « Bull Hammer » pour la victoire. Randy Orton affrontait Mark Henry. A un moment donné, ce dernier quittait le ring. Orton allait le chercher mais Henry lui frappait le dos contre le poteau du ring avant de le remonter dessus. Là, Sheamus arrivait et portait un « Brogue Kick » à Henry. Randy, disqualifié, ajoutait un « RKO » sur son adversaire. The Undertaker affrontait Dean Ambrose, accompagné de Roman Reigns et Seth Rollins. Roman déconcentrait The Undertaker pour permettre à Dean de prendre l’avantage et le frapper dans le coin. Plus tard, alors que Reigns déconcentrait l’arbitre, Dean revenait avec un « Low Blow » sur The Undertaker puis enchainait avec un « DDT » pour le compte de 2 ! The Undertaker le surprenait avec un « Hell’s Gate » pour la victoire ! Après le combat, l’Undertaker était attaqué direct par le Shield. Il repoussait les 2 à l’extérieur. Il envoyait d’abord Reigns contre la barrière de sécurité et Rollins par-dessus. The Undertaker frappait Ambrose au visage et alors qu’il attrapait Seth à la gorge, Roman lui portait un « Spear » à travers la barrière ! Dean le frappait ensuite d’un coup de chaise.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 29 Avril 2013, Zeb Colter, accompagné de Jack Swagger affrontait Big E. Langston, accompagné du champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler et d’AJ Lee ainsi que Ricardo Rodriguez, accompagné d’Alberto Del Rio dans un « Triple Threat Match ». Le vainqueur pourra choisir la stipulation du « Triple Threat Match » pour le titre World Heavyweight au PPV Extreme Rules 2013. Alors que l’arbitre s’occupait de Colter, Ricardo frappait Langston dans le dos avec un son seau. Langston se retournait de marbre… Rodriguez lui lançait le seau à la tête par dépit. Big E. répondait avec un « Belly To Belly Suplex » ! Là, Del Rio portait un « Enzuigiri » sur Big E. avant de se prendre un « Dropkick » par Ziggler. Swagger virait ce dernier avant de se prendre une « Clothesline » de Langston pour que les 2 passent par-dessus la 3ème corde. Zeb tentait de couvrir Ricardo mais AJ intervenait. Alors que Colter se plaignait auprès de l’arbitre, Ricardo lui portait un « Roll Up » pour la victoire ! On nous rappelait que John Cena était blessé au tendon d’Achilles. On voyait la rencontre de ce dernier, plus tôt dans la journée, avec un jeune gamin qui avait subit plusieurs opérations du cœur. De retour au Live, John arrivait avec 3 jeunes ados et leurs mères et rappelait que ce jour était le jour du « World Wish Day ». John présentait les 3 enfants qui avaient pour souhait d’assister à WWE Raw en live. John encourageait les gens à visiter le site pour savoir comment les gens pourraient aider ces enfants. John présentait 3 nouveaux catcheurs… Le premier enfant, Jacob, se donnait le nom d’Eliminator. Le second, Nicholas, celui de Nick The Stitch. Et enfin, Logan, choisissait Lightning Logan lol. Cena jouait avec le public à qui il demandait de crier très fort pour les 3 enfants. John remerciait les fans pour leur soutient. Randy Orton affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, Cody repoussait un « RKO » pour porter un « Cross Rhodes » pour le compte de 2. Alors que Cody portait un « Disaster Kick », Randy le contrait de plein fouet avec un « RKO » pour la victoire ! Sur le ring, Matt Striker félicitait Randy pour sa victoire et rappelait que ça faisait 3 semaines, à WrestleMania, que le Big Show l’avait mis KO. Striker lui demandait s’il était hanté par ça ? Randy répondait ne jamais avoir été si concentré et… Si extrême… Et il portait un autre « RKO » à Rhodes ! En arrière-scène, on voyait les Bellas qui parlaient du nouveau show de téléréalité, « Total Divas » et se disaient supérieures aux autres Divas. Nikki Bella, accompagnée de Brie affrontait Naomi, accompagnée de Cameron. Rapidement, Brie sortait sa sœur derrière le dos de l’arbitre et surprenait Naomi avec un « Petit Paquet » pour la victoire. Après le combat, l’arbitre remarquait le changement de jumelle et disqualifiait Nikki. Les 4 Divas en venaient aux mains et les Bellas prenaient l’avantage sur les Funkadactyls et les viraient du ring. Le Shield se présentait sur le ring. Ils disaient que depuis qu’ils avaient commencés leur croisade aux Survivor Series, jusqu’à maintenant, personne ne les avait arrêtés. Seth rappelait qu’ils avaient empêchés Ryback d’être champion WWE (aux Survivor Series). Reigns disait que c’était juste le début, personne ne pouvait les arêter, même pas le Great One (The Rock à Raw en Janvier). Rollins ajoutait, ni un Geant (en mars). Ni un Warrior (Sheamus à SmackDown! en Février) disait Roman et même pas le champion, concluait Seth avec Cena, il y a 2 semaines. Ambrose revenait sur l’Undertaker à qui il affirmait avoir forcé à faire face à leur justice. Dean disait que depuis trop longtemps, l’Undertaker avait représenté la justice à la WWE. Mais le Shield ne tombait face à personne. Roman lâchait un « RIP » et on revoyait les images de l’attaque du Shield contre l’Undertaker à SmackDown! Dean prétendait que la justice se fichait de qui il était, s’il était le champion, la justice frappait sans prévenir et sans pitié. Tout à coup, ils étaient coupés par les 3MB qui les rejoignaient aux abords du ring. Slater déclarait qu’ils avaient un travail inachevé avec eux. Drew et Jinder revenaient comment le Shield les avait interrompu avec Triple H et déclaraient que maintenant, c’était à leur tour. Les 6 hommes se battaient sur le ring. Là, la Team Hell No arrivait et rejoignait le ring mais le Shield fuyait par le public. Les champions viraient les 3MB et Kane portait un « Chokeslam » sur Slater. En arrière-scène, Ryback rejoignait John Cena qui se faisait bander la cheville. Ryback disait que John pouvait se faire soigner comme il voulait, ça n’empêchait pas pas qu’il avait mal. Cena disait, oui, j’ai mal, mais je ne suis pas blessé gravement et qu’il était meilleur sur 1 jambe que Ryback sur 2. Ce dernier partait en disant qu’il se servirait de cette chance. Le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et d’AJ Lee affrontait le champion WWE United-States, Kofi Kingston. A un moment donné, Kingston esquivait un « Famasser » pour porter un « Trouble In Paradise » mais AJ Lee mettait le pied de Dolph sur les cordes. Langston sortait Dolph du ring mais Kofi lui sautait dessus du rebord avant de remonter Ziggler dessus pour lui porter un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. AJ déconcentrait l’arbitre en montant sur le rebord. Kofi repoussait Langston du rebord. Dolph tentait un tombé que Kingston retournait pour le compte de 2. Kofi le catapultait dans le coin mais manquait un saut de la 3ème corde, permettant à Ziggler de porter un « Zig Zag » pour la victoire ! Après le combat, Big E. portait 2 fois son « Big Ending » à Kingston. En arrière-scène, Kaitlyn et Natalya tombaient sur Ziggler, AJ et Langston. Alors qu’AJ provoquait Kaitlyn, cette dernière répondait en demandant pourquoi elle n’était pas en camisole ? Dolph retenait AJ et Kaitlyn lui disait que si elle voulait son titre, elle n’avait qu’à essayer de lui prendre si elle pouvait. Un technicien apportait un cadeau et Aj le prenait, pensant que c’était pour elle. C’était pour Kaitlyn qui recevait une casquette cloutée d’un amoureux anonyme. Natalya la mettait en boîte en disant qu’elle avait un admirateur secret. En arrière-scène, on retrouvait la Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero et Brad Maddox qui étaient rejoins par Ryback. Ce dernier parlait de John Cena en disant que ce dernier l’avait abandonné face au Shield pour la dernière fois. Vickie annonçait que ce soir, ça sera un match à 6 entre Ryback et la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) Vs. The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns). Ryback refusait, prétextant qu’il n’avait pas confiance en la Team Hell No. Alors que Ryback partait, Brad demandait ce qu’il sous entendait par « Non » lol. Zack Ryder affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Lors de son arrivée vers le ring, Ryder rappelait ce qu’il était arrivé à Colter en début de show (sa défaite face à Rodriguez et Langston). On revoyait les images et Zack déclarait Ricardo vainqueur « Wo Wo Wo, You Know It ». A un moment donné, Ryder contrait le 3ème que Jack prenait trop de temps à porter puis le passait par-dessus la 3ème corde pour le repousser avec un « Dropkick ». Zack le remontait sur le ring mais Jack le contrait sur les cordes d’où Zack sautait pour se prendre un « Gutwrentch Powerbomb ». Jack en terminait avec son « Patriot Lock » pour la victoire. Après le combat, Swagger tenait Ryder dans les cordes pour que Colter ne le frappe. Mark Henry rejoignait le ring. Il faisait sa présentation en disant qu’il n’avait pas besoin de l’approbation des fans. Il annonçait avoir demandé 2 adversaires à Vickie Guerrero, pour prouver qu’il était le « World’s Strongest Man ». Comme Vickie avait acceptée, il demandait que les 2 viennent. Tensai était le premier participant. On assistait à une épreuve de corde entre Mark Henry et Tensai. Mark Henry remportait l’épreuve rapidement et le second adversaire était Brodus Clay. Mark Henry le battait aussi. Alors que l’épreuve était terminée, Sheamus arrivait et le taquinait pour que Mark Henry accepte de le défier lui aussi. Cette fois, Mark avait plus de mal. Alors que Sheamus arrivait près de la ligne rouge, il résistait un moment pour finalement lâcher la corde pour faire tomber Henry en arrière lol. Ce dernier se relevait furieux et Sheamus lui décrochait un « Brogue Kick » pour le calmer ! En arrière-scène, on retrouvait la Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero et Brad Maddox. Ce dernier commençait à parler de Ryback, Kane s’en énervait et demandait à Vickie qu’elle reste sur un « Handicap Match ». Alors que Kane se voulait menaçant contre le Shield, Daniel le calmait et disait à Vickie que peu importe, ils voulaient ce match. Vickie acceptait. Après le départ de la Team Hell No Vickie demandait à Brad quelque chose à l’oreille. En arrière-scène, on retrouvait John Cena qui était rejoint par Brad Maddox. Cena écorchait volontairement le nom de Brad qui le reprenait. Cena lui demandait d’aller dire à Vickie qu’il était dans le « Main Event » avec la Team Hell No. Maddox rappelait qu’il était blessé… John répondait que ça serait Brad qui sera gravement blessé s’il n’allait pas faire ce qu’il lui demandait. Alberto Del Rio affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, ce dernier tentait un « Roll Up » que Del Rio retournait en « Cross Armbreaker » pour la victoire ! Après le combat, sous les chants « Olé », Del Rio prenait la parole et rappelait que grâce à Ricardo, il pouvait choisir la stipulation du match « Triple Threat » pour le titre WWE World Heavyweight et annonçait que se serait un « Ladder Match ». Sur le ring, on retrouvait Jerry « The King » Lawler avec d’un côté, le Great Khali, accompagné de Natalya et d’Hornswoggle et de l’autre, Fandango et Summer Rae. Lawler annonçait que les 2 allaient s’affronter dans un « Dance Off ». Jerry demandait si le Great Khali avait de l’expérience dans la danse de salon et il répondait que oui. Il demandait ensuite s’il avait regardé « Dancing With The Stars » et Khali disait être meilleur que Chris Jericho dans ce genre de compétition. Great Khali dansait (de façon ridicule) ensuite avec Natalya. Lawler demandait à Fandango comment il trouvait la prestation de Jericho à « Dancing With The Stars » ? Fandango la trouvait maladroite. Fandango et Summer Rae dansaient ensuite et c’était nettement meilleur que les 2 autres. Le public votait pourtant pour Great Khali et Natalya… Alors que les 2 dansaient, Fandango s’attaquait à Khali puis lui portait un « Leg Drop » de la 3ème corde pour ensuite déclarer que c’était « Fan-dan-go ». Le champion de la WWE, John Cena et les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns) dans un « 6 Man Tag-Team Match ». A un moment donné, John enchainait ses « Flying Shoulders Tackles », son « Proto Bomb » puis son « 5 Knuckkles Shuffles » sur Roman. Rollins intervenait avec un saut de la 3ème corde que John bloquait pour le relever et le mettre sur ses épaules. Mais Cena lâchait Rollins à cause de sa cheville, permettant à Roman de porter un « Spear » pour la victoire ! Après le combat, on voyait Ryback qui contemplait le ring alors que Cena semblait affaiblit par son tendon.

Lors de l'émission NXT du 1er Mai 2013, Primo et Epico, Erick Rowan et Luke Harper ainsi que Bo Dallas et le co-champion NXT Tag-Team, Adrian Neville, s’affrontaient dans un « Tag-Team Elimination Match ». A un moment donné, Primo prenait le relais et retenait Bo par le pied pour l’empêcher de faire le relais. Bo le repoussait et passait enfin le relais à Adrian déchainé qui reprenait l’avantage sur Primo à qui il portait un « Standing Moonsault » pour le compte de 2 quand Epico intervenait. Dallas portait un « Spear » à ce dernier ! Harper s’en prenait du rebord à Bo qu’il envoyait à terre pour se prendre un « Dropkick » de Neville. Ce dernier empêchait Erick d’intervenir pour se prendre un « Roll Up » de Primo pour le compte de 2. Adrian contrait Primo du rebord avec un « High Kick » et l’éliminait avec un « British Airways »… Mais, malheureusement pour l’Anglais, Harper le séchait juste derrière avec une « Running Clothesline » pour la victoire ! Paige affrontait Summer Rae. A un moment donné, Rae quittait le combat, mais Paige allait la chercher pour l’envoyer contre le rebord du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Paige portait un « Paige Turner » pour la victoire. Chris Jericho affrontait Bray Wyatt, accompagné de la Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan). Lors de son arrivée sur le ring, Bray disait être un héro qui se battait pour ce en quoi il croyait. Il disait que ce soir, c’était un gros moment de sa carrière, car il affrontait un 6 fois champion en la personne de Chris Jericho… Il affirmait que ce soir, il allait abattre le mur (Break The Wall). Plus tard, Chris le repoussait à l’extérieur du ring. Alors que Jericho allait le remonter, Luke l’envoyait percuter le poteau du ring et le remontait dessus. Bray couvrait Chris pour le compte de 2 ! Bray frappait Chris dans le coin puis se « Ruait » dessus avant de danser avec lui. Alors que Bray allait porter son « Sister Abigail », Chris se dégageait pour le catapulter contre Harper qui montait sur le rebord du ring. Jericho appliquait ensuite un « Walls Of Jericho » pour la victoire !

Lors de l`émission Main Event du 1er Mai 2013, en arrière-scène, Matt Striker interviewait Antonio Cesaro et lui demandait comment il allait tenter de récupérer son titre ce soir ? Antonio répondait qu’il allait faire comme il avait fait lors de ses 240 jours de règnes, il allait dominer, utiliser ses connaissances techniques et sa ténacité… Car Kofi lui avait pris quelque chose, et personne ne prenait quoi que ce soit à Cesaro. Ce dernier affirmait qu’on lui avait pris sa fierté, sa dignité et son identité… Mais il promettait qu’il récupérait le tout ce soir. Le champion WWE United-States, Kofi Kingston, défendait sa ceinture face à Antonio Cesaro. A un moment donné, Cesaro portait un « Bodyslam » puis « Double Stomps » pour le compte de 2. Antonio travaillait ensuite au sol sur la jambe blessée de Kofi. Ce dernier se dégageait plus tard pour se prendre un « Dropkick ». Cesaro tentait un « Neutralizer » dont se sortait Kofi pour le repousser et porter un « Trouble In Paradise » dans e dos pour la victoire. Après le combat, Matt Striker interviewait Kofi Kingston sur sa victoire. Ce dernier disait que l’année avait mal commencée mais que ça ne l’avait pas empêché de saisir des opportunités et il y a 2 semaines, il avait remporté le titre US. Il disait que les bonnes choses ne c’étaient pas arrêtées là, il était récemment devenu papa pour la première fois et disait à sa femme et son enfant qu’il rentrait à la maison, champion. En arrière-scène, Kofi Kingston était attaqué par Antonio Cesaro qui lui disait que personne ne lui prenait rien, lui prenait aux personnes et il lui arrachait une mèche de dreadlocks. Justin Gabriel affrontait Heath Slater, accompagné de Jinder Mahal et Drew McIntyre. A un moment donné, Justin le frappait dans le coin puis portait un « Back Kick » de la seconde corde. Slater le contrait sur les cordes à nouveau. Gabriel bloquait une « Souplesse » et le repoussait pour porter son « 450° Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 2 Mai 2013, R-Truth affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée sur le ring, ce dernier citait un grand homme, lui-même, qui avait dit que l’ignorance se soignait, mais que la stupidité était incurable. Sandow demandait aux fans de ne pas acclamer R-Truth avec ses « What’s Up », forcément, R-Truth, faisait chanter le public. Damien concluait en disant de juste écouter et applaudir tout ce qu’il disait. A un moment donné, R-Truth tentait un « Lie Detector » mais Sandow se retenait aux cordes et portait un « Jacknife Cover » pour le compte de 2. Damien ajoutait un « Backslide » pour le même résultat. Sandow l’envoyait, tête la première dans le coin mais R-Truth le surprenait avec un « lie Detector » pour la victoire ! La championne WWE Diva’s, Kaitlyn, affrontait Tamina Snuka dans un « Non Title Match ». A un moment donné, les 2 se télescopaient. Kaitlyn revenait et portait une « Leaping Lariat » puis un « Inverted DDT » pour le compte de 2. Tamina revenait sur un contre et portait une « Descente du coude » et un « Leg Drop ». Kaitlyn se dégageait d’une tentative de « Samoan Drop » pour la victoire.

Lors de l'émission de Smackdown! du 7 Mai 2013, Ryback se présentait sur le ring, sous les huées du public. Il déclarait qu’à Raw, il savait que John Cena était blessé et que c’était pour ça qu’il n’avait pas voulu catcher en équipe avec face au Shield. Il rejetait la faute sur Cena qui avait toutefois voulu participer au combat malgré sa blessure et que c’était lui qui avait perdu le combat. Ryback le traitait d’animal blessé pathétique… Et dans la jungle, les animaux blessés se faisaient toujours bouffer par les plus gros… Ryback règne ! Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan affrontait Ryback. A un moment donné, Bryan portait des « Low Kicks » à nouveau mais Ryback le bloquait et les 2 passaient par-dessus les cordes. Plus tard, Daniel lui sautait dessus du rebord du ring mais Ryback le bloquait pour lui frapper le dos contre le poteau du ring. De retour sur le ring, Ryback portait 2 « Powerbombs » puis une « Running Clothesline » et un « Shell Shocked » pour la victoire ! En arrière-scène, Renee Young interviewait Ricardo Rodriguez au sujet de son match contre Zeb Colter. Ricardo parlait hyper vite en Espagnole, était très enthousiaste et faisait la bise à Renee. Alberto le rejoignait et calmait son ami tout en le rassurant. Zack Ryder affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae. Rapidement, Fandango repoussait une tentative de « Rough Ryder » et portait un « Side Russian Legsweep » puis en terminait avec son « Leg Drop » de la 3ème corde pour la victoire. Après sa victoire, Fandango prenait le micro pour dire que c’était « Fan-dan-go ». En arrière-scène, on voyait Kaitlyn qui avait des roses et montrait un message à Natalya de son admirateur inconnu qui se disait de plus en plus amoureux. Great Khali conseillait Kaitlyn en lui disant de ne pas stresser, de se relaxer. En arrière-scène, Renee Young interviewait Zeb Colter et Jack Swagger. Young disait à Zeb qu’il avait l’occasion se venger de sa défaite face à Ricardo ce soir. Zeb affirmait qu’il avait fait un acte de bravoure à Raw car il était malade…. Et malgré d’être malade, il avait été travaillé comme n’importe quel vrai Américain. Zeb prétendait que des gens sur Twitter l’avaient appelé modèle. Il ajoutait que sa victoire à Raw avait été à un immigrant illégal. Colter affirmait qu’il allait régler cette situation par lui-même. Ricardo Rodriguez, accompagné d’Alberto Del Rio, affrontait Zeb Colter, accompagné de Jack Swagger. Le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, AJ Lee et Big E. Langston étaient à la table des commentateurs. Rapidement, Zeb malmenait Ricardo mais se déconcentrait d’Alberto. Rodriguez en profitait pour revenir en le frappant au visage puis en portant un « Back Kick ». Là, Jack Swagger intervenait pour faire disqualifier Colter ! Alberto montait sur le ring à son tour pour s’en prendre à Jack. Après ceci, Theodore Long arrivait sur la plateforme et transformait le match en combat par équipes maintenant ! Ricardo Rodriguez et Alberto Del Rio affrontaient Zeb Colter et Jack Swagger. Alors que Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker », il était attaqué par Ziggler et Langston pour faire disqualifier les « Heels ». Après ceci, Theodore Long arrivait à nouveau sur la plateforme et transformait le combat en combat « Tag-Team Triple Threat Match » ! Ricardo Rodriguez et Alberto Del Rio, Zeb Colter et Jack Swagger ainsi que le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler et Big E. Langston, s’affrontaient dans un « Tag-Team Triple Threat Match ». Alors que Del Rio allait s’en prendre à Zeb, Ziggler intervenait pour porter un « DDT » sur le mexicain pour le compte de 2 quand Ricardo intervenait. Ce dernier s’en prenait à Langston qui se ruait dessus. Swagger portait un « Powerslam » à Big E. pour se prendre un « Enzuigiri » de Del Rio. Ziggler portait un « Roll Up » à Del Rio pour le compte de 2 et ce dernier répondait avec un « Cross Armbreaker » pour la victoire ! En arrière-scène, on voyait le Shield qui parlait de Kane. Il s affirmaient qu’à la fin de la soirée, ce dernier croirait dans le Shield. Alors qu’ils partaient, on voyait Daniel Bryan à terre qui venait d’être attaqué par le Shield. En arrière-scène, on voyait 2 arbitres qui appelaient à médecin pour aider Daniel Bryan qui semblait mal en point. Randy Orton affrontait Damien Sandow. A un moment donné, Randy se dégageait d’un « Collier de tête » puis portait des « Headbutt » et un « Dropkick » pour revenir. Randy le surpassait ensuite puis portait un « DDT » dans les cordes. Orton passait en mode « Viper » et portait un « RKO » pour la victoire ! Après le combat, le Big Show se présentait sur la rampe d’accès et lançait des félicitations à Randy en tant que compétiteur solo mais le critiquait sur son esprit d’équipe qui les avait empêché de battre le Shield à WrestleMania. Sandow attaquait Randy par derrière et lui portait son « Terminus ». Big Show se marrait et trouvait ça drôle… Il déclarait qu’à Extreme Rules, rien de ce qu’il ferait à Orton ne serait marrant pour ce dernier ! En arrière-scène, Matt Striker demandait à Kane comment allait Daniel Bryan ? Kane affirmait qu’il ferait payer le Shield pour ce qu’ils avaient fait à Daniel et son frère. Il affirmait que tôt ou tard, le Shield tenterait de le mettre à terre et leur conseillait de bien être sur qu’il y reste. Sheamus affrontait Mark Henry dans un « bras de fer ». Henry commençait à chercher des noises et demandait à l’arbitre qu’il essuie les mains de Sheamus. Mark gagnait du temps à s’échauffer. Ils commençaient enfin et alors que mark avait un léger avantage, Sheamus revenait. Mark reprenait le dessus, mais Sheamus revenait dangereusement. Mark faisait un « Over The Top » pour finalement remporter le match. Sheamus prenait le micro après l’épreuve et félicitait Mark pour sa victoire mais proposait qu’ils refassent une tentative en prenant le bras gauche. Mark refusait alors Sheamus sous entendait qu’il avait peur. Sheamus demandait l’avis du public qui en redemandait. Mark regagnait du temps en début de seconde manche. Alors que le match débutait, Sheamus le frappait au visage puis lui décrochait un « Brogue Kick » ! Le co-champion WWE Tag-Team, Kane, affrontait Dean Ambrose, accompagné de Seth Rollins et de Roman Reigns. Kane faisait fuir les « Heels » à son arrivée sur le ring. Kane contrait Ambrose d’un « Big Boot » puis s’attaquait à Reigns et Rollins. Il passait Roman par-dessus la table des commentateurs et Seth par-dessus la barrière de sécurité. Le Big Red Monster montait alors sur le ring et le match débutait. Plus tard, Dean contrait Kane avec un « Low Dropkick » dans les jambes puis portait un « Bulldog Driver » pour la victoire ! Après le combat, Kane repoussait le Shield dans un premier temps. Les « Heels » l’encerclaient et reprenaient vite le dessus. Ils l’acculaient dans le coin et l’y frappaient à terre. Kane les repoussaient et attrapait Dean et Seth à la gorge. Roman intervenait avec un « Spear » et le Shield lui portait un « Triple Powerbomb »… Après ceci, Ambrose prenait les ceintures WWE Tag-Team et célébraient avec au dessus de Kane.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 6 Mai 2013, on voyait des images « camera » de Paul Heyman et Brock Lesnar au siège de la WWE. Le champion de la WWE, John Cena, faisait son entrée sur le ring. Il disait que pleins de gens avaient des questions, alors il allait prendre le temps de le faire. Il imitait Daniel Bryan avec des « Yes » et des « No » pour faire les questions et réponses et disait que rien ne l’empêcherait de défendre le titre à Extreme Rules face à Ryback. Cena disait ne pas être un prof, ni un médecin ou un avocat, il était une Superstars de la WWE et le champion WWE en titre. Il déclarait qu’en tant que champion de la WWE, tant qu’il n’était pas en forme médicalement, son rôle était d’être là chaque semaine et de faire de son mieux. Alors que John affirmait qu’il défendrait et conserverait son titre face à Ryback, il était coupé par les « Excuses Me » par Vickie Guerrero. Cette dernière disait être excitée que John participe à Extreme Rules. Elle rappelait que ce PPV n’était pas ordinaire, mais « Extrême ». Il rappelait certaines stipulations qui auront lieu au PPV… Vickie rappelait que le match pour le titre WWE serait aussi « Extrême » et faisait venir le challenger pour annoncer la stipulation. Ryback rejoignait le ring. Vickie demandait à John de faire sa proposition de stipulation. John se fichait de Ryback en proposant que celui qui gagnera sera celui qui fuis en en pleurnichant comme une petite fille. Cena proposait ensuite un match ou chacun d’eux se plaindra et il imitait Ryback il y a quelque semaine qui avait donné tout un tas de raisons pour se plaindre de John. Ce dernier en rajoutait et déclarait qu’il se fichait de la stipulation du combat et proposait un « Vickie Guerrero’s Granny Panties On A Pole Match » (petite culotte de grand-mère de Vickie à décrocher d’un piquet pour gagner lol. Cena disait qu’on ne pouvait avoir ce match, personne ne voulait voir ça. John disait que peu importe le type de match, il voulait juste fermer sa gueule au plus grand pleurnicheur. Vickie donnait alors le choix de la stipulation à Ryback. Ce dernier que lui laisser ce choix était extrêmement stupide. John répondait être blessé, mais qu’il le blesserait encore plus. Ryback parlait de la blessure de John et affirmait que c’était l’égo de Cena qui était blessée. Il affirmait qu’il règnerait après Extreme Rules. Ryback choisissait un « Last Man Standing match » et prétendait que John ne tiendrait plus sur ses 2 jambes. Randy Orton affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée sur le ring, ce dernier demandait le silence et parodiait la chanson d’intro d’Orton en critiquant ce dernier. Il concluait en disant qu’il allait battre Randy. A un moment donné, ce dernier portait un « DDT » dans les cordes puis en terminait avec un « RKO » pour la victoire ! Plus tard, alors qu’Orton rentrait vers la rampe d’accès, The Big Show le séchait d’un « KO Punch ». Chris Jericho se présentait sur le ring sous les chants « Y2J ». Il souhaitait la bienvenue à un « Raw Is Jericho » et disait que l’on savait que « Fandumbo » était le prochain à venir. Jericho annonçait qu’il avait mis en place un groupe de juges pour noter la performance de machin truc (il donnait plusieurs noms dérivés à Fandango). Chris faisait venir les Tons Of Funk, accompagnés des Funkadactyls (Naomi et Cameron), comme partenaires d’arbitrage. Alors que Fandango avait fait son entrée, les juges donnaient 2 – 1 – 2 comme notes. Fandango demandait à « Christopher », de quel droit il croyait pouvoir le juger ? Ce n’était pas parce qu’il avait échoué à « Dancing With The Stars » que ça faisait de lui un expert. R-Truth affrontait Fandango. Rapidement, R-Truth portait un « Truth Conviction » puis un « Axe Kick ». Fandango quittait le ring alors que R-Truth dansait sur le ring. Les juges lui mettaient 3 « 10 » ! Fandango, furieux, quittait le match pour se faire décompter. En arrière-scène, Josh Matthews interviewait le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan au sujet de son attaque par le Shield la semaine dernière à SmackDown!. Bryan disait aller bien et reprochait au Shield de se cacher derrière le « justice » pour attaquer quelqu’un 3 contre 1. Daniel ajoutait qu’il allait prouver au Shield qu’il fallait plus que ça pour le mettre à terre et il challengeait Ryback pour un match retour de SmackDown!. Ryback apparaissait et déclarait à Daniel n’était pas en état de le combattre après la correction du Shield et refusait de répondre au challenge. Ryback ajoutait que si Daniel avait été en condition, il l’aurait détruit, car Bryan était la moitié d’un homme par rapport à Ryback. Kane arrivait et demandait à Ryback s’il pensait que lui était la moitié d’un homme ? Ryback rétorquait que tout le monde savait qu’il ne restait qu’un monstre à la WWE… « Ryback’s Rules ». Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez affrontait le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et d’AJ Lee dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker ». Mais là, AJ Lee montait sur le rebord du ring pour déconcentrer l’arbitre. Ceci permettait à Big E. de sortir Del Rio du ring et de l’envoyer sur Swagger. L’arbitre disqualifiait Ziggler. Après le combat, Jack envoyait Langston contre le poteau du ring puis séchait Alberto d’une « Running Clothesline ». Alors que Jack sortait une échelle de dessous le ring, Ricardo intervenait pour se faire envoyer au sol et se faire envoyer contre la barrière avec l’échelle. Jack frappait Dolph, puis Del Rio avec l’échelle sur le ring puis Colter célébrait avec son poulain. En arrière-scène, on retrouvait Kaitlyn et les Funkadactyls (Naomi et Cameron). Kaitlyn recevait un sms de son admirateur inconnu. Les Funkadactyls conseillaient à Kaitlyn de faire attention. Natalya les rejoignait et suggérait que le Great Khali aille espionner dans le vestiaire des hommes pour savoir qui était l’admirateur. Kaitlyn semblait perplexe et Natalya se défendait en rappelant que Khali avait été policier en Inde. Après le départ des filles, les Bellas sortaient de derrière le rideau et semblaient satisfaites. Le champion WWE United-States, Kofi Kingston et The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns). A un moment donné, Kofi contrait Seth avec un autre puis portait un « Crossbody » de la 3ème corde sur Ambrose pour le compte de 2 quand Roman intervenait. Les Usos s’en prenaient à ce dernier mais Roman prenait le dessus. Sur le ring, Kingston montait sur les cordes. Ambrose tentait de l’y contrer mais Kingston le repoussait. Roman déconcentrait l’arbitre, permettant à Rollins de faire tomber Kofi des cordes. Là, Ambrose portait un « Bulldog Driver » pour la victoire ! On voyait des images de Paul Heyman et Brock Lesnar au siège de la WWE. Heyman annonçait sur Twitter que Brock avait détruit le bureau de Triple H. Zack Ryder affrontait Antonio Cesaro. Rapidement, Antonio le contrait avec un « Very European Uppercutt » puis en terminait avec un « Neutralizer » pour la victoire. Après le combat, Cesaro déclarait avoir quelque chose d’important à dire. Il demandait si c’était la seule opposition qu’on avait à lui offrir ? Car c’était complètement ridicule. Il déclarait avoir mis le « W » à WWE. Il disait qu’il n’y avait personne dans les différentes émissions WWE qui pouvait faire ce qu’il pouvait faire. On voyait des images « camera » de Paul Heyman et Brock Lesnar au siège de la WWE. On avait le droit à une vidéo en « Duplex » de Paul Heyman. Il revenait sur leur « visite » des bureaux de la WWE avec Brock Lesnar. Il montrait les images qu’il avait filmées de leur visite. Paul se demandait pourquoi il y avait Sheamus sur le poster d’Extreme Rules dans le Hall ? Pourquoi il y avait un hommage à André Giant qui était mort depuis 13 ans. Ils passaient le Hall en disant qu’ils allaient dans les bureaux de HHH. Ils prenaient l’ascenseur ou un employer semblait peu confiant avec eux. Ils arrivaient à l’étage et Brock s’arrêtait devant le poster du Royal Rumble 2013 avec The Rock dessus qu’il fixait. Heyman faisait remarquer de Lesnar n’était sur aucun des posters. Ils rentraient dans le bureau d’Hunter ou se trouvait une femme et un homme. Paul disait que la femme n’était pas Stephanie car elle était plus belle que cette dernière. L’homme se levait de sa chaise et Brock lui plaquait la tête contre son bureau en lui ordonnant de rester assit. Lesnar rentrait dans le bureau d’Hunter. Paul disait que le logo WWE était à la taille de l’égo de HHH. Il y avait une photo de ce dernier avec Shawn Michaels et Undertaker et Paul disait qu’il n’y avait aucune référence à Lesnar. Ce dernier prenait la ceinture de champion World Heavyweight et Paul Heyman faisait remarquer que Brock n’aurait jamais sa chance au titre tant que ce sera Hunter qui prendra les décisions. Lesnar prenait la ceinture sur l’épaule et s’asseyait à la place de Triple H, mettant les pieds sur le portable de ce dernier. Brock commençait à balancer le téléphone, détruire l’ordinateur portable, balancer l’écran plat. Brock prenait le Sleghammer accroché au mur et détruisait la ceinture et le bureau. Lesnar détruisait le mobilier et arrachait l’écran plasma qu’il balançait contre le mur. De retour au « Duplex », Paul Heyman parlait du mot « Extreme » et disait pouvoir être voix de la raison pour Brock. Il reprochait à HHH de lui avoir porté le « Pedigree » et donc ceci était sa réponse… Il déclarait qu’il ne découragerait pas Brock, mais l’encouragerait à détruire Triple H et le rendre Extrême… Triple H se présentait alors en Live dans la salle et coupait le « Duplex ». Les chants « Triple H » retentissaient. Hunter se fichait des cheveux de Paul Heyman puis lui demandait de fermer son claque merde. Concernant l’extrême, Hunter rappelait être le père fondateur de la DeGeneration X, d’avoir traversé la l’ère Attitude avec un bras de fer. HHH rappelait être aussi l’homme qui avait battu Lesnar à WrestleMania. HHH ajoutait que Paul Heyman et Lesnar avaient été à Stamford alors qu’ils savaient bien que lui était ici à Monday Night Raw. Alors que Paul tentait de parler, Hunter lui demandait de la fermer. Triple H revenait sur la destruction de son bureau… Hunter disait avoir 2 bureaux, celui qu’ils avaient détruits et l’autre…. Le ring et celui-là avait une sacrée vue, c’était sa maison, là ou il avait grandit, ou il était devenu un homme… Chose que Brock Lesnar ne semblait pas être. HHH proposait à Lesnar que s’il avait quelque chose à dire, il n’avait qu’à lui dire en face, car il n’était pas dur à trouver. Les chants « Triple H » retentissaient. Hunter concluait en disant que dans ce bureau, contrairement à l’autre, on rendait les coups. La championne WWE Divas, Kaitlyn et The Funkadactyls (Naomi et Cameron) affrontaient AJ Lee et The Bellas (Brie et Nikki). A un moment donné, AJ giflait Kaitlyn. Cette dernière retenait un second coup et AJ partait vers son coin mais les Bellas refusaient le relais. Kaitlyn portait un « Spear » sur AJ pour la victoire. Mark Henry se présentait sur le ring et rappelait que dans quelques minutes, Sheamus allait venir ici faire son cinéma… Mark disait ne pas avoir à jouer la comédie d’un dur, car il était un dur. Mark Henry faisait revoir les images ou il avait attaqué plusieurs fois l’Irlandais ce dernier mois. De retour au Live, Mark Henry défait Sheamus dans un match à Extreme Rules. Henry disait que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas été Extrême et promettait à Sheamus qu’il s’en souviendrait longtemps. Alors que Mark déclarait qu’il aurait une aile spéciale pour Sheamus dans son « Hall Of Pain », il était coupé par ce dernier. Sheamus revenait sur les vidéos de Mark et disait que personne n’avait vu ce que Sheamus avait fait à Mark. On revoyait les images du dernier Raw et du dernier SmackDown! ou Sheamus avait séché Henry avec son « Brogue Kick ». Mark lui conseillait de prendre les choses au sérieux à Extreme Rules. Sheamus rétorquait qu’au son de la cloche, il s’occupait des ses affaires et Henry en faisait partie. Mark lui proposait de ne pas attendre Extreme Rules. Alors que les 2 allaient en découdre, le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett arrivait pour son match. Sheamus affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Sheamus esquivait un « Bull Hammer » pour porter un « White Noise » et en terminait avec un « Brogue kick » pour la victoire. Après le combat, Mark Henry s’attaquait à Sheamus qu’il frappait à coups de ceinture. Plus tard, Henry portait son « World’s Strongest Slam » sur Sheamus à l’extérieur du ring. Le co-champion WWE Tag-Team, Kane affrontait Ryback. A un moment donné, Kane montait sur la 3ème corde mais Ryback l’y rejoignait. Kane le repoussait mais Ryback l’en faisait tomber les jambes entre les cordes. Ryback le mettait alors sur ses épaules pour en terminer avec un « Shell Shocked » ! Après le combat, le Shield arrivait. Ryback quittait le ring alors que Daniel Bryan rejoignait Kane au sol. Là, la musique de John Cena retentissait et il rejoignait Daniel sur le ring. Le Shield les encerclait mais Ryback repoussait Ambrose et Rollins avec une chaise. Daniel sautait sur ces derniers avec un « Suicide Dive » ! Alors que Cena mettait Reigns sur ses épaules, Ryback le frappait d’un coup de chaise dans e le ventre puis sur le dos. Ryback criait « Ryback Rules » sous les huées du public.

Lors de l'émission NXT du 8 Mai 2013, Baron Corbin faisait ses débuts à la NXT face à Damien Sandow. Rapidement, ce dernier en terminait avec un « Silencer » pour la victoire. Après le combat, Damien demandait le silence et défiait Big E. Langston pour le titre NXT, « You’re Welcome ». Paige affrontait Bayley. A un moment donné, Paige esquivait une « Clothesline » et l’envoyait plusieurs fois au sol avant de lui donner des coups de genoux du rebord. Paige la malmenait dans le coin à coups de pieds puis contrait une « Ruade » avec un « Back Kick » pour remporter la victoire avec un « Paige Turner ». Après le combat, Summer Rae frappait Paige par derrière. En arrière-scène, Tom Phillips interviewait le champion de la NXT, Big E. Langston. Ils étaient interrompus par Sandow qui disait être là pour faire un challenge formel au titre Langston. Ce dernier faisait un jeun d’addition de soustractions et arrivait au chiffre 5… Echanges de « Five » que le public reprenait. Sandow repartait sans comprendre. Briley Pierce affrontait Sakamoto. Ce A un moment donné, les lumières s’éteignaient et Cono O’Brian s’en prenait à Pierce, puis Sakamoto. Il portait un « Flap Jack » à Pierce puis Sakamoto. En arrière-scène, Renee Young interviewait Briley Pierce et Sakamoto au sujet de l’attaque de Conor. Briley disait que ce dernier avait une grosse erreur. Sakamoto parlait en Japonais et semblait très énervé. Camacho affrontait Kassius Ohno. A un moment donné, ce dernier portait un « Running Elbow » puis un « Roaring Elbow » avant de remporter le combat avec un « Kassius Clutch ». Après le combat, Kassius prenait le micro et s’adressait à Regal et lui déclarait être désolé… La Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan) passait devant Kassius sans qu’il n’arrive quoi que ce soit. Alors qu’Ohno faisait demi-tour, il tombait nez-à-nez avec Bray Wyatt. Ce dernier lui faisait signe de passer et Harper et Rowan attaquaient Ohno. Bray portait ensuite son « Sister Abigail » à même la plateforme. Les champions NXT Tag-Team, Adrian Neville et Bo Dallas (remplaçant d’Oliver Grey), défendaient les ceintures face à The Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan), accompagnés de Bray Wyatt. A un moment donné, Rowan se dégageait d’un « collier de tête » pour envoyer Dallas percuter son partenaire et l’envoyer dans les barrières de sécurité. Rowan portait un « Big Boot » et passait le relais à Harper qui portait un « Discus Lariat » pour la victoire et les ceintures NXT Tag-Team !!!

Lors de l`émission Main Event du 8 Mai 2013, Randy Orton affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, Antonio appliquait un « Armbar » au sol sur l’épaule affaiblie d’Orton. Ce dernier rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Randy revenait pour un « DDT » dans les cordes puis passait en mode « Viper ». Antonio repoussait une tentative de « RKO » pour porter un « Very European Uppercutt » pour le compte de 2 ! Alors que Cesaro tentait un « Neutralizer », Orton le surprenait avec un « RKO » pour la victoire ! Lors de son arrivée vers le ring, Justin Gabriel présentait ses partenaires, les Usos. Justin Gabriel et The Usos (Jimmy et Jay) affrontaient les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal) dans un « 6 Man Tag-Team Match ». A un moment donné, les 3MB quittaient le match. Justin leur sautait dessus avec un « Slingshot Crossbody » que les 3MB bloquaient. Jey leur sautait à son tour dessus pour les faire tomber. Justin remontait Drew sur le ring pour le compte de 2 quand Mahal intervenait. Ce dernier virait Gabriel pour se prendre un « Superkick » de Jimmy. Slater portait un « Smash Hit » sur ce dernier pour se prendre un « Superkick » de Jey. Drew dégageait ce dernier pour se faire contrer part un « Tornado DDT » de Gabriel qui en terminait avec un « 450° Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 9 Mai 2013, Ted DiBiase Jr. affrontait Michael McGillicutty. C’était le retour de Ted à la télé WWE depuis plusieurs mois après une blessure. Alors qu’il était dominé, ce dernier Ted revenait pour lui frapper la tête dans le coin puis le séchait plus tard d’une « Clothesline », d’un « Running Knee » et d’un « Sit Out Spinebuster » pour le compte de 2. DiBiase l’envoyait à terre mais McGillicutty repoussait un « Silencer » mais manquait une « Ruade » pour se prendre un « Silencer » de Ted pour la victoire ! Justin Gabriel affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, Gabriel contrait un « Disaster Kick » par un « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2. Justin sur prenait Cody en retournant une tentative de « Cross Rhodes » par un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Cody répondait avec son « Cross Rhodes » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 10 Mai 2013, Chris Jericho ouvrait le bal sur le ring pour un « Highlight Reel ». Il accueillait comme invité, Ryback. Jericho revenait sur la rivalité de ce dernier avec John Cena. Ryback déclarait ne pas avoir besoin de l’approbation de Jericho pour son attaque sur Cena lors du dernier Raw. Chris répondait que c’était son show donc Ryback devait l’écouter. Jericho revenait sur le nombre de fois ou Ryback c’était fait avoir pour le titre ou attaqué par le Shield. Ryback demandait « et alors ? ». Chris revenait sur le « Ryback Rules » pour gagner le titre. Chris rappelait avoir été champion 6 fois et avoir plusieurs ennemis. Chris rappelait que quand on n’était pas avec lui, on était contre lui. Ryback disait prendre soin de lui et reprochait à Jericho de le juger. Ce dernier répondait qu’il ne le jugeait pas, mais les Jerichoholics le faisaient. Le public huait légèrement Ryback. Chris disait que peut-être que Ryback remporterait le titre à Extreme Rules, mais il perdrait le respect du WWE Universe. Ryback reprochait à Chris de trop parler et demandait à Jericho pourquoi il pensait pouvoir se permettre de lui parler ainsi ? Chris répondait en disant qu’il savait que Ryback n’allait rien faire. Alors que les 2 se confrontaient du regard, Theodore Long arrivait pour annoncer qu’ils se battraient tout les 2 dans le « Main Event ». Ryback frappait Jericho par derrière. Le champion WWE United-States, Kofi Kingston affrontait Cody Rhodes dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Rhodes repoussait une tentative de « SOS » et esquivait un « Trouble In Paradise ». Cody tentait un « Disaster Kick » mais Kingston le contrait de plein fouet avec un « Trouble In Paradise » pour la victoire ! En arrière-scène, Renne Young interviewait Jack Swagger et Zeb Colter. Ce dernier coupait Renee et lui demandait de juste tenir le micro et de l’écouter. Colter critiquait Ziggler qui avait remporté le Money In The Bank l’année dernière et concernant Alberto Del Rio il disait que ce dernier avait une toute autre expérience avec les échelles. Zeb affirmait que Swagger avait fait une mise au point à Raw en sortant 4 hommes… Et il affirmait qu’il en ferait une autre ce soir face à Big E. Langston. Colter disait qu’à Extreme Rules, ils achèveraient leur but, étape par étape… La première, rempoter le titre et la seconde, ramener leur pays sur les rails. Big E. Langston, accompagné du champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler et d’AJ Lee, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Alberto Del Rio qui était aux commentaires, glissait une échelle sur le ring. Ziggler tentait d’attraper l’échelle, mais Jack l’en empêchait. Langston et Jack attrapait chaque extrémités de l’échelle. Zeb frappait Big E. ce qui déconcentrait ce dernier et permettait à Swagger de le frapper avec l’échelle et de le passer par-dessus la 3ème corde. Dolph séchait Jack et prenait l’échelle qu’il jetait à Jack pour lui porter un « Dropkick » dessus. Ziggler repoussait Zeb avec un « Baseball Slide » sur l’échelle. Alberto s’en prenait à Dolph et lui portait un « Back Kick » en pleine tête avant de le frapper avec l’échelle. Del Rio balançait ensuite l’échelle au visage de Swagger à l’extérieur. Après ceci, Alberto dressait l’échelle au centre du ring et y montait avec la ceinture pour célébrer. Durant ce segment, Dolph Ziggler était victime d’une commotion cérébrale. Le co-champion WWE Tag-Team, Daniel Bryan, accompagné du co-champion WWE Tag-Team, Kane, affrontait Dean Ambrose, accompagné de Seth Rollins et de Roman Reigns. A un moment donné, Daniel appliquait un « No Lock ». Là, Seth Rollins déconcentrait l’arbitre et Kane en tentant de monter sur le ring, ce qui permettait à Roman Reigns de casser la prise de Bryan. Kane s’en prenait à ce dernier. Là, Kofi Kingston s’attaquait un Ambrose pour faire disqualifier Daniel. Les « Faces » dégageaient le Shield du ring. On voyait une vidéo de Mark Henry qui tirait un poids lourd plus tôt dans la journée. On retrouvait Mark qui allait tenter de tirer 2 camions. Matt Striker l’interviewait et expliquait que c’était un record du monde. Henry déclarait que pleins de gens poussaient ou tiraient des véhicules, mais jamais 2 camions. Il déclarait que ce soir, c’était une démonstration pour Sheamus. Il affirmait qu’à Extreme Rules, il toucherait les 4 coins (dans le « Strap Match »). Henry tentait sa performance mais n’y parvenait pas. Mark s’énervait et les camions bougeaient jusqu’à la ligne ou il s’écroulait ! En arrière-scène, Renne Young interviewait Randy Orton au sujet de l’attaque du Big Show sur ce dernier. Randy revenait sur WrestleMania et disait que quand on cherchait avec la Viper, on devait en répondre. Il affirmait qu’à Extreme Rules, il n’y aurait pas de réponses à ce qu’il allait faire au Big Show. The Big Show affrontait Sweet T, accompagné des Funkadactyls (Cameron et Naomi) et de Brodus Clay. The Big Show prenait l’avantage mais Sweet T répondait rapidement. Il frappait le Big Show dans le coin puis, plus tard, l’attrapait à la gorge. Show se dégageait pour décrocher son « KO Punch » pour la victoire. Après le combat, alors que Brodus Clay s’inquiétait de comment allait Sweet T, The Big Show s’en prenait à lui. Brodus se défendait pour se prendre un « Spear » ! Alors que The Big Show armait son poing, Orton accourait sur le ring pour lui porter un « RKO » ! En arrière-scène, AJ Lee rejoignait Kaitlyn qui textotait à son admirateur secret. AJ demandait qui pouvait être cet admirateur et Kaitlyn suggérait que c’était peut-être Ziggler. AJ répondait qu'une femme ne devrait pas être en mesure de jouer plus que son homme ne peut. Kaitlyn lui répondait en disant qu’AJ a le corps d'un garçon de 18 ans. Natalya les rejoignait et demandait s’il y avait un problème ? AJ les quittait. Natalya et Kaitlyn parlaient ensuite de qui pourrait être l’admirateur. Le Great Khali arrivait derrière Natalya avec le masque de Rey Mysterio et chantait : «booyaka, booyaka 619 ! » . Kaitlyn dit que Khali n'a pas besoin de porter un masque quand il enquête. Natalya se retourne pour dire à Khali qu'il n'a pas besoin d'aller s'infiltrer... ou de ressembler à Cody Rhodes. La caméra montre alors Khali portant une fausse moustache. Chris Jericho affrontait Ryback. A un moment donné, ce dernier tentait son « Shell Shocked » mais Jericho s’en dégageait pour appliquer un « Walls Of Jericho » ! Ryback rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Chris ajoutait un « Code Breaker » mais Ryback retombait à l’extérieur du ring. Ce dernier envoyait Chris dans les barrières de sécurité puis l’envoyait le poteau entre les jambes pour se faire disqualifier ! Après le combat, Ryback portait une « Clothesline » sur Chris pour le passer sur la table des commentateurs.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 13 Mai 2013, Sur le ring, on retrouvait Jerry « The King » Lawler qui revenait sur la victoire de Fandango à WrestleMania. On revoyait les images ou Fandango avait battu Chris Jericho. Jerry revenait sur la rivalité entre les 2 et rappelait que les 2 avaient des connaissances en danse et lançait un « Dance Off ». Lawler accueillait les 2 hommes et leurs partenaires. Après leurs arrivées, Jerry expliquait les règles et annonçait que le vainqueur serait désigné par le public qui devrait juger les habiletés et la danse, non sur la popularité. Lawler rappelait que Fandango avait perdu un « Dance Off » face au Great Khali. Fandango le coupait et affirmait ne pas avoir été battu par Khali… Il disait que les gens n’avaient pas à l’aimer, mais se devaient de respecter sa performance en tant qu’artiste. Le King lui demandait s’il était confiant de battre Jericho ce qui était le cas pour « Fan-dan-go ». Lawler donnait la parole à Chris qui recevait les chants « Y2J ». Ce dernier souhaitait la bienvenue à « Raw Is Jericho ». Chris disait avoir eut beaucoup de victoire ici, mais se rappelait avoir remporté un jeu de chaises musicales face à 4 autres personnes, notamment Jerry. Jericho rappelait aussi avoir remporté le « Juste Prix de Raw » avec Bob Barker… Donc il n’avait aucun doute de remporter le « Dance Off ». Jericho déclarait qu’à Extreme Rules il lancerait une nouvelle dance qui serait premier sur iTune « Je te botte le cul hors de ce ring ». Chris Jericho, accompagné d’Edyta Sliwinska (de « Dancing With The Stars » et danseuse professionnelle), affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae dans un « Dance Off ». Lawler donnait la première main à Fandango. Ce dernier ne faisait rien et faisait couper la musique pour se faire huer et se prendre des chants « You Sux ». Fandango demandait le silence car il devait se concentrer. A la 2ème tentative, Summer Rae chutait sous une erreur de Fandango. Summer avait mal à la cheville. Edyta allait voir sa concurrente et Fandango disait qu’elle n’avait rien à faire avec ça. Peu après, Fandango attaquait Jericho avec un « Running Boot » puis le frappait à terre. Il virait Chris du ring pour lui frapper la tête contre la table des commentateurs avant de l’envoyer dans les escaliers en fer puis contre la barrière de sécurité. Fandango prenait un morceau du parquet du ring et frappait Jericho avec. Fandango remontait sur le ring et Summer Rae se relevait direct montrant que ça avait été un traquenard ! Zack Ryder affrontait Ryback. Alors que Ryder repartait à la charge, Ryback le séchait d’une « Clothesline » pour porter un « Shell Shocked » pour la victoire ! Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T), accompagnés des Funkadactyls (Naomi et Cameron), affrontaient The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil). A un moment donné, Clay se déconcentrait de Darren qui le frappait au visage avec un objet, permettant à O'Neil de remporter le combat avec un « Roll Up ». Sur la plateforme, Matt Striker accueillait l’assistant de Booker T., Theodore Long. Matt rappelait que suite à sa commotion cérébrale de la semaine passée, Ziggler n’était pas médicalement prêt à participer à Extreme Rules. Theodore annonçait que sous l’autorité de Vickie, il avait décidé que le championnat mondial… Il était coupé par Zeb Colter et Jack Swagger. Colter suggérait que si Dolph ne pouvait défendre son titre, Teddy devait lui retirer et le donner à Jack Swagger. Big E. Langston et AJ Lee arrivaient. Langston déclarait que le titre n’irait nulle part. AJ reprochait à Swagger d’être la cause de la commotion de son petit ami et que maintenant il voulait la jouer facile en récupérant la ceinture. AJ disait que Jack devrait être puni pour ce qu’il avait fait et non récompensé et suggérait à Long qu’il le vire. Alors que la tension montait, Long les calmait. Theodore déclarait que Ziggler ne se verrait pas retirer le titre et annonçait que Del Rio affronterait Jack Swagger dans un « #1 Contender I Quit Match » à Extreme Rules. Long ajoutait que Langston affronterait Swagger ou Del Rio ce soir. Langston demandait qui sera son adversaire ? Long annonçait que c’était le public qui décidera en votant. Le champion WWE United-States, Kofi Kingston affrontait Damien Sandow dans un « Non-Title Match ». Lors de son arrivée sur le ring, Sandow déclarait que contrairement à la demande populaire, il ne chanterait pas ce soir, car la chanson de Kofi, comme son règne, était ridicule. Damien concluait en affirmant que le règne de Kofi serait bientôt terminé. Alors qu’il était dominé, Damien esquivait un « Crossbody » pour revenir et porter un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Kofi revenait pour porter un « Trouble in Paradise » de nulle part pour la victoire ! Sur le ring, Josh Matthews interviewait Mark Henry au sujet de son « Strap Match » à Extreme Rules face à Sheamus. On revoyait les images du dernier Raw ou Mark avait fouetté Sheamus avec une ceinture. Henry disait que ce ne serait rien par rapport à ce qu’il ferait à Extreme Rules et affirmait qu’il trainerait la carcasse de Sheamus sur le ring et on revoyait comment il avait tiré 2 poids lours à SmackDown!. Josh lui demandait comment il allait battre Sheamus à Extreme Rules ? Mark répondait qu’il allait lui faire voir. Mark ordonnait Josh de se mettre la couroi de cuir au poignet. Il envoyait ce dernier au sol puis tapait les 4 coins du ring sans soucis et déclarait que c’était comme ça qu’on gagnait. Mark détachait Josh qui partait en courant. Mark demandait pourquoi attendre le PPV et demandait à Sheamus de venir maintenant pour finir ce qu’il avait commencé la semaine dernière ? Sheamus ne venait pas alors Henry commençait à palabrer. Sheamus arrivait finalement et déclarait que Mark se trompait s’il pensait que ce qu’il lui avait fait la semaine dernière allait l’arrêter. Henry disait être là sur le ring et l’enjoignait à le rejoindre. Sheamus disait que Mark se croyait fort avec sa couroi. Mark répondait que Sheamus avait peur. Ce dernier rétorquait qu’il ne refusait jamais un combat et le rejoignait aux abords du ring. Sheamus demandait à ce que Mark recule. Sheamus allait chercher lui aussi une couroi et frappait Henry avec qui quittait le ring ! Randy Orton affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, ce dernier appliquait un « Collier de tête » au sol. Orton se dégageait pour revenir avec une « Overhead Throw ». Il le contrait plus tard avec un « Scoop Slam » puis tentait un « DDT » dans les cordes. Antonio se dégageait pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Orton répondait avec un « RKO » de nulle part pour la victoire ! The Miz affrontait Heath Slater, accompagné de Drew McIntyre et de Jinder Mahal. A un moment donné, Slater rejoignait les cordes pour éviter un « Figure Four ». The Miz le contrait sur les cordes et le frappait au visage. Jinder tentait d’intervenir pour se faire repousser. The Miz envoyait Heath retomber sur ses partenaires. Il le remontait sur le ring pour lui porter un « Low Dropkick » dans les chevilles et appliquait un « Figure Four » pour la victoire ! Le champion de la WWE, John Cena et les champions WWE Tag-Team, la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) affrontaient The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns) dans un « 6 Man Tag-Team Elimination Match ». A un moment donné, Kane envoyait Ambrose dans les barrières de sécurité et Rollins contre le poteau du ring. Il frappait ensuite Roman contre les escaliers puis la tête contre la table des commentateurs. Kane retirait le dessus de la table pour frapper Dean avec. L’arbitre le disqualifiait ! Plus tard, Ambrose prenait le relais à l’aveugle pour se faire sécher par Daniel que Seth surprenait avec un « Dropkick » dans la foulée. Ambrose portait son « Bulldog Driver » sur Bryan pour l’éliminer. John Cena se retrouvait à 3 contre 1. Plus tard, Seth se dégageait d’une position de « Attitude Adjustment » quand Cena le lâchait pour virer une intervention de Dean. John le virait ainsi que Reigns pour porter son « Attitude Adjustment » à Seth pour l’éliminer ! Ambrose intervenait pour se retrouver en position de « Attitude Adjustment ». Roman repoussait l’arbitre pour porter un « Spear » à Cena ! L’arbitre disqualifiait Reigns ! Dean rampait pour couvrir John pour le compte de 2 ! John appliquait plus tard un « STF » mais les 2 autres intervenaient pour faire disqualifier Ambrose. Le Shield s’attaquait à Cena puis lui portait leur « Triple Powerbomb ». Après cecin et le départ du Shield, Ryback rejoignait le ring pour se mettre au dessus de Cena au sol. Ryback faisait demi-tour pour revenir sur le ring et prendre une chaise. Ryback frappait la cheville récemment blessée de Cena ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Ryback au sujet de ce qu’il venait de faire. Ryback disait qu’il avait le joué le jeu pendant un an et que ça n’avait pas payé. Il déclarait que c’était terminé et que c’était le « Ryback’s Rule » maintenant. Le public choisissait Jack Swagger à 65% comme adversaire de Big E Langston. Big E Langston, accompagné d’AJ Lee, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Epreuve A un moment donné, Langston passait Jack par-dessus la 3ème corde avec un « Surpassement » et l’envoyait percuter la barrière de sécurité. Big E. se ruait dessus mais Jack esquivait et Langston passait par-dessus la barrière. Swagger parvenait à remonter sur le ring alors que Big E. était décompté. Après le combat, Alberto Del Rio s’attaquait à Jack qui le repoussait pour porter un « Patriot Lock ». Ricardo intervenait pour se prendre un « Running Boot ». Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker » que Langston cassait pour s’en prendre à Jack qu’il frappait dans le coin. Swagger le contrait d’un « Back Elbow » et Del Rio enchainait avec un « Enzuigiri » sur Big E. Del Rio se dégageait d’une tentative de « Gutwrentch Powerbomb » et le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Natalya, accompagnée du Great Khali et d’Hornswoggle affrontait AJ Lee. La championne WWE Diva’s, Kaitlyn et les Bellas étaient aux commentaires. A un moment donné, AJ semblait sonnée alors Natalya la remontait sur le ring. Plus tard, AJ la surprenait avec un « Black Widow » pour la victoire ! En arrière-scène, Matt Striker interviewait Chris Jericho au sujet de l’attaque par Fandango. Chris disait être responsable de ce qui lui était arrivé car il avait voulu jouer le jeu dans les règles. Mais c’était terminé… Il rappelait son pédigrée puis affirmait que dimanche, à Extreme Rules il lui apprendrait à danser dans le style de Chris Jericho. Triple H rejoignait le ring sur lequel descendait une cage. HHH disait que lui et Brock Lesnar étaient en guerre depuis un an et malgré le sang et la sueur, rien n’était réglé. Jusqu’à dimanche, ou tout sera réglé. Hunter rappelait que le ring était sa maison, mais qu’on lui avait appris que s’il voulait être bon là dedans, fallait qu’il le déteste. Triple H disait avoir appris à détester. Il parlait de l’acier qui était dangereux puis demandait à Lesnar de venir le chercher. Ce dernier arrivait sur la plateforme, aux côtés de Paul Heyman. Alors que ce dernier commençait à se présenter, Triple H le coupait en disant que personne ne voulait l’entendre. Alors qu’Hunter invitait Brock à monter sur le ring, Heyman prenait la parole et reprenait le mot d’Hunter « détesté ». Paul rappelait que HHH et Lesnar se détestait et affirmait que ce dimanche, Brock allait lui enseigner le mot détesté car Lesnar était un carnivore de la cage. Heyman disait que ce dimanche, quand Brock l’aurait défiguré, HHH détesterait regarder sa famille, détesterait regarder son beau père en face après avoir abandonné le « WWE Universe », détesterait qu’un homme sorte vainqueur et qu’un autre en sorte perdant. Paul affirmait que HHH serait le perdant et détesterait ça. Heyman concluait en disant que Brock ne se battait pas gratuitement. Alors que les « Heels » partaient, HHH les retenait et demandait pourquoi Brock ne voulait pas l’affronter comme un homme ? HHH suggérait que Paul le retienne. HHH rappelait avoir battu Brock à WrestleMania et que c’était pour ça que Paul ne voulait pas que ça recommence ce soir. Triple H suggérait que Brock perdrait à nouveau dimanche. Hunter affirmait que Paul ne pensait plus que Lesnar soit le plus dur ici… HHH disait ne plus parler à Paul mais Lesnar et l’encourageait à venir le rejoindre pour montrer l’homme qu’il était ou il préférait rester sur la plateforme montrer qu’il n’était qu’une salope. Brock se dirigeait vers la cage et entrait dedans malgré les conseils contraires de Paul et des arbitres. Lesnar entrait dans la cage, faisait face à HHH et les 2 se battaient. Lesnar l’acculait dans le coin pour des coups de béliers. Hunter revenait pour se prendre une « German Suplex ». Brock demandait à ce qu’on ferme la porte. Triple H l’envoyait tête la première contre la cage puis le frappait au visage avant de le passer à travers la porte et bousculer Heyman qui était de l’autre côté. Brock repartait avec ce dernier alors qu’Hunter montait en haut de la cage.

Lors de l'émission NXT du 15 Mai 2013, Natalya affrontait Summer Rae. A un moment donné, cette dernière travaillait au sol sur le bras de Natalya. Cette dernière se dégageait et tentait un « Sharpeshooter ». Summer la repoussait pour percuter Paige qui venait de monter sur le rebord du ring. Rae enchainait avec un « School Boy » pour la victoire ! Après le combat, Summer fuyait et Paige lui courait après ! En arrière-scène, Renee Young interviewait le nouveau venu, Sami Zayn (aka El Generico) qui allait faire ses débuts la semaine prochaine. Young parlait de la reconnaissance de Sami mais qu’il allait affronter un ancien champion WWE Tag-Team, Curt Hawkins. Zayn disait que ce dernier était un adversaire formidable et pleins de gens serait nerveux mais ce n’était pas son cas. Il se disait confiant, excité et que se sera le début d’une formidable relation avec le WWE Universe. Renee lui souhaitait bonne chance. Danny Burch faisait ses débuts télé à la NXT face à Bray Wyatt, accompagné des champions NXT Tag-Team, la Wyatt Family (Erick Rowan et Luke Harper). Bray Wyatt qui arrivait avec un masque de protection et expliquait que c’était à cause de Chris Jericho. Il déclarait que c’était un nouveau visage de peur. Il affirmait que c’était le visage de monstre et qu’on ne pouvait lui faire de mal, car il était déjà mort. Wyatt portait plus tard un « Crossbody » avant de frappait Burch dans le coin et lui y porter une « Running Clothesline ». Bray en terminait avec son « Sister Abigail » pour la victoire. En arrière-scène, Bo Dallas rejoignait Adrian Neville qui était avec une personne inconnue. Bo disait qu’il l’avait cherché partout. Neville répondait qu'il avait pris des nouvelles d”Oliver Grey, mais avant qu'il ne puisse edonner des nouvelles de son partenaire, Adrian est coupé par Bo qui lui lançait un « who cares ? ». Dallas revenait sur leur perte du titre par équipe. Dallas parlait de John Cena et Adrian le coupait en disant qu’il savait qui était John Cena. Bo rappelait la philosophie de Cena, « Never Give Up ». Neville lui demandait de quoi il parlait ? Dallas lui annonçait qu’il c’était inscrit dans la « Battle Royale » qui aura lieu dans 2 semaines pour déterminer l’aspirant N°1 au titre NXT. Neville répondait que lui aussi y participer et concluait en disant « que le meilleur gagne ». Briley Pierce et Sakamoto affrontaient Conor O’Brian dans un « 2-On-1 Handicap Match ». Alors qu’ils étaient dominés, les 2 revenaient à 2 Vs. 1 mais O’Brian les séchait à coups de poings. Il les envoyait dans le coin pour leur porter une « Ruade ». O’Brian en terminait avec un « Double Flap Jack » pour la victoire ! Après le combat, un inconnu (à priori Judas Devlin) se présentait sur la plateforme et Conor le fixait. En arrière-scène, Tony Dawson interviewait Corey Graves au sujet des hauts et des bas qu’il avait eut à la NXT. Corey disait que sa vie avait toujours été comme ça. Il disait que son père lui avait toujours dit que pour réussir, il fallait échouer encore et encore et avec un peu de chance, il parviendrait par surpasser les échecs. Il annonçait sa participation à la bataille royale de dans 2 semaines pour avoir un match pour le titre NXT. Bray Wyatt (sans masque) le coupait et disait que comme Kassius Ohno, le temps de Graves viendra… Wyatt affirmait que la NXT appartenait à sa famille. Graves répond que famille Wyatt le gonfle et que s'ils continuent à le contrarier, ils seront tous mis à terre. Bray répondait : «nous verrons » et quitte... Le champion de la NXT, Big E. Langston, défendait son titre face à Damien Sandow. A un moment donné, Big E. repoussait une tentative de « Terminus » pour en terminer avec un « Big Ending » pour la victoire ! Après le combat, Langston en portait un second pour le compte de 5 !

Lors de l`émission Main Event du 15 Mai 2013, le co-champion WWE Tag-Team, Kane affrontait Seth Rollins, accompagné de Dean Ambrose et de Roman Reigns. A un moment donné, Rollins tentait un « Springboard » mais Kane l’attrapait à la gorge. Rollins se dégageait pour tenter un tombé mais Kane l’attrapait à la gorge et le repoussait percuter Reigns sur le rebord du ring. Kane enchainait avec un « Chokeslam » mais Dean Ambrose intervenait pour faire disqualifier Seth. Alors que Kane attrapait Dean à la gorge, Roman lui portait un « Spear » ! Alors que le Shield allait porter son « Triple Powerbomb » sur Kane, les Usos intervenaient pour aider ce dernier à dégager le Shield hors du ring. Sin Cara affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». Alors qu’il était dominé, Barrett revenait avec un « Wind Of Change » pour le compte de 2. Il ajoutait un « Buckle Bomb » mais Cara le surprenait sur un contre avec un « Hurricanrana Cover » pour la victoire ! Justin Gabriel affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, Justin repoussait une tentative de « Cross Rhodes » pour porter un « Petit paquet » pour le compte de 2. Rhodes revenait avec un « Alabama Slam » pour le compte de 2. Cody en terminait avec un « Cross Rhodes » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 16 Mai 2013, Sin Cara affrontait Michael McGillicutty. A un moment donné, le Mexicain portait un « Crucifix Cover » pour le compte de 2. Cara le contrait plus tard du rebord et en terminait avec un « Swanton Bomb » pour la victoire ! Alex Riley affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, ce dernier se dégageait de sur les épaules de Riley pour tenter un « Cross Rhodes ». Alex le repoussait et portait un « Final Score » pour le compte de 2. Alex le remontait du rebord sur le ring. Cody revenait plus tard avec un « Disaster Kick » de nulle part pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 17 Mai 2013, The Miz ouvrait la soirée sur le ring pour un « Miz TV ». Il accueillait 2 catcheurs qui allaient s’affronter à Extreme Rules, Randy Orton et The Big Show. Les 2 rejoignaient le ring et le Miz rappelait qu’ils allaient s’affronter dans un « Extreme Rules », ce qui voulait dire que tout pouvait arriver. Miz rappelait que tout avait débuté à WrestleMania et faisait voir les images de la semaine dernière ou, le Big Show, après sa victoire sur Sweet T, c’était prit un « RKO » de la part d’Orton. The Big Show déclarait que la seule chance que Randy pouvait lui porter un « RKO », c’était par derrière et lui reprochait d’agir de la sorte. Show déclarait qu’à Extreme Rules, il n’y aura pas de règle… Qu’il n’aura pas besoin d’armes comme Orton, il avait son poing. Il affirmait que dans la ville d’Orton, au PPV, les gens se rappelleront que d’une chose, plutôt qu’un « RKO », ça sera un « TKO ». Orton trouvait son histoire divertissante, mais la fin n’était pas bonne…. Car Randy ne perdrait pas chez lui… Aucune chance. Orton affirmait que la seule chose que les gens se rappeleraient après Extreme Rules, ça sera la Vipère mettre à terre le géant. Ils étaient interrompus par Zeb Colter et Jack Swagger. Colter affirmait que la soirée d’Extreme Rules sera mémorable, pas grâce à Orton ou Show, mais parce que Jack Swagger fera dire « I Quit » à Alberto Del Rio. Zeb affirmait que les gens se rappelleront de cette soirée comme celle de l’Amérique de Jack Swagger deviendra réalité quand ce dernier deviendra l’aspirant N°1 au titre World Heavyweight et ou les gens diront de façon unie « We The People ». Alberto Del Rio se présentait et demandait à Colter de la fermer, car les gens en avaient marre de l’entendre. Alberto affirmait que la seule chose que les gens se souviendront ce dimanche « Albertoooo Del Rio », car il deviendra l’aspirant N° en faisant dire à Swagger « I Quit ». Del Rio concluait que Zeb retournera alors d’où il venait et ne mettra plus son nez dans ses affaires. Mark Henry arrivait à son tour et affirmait que les gens se rappelleront de lui battant Sheamus comme personne ne l’avait battu de sa vie. Il affirmait que les gens se rappelleront qu’il est le « World’s Strongest Man » car c’était ce qu’il faisait. Sheamus arrivait à son tour et déclarait que leur « Strap Match » avec Henry sera le plus mémorable, quand il trainera la carcasse de Mark sur le ring… Sheamus se demandait pourquoi attendre dimanche pour faire l’histoire ? Pourquoi ne pas commencer maintenant ? Il sautait sur Henry avec une couroi de cuir et les « Faces » nettoyaient le ring. L’assistant du GM de SmackDown!, Theodore Long, arrivait sur la plateforme et disait que vu ce qu’il venait d’arriver, il était chaud pour Extreme Rules. Il annonçait que Sheamus, Randy Orton et Alberto Del Rio affronteront Mark Henry, Big Show et Jack Swagger dans un « 6 Men Tag-Team Match » pour le « Main Event » de la soirée. The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient Seth Rollins et Roman Reigns, accompagnés de Dean Ambrose. A un moment donné, Reigns portait un « Irish Whip » mais Jimmy contrait la « Ruade » et enchainait avec un « Running Butt ». Seth tentait d’intervenir pour se faire contrer par Jey. Jimmy tentait un « Superkick » que Roman esquivait pour porter un « Spear » pour la victoire. Après le combat, alors que le Shoeld s’attaquait aux Usos, Kofi Kingston arrivait. Il se faisait d’abord virer par les « Heels » mais remontait sur le ring pour les repousser à coups de chaises. En arrière-scène, Theodore Long souhaitait le bon retour au Miz à SmackDown!. Miz le remerciait quand il était coupé par Damien Sandow qui déclarait que ça aurait été mieux qu’il ne revienne pas. Il parlait d’un « Damien Sandow Show » et donnait à Long d’être le premier à l’utiliser. Long répondait qu’il allait y réfléchir et annonçait à Damien qu’avant, il combattra le Miz ce soir. Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T), accompagnés de The Funkadactyls (Naomi et Cameron), affrontaient The Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil). Brodus Alors que Clay portait un « Powerslam », O’Neil cassait le tombé. Sweet T séchait une « Ruade » de ce dernier et les 2 « Faces » prenaient Young en sandwich avant d’en terminer avec un « Double Big Splash » pour la victoire ! Chris Jericho affrontait Antonio Cesaro. Plus tard, ce dernier contrait un saut de la 3ème corde avec un « European Uppercutt » de plein fouet pour le compte de 2. Cesaro appliquait une « Gutwrentch Suplex » que Jericho retournait en « Walls Of Jericho » pour la victoire ! Après le combat, Summer Rae arrivait sur la plateforme ou elle dansait. Fandango et Cesaro tentaient d’attaquer Chris par derrière mais ce dernier les repoussait puis, alors que Fandango fuyait, Chris portait un « Code Breaker » à Cesaro. The Miz affrontait Damien Sandow. Alors que le Miz allait appliquer un « Figure Four Leglock », Cody montait sur le rebord pour lui faire lâcher la prise. Sandow tentait d’en profiter pour se prendre un « Figure Four » et abandonner. La championne WWE Divas, Kaitlyn affrontait Aksana dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Kaitlyn se dégageait de dessus sur épaule et portait un « Spear » pour la victoire ! Sheamus, Randy Orton et Alberto Del Rio affrontaient Mark Henry, Big Show et Jack Swagger dans un « 6 Men Tag-Team Match ». A un moment donné, Orton qui portait un « Back Breaker » et une « Clothesline » à Jack. Il ajoutait un « Scoop Slam » mais Henry intervenait. Big Show passait Sheamus par-dessus la 3ème corde. Del Rio virait Mark du rebord avec un « Springboard Enzuigiri » alors que Sheamus portait un « Brogue Kick » au Big Show à l’extérieur. Del Rio manquait un « Enzuigiri » sur Jack qui lui portait un « Patriot Lock ». Là, Orton qui était l’homme légal, portait un « RKO » sur Swagger pour la victoire !

Lors du PPV Extreme Rules 2013, le 19 Mai 2013 à St Louis, Missouri, The Miz affrontait Cody Rhodes. The Miz ceinturait ce dernier qui se dégageait rapidement pour se prendre un « Flap Jack ». The Miz tentait un « Victory Roll » pour le compte de 2 avant d’ajouter un « Backslide » sans succès. Rhodes revenait pour porter un « Irish Whip » mais The Miz répondait d’une « Clothesline » peu après. Cody revenait avec une « Guillotine » puis le frappait dans le ventre pour le compte de 2. Rhodes ajoutait une « Inverted Suplex » pour le compte de 2 puis le ceinturait à terre avec un « Leg Cisors ». Alors que le Miz se dégageait, Cody le tirait en arrière par les cheveux pour le compte de 2. Cody le frappait à terre puis donnait plus tard un coup de genou avant de travailler à terre sur le bras du Miz. Ce dernier tentait de revenir avec un « Roll Up » pour le compte de 2 et se prenait direct une « Clothesline » de Rhodes pour le compte de 2. Cody reprenait son « Leg Body Cisors » au sol. The Miz se dégageait et reprenait l’avantage et le séchait d’un « Running Boot ». Rhodes le surpassait par-dessus le coin pour se prendre un compte de 2. Rhodes retournait une tentative de « Back Breaker/Neck Breaker Combo » pour tenter un « Cross Rhodes » que Miz repoussait. Cody empêchait un « Figure Four » pour se faire repousser un « Cross Rhodes » à nouveau. Miz contrait un saut de la seconde corde pour appliquer un « Figure Four » pour la victoire !
Chris Jericho affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae. Epreuve de force, Chris acculait Fandango dans le coin 2 fois. Jericho se dégageait ensuite d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Shoulder Block ». Jericho répondait avec un « Dropkick » puis le séchait d’un « Back Elbow ». Fandango quittait le ring pour se faire huer. Chris lui courait après et le séchait à nouveau d’un « Back Elbow » sur le ring. Jericho le sortait du ring puis le repoussait avec un « Baseball Slide ». Chris lui sautait dessus de la 3ème corde puis montait sur la table des commentateurs Hispanique pour célébrer. De retour sur le ring, Fandango le frappait à terre. Jericho répondait à coups de pieds et Fandango tombait à l’extérieur du ring. Quand il remontait sur le ring, Jericho lui portait un « irish Whip » mais se faisait contrer sur un « Ruade » pour le compte de 2. Fandango le malmenait ensuite dans les cordes puis lui portait un « Kick » du rebord pour le compte de 2. Fandango travaillait ensuite au sol sur le cou de Jericho. Ce dernier se dégageait mais manquait un « Roll Up pour se prendre un compte de 2. Fandango ajoutait un « Slingshot Legdrop » pour le compte de 2. Fandango travaillait ensuite au sol sur le cou de Jericho qui se dégageait avec un « Back Suplex ». Chris portait un « Shoulder Tackle » puis un « Axhandle » de la 3ème corde pour enchainer avec un « Face First ». Chris tentait un « Walls Of Jericho » que repoussait son adversaire. Jericho répondait avec un « Crossbody » de la 3ème corde que Fandango retournait pour le compte de 2. Ce dernier portait un « Kick » à la tête pour le même résultat. Fandango le frappait au sol puis montait sur la 3ème corde pour porter un « Leg Drop » qui Chris esquivait pour porter un « Lion’s Sault » pour le compte de 2. Jericho portait alors des « Chops » puis appliquait un « Walls Of Jericho » ! Fandango parvenait à rejoindre les cordes pour faire casser la prise. Fandango le contrait avec un « Kick » à la nuque. Fandango sautait de la 3ème corde pour se prendre un « Code Breaker » de plein fouet pour la victoire !
En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Sheamus au sujet de la stratégie afin de remporter son « Strap Match » face à Mark Henry. Sheamus rappelait les règles pour gagner qui étaient à l’avantage de Mark. Sheamus affirmait qu’Henry réaliserait ce qui se passe quand le Celtic Warrior devient « Extrême ».
Le champion WWE WWE United-States, Kofi Kingston, défendait sa ceinture face à Dean Ambrose. Roman Reigns et Seth Rollins ne suivaient pas en ringside et quittaient par le public. Dean le ceinturait et le plaquait au sol avant de porter une clé de bras. Kingston se dégageait pour se faire envoyer au sol. Dean esquivait un « Trouble In Paradise » en se retenant aux cordes. Kofi revenait avec une « Planchette Japonaise » puis le frappait dans le coin. Ambrose revenait sur un contre et une « Running Clothesline ». Plus tard, Dean portait un « Neckbreaker » puis le frappait au visage qu’il lui frottait contre les cordes. Ambrose portait ensuite un « Dropkick » pour le compte de 2. Plus tard, Dean revenait et appliquait un « Chicken’s Wing ». Kofi rejoignait les cordes pour lui cogner la tête dans le coin pour faire casser la prise. Plus tard, Kingston portait un » Dropkick » puis un « Boom Drop ». Ambrose esquivait un « Trouble In Paradise » pour se prendre un « SOS » pour le compte de 2 ! Dean le contrait sur les cordes pour se faire repousser d’un « Heabutt » du champion. Ambrose remontait sur la seconde corde pour une « Souplesse » pour le compte de 2. Kofi le contrait avec un « Pendulum Kick » puis enchainait avec un « Springboard Crossbody » pour le compte de 2. Plus tard, Kofi le virait du rebord du ring avec un « Trouble In Paradise » et le remontait sur le ring pour le compte de 2 quand Dean attrapait les cordes. Dean revenait avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Kofi le repoussait mais manquait un « Trouble In Paradise » pour se manger les cordes. Dean n’avait plus qu’à porter un « Bulldog Driver » pour la victoire et le titre WWE United-States !!! Après le combat, le reste du Shield venait célébrer avec Dean.
Sheamus affrontait Mark Henry dans un « Strap Match ». Pour la première fois, les 4 coins du ring avaient 2 lumières pour valider les touchés de coins, le vert pour Sheamus et le rouge pour Mark Henry. Sheamus se servait de la couroi pour énerver Mark. Ce dernier mettait son pied dessus et Sheamus tirait dessus pour le faire tomber. Echanges de coups, Sheamus le contrait et le touchait à la jambe pour le faire tomber. Sheamus tentait un premier coin mais Henry le séchait d’une « Clothesline ». Mark l’attachait aux jambes avec la couroi et touchait les 2 premiers coins. Sheamus rejoignait le rebord pour se libérer. Mark le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Sheamus le contrait avec une « Guillotine » et tapait les 3 coins en passant par le rebord. Mark l’en éjectait avant le 4 coin. Mark l’entourait de la couroi pour l’envoyer au centre du ring avant de le frapper à terre avec la couroi. Henry le montait sur son épaule et tapait les 3 coins, mais Sheamus les tapait en même temps. Mark remarquait que les 2 couleurs des 3 coins étaient allumées et s’arrêtait là pour envoyer son adversaire au sol. Plus tard, alors qu’Henry avait la couroi entre les jambes, Sheamus le faisait tomber en tirant dessus puis le frappait au sol. Sheamus le frappait ensuite à terre avec la couroi puis tapait 3 coins. Henry le ceinturait pour l’envoyer au sol. Le combat partait à l’extérieur ou Sheamus tirait sur la couroi pour faire percuter le poteau à Mark. Sheamus tapait les 3 coins mais Mark se mettait devant le 4ème coin et l’empêchait de toucher. Sheamus se dégageait d’une tentative de « World’s Strongest Slam » et portait un « Brogue Kick » pour toucher le 4ème coin pour la victoire !
En arrière-scène, Kaitlyn rejoignait AJ Lee qui était au téléphone. Kaitlyn la faisait raccrocher et disait avoir parlé à Vickie Guerrero et qu’AJ faisait tout pour ne pas avoir son match de championnat. AJ répondait en se fichant de l’admirateur secret de Kaitlyn. Cette dernière répondait préférait avoir un admirateur secret plutôt que d’être avec un pleurnicheur comme Dolph. Kaitlyn disait que maintenant que ce dernier avait eut une commotion, ce n’était plus AJ qui avait la plus grosse tête. Quand Kaitlyn l’appelait « Looney Tunes », AJ n’appréciait pas et lui interdisait de recommencer. Kaitlyn en rajoutait un une couche alors AJ l’appelait Peggy la cochonne. Kaitlyn l’attaquait et la frappait au sol sous le regard des Bellas et de Tamina. Les arbitres les séparaient
Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter dans un « I Quit Match». Lors de l’arrivée sur le ring de Jack Swagger, Colter prenait la parole et disait que l’Amérique allait finir aux toilettes, mais heureusement, des gens comme Jack Swagger allaient changer ça. Il revenait sur une nouvelles de cette semaine ou le gouvernement avait utilisé les services des impôts pour traquer certaines personnes comme Zeb et faire des jeux politiques. Il parlait de scandale des impôts et critiquait le gouvernement qui avait fait des écoutes téléphoniques. Il rejetait la faute sur les gens qui n’étaient pas de vrais Américains. Il insultait les gens et les immigrés qu’il disait être nombreux ici. Il disait que les St. Louis Cardinals devraient plutôt s’appeler les Caribbean Cardinals car les immigrés viennent là pour prendre les emplois et ramener l’argent dans leur pays. Comme Alberto Del Rio. Il affirmait que Jack Swagger n’abandonnait jamais, comme les vrais Américains n’abandonnaient jamais. Il concluait en disant que Del Rio abandonnerait dans 2 langues et retournerait dans son pays avant d’affirmer que jack remportera ensuite le titre de Ziggler. Dès le débuta, Alberto le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » puis lui sautait dessus avec un « Suicide Dive ». Del Ri prenait un « Kendo Stick » mais Jack esquivait le coup et portait un « Belly To Belly Suplex ». Alberto refusait de dire « I Quit ». Swagger le malmenait avec le Kendo Stick contre la barrière de sécurité et Del Rio refusait d’abandonner. Alberto revenait et l’envoyait dans les escaliers et ce dernier refusait d’abandonner. Del Rio lui frappait la main contre les escaliers plusieurs fois pour refuser d’abandonner. De retour sur le ring, Swagger reprenait le contrôle à coups de Kendo Stick puis lui étirait le dos du rebord contre le poteau du ring et le Mexicain refusait de dire « I Quit ». Les chants « We Want Ziggler » retentissaient. Jack frappait la cheville avec le Kendo Stick et Del Rio refusait d’abandonner. Alberto bloquait un coup de Kendo Stick pour se prendre une « Clothesline ». Swagger l’attachait avec les cordes pour le frapper avec le Kendo Stick plusieurs fois et Del Rio n’abandonnait pas. Plus tard, Alberto appliquait un « Cross Armbreaker » à travers les cordes et Jack n’abandonnait pas. Ce dernier se dégageait puis allait chercher une chaise plus tard pour se faire contrer par Alberto. Jack l’envoyait à terre par la suite mais Del Rio n’abandonnait pas. Alberto revenait pour porter un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » puis un « Back Kick ». Jack n’abandonnait pas. Plus tard, Del Rio le frappait sur le dos dans les cordes avec un « Kendo Stick ». Jack refusait de dire « I Quit » pour se prendre un « Back Stabber ». Plus tard, Jack revenait pour le plaquer au sol puis porter un « Swagger Bomb » sur le dos. Jack ajoutait un « Gutwrentch Powerbomb » mais Del Rio n’abandonnait pas. Swagger ajoutait un second « Gutwrentch Powerbomb » mais Del Rio refusait de dire « I Quit ». Ce dernier appliquait un « Cross Armbreaker » et Jack refusait d’abandonner pour retourner la prise en « Patriot Lock ». Alberto refusait d’abandonner plusieurs fois. Ricardo était prêt à jeter la serviette mais Del Rio lui interdisait. Zeb Colter la jetait à la place et l’arbitre faisait arrêter le combat, pensant que c’était Ricardo qui l’avait lancé. Après le combat, Rodriguez protestait mais Mike Chioda, l’arbitre n’entendait pas. Un autre officiel arrivait et expliquait le coup. Chioda demandait la vidéo pour vérifier. Mike décidait de faire repartir le match si Del Rio était en état. Le match recommençait. Swagger s’acharnait sur la cheville blessée de son adversaire. Alberto revenait et appliquait un « Cross Armbreaker ». Jack tentait de s’en dégager mais Alberto revenait en position et Jack lançait un « I Quit » ! Alberto Del Rio devenait l’aspirant N°1 au titre de Dolph Ziggler.
En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Ryback. Ce dernier disait que contrairement à John Cena, il disait la vérité, alors que Cena manquait. Il affirmait que ce soir, il ne laisserait pas John se « Give Up ». Il affirmait qu’il devrait être champion depuis 6 mois mais à cause de gens qui changeaient les règles, ça n’avait pu arriver. Il concluait en disant que ce soir, ce serait un « Ryback’s Rule ».
Les champions WWE WWE Tag-Team, Team Hell No (Daniel Bryan et Kane), défendaient leurs ceintures face à The Shield (Roman Reigns et Seth Rollins) dans un « Tornado Tag-Team Match ». Les 4 hommes débutaient et le Shield acculait chacun des champions dans un coin. Le Big Red Monster revenait face à Reigns avec un « Jumping DDT » alors que Daniel portait une « Flying Clothesline » sur Seth pour reprendre l’avantage. Il appliquait une demi « Surf Board » sur Rollins et Kane enchainait avec un « Low Dropkick ». Roman s’attaquait aux champions et frappait Kane dans le coin, bientôt aidé par Seth. Ce dernier était pris à partie par Bryan qu’il envoyait dans le coin en « Irish Whip ». Roman envoyait Rollins le percuter dans le coin puis séchait Daniel d’une « Clothesline » dans la foulée pour le compte de 2. Les challengers portaient une « Double Souplesse » sur Kane. Seth donnait Daniel en position de Powerbomb » sur les cordes à Reigns mais Bryan se dégageait avec un « Headcisors ». Kane attrapait les 2 par le cou et les passait par-dessus la 3ème corde. Bryan leur sautait dessus avec un « Suicide Dive ». De retour sur le ring, les champions frappaient leurs adversaires dans un coin opposé et s’échangeaient d’adversaire. Kane portait un « Sidewalk Slam » sur Roman assisté de Bryan. Ce dernier portait un « Bodyslam » à Rollins. Kane portait une « Clothesline » de la 3ème corde à Rollins et Bryan un « Diving Headbutt » à ce dernier pour le compte de 2 de Kane quand Roman intervenait. Ce dernier bloquait plus tard un « Sunset Flip » de Bryan pour se retrouver dans un « No Lock ». Seth contrait Kane avec une « Guillotine » pour casser la prise de Daniel. Kane lui portait un « Chokeslam » pour se prendre un « Spear » de Reigns. Plus tard, ce dernier malmenait Bryan dans le coin. Kane venait aider son partenaire que Roman l’envoyait percuter. Plus tard, Kane l’attrapait à la gorge pour se prendre un coup de gnou de la 3ème corde de Seth. Reigns enchainait avec un « Spear » mais Bryan cassait le tombé. Il portait plusieurs « Low Kicks » sur Reigns qui en esquivait un pour porter un « Roll U p » pour le compte de 2. Daniel tentait un « No Lock » mais Roman le catapultait vers Seth qui portait un « Headkick » du rebord. Roman mettait Daniel sur ses épaules et Seth sautait dessus de la 3ème corde avec un coup de genou pour la victoire et les ceintures WWE Tag-Team !!! Après le combat, Dean Ambrose venait célébrer avec ses partenaires !
Randy Orton affrontait The Big Show dans un « Extreme Rules Match ». Orton partait à la charge. The Big Show tentait de l’acculer dans le coin mais Randy se dégageait direct et l’y frappait. Plus tard, Show revenait avec un « Shoulder Tackle » puis lui portait un « Headbutt » pour le virer du ring. Le combat partait à l’extérieur ou Randy prenait un Kendo Stick pour le frapper. Show revenait et cassait le Kendo Stick en 2. Plus tard, The Big Show portait un « Headbutt » mais Orton revenait avec un autre Kendo Stick. The Big Show lui arrachait pour le casser aussi. The Big Show le couchait sur la table des commentateurs pour lui porter plusieurs « Chops ». The Big Show tentait de lui cogner l’épaule sur le poteau du ring mais Orton se dégageait pour l’envoyer le percuter. Randy sortait une échelle de dessous le ring mais The Big Show tapait dedans avec un « Back Kick ». The Big Show le remontait sur le ring puis l’envoyait, épaule la première, dans le poteau du ring. The Big Show le malmenait ensuite dans le coin puis frappait l’épaule plusieurs fois à terre avant de travailler dessus. Plus tard, The Big Show portait un « Irish Whip » puis une « Ruade » dans le coin mais Randy revenait sur un contre et le séchait après d’un « Dropkick ». Orton ajoutait un « Stinger Splash » et tentait de le frapper dans le coin mais Show le repoussait pour l’envoyer à terre pour le compte de 2. The Big Show allait chercher une échelle qu’il disposait sur 2 chaises. The Big Show portait un « Sidewalk Slam » sur Orton pour le compte de 2. Il couchait Randy sur l’échelle et tentait un « Vader Bomb » qu’Orton esquivait pour le compte de 2. Randy portait un « DDT » dans les cordes puis passait en mode « Viper » et portait un « RKO » pour le compte de 2 !!! Orton le frappait ensuite à l’extérieur avec des coups de chaise. De retour sur le ring, Randy ajoutait un coup de chaise dans le ventre pour ensuite se prendre un « Spear » ! Plus tard, les 2 se relevaient et Randy portait un « RKO » sur la chaise ! Orton ne le couvrait pas et ajoutait un « Punt Kick » pour la victoire !
Le champion de la WWE, John Cena, défendait sa ceinture face à Ryback dans un « Last Man Standing Match ». Les chants « Let’s Go Cena » semblaient plus fort que les « Cena Sux ». Au premier contact, Ryback portait un « Collier de tête ». John s’en dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Cena appliquait un « collier de tête » et quand Ryback s’en dégageait, il envoyait le champion au sol avec un « Shoulder Tackle ». Les chants « Goldberg » retentissaient. Plus tard, John revenait avec un « Shoulder Block » puis portait un « Irish Whip » puis enchainait avec un « Face First ». Ryback revenait sur une « Ruade » direct. Cena se relevait au compte de 3. Ryback lui portait des coups de bélier dans le coin. John le contrait puis sautait des cordes pour se prendre un « Powerslam » du challenger qui l’attrapait dans les airs. John se relevait au compte de 6. Ryback ajoutait une « Souplesse » pour le compte de 6. Ryback ajoutait un « Gorilla Press » pour le compte de 5 quand Ryback ajoutait un « Powerbomb ». John se relevait au compte de 8 et passait son adversaire par-dessus les cordes en tirant dessus. John allait chercher une table qui montait sur le ring alors que Ryback se relevait au compte de 6. De retour sur le ring, Ryback portait un « Backpack Stunner ». Ryback disposait la table dans le coin. Cena se relevait au compte de 8 et frappait son adversaire au visage. John tentait un « Shoulder Tackle » que Ryback bloquait pour lui porter un « Fallaway Slam » à travers la table. John se relevait au compte de 8 et esquivait une « Ruade » de Ryback qui percutait le poteau, épaule la première. Cena portait un « Proto Bomb » et un « 5 Knuckles Shuffles » dans la foulée. Ryback se dégageait d’une tentative de « Attitude Adjustment » pour porter un « Spear ». Ryback virait les morceaux de table mais Cena se dégageait d’une tentative de « Powerbomb » pour ne porter un lui-même pour le compte de 8 mais retombait direct. Plus tard, Cena appliquait une prise de soumission au sol mais Ryback le soulevait pour le renvoyer au sol. Cena se relevait au compte de 6 pour se manger une « Running Clothesline » pour le compte de 8. Cena esquivait une « Running Clothesline » pour appliquer un « STF ». John lâchait sa prise et l’arbitre décomptait Ryback alors que Cena remontait une chaise de dessous le ring. Ryback revenait sur un contre et le mettait en position de « Shell Shocked ». Cena s’en dégageait pour porter un « Attitude Adjustment » à travers la table. L’arbitre les comptait. Cena se relevait en premier et Ryback au compte de 9. Ce dernier contrait Cena sur les cordes et lui portait un « Shell Shocked ». John se relevait au compte de 9 ! Ryback lui étirait les jambes entre le poteau puis prenait une chaise. John le repoussait et le passait à travers la barrière de sécurité ! Les 2 se relevaient pour se battre dans le public. Ryback prenait l’avantage et les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissaient. Ryback frappait le champion avec un morceau de décor pour le compte de 9. Cena contrait Ryback avec une « Sleeper Hold ». Ryback se déplaçait avec John sur le dos. Ce dernier lâchait la prise pour le compte de 9. Le champion le couchait sur une table et sautait dessus pour passer à travers pour le compte de 8. John l’aspergeait d’extincteur pour l’amener jusqu’à la plateforme. Là, John le frappait avec son extincteur plusieurs fois. Ryback se relevait encore il se dégageait d’une tentative de « Attitude Adjustment » et les 2 passaient à travers le décor. L’arbitre, Charles Robinson courait derrière la plateforme on y retrouvait les 2 hommes à terre avec des officiels et les médecins. Ryback était aidé à se relever et supporté à aller plus loin alors que Cena était évacué en civière.
Triple H affrontait Brock Lesnar, accompagné de Paul Heyman, dans un « Steel Cage Match ». Alors que Brock était devant la cage pour y entrer, Triple H l’attaquait par derrière puis l’envoyait dans les barrières de sécurité. Hunter frappait ensuite Heyman avant de monter Brock sur le ring ou il lui sautait dessus de la 3ème corde. Triple H le frappait au visage plusieurs fois puis l’envoyait contre la cage plusieurs fois et enchainait avec un « Spinebuster ». Alors que Triple H allait porter un « Pedigree », Lesnar le surpassait contre la cage ! Plus tard, Brock lui cognait la tête contre la cage puis le frappait à terre. Lesnar l’envoyait contre la cage plusieurs fois. Plus tard, Brock le mettait sur son épaule mais HHH revenait pour l’envoyer contre la cage. Hunter le frappait au visage puis le séchait d’un « High Knee ». Lesnar revenait avec une « German Suplex » puis lui cognait la tête contre la cage. Plus tard, Hunter esquivait un « Running Knee » et Brock percutait la cage de plein fouet. Lesnar revenait assez vite pour porter un « Running Powerslam ». Hunter s’acharnait sur la jambe affaiblie de Brock puis portait un « Knee Face Buster ». Plus tard, Brock appliquait une prise sur le bras d’Helmsley qui s’en dégageait pour se prendre une « Clothesline ». Hunter l’empêchait de sortir de la cage en le touchant à la jambe. Alors que HHH allait sortir par la porte, Heyman repoussait l’arbitre et fermait la porte au visage d’Hunter ! Brock enchainait avec un « F5 » pour le compte de 2 ! Paul allait lui chercher une chaise sous l’ordre de Lesnar. Paul repoussait l’arbitre qui tentait de l’en empêcher. Brock frappait HHH avec la chaise plusieurs fois. Alors que Brock tentait un nouveau « F5 », il s’écroulait à cause de son genou blessé. Plus tard, Hunter prenait la chaise pour frapper le genou avec. Il ajoutait des « Descentes du coude » dessus alors que la jambe était à cheval sur les cordes. Brock parvenait à placer un « Kimura Clutch » mais Hunter se dégageait en touchant à la jambe blessée. Triple H appliquait ensuite une « Figure Four » et Brock se tordait de douleur. Il parvenait à faire casser la prise en rejoignant les cordes. Hunter réappliquait une prise brièvement. Plus tard, Lensar tentait de monter sur la cage malgré sa jambe blessée mais Hunter le frappait au genou avec la chaise. Hunter lui cognait la tête contre la cage puis avait le sourire… Il sortait un Sledgehammer du haut de la cage mais Lesnar le faisait tomber les jambes entre les cordes. Brock prenait le Sledgehammer mais HHH esquivait le coup pour appliquer un « Sharpeshooter ». Heyman rentrait dans la cage alors Hunter lâchait sa prise pour lui porter un « Pedigree ». HHH esquivait un coup de Sledgehammer de Brock et lui portait un « Pedigree » pour le compte de 2 ! Triple H prenait le Sledgehammer mais Heyman lui portait un « Low Blow » ! Lesnar le frappait avec le Sledgehammer puis, plus tard, portait un « F5 » pour la victoire !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 20 Mai 2013, une ambulance arrivait dans la salle avec la sirène et Ryback en sortait… Ce dernier montait sur le toit du véhicule. Il rappelait que le résultat de son combat face à John Cena de la veille était qu’il n’y avait pas de résultat. Ryback déclarait que du fait de ceci, il n’y avait pas de vrai vainqueur. Il déclarait que Cena n’avait pas fuis avec le titre, il avait été transporté. On voyait John en civière qui avait refusé de voir de médecins après leur match et de monter dans l’ambulance. Ryback affirmait que la prochaine fois qu’ils se rencontreraient, Cena n’aura pas le choix de repartir en ambulance. Ryback provoquer les fans en disant se foutre ce qu’ils pensaient. Il défiait Cena au prochain PPV, Payback, dans un « Ambulance Match ». Il affirmait que celui qui finira dans l’ambulance et aux urgences. Il insultait les gens de pathétique et boulets de la société. Il affirmait être le contraire d’eux, les accusait de se réveiller tous les jours sans but, sans directions, qu’ils étaient des âmes perdus de la société. Il leur reprochait que Cena soit leur héro et les traitait des pathétique. Il leur reprochait de ne rien savoir sur le travail au quotidien, la nutrition, l’éducation, de ce qu’il fallait. Il affirmait qu’il enverrait Cena et les fans aux urgences à Payback car il n’y avait qu’une chose dans la vie, le « Ryback’s Rule ». On annonçait que ce soit on nous dévoilera le nouveau client de Paul Heyman. Chris Jericho et The Miz affrontaient le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett et Fandango, accompagnés de Summer Rae. A un moment donné, Barrett appliquait un « Collier de tête » au sol sur The Miz alors que Fandango était avec Summer Rae à l’extérieur, peu impliqué dans le combat. Alors que The Miz allait appliquer un « Figure Four », Fandango prenait la parole pour dire que c’était « Fan-Dan-Go » et commençait à danser à l’extérieur du ring avec Summer. Plus tard, sur le ring, Wade se déconcentrait de son partenaire. Au final, après un relais de The Miz, ce dernier remportait le combat avec un « Figure Four ». Fandango et Summer Rae dansaient, complètement désintéressés du combat. Après le match, Jericho et le Miz l’encerclaient et Fandango préférait fuir par le public. Jericho fixait Summer à qui il tendait la main pour la prendre dans ses bras et alors qu’elle semblait séduite, il lui mettait un vent, plié de rire. Summer Rae était frustrée. La Raw Managing Supervisor de Raw, Vickie Guerrero déclarait que Jack Swagger combattrait ce soir et que le public devait choisir entre le Great Khali, R-Truth ou Randy Orton. En arrière-scène, Kane rejoignait Daniel Bryan qui avait sa tête des mauvais jours. Il disait qu’il n’était plus champion Tag-Team, Kane non plus… Ils ne l’étaient plus. Kane répondait disait que ce n’était pas productif. Bryan disait se sentir nu sans ceinture. Kane blaguait et ça ne plaisait pas à Daniel qui lui reprochait de blaguer là-dessus. Kane répondait qu’il était confiant, et que Daniel devrait l’être, car ils auront leur match retour contre le Shield. Kane parlait de maillon faible et Bryan s’énervait en le prenant pour lui. Kofi Kingston les rejoignait pour les calmer. Sheamus affrontait Titus O'Neil, accompagné de Darren Young. A un moment donné, Titus se dégageait d’une position de « White Noise » pour virer l’Irlandais du ring. Ce dernier revenait avec une « Guillotine » et alors qu’il allait porter un « Slingshot », Darren le retenait par la cheville, permettant à O'Neil de frapper Sheamus pour le compte de 2. Ce dernier revenait et portait un « White Noise » puis un « Brogue kick » pour la victoire ! Paul Heyman se présentait sur le ring pour faire une annonce sur la signature d’un nouveau client. Paul provoquait le public et l’enjoignait à le huer tant qu’il le voulait ? Il affirmait que les huées n’y changeraient rien au fait historique, qu’un vrai « Paul Heyman », Brock Lesnar avait battu HHH dans un « Steel Cage Match » à Extreme Rules. Paul affirmait que HHH avait chuté face à Lesnar et serait rappelé dans l’histoire comme un perdant. Il conseillait à Hunter de retourner chez sa femme, le Sledgehammer entre les jambes. Il reprochait à Hunter d’avoir été désespéré pour apporter un Sledgehammer dans un match en cage. Paul en venait à la suite, que faisait-il ici ? Il déclarait que c’était le temps de passer à quelque chose de nouveau, de différent, le temps de donner au WWE Universe un moment historique. Paul présentait le nouveau « Paul’s Heyman Guy »… Michael McGillicutty qui s’appelait maintenant, Curtis Axel. Il arrivait sur un remix de la chanson de son père Mr. Perfect. Les 2 se tombaient dans les bras. Heyman remerciait les gens pour leur réaction qui avait été la même quand il avait présenté Brock Lesnar en 2002, quand il avait présenté la nouvelle ECW en 2006 ou avec, plus récemment, CM Punk. Heyman rappelait que Curtis avait un « Pédigrée ». Paul expliquait que d’avoir un « Legacy » n’était plus une opportunité aujourd’hui, mais un handicap. Heyman rappelait que Curtis était une Superstars de 3ème génération et c’était pour ça qu’ils avaient pris lle prénom de son père, « Curt/Curtis » et le surnom de son grand-père « Ax/Axel » pour le nom. Heyman présentait donc « Curtis Axel » et il n’y avait pas de réaction. Ils étaient coupés par Triple H qui les rejoignait sur le ring et se fichait de Paul. Curtis tentait de le couper, alors HHH le rabaissait en l’appelant « Junior » et en disant que c’était une conversation d’adultes lol. Hunter revenait sur les propos d’Heyman sur la veille et lui demandait de ne pas faire croire qu’HHH était embarrassé par sa défaite. Triple H disait ne pas l’être, qu’il était partit en guerre contre Brock Lesnar. Il admettait sa défaite, mais comme Hunter l’avait battu à WrestleMania. Il reprochait à Brock de s’être échappé. Hunter disait avoir écouté la merde de Paul et avait voulu se faire un plaisir de juste venir là pour lui rabattre le clapet. Curtis le coupait et déclarait que les choses avaient changées… Quand HHH voulait parler à Heyman, il devait s’adresser à lui en premier ! Triple H le giflait pour l’envoyer à terre puis disait avoir changé d’avis… Premièrement, il catcherait contre Axel ce soir, puis après, il battra le cul de Paul. Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez affrontait Big E. Langston, accompagné d’AJ Lee. A un moment donné, Langston le virait du ring et Ricardo encourageait Alberto puis l’aidait à remonter sur le ring. Là, Del Rio contrait Big E. avec un « Enzuigiri ». AJ déconcentrait l’arbitre permettant à Langston d’aveugler Del Rio pour lui porter un « Big Ending » pour la victoire ! Layla affrontait AJ Lee. Alors qu’elle était dominée, cette dernière revenait plus tard pour appliquer son « Black Widow » pour la victoire. Zack Ryder affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, ce dernier portait un « Disaster Kick » pour la victoire ! Après le combat, Ryback se présentait sur le ring ou Ryder était toujours au sol et lui tournait autour. Ryback le séchait d’une « Running Clothesline » et portait un « Powerbomb » puis un « Shell Shocked » avant de le dégager du ring. Là, Ryback le portait jusqu’à l’ambulance et le mettait à l’arrière. The Shield (Dean Ambrose, Roman Reigns et Seth Rollins) se présentait sur le ring. Roman et Reigns donnaient leur nom et Ambrose rappelait qu’ils étaient champions par équipe et lui champion United-States. Ambrose affirmait qu’ils avaient redonnés de la puissance à ces titres. Il rappelait que c’était à cause d’eux que le Rock avait perdu le titre WWE à WrestleMania. Il parlait de l’Undertaker que l’on ne revoyait pas depuis. Il se donnait la raison du changement de comportement de Ryback. Ambrose déclarait que les héros des fans tombaient grâce à eux. Rollins affirmait qu’après ce qu’ils avaient fait hier soir, la justice allait bien. Il se disait incassable, qu’ils étaient le futur et que c’était juste le début. Roman affirmait qu’ils dirigeaient ce terrain. La Team Hell No et Kofi Kingston affrontaient The Shield (US Champion Dean Ambrose et les champions WWE Tag-Team, Roman Reigns et Seth Rollins) dans un « 6 Men Tag-Team Match ». Plus tard, Kane portait des « Irish Whips » suivis de « Clotheslines » puis un « Sidewalk Slam » sur Roman pour le compte de 2 quand Ambrose intervenait. Kofi passait ce dernier par-dessus la 3ème corde. Bryan et Kofi sautaient chacun de leurs côtés en « Suicide Drive » sur leurs adversaires. Sur le ring, Kane contrait Roman avec un « DDT » pour le compte de 2. A l’extérieur, Dean retournait une « Souplesse » alors Rollins envoyait Kingston dans les escaliers. Sur le ring, Kane séchait son adversaire d’un « Big Boot ». Dean intervenait pour se faire contrer par Kane. Rollins intervenait derrière le dos de l’arbitre avec un coup de genou de la 3ème corde. Reigns portait alors un « Spear » sur Kane pour la victoire ! En arrière-scène, alors que Triple H se préparait, on lui annonçait que le médecin ne lui accordait pas de combattre. Hunter disait qu’on rapporte au docteur qu’il irait se battre, content ou pas. En arrière-scène, Kaitlyn disait à Natalya qu’elle avait un N° de téléphone de son admirateur mystérieux. Natalya lui proposait que Khali trouve à qui c’était et Kaitlyn refusait. Cody Rhodes arrivait avec son smartphone à la main et Natalya le tenait pour que Kaitlyn vérifie si ce n’était pas lui. Ce n’était pas le cas. Randy Orton affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. Le public avait choisit Orton avec 72% des voix, contre 19% à Khali et seulement 9% pour R-Truth. A un moment donné, Jack esquivait un « RKO » pour porter un « Patriot Lock ». Jack l’empêchait de rejoindre les cordes alors Randy se dégageait et portait, peu après, un « RKO » pour la victoire ! Triple H affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman. Plus tard, HHH portait un « Knee Face Buster » puis ajoutait un « Spinebuster » avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Hunter lui frappait la tête contre le rebord du ring. Curtis revenait pour se faire sécher d’une « Clothesline ». Hunter remontait Axel sur le ring mais ne semblait pas en forme et demandait à s’assoir et boire. Triple H retournait vers le ring mais chancelait. Le médecin l’auscultait mais HHH retombait de son siège.

Lors de l'émission NXT du 22 Mai 2013, Sami Zayn (aka El Generico), faisait ses débuts à la NXT face à Curt Hawkins qui faisait son retour à la télé WWE. Plus tard, Sami portait un « Standing Dropkick » pour le compte de 2. Hawkins revenait pour porter un « Bodyslam » pour le compte de 2. Echanges de coups, Zayn revenait pour porter un « Tornado DDT » pour la victoire ! Yoshi Tatsu affrontait Antonio Cesaro. Rapidement, Tatsu esquivait une « Ruade » pour revenir et portait un « Crossbody » puis un « Standing Dropkick » et des « Kicks ». Cesaro répondait avec un « Very European Uppercutt » puis portait un « Neutralizer » pour la victoire. Après le combat, Antonio prenait la parole et reprochait qu’on lui donne « ça » en compétition. Il déclarait qu’il avait mis le « W » à WWE. Il prétendait que personne n’était de son niveau dans n’importe quel « Roster » de la WWE ! Il était coupé par Sami Zayn qui reprenait les reproches d‘Antonio. Sami lui proposait sa compétition et lui parlait Arabe (je crois) puis Français. Cesaro acceptait ! Sami Zayn affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, Zayn portait un « Crossbody » de la 3ème corde mais Cesaro l’attrapait en plein vol pour porter un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » pour le compte de 2. Antonio n’y croyait pas puis portait un « Running European Uppercutt » pour le compte de 2. Cesaro le frappait dans le coin mais se faisait surprendre plus tard par un « Roll Up » pour la victoire ! Après le combat, Antonio l’attaquait par derrière pour le frapper à terre puis lui porter un « Neutralizer » ! En arrière-scène, alors que Renee Young allait présenter son interview, elle était interrompue par Emma qui était en mode « Boulet ». Audrey Marie qui devait être l personne interviewait tentait de lui faire comprendre. Emma l’appelait d’abord Amy puis Alicia et Audrey Marie la corrigeait par 2 fois en lui redisant son nom. Emma lui demande si elle n’est pas un peu stressée ? Puis fait sa danse stupide. Audrey lui répondait que personne n’aimait sa danse stupide puis lui demande de sortir avant qu’elle-même ne la sorte. Emma comprenait par « sortir », d’aller manger quelque chose en ville lol. Emma finissait par partir en dansant et touchait Audrey au visage maladroitement. Enzo Amore faisait ses débuts à la NXT face à Mason Ryan qui faisait son retour à la télé WWE. Lors de son entrée vers le ring, Enzo Amore faisait sa présentation et déclarait qu’à la NXT il ne voyait pas de « Top Guys ». Rapidement, Mason portait un « Snake Eyes » puis le séchait d’une « Running Clothesline ». Ryan en terminait avec un « Torture Rack Into A Neckbreaker » pour la victoire ! Corey Graves affrontait Bray Wyatt, accompagné des champions NXT Tag-Team, la Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan). A un moment donné, Corey repoussait les tentatives d’intervention de Rowan et Harper avant d’appliquer son « 13th Step ». Alors qu’Erick déconcentrait l’arbitre, Harper intervenait pour faire casser la prise. Bray n’avait plus qu’à porter son « Sister Abigail » pour la victoire. Après le combat, alors que les « Heels » s’en prenaient à Graves, Kassius Ohno intervenait mais ne faisait pas le poids face à Harper. Bray lui portait aussi son « Sister Abigail ».

Lors de l`émission Main Event du 22 Mai 2013, Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Big E. Langston, accompagné d’AJ Lee. A un moment donné, Del Rio appliquait un « Cross Armbreaker » mais Big E. se dégageait en le soulevant pour le plaquer au sol pour le compte de 2. Langston tentait un « Big Ending » mais Del Rio se dégageait à temps et portait un « Enzuigri » puis un « Roll Up » pour la victoire ! The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient The 3MB (Drew McIntyre et Jinder Mahal), accompagnés d’Heath Slater. A un moment donné, Jimmy portait un « Samoan Drop » puis un « Running Butt » à McIntyre pour le compte de 2. Là, une ambulance arrivait et Ryback en sortait. Ce dernier s’en prenait à Heath Slater qu’il tirait puis portait vers l’ambulance pour le mettre dedans et repartir avec. Sur le ring, Jimmy portait des « Superkicks » aux 2 « Heels » et passait le relais à Jey qui en terminait avec un « Superfly Splash » pour la victoire.

Lors de l'émission de Superstars du 23 Mai 2013, Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T) et The Funkadactyls (Naomi et Cameron) affrontaient The Usos (Jimmy et Jey) et The Bella Twins (Nikki et Brie). A un moment donné, Jimmy prenait le relais d’une des Bellas pour se prendre une « Hurricanrana » de Naomi plutôt que cette dernière fasse le relais à un homme. Plus tard, Jimmy perdait du temps à fixer Naomi ce qui permettait à Sweet T d’esquiver un « Splash » de la seconde corde ! Relais de Brodus Clay qui reprenait le contrôle sur Jimmy avec des « Clotheslines » et un « T-Bone Suplex ». Brodus Clay ajoutait une « Ruade dans le coin et un « Powerslam » pour le compte de 2 quand Jey intervenait. Brodus Clay le virait et ajoutait un « Big Splash » sur Jimmy pour la victoire ! Alex Riley affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée vers le ring, ce dernier critiquait les fans qui ne respectaient pas sa demande de silence. Il concluait en leur demandant de regarder comment il faisait face à l’incompétence (en parlant de Riley). A un moment donné, Alex le mettait sur ses épaules, mais Sandow se dégageait pour porter un « Silencer » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 24 Mai 2013, The Miz nous présentait son Miz TV. Il affirmait qu’après ceci, il récupérait le titre WWE Intercontinental. Il accueillait ensuite son invité… Fandango. Ce dernier arrivait avec Summer Rae. Alors que le Miz voulait revenir sur le dernier Raw, Fandango le coupait et déclarait que c’était « Fan-dan-go ». Miz lui lançait des « Really ? » puis faisait voir les images du dernier Raw ou Fandango avait quitté le match par équipe pour danser aux abords du ring, abandonnant Wade Barrett et laissant échapper la victoire au Miz et Chris Jericho. Miz se fichait de Summer Rae qui c’était prise un vent par Jericho. Miz demandait à Fandango comment il pouvait être aussi narcissique ? Fandango lui rétorquait que le Miz avait aussi un gros égo. Ce dernier répondait qu’une fois que la cloche sonnait il s’occupait du business, il ne se retrouvait pas à danser comme un sac de Skittles. Les chants « sac de Skittles » retentissaient. The Miz félicitait Fandango d'être le nouveau « Fruity Pebbles ». Alors que Fandango tentait de faire passer le Miz pour un jaloux, ils étaient interrompus par Wade Barrett qui les rejoignait sur le ring. Ce dernier critiquait Fandango pour son attitude à Raw et le menaçait de le frapper à la tête s’il le trahissait à nouveau. Wade concluait en disant qu’il se chargerait alors de faire oublier le nom de «Fandango ». Ce dernier le corrigeait sur la prononciation. The Miz s’adressait à Barrett et lui rappelait qu’il allait défendre son titre ce soir contre The Miz. Ce dernier rappelait qu’il avait battu Wade pour ce titre à WrestleMania et l’avait fait abandonner à Raw. Barrett le frappait au visage et les 2 se bagarraient. Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait sa ceinture face à The Miz. Rapidement, Fandango qui était aux commentaires, commençait à danser aux abords du ring. Ceci déconcentrait un peu le Miz que Barrett contrait avec un « Wind Of Change » pour le compte de 2. Plus tard, le Miz tentait un « Figure 4 » mais Barrett le repoussait. Là, Fandango lui portait un « Kick » à la tête de l’extérieur pour faire disqualifier Barrett. Après le combat, les 2 « Heels » s’attaquaient au Miz mais Wade séchait finalement Fandango avec son « Bull Hammer » ! En arrière-scène, Kane rejoignait Daniel Bryan qui ruminait sa colère. Kane admettaient qu’ils ont perdus le titre par équipes, mais disait à Bryan qu’ils restaient une équipe. Kane disait que tout les 2 ils avaient perdus le titre par équipe et que lui avait perdu à Raw. Daniel répondait que Kane lui reprochait sa défaite car il n’avait pas été à ses côtés. Bryan prétendait qu’il savait ce que les gens pensaient et affirmait ne pas être le maillon faible ! Daniel Bryan, accompagné de Kane, affrontait Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter. A un moment donné, Daniel se dégageait d’une tentative de « Gutwrentch Powerbomb » et tentait un « No Lock » que Swagger retournait en « Patriot Lock ». Daniel le retournait en tombé, sans succès. Jack le contrait avec un coup de genou mais Daniel contrait un « Swagger Bomb » pour porter « Low Kick » en pleine poire. Daniel le frappait au sol et appliquait un « No Lock » pour la victoire quand Jack ne parvenait pas à attraper les cordes. Après le combat, Daniel mettait un certain temps à lâcher sa prise. Après avoir célébré, Bryan réappliquait sa prise et Kane intervenait pour lui faire lâcher. Sur le ring, on retrouvait Damien Sandow et Matt Striker. Tous deux étaient vêtus de costumes et il y avait une belle table de conférence au centre du ring. Sandow revenait sur les segments des dernières semaines. Il disait être resté les bras croisés en regardant deux troglodytes déguisés en superstars de la WWE s’engager dans une série de concours plus débiles les uns que les autres. Le concours de tirage de corde, le bras de fer, la traction de camion. Sandow regrettait que le pire soit que les fans semblaient s’être amusés de ça. Damien Sandow appelait ça le plus petit dénominateur commun. Sandow demandait le silence avant de continuer puis disait douter qu’il y ait des « mathletes » dans la foule. Il déclarait que la vraie qualité d'un homme n'était pas dans ses tours de force physique, mais dans sa capacité à faire face aux défis intellectuels. Damien Sandow commence à poser une question, puis s'arrêtait pour raconter l'histoire du « nœud gordien ». Le nœud était au centre de la table. Il raconte l’histoire du « nœud gordien » ou un paysan nommé gordien avait attaché son bœuf à un arbre à l'aide d'un nœud si compliqué à faire qu’il semblait impossible à délier. Une prophétie disait que la personne qui pourrait dénouer le nœud gordien dirigerait toute l'Asie. Sandow se tournait vers Matt Striker et rappelait que ce dernier était un ancien professeur, mais juste un enseignant suppléant. Il proposait à Striker d’accepter le défi de tenter de dénouer le nœud gordien. Matt prend le nœud et tâtonne un peu sans y parvenir. Damien déclarait que Matt venait de renouveler son «permis d'idiot » ainsi que d’embarrasser le syndicat d'Amérique de tout les enseignants suppléants. Sandow prétendait ensuite avoir trouvé le problème dans le système éducatif américain. Alors que Sandow prétendait être supérieur, il était coupé par Sheamus qui les rejoignait sur le ring. Sheamus se foutait de Sandow en disant qu’il vaudrait mieux qu’il se trouve une vie sociale et une petite amis plutôt que de passer son temps à jouer avec des nœuds. Sandow lui ordonnait de laisser sa vie privée en dehors de ça. Sheamus se rappelait que quand il était jeune il jouait, et parfois bisait le « Rubik’s Cube ». Sheamus disait que comme Damien l’avait traité de troglodyte, il voulait prouver à ce dernier qu’il avait tors en parvenant à dénouer le nœud gordien. Sandow acceptait mais ne laissait pas faire Sheamus. Sandow prenait un accessoire pour couper la corde et donc dénouer le nœud… Il célébrait et lançait, heureux, un « You’re Welcome ». Sheamus le félicitait en trouvant que c’était bien trouvé et intelligent. Sheamus disait vouloir le féliciter et portait un « Brogue Kick » que Sandow esquivait en criant qu’il savait que Sheamus allait agir ainsi quand il ne parvenait pas à ses fins quand il ne pouvait parvenir à réussir un challenge mental. Sheamus répondait qu'il était toujours ouvert à l'apprentissage de nouvelles choses car c’était comme ça que vous avancez dans la vie. Sheamus disait vouloir lui enseigner la loi de Newton. Sandow répondait qu'il connait cette loi. Sheamus lui jetait le nœud avant de lui jeter Striker. Sheamus déclarait : « C’est la loi de la gravité, tout ce qui monte doit redescendre ! ». Sandow, en colère part. Chris Jericho affrontait The Big Show. A un moment donné, Chris tentait un « Walls Of Jericho » que Show repoussait pour porter un « Chokeslam » mais Y2J retombait à l’extérieur du ring. Chris repoussait Show contre le poteau du ring et portait un « Code Breaker » qui faisait passer Show par-dessus la barrière de sécurité. The Big Show perdait par décompte ! Après le combat, ce dernier tentait de monter sur le ring avec une chaise mais Jericho lui portait un « Baseball Slide » puis le frappait avec la chaise. Curtis Axel se présentait sur le ring, accompagné de Paul Heyman. Ce dernier se présentait en rappelant être l’avocat de la bête incarnée, Brock Lesnar et d’être derrière le récent long règne de CM Punk. Heyman se jetait des fleurs et disait que quand il disait de quelqu’un était le prochain à être en « Main Event » à WrestleMania, au Hall Of Fame, la tête de liste, les gens pouvaient miser dessus et cette personne était : Curtis Axel. Il revenait sur ce que ce dernier avait fait subir à Triple H lors du dernier Raw et donnait la parole à Curtis. Ce dernier redonnait son nom et affirmait qu’un jour, il réaliserait plus que ce que son père et son grand père avaient fait durant toutes leurs carrières combinées. Curtis se déclarait vainqueur du match contre HHH. Alors que Paul applaudissait, il disait que c’était juste le commencement. Sin Cara affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman. Alors qu’il était dominé, Sin Cara revenait pour porter un « Handspring Back Elbow » puis un « Springboard Crossbody » pour le compte de 2. Il contrait ensuite Curtis du rebord avec un « Pendulum Kick » mais Axel esquivait un « Crossbody » de la 3ème corde puis portait un « McGillicutter » pour la victoire ! Le champion WWE United-States, Dean Ambrose, défendait sa ceinture face à Kofi Kingston. Rapidement, Dean le contrait sur les cordes. Kingston le repoussait et là, Seth Rollins tentait d’intervenir mais Kofi le repoussait puis sautait sur Roman. Seth revenait à la charge et l’arbitre arrêtait le combat. Le Shield s’attaquait à Kingston après le match. Randy Orton accourait pour s’en prendre au Shield, suivit rapidement par Sheamus ! Là, l’assistant du GM de SmackDown!, Theodore Long arrivait pour annoncer un « 6 Men Tag-Team Match » entre eux maintenant. Kofi Kingston, Randy Orton et Sheamus affrontait The Shield (Le champion WWE United-States, Dean Ambrose et les champions WWE Tag-Team, Seth Rollins et Roman Reigns) dans ans un « 6 Men Tag-Team Match ». A un moment donné, Sheamus séchait Ambrose d’un « Running Knee » puis enchainait avec un « Rolling Hills ». Il frappait Seth sur le torse dans les cordes puis séchait Ambrose et portait un « Brogue Kick » à Rollins. Alors que Sheamus allait porter un « White Noise » sur Dean, Roman lui portait un « Spear ». Orton portait un « RKO » à Roman à l’extérieur ! Relais de Kingston qui portait un « Crossbody » de la 3ème corde sur Dean pour le compte de 2 ! Rollins déconcentrait Kofi ce qui permettait à Ambrose de porter un « Dropkick » puis un « Bulldog Driver » pour la victoire !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 27 Mai 2013, le champion de la WWE, John Cena, se présentait sur le ring. Il revenait sur son « Last Man Standing match » d’il y a 1 semaine face à Ryback qui c’était terminé sous une controverse. Il disait qu’il y avait lui avec la ceinture et Ryback qui estimait qu’il se méritait d’avoir la ceinture. Alors que John parlait du « Ambulance Match » qui s’en venait pour le PPV Payback, des « We Want Bret » se faisaient entendre. John rebondissait en disant que l’on était à Calgary, ville de Bret « The Hitman » Hart et que les gens voulaient rendre hommage à leur Héro. Cena disait que ça allait venir mais avant ça, il y avait la controverse. Il imitait Ryback en se fichant de lui. Cena déclarait que le titre serait en jeu à Payback dans un « 3 Stages Of Hell Match ». Cena rappelait que ce combat était si violent, qu’il n’y en avait eut que 3 dans l’histoire de la WWE. John expliquait qu’il y aurait 3 manches avec 3 stipulations différentes. La première manche sera un « Lumberjack Match », la seconde un « Table Match » (et il faisait chanter « We Want Table ») et enfin la 3ème et dernière manche sera un « Ambulance Match » ! Cena affirmait que quand il aura battu Ryback dans les 2 première manches, il l’emmènera quand même dans l’ambulance pour l’envoyer aux urgences ! Ryback se présentait sur la plateforme et les chants « Goldberg » retentissaient. Ryback déclarait qu’il était d’accord avec Cena sur le fait que Payback devait être le point final de leur rivalité. Ryback concluait en disant à Cena de dire bonjour à Lucifer, Satan etc… à Ryback. Alors que ce dernier partait, Paul Heyman arrivait et demandait à John Cena de dire bonjour à un futur Hall Farmer de la WWE et futur champion de la WWE, un homme qui lors de ses débuts à la WWE avait battu HHH tellement durement qu’on n’était pas prêt de le revoir… Curtis Axel. Alors que ce dernier arrivait, Heyman déclarait que le fait que Cena défie Ryback dans un « 3 Stages Of Hell Match » prouvait qu’il était un champion défendant… Pour cela, Paul défiait John pour un combat ce soir face à Curtis Axel. Cena déclarait avoir vu Curtis la semaine passée et que ce dernier avait du courage, mais il lui conseillait de se tenir le plus loin possible d’Heyman. Curtis répondait qu’on ne lui avait pas demandé son opinion mais s’il voulait se battre ? Cena rétorquait que la semaine dernière, Curtis avait eut de la chance mais que ce soir an allait voir ce qu’il valait réellement et John relevait le défi ! Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Big E. Langston, accompagné d’AJ Lee. A un moment donné, Big E. repoussait une tentative de « Cross Armbreaker » et portait un « Belly To Belly Suplex ». Alberto le contrait avec un « Armbar DDT ». Là, AJ commençait à détacher la protection d’un coin du ring. L’arbitre commençait à le raccrocher alors que Del Rio appliquait son « Cross Armbreaker ». Langston se dégageait pour se faire envoyer cogner la tête dans le coin déprotégé du coin. Alberto enchainait avec un « Roll Up » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Daniel Bryan et Kane. Daniel tournait en rond et Kane lui ordonnait d’arrêter avec son « maillon faible », car il était le seul à en parler. Kane disait que ça n’avait rien à voir avec la taille. Bryan répondait que c’était facile pour Kane vue sa taille. Kane disait qu’ils allaient reprendre le titre par équipe et Daniel affirmait que Kane pensait qu’il était le « maillon faible ». Alors qu’ils échangeaient des « Yes/No », la caméra se dirigeait vers Bret Hart. Ce dernier disait qu’il fallait qu’ils se calment, ils étaient l’une des meilleures équipes qu’il avait vue. Daniel le remerciait et lui posait la question si sa taille à Bret Hart avait fait penser aux autres qu’il était le maillon faible ? Bret lui répondait que la dureté n’avait rien à voir avec la taille et que Daniel était un des plus rudes à la WWE. Bret affirmait que rien n’arrêterait Bryan. Ce dernier appréciait. Kane ne comprenait pas que Daniel prenne en compte l’avis de Bret et pas le sien. Daniel répondait que Bret était « The Best There Is, The Best There Was, The Best There Ever Will Be » (le public reprenait) alors que Kane était juste « Kane » lol. Le champion WWE United-States, Dean Ambrose, défendait sa ceinture face à Kofi Kingston. Alors qu’il était dominé, Dean faisait tomber Kofi du rebord contre l’escalier pour revenir. De retour sur le ring, Ambrose portait son « Bulldog Driver » pour la victoire ! Après le combat, Rollins et Reings venaient célébrer et la Team Hell No arrivait pour les virer du ring. Les champions WWE Tag-Team, The Shield (Roman Reigns et Seth Rollins), défendaient ses ceintures face à la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan). Alors qu’il était dominé, Seth revenait pour se faire surpasser puis se prendre un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2 quand Reigns intervenait. Bryan virait Roman avec un « Missile Dropkick » et lui sautait dessus avec un « Suicide Drive ». Sur le ring, Kane séchait Seth d’un « Big Boot ». Plus tard, Kane ajoutait une « Clothesline » de la 3ème corde mais se déconcentrait que Bryan continue à s’en prendre à Reigns à l’extérieur et lui demandait de rejoindre son coin. Ce dernier contrait un saut du rebord de Daniel avec un « Spear » de plein fouet et Seth remportait le combat dans la foulée avec un coup de genou de la 3ème corde à Kane. The Miz rejoignait le ring. Le WWE Universe choisissait à 85% qu’il soit arbitre spécial, contre 10% commentateur et 5% « Ring Announcer » du combat suivant. Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Barrett portait des coups de genoux dans les cordes. Miz comptait et se mettait dans le chemin de Wade pour l’emmerder, ce dernier le repoussait puis portait un « Running Boot » à Fandango dans les cordes. Miz, énervé, portait un « Skull Crushing Finale » à Barrett ce qui permettait à Fandango de reporter le combat ! Après le combat, alors que Fandango dansait avec Summer Rae, le Miz lui portait un « Headkick » et comptait Summer qui retombait sur Fandango pour le compte de 3 ! En arrière-scène, Shawn Michaels rejoignait John Cena et lui reprochait de ne pas l’écouter, lui qui était la voix de la raison. Cena lui rétorquait que Shawn avait fait pareil tout au long de sa carrière… (On entendait des « You Screwed Bret » destinés à Michaels). The Great Khali et les Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T), accompagnés des Funkadactyls (Naomi et Cameron), de Natalya et d’Hornswoggle, affrontaient les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal). A un moment donné, Brodus Clay portait un « T-Bone Suplex » à Heath, suivi d’un « Splash » dans le coin et un « Powerslam » pour le compte de 2 quand Mahal et McIntyre intervenaient. Khali sortait Jinder et Sweet T McIntyre. Slater s’attaquait à Khali qui répondait avec un « Headchop ». Brodus en terminait avec un « Big Splash » pour la victoire ! Après le combat, Brodus demandait à Great Khali de chanter « Happy Birthday » à Natalya et la foule suivait. Y2J, Chris Jericho se présentait sur le ring pour un « Highlight Reel ». Chris souhaitait la bienvenue à Calgary à « Raw is Jericho ». Il accueillait Paul Heyman qui le rejoignait sous les huées du public. Alors que Chris disait que Paul pouvait être surnommé génie, mais aussi phoque, le public reprenait. Chris admettait que Paul c’était toujours aligné avec de grands talents. Paul le corrigeait en disant qu’il ne s’alignait pas, mais qu’il découvrait et développait les talents. Heyman rappelait que c’était lui qui avait découvert et développer Jericho et lui avait donné sa première grosse exposition (avec l’ECW). Chris l’admettait mais précisait que Heyman lui devait toujours de l’argent. Heyman parlait de Curtis Axel qui avait battu Triple H et affrontera Cena ce soir. Chris répondait être fan de Curtis mais qu’il était plutôt là pour parler de son autre client… Paul le coupait en disant « Brock Lesnar » qu’Heyman mettait en avant. Chris le coupait en lui demandant de la fermer ! Chris disait vouloir ni parler de Curtis ou de Brock, mais de Punk. Jericho rappelait que Punk était absent depuis 6 semaines et on revoyait les images de Punk à Raw le mois dernier ou CM avait quitté le ring. Chris sous entendait qu’Heyman n’avait pas été au courant de cette annonce et l’avait appris comme tout le monde. Heyman tentait de détourner le sujet mais Chris insistait. Heyman mettait en avant Punk tout en rabaissant Bret Hart pour se faire huer. Paul revenait sur le dernier règne de Punk mais Jericho le coupait avec des « Blablabla » et lui demandait ou était CM Punk ? Paul répondait que dans quelques semaines on aura le retour du « Best In The World ». Chris rétorquait qu’on ne pouvait l’appeler « Best In the World » quelqu’un d’absent depuis 6 semaines. Alors que Paul déclarait que Punk regardait de chez lui à Chicago, Chris lui faisait un « coucou » et rappelait qu’à Chicago, y’avait aussi le prochain PPV, Payback ! Chris affirmait qu’après avoir perdu contre le Rock au Royal Rumble et contre l’Undertaker à WrestleMania, Punk n’était plus dans le coup et prétendait que lui, Chris Jericho était le… Heyman le coupait et l’empêchait de le dire. Chris demandait alors à Punk de prouver qu’il était le « Best In The World » en l’affrontant à Payback. Heyman répondait que Chris ne pouvait pas faire se genre de demande alors ce dernier répondait que dans ce cas là, il était le « Best In The World In What He Does ». Paul se marrait et les chants « Y2J » retentissaient. Heyman répondait que Jericho voulait un match contre Punk à Chicago… Donc lui, Paul Heyman, au nome de son client, acceptait ! Les 2 se serraient la main mais Chris le tirait vers lui et demandait à Paul de dire à Punk qu’après Payback il ne sera plus jamais le même. Natalya et la championne WWE Divas, Kaitlyn, affrontaient The Bella Twins (Nikki et Brie). A un moment donné, Natalya appliquait un « Sharpeshooter ». Brie tentait le relais mais Natalya la recentrait. Nikki intervenait pour se prendre un « Spear » de Kaitlyn ! Brie virait cette dernière et prenait Natalya par le cou. Brie esquivait un « Spear » de Kaitlyn que se prenait Natalya ! Brie n’avait plus qu’à couvrir cette dernière pour la victoire ! Après le combat, les Bellas chantaient « Happy Birthday To You Dear Looser » à Natalya. En arrière-scène, Bret Hart rejoignait Curtis Axel. Ils faisaient référence aux combats de Bret contre le père de Curtis, Mr. Perfect. Axel demandait qi Bret avait vu son match contre Triple H la semaine dernière ? Bret répondait que oui et attrapait Curtis par le bras et lui conseillait de se débarrasser de Paul Heyman. Curtis rétorquait que ce n’était pas parce que Bret connaissait son père que ça voulait dire qu’il le connaissait lui. Curtis disait que seule Heyman lui avait donné sa chance et avait eut confiance en lui. Curtis conseillait à Bret de prendre du plaisir à son « Appreciation Night », lui allait battre le champion de la WWE. On voyait une vidéo de présentation de Bray Wyatt et de la Wyatt Family. Randy Orton et Sheamus affrontaient The Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). A un moment donné, Rhodes portait un « Disaster Kick » pour aider son partenaire avant de se faire sortir par Orton et que Damien obtenait le compte de 2. Randy envoyait Rhodes par-dessus la barrière de sécurité quand, sur le ring, Sheamus revenait avec un « White Noise » puis portait un « Brogue Kick » pour la victoire ! Le champion de la WWE, John Cena, affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman dans un « Non-Title Match ». A un moment donné, Axel tentait un « Perfect Plex » que Cena tentait de retourner en « STF ». Axel le repoussait, se dégageait d’une tentative de « Attitude Adjustment » pour porter un « Perfect Plex » pour le compte de 2. Les chants « Mr. Perfect » retentissaient. Cena esquivait une « Ruade » et le séchait d’une « Clothesline ». Là, une ambulance arrivait auprès de la plateforme. John allait à son encontre puis ouvrait la porte arrière. Là, Ryback l’attaquait par derrière et le montait sur la plateforme. John esquivait un passage à travers le logo électrique de Raw et tentait un « Attitude Adjustment » mais Ryback se dégageait pour le virer de la plateforme. L’arbitre décomptait John et donnait la victoire à Curtis Axel.

Lors de l'émission NXT du 29 Mai 2013, les champions NXT Tag-Team, The Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan), affrontaient Sawyer Fulton et Travis Tyler dans un « Non Title Match ». Alors qu’il était dominé, Fulton se dégageait pour passer le relais à Tyler que Luke séchait d’un « Big Boot » avant de porter un « Irish Whip » puis une « Ruade ». Harper le séchait d’une « Clothesline » pour la victoire ! On voyait une déclaration de l’Executive Vice President de la WWE, Stephanie McMahon. Elle se disait heureuse d’être à la NXT pour faire cette annonce historique. Elle rappelait que le succès de la WWE passait par le développement de ses futurs Superstars et Divas que l’on voyait exclusivement à la NXT. Elle parlait de cette dernière et annonçait que la NXT allait continuer la tradition dans la création de la nouvelle vague de diva avec la lancement le titre NXT Women’s Championship. Elle disait que des Divas comme Paige, Summer Rae, Emma et d’autres de Raw et SmackDown! allaient se battre dans un tournoi pour déterminer la première championne et concluait en souhaitant bonne chance à toutes les participantes. Emma affrontait Audrey Marie. Emma arrivait avec sa danse stupide. Elle arrêtait Audrey Marie avant le début du combat sous les chants « Emma » et dansait avec les fans qui reprenaient dans la salle. Alors qu’elle était dominée, Emma revenait avec un « Backslide » pour el compte de 2. Audrey en tentait une pour se retrouver dans une « Dilemma ». Emma dansait et portait un « Crossbody » dans le coin puis catapultait Audrey au centre du ring pour remporter le combat avec un « Emma Lock ». En arrière-scène, alors que Renee Young tentait d’interviewer Scott Dawson et Garrett Dylan, elle était coupée par Sylvester Lefort (aka Tom LaRuffa, le Français de Nice). Ce dernier disait être le manager, qu’il s’occupait de la communication et demandait à ses gars de venir faire de l’argent, ils avaient un match. Scott Dawson et Garrett Dylan, accompagnés de Sylvester Lefort (aka Tom LaRuffa), affrontaient Jake Carter et Brandon Traven. Au final, Scott portait un « Spinebuster » et Garrett enchainait avec un « Sit Out Double Axhandle » de la 3ème corde pour la victoire ! Derrick Bateman affrontait le champion de la NXT, Big E. Langston dans un « Non Title Match ». Rapidement, Langston en terminait avec son « Big Ending » pour la victoire expéditive. Après le combat, Big E. en portait un second pour le compte de 5. Adrian Neville, Bo Dallas, Mason Ryan, Kassius Ohno, Bray Wyatt, Corey Graves, Conor O’Brian, Sakamoto, Briley Pierce, Knuckles Madsen, Yoshi Tatsu, Curt Hawkins, Dante Dash, Sami Zayn, Baron Corbin, Mojo Rawley, Aiden English et Alexander Rusev s’affrontaient dans un « #1 Contender Battle Royal » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre NXT. Mason Ryan était le dernier à monter sur le ring. Kassius tentait de sortir Bray toujours masqué. Sakamoto était en difficulté face à Graves mais s’en sortait. Wyatt s’en prenait à Ohno et tentait plusieurs fois de l’éliminer. Mason Ryan sortait Sakamoto, Briley Pierce et Hawkins coups sur coups. Alexander Rusev les suivaient peu après, toujours grâce à Mason. Ce dernier était pris à partie par plusieurs catcheurs qu’il repoussait rapidement. Mason sortait Baron Corbin, Knuckles Madsen, Yoshi Tatsu, Dante Dash, Aiden English et leur balançait Sami Zayn à bouts de bras. Alors que Mason allait éliminer Adrian avec un « Powerbomb » vers l’extérieur, ce dernier le contrait avec un « Headcisors » pour l’éliminer ! Mason était furieux ! Alors qu’il ne restait que 6 hommes, seuls Conor O’Brian et Bray Wyatt étaient debout. Ils s’échangeaient des coups naturellement et Conor l’éliminait avec un « Running Boot » ! O’Brian portait des « Running Clotheslines » sur Adrian et Dallas. Graves le contrait et Ohno ajoutait un « Rolling Knee » puis, avec Corey, ils éliminaient O’Brian. Bray arrivait juste derrière pour éliminer Graves et Kassius en même temps ! Wyatt malmenait Neville et Dallas et portait son « Sister Abigail » à ce dernier. Adrian le contrait avec un « Enzuigiri » et éliminait Bray seul ! Bo se jetait sur Neville qui esquivait puis tirait sur les cordes pour le faire passer par-dessus mais Bo se retenait aux cordes pour remonter sur le rebord. Bo le tirait plus tard par le cou pour le passer par-dessus mais un seul pied touchait. Les 2 remontaient sur le ring et s’échangeaient des coups. Dallas portait un « Irish Whip » mais Adrian passait par-dessus pour se faire passer sur le rebord. L’Anglais revenait pour se faire envoyer encore sur le rebord. Il y contrait Bo avec un « Headkick » puis montait sur la 3ème corde pour porter son « Red Arrow » que Bo contrait en relevant les genoux pour l’éliminer et devenir le nouvel aspirant N°1 au titre NXT !

Lors de l`émission Main Event du 29 Mai 2013, Sheamus affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Wade le mettait sur ses épaules pour porter un « Wasteland » pour le compte de 2 !!! Barrett tentait un « Bull Hammer » que Sheamus esquivait pour le passer sur le rebord et le frapper sur le torse. Sheamus le mettait sur ses épaules, mais Wade se dégageait pour l’envoyer 2 fois, épaule la première dans le poteau. Sheamus portait un « Brogue Kick » de nulle part pour la victoire !!! Après le combat, Barrett faisait face au Miz qui était aux commentaires et partait. Justin Gabriel affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, Justin montait sur la 3ème corde mais le Suisse l’y contrait et portait à nouveau un « Collier de tête » au sol puis portait plus tard un « Neutralizer » pour la victoire ! R-Truth et les Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T) , accompagnés des Funkadactyls (Naomi et Cameron), affrontaient les 3MB (Heath Slater, Drew McIntyre et Jinder Mahal). R-Truth séchait Jinder à coups de « Clotheslines » et le séchait plus tard d’un « One leg High Kick » pour le compte de 2 quand les 2 autres 3MB intervenaient. Ils étaient sortis par les Tons Of Funk. Ces 2 derniers prenaient Jinder en « Sandwich » et R-Truth en terminait avec un « Lie Detector » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 30 Mai 2013, R-Truth affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, R-Truth l’envoyait au sol plusieurs fois puis portait un « Sit Out Inverted Suplex » pour le compte de 2. Antonio esquivait une « Ruade » pour enchainer avec un « Roll Up » pour le compte de 2. R-Truth se dégageait d’un « Collier de tête », esquivait une « Ruade » et portait un « Lie Detector » pour la victoire ! Sin Cara et Justin Gabriel affrontaient The Prime Time Players (Titus O’Neil et Darren Young). Sin Cara débutait face à Young qui l’acculait dans le coin. L’arbitre les séparait mais Young continuait à le frapper. A un moment donné, Justin portait un « Rolling High Kick » puis repoussait Titus qui tentait d’intervenir. Justin ajoutait un « Tornado DDT » à Darren mais O’Neil cassait le tombé. Cara contrait une « Ruade » de ce dernier et portait un « Headkick » à Young avant de sauter sur O’Neil à l’extérieur de la 3ème corde avec un « Crossbody ». Gabriel n’avait plus qu’à porter un « 450° Splash » sur Young pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 31 Mai 2013, Kane, accompagné de Daniel Bryan, affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Seth Rollins, accompagné du co-champion WWE Tag-Team, Roman Reigns. A un moment donné, Kane repoussait une intervention de Reigns qui permettait Seth de revenir avec un « Enzuigiri ». Là, alors que l’arbitre s’occupait de Roman, Daniel faisait tomber Rollins de la 3ème corde pour permettre à Kane de porter un « Chokeslam » pour la victoire ! Reigns était furieux ! Daniel Bryan, accompagné de Kane, affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Roman Reigns, accompagné du co-champion WWE Tag-Team, Seth Rollins. A un moment donné, Daniel portait des « Low Kicks » mais Roman le contrait pour l’envoyer plus tard dans le coin. Bryan passait par-dessus, tentait un « Crucifix Cover » qu’il retournait en « No Lock » ! Reigns parvenait à rejoindre les cordes grâce à Rollins qui les rapprochait. Kane portait un « Big Boot » à ce dernier ! Roman frappait Kane qui lui rendait le coup mais l’arbitre le voyait et disqualifiait Daniel ! Après le combat, la Team Hell No argumentait. Daniel reprochait à Kane de ne pas croire en lui, de le prendre pour un maillon faible et affirmait qu’il aurait pu y arriver par lui-même. Sur le ring, on retrouvait Damien Sandow. Il disait que la semaine dernière, il avait voulu donner une leçon à Sheamus et aux fans idiot : que la force physique n’est et ne sera jamais supérieur à la force mentale. Il disait que ceci avait laissé l’irlandais idiot abasourdi, tout comme Edmonton il y a vingt-cinq ans, lorsqu’ils ont donnés Wayne Gretzky pour rien (la foule huait naturellement). Damien affirmait que quand il s'agissait d'intelligence, il était le « Great One ». Sandow demandait le silence avant de poursuivre. Pour illustrer son point de vue, il disait avoir conçu un défi simple. La caméra montrait trois gobelets d'argent sur une table. Sandow dit que c'est ce que les anciens Grecs appelaient « Thimblerig », mais que les vulgaires gens comme nous connaissent simplement comme « tour de passe-passe ». Il expliquait les règles : il allait mettre la balle rouge sous un des gobelets et les inter changer et il faudra trouver le gobelet qui couvre la balle. Il était coupé par Sheamus qui le rejoignait sur le ring et se fichait de Damien en disant que cette semaine il jouait avec ses petites boules. Sheamus déclarait que Sandow faisait chier tout le monde et qu’il était ennuyeux, pour cela, il disait qu’il allait le battre à son propre jeu. Sandow demandait s’il voulait prendre part au challenge et les 2 jouaient. Sheamus hésitait sous les commentaires de Sandow mais échouait. Sandow exultait en disant qu’il n’était pas étonné et félicitait Sheamus, sa licence d’idiot était encore bonne pour un an ! Damien simplifiait le jeu avec seulement 2 gobelets. Sans les bouger, Sheamus devait trouver le bon. Sheamus hésitait et échouait à nouveau. Alors que Sandow déclarait qu’il avait prouvé sa théorie, Sheamus le coupait et lui demandait de soulever le dernier gobelet. Damien était réticent et tentait de lui faire changer d’avis. Sheamus lui lançait un « Silence » et lui demandait de soulever le gobelet. Comme Sandow était réticent, Sheamus prenait le gobelet et les gens chantait « montre tes boules ». Sheamus déclarait qu’il n’était pas sur que l’on veuille ça lol. Sandow disait qu’il n’y avait qu’un adulte dans la foule ce soir. Sheamus soulevait le gobelet et il n’y avait rien. Damien, embarrassé, déclarait qu’être magicien était un de ses talents. Sheamus disait que si Sandow était vraiment « le sauveur intellectuel des masses non lavées », ce n’était pas bien de tricher. Sheamus lançait un : « Regarde ici à Damien Sandow, si rapide et si rapide, une cible parfaite pour un Brogue Kick ». Sheamus lui jetait le gobelet pour le déconcentrer et lui décrocher un « Brogue Kick ». Sheamus s'agenouillait au dessus de Damien et lui lançait un « You’re Welcome ». Sin Cara affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman. A un moment donné, Curtis le passait par-dessus le coin mais Sin Cara le contrait du rebord du ring avec un « Headkick ». Sin Cara ajoutait un « Springboard Cossbody » puis en « Handspring Back Elbow » que Curtis contrait avec un coup à la nuque de plein fouet. Axel en terminait avec un « Perfect Plex » pour la victoire ! Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Big E. Langston, accompagné d’AJ Lee. A un moment donné, Alberto appliquait un « Cross Armbreaker » mais Langston se dégageait pour se ruer sur le Mexicain pour le compte de 2. Alberto appliquait un autre « Cross Armbreaker » dans les cordes brièvement. AJ malmenait Del Rio derrière le dos de l’arbitre. Langston envoyait Alberto, tête la première dans le poteau du ring, le remontait sur le ring et portait un « Big Ending » pour la victoire ! Kofi Kingston affrontait Ryback. Ce dernier arrivait dans une ambulance. A un moment donné, Kingston tentait de le contrer avec un « Pendulum Kick » que bloquait Ryback pour l’envoyer à terre. Ryback le séchait d’une « Running Clothesline » et en terminait avec un « Shell Shocked » pour la victoire. Après le combat, Ryback allait chercher une table qu’il dressait sur le ring pour passer Kofi à travers avec un « Powerbomb » et envoyer un message à John Cena. Après ceci, sous des chants « One More Time », Ryback sortait une seconde table qu’il dressait aussi sur le ring pour réitérer la démonstration. Ryback faisait subir une 3ème fois le sors à Kingston… En arrière-scène, Renee Young interviewait Chris Jericho au sujet de son match face à CM Punk à Payback. Jericho déclarait que quand vous dormez avec des chiens, vous chopez des puces. Il ajoutait que par contre, quand on dort avec un chien comme Heyman, on chope des tiques, les acariens, les morsures, le ténia, la teigne, vers de vase, la maladie blastomycosis, ménopause crânienne et la gale. Pour paraphraser son ennemi maléfique Bob Barker, il va s'assurer que CM Punk arrive stérilisé et castré à Payback ! Chris Jericho affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, ce dernier contrait un « Lion’s Sault » mais Chris repoussait une tentative de « Cross Rhodes » pour tenter un « Walls Of Jericho ». Cody le retournait en petit Paquet » pour le compte de 2. Jericho esquivait un « Disaster Kick » pour appliquer son « Walls Of Jericho » pour la victoire ! On voyait la vidéo de présentation de la Wyatt Family. Randy Orton affrontait le champion WWE United-States, Dean Ambrose dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Orton l’envoyait dans les cordes pour son « DDT » puis passait en mode « Viper ». Ambrose quittait le ring. Seth Rollins tentait d’intervenir pour se faire contrer par Randy. Ce dernier plaquait Reigns avec un « Thesz Press » alors que l’arbitre disqualifiait Dean. Le Shield prenait le dessus jusqu’à l’arrivée de la Team Hell No. Daniel Bryan était déchainé contre Rollins puis Ambrose qu’il repoussait seul avant d’avoir aussi le dessus sur Reigns à l’extérieur. A un moment donné, Bryan sautait sur Dean et Seth avec un « Suicide Dive » et célébrait sur le ring avec les chants « Yes » ! Les « Faces » célébraient et Daniel faisait chanter « Yes ».

Lors de l`émission Monday Night Raw du 3 Juin 2013, Stephanie McMahon se présentait sur le ring. Elle déclarait que c’était bon d’être de retour à Raw, mais elle aurait préférée que ce soit pour de meilleures circonstances. Elle rappelait qu’il y a 2 semaines, son marie avait combattu dans un match brutal en cage face à Brock Lesnar… Et 24 heures après, il avait affronté le nouveau client de Paul Heyman, Curtis Axel et Hunter n’avait pu terminer le match. Elle déclarait que même si HHH avait l’accord médical pour combattre, elle avait pris une décision de patronne en ne lui permettant pas de combattre. Elle disait que c’était aussi une décision de femme et de mère pour éviter à Triple H de mettre sa santé en danger. Alors que le public était mécontent, Stephanie rappelait que HHH avait donné sa vie et son corps pour les fans et que cette décision n’avait rien avec eux. Elle demandait aux fans de ne pas être égoïstes… Là, la musique de Vince McMahon retentissait et ce dernier rejoignait sa fille sur le ring. Alors qu’il était acclamé, Vince disait que les gens semblaient heureux de le voir et c’était réciproque. Vince demandait aux gens de ne pas huer sa fille (ce que les gens ne respectaient pas). Alors que Vince disait qu’elle ressentait la même chose qu’eux. Vince ajoutait qu’elle avait raison et qu’Hunter avait tout ce qu’il pouvait. Stephanie déclarait qu’elle aimait son marie plus que les gens ne l’aimaient. Vince ajoutait qu’ils pensaient plus à Triple H que les fans et réaffirmait l’annonce de Stephanie, HHH ne combattrait pas ce soir. Vice demandait ce que les gens voulaient ? Il rappelait que la WWE était un divertissement familiale, pas un sport sanglant. Vince revenait que sur le fait que Kofi Kingston avait été passé à travers une table et les gens avaient alors criés « One More Time ». Quand Kofi était repassé à travers une table, les gens avaient recommencés. Et bien, Vince déclarait, qu’il n’y aurait pas de « One More Time » pour Triple H, ni ce soir, ni jamais. Vince déclarait que les gens punissaient Triple H autant que Curtis Axel l’avait puni. Il était interrompu par le Shield qui rejoignait le ring par le public. Les McMahons quittaient et le premier combat de la soirée allait débuter. Randy Orton et la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) affrontaient The Shield (Le champion WWE United-States, Dean Ambrose ainsi que les champions WWE Tag-Team, Seth Rollins et Roman Reigns). A un moment donné, Daniel appliquait un « No Lock » mais Reigns et Rollins intervenaient. Kane les attrapait à la gorge mais Seth se dégageait pour un « Headkick » et Roman enchainait avec un « Spear ». Orton portait un « RKO » à Seth puis en tentait un sur Roman qui l’envoyait percuter Bryan. Ambrose portait alors son « Bulldog Driver » sur Daniel pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Randy Orton et la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan) qui s’engueulaient. Randy disait à Daniel qu’il c’était déjà excusé et qu’il voulait tout autant que lui battre le Shield. Daniel reprochait à ses 2 partenaires qu’ils pensent qu’il soit le maillon faible. Daniel s’énervait et disait que c’était donc sa faute s’ils avaient perdus et leur reprochait de ne pas le respecter. Kane répondait qu’ils le respectaient. Daniel disait qu’en fait il était le maillon faible. Il demandait un match pour démontrer qu’il n’était pas le maillon faible. Il annonçait qu’il aura un autre match et que peut-être que tout les 2 ils finiront par le respecter. En arrière-scène, on voyait Triple H qui rejoignait Stephanie et Vince. HHH disait à sa femme et son beau père que ce soir il allait se battre. Stephanie revenait sur comment elle avait vécu la perte de connaissance de son mari d’il y a 2 semaines et refusait de le voir prendre encore des risques ce soir. HHH disait être apte à combattre et il combattra ce soir, point finale. Stephanie refusait. Vince demandait ce qu’il était arrivé au « Cerebral Assassin », car Hunter n’était pas très cérébrale là. Vince disait que personne ne voulait revoir Hunter mal en point comme il y a 2 semaines. Vince lui demandait de mettre son égo de côté. Hunter refusait et affirmait qu’il combattrait Curtis Axel ce soir. Vince refusait. Hunter demandait qui allait l’en empêcher ? Vince lui conseillait de ne pas faire quelque chose qu’il allait regretter. The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil). A un moment donné, Jimmy surprenait Darren avec un « Samoan Drop » puis portait un « Running Butt » dans le coin pour le compte de 2 quand Titus intervenait. Jey esquivait un « Running Boot » de ce dernier qui se prenait les cordes et lui portait un « Back Kick ». Jimmy contrait Young avec un « Superkick » et passait le relais à son frère qui remportait le combat avec un « Superfly Splash ». Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez, affrontait Big E. Langston, accompagné d’AJ Lee. A un moment donné, Alberto appliquait un « Cross Armbreaker » mais Langston se dégageait en le soulevant pour se retrouver dans les cordes ou l’arbitre faisait casser la prise. Del Rio remontait sur le ring et portait un « German Suplex » puis un « Cross Armbreaker ». Big E. tentait de se dégager mais Alberto lui rivait les épaules au sol pour la victoire ! Sheamus affrontait Cody Rhodes, accompagné de Damien Sandow. A un moment donné, Sheamus repoussait une tentative de « Cross Rhodes » mais manquait une « Ruade » dans le coin. Sheamus esquivait un « Moonsault » de la 3ème corde pour lui porter un « White Noise » puis un « Brogue Kick » pour la victoire ! Après le combat, Sheamus allait confronter Sandow aux commentaires qui refusait plusieurs fois de lui serrer la main. Sheamus le frappait au visage en réponse. En arrière-scène, on voyait Triple H qui était suivit de Stephanie. HHH était énervé des propos de Vince et disait qu’il partait car il ne voulait pas que ses enfants le voient battre leur grand-père à la télévision nationale. Triple lançait ses bagages dans une limousine et annonçait à Stephanie qu’il se battra contre Curtis Axel semaine prochaine à Raw. En arrière-scène, on voyait Daniel Bryan énervé qui tapait de rage dans un chariot avant de tomber sur Ryback. Ce dernier lui conseillait de faire attention à ce qu’il faisait. Daniel demandait « sinon quoi ? Tu vas m’attaquer et passer à travers des tables comme pour Kofi ? ». Ryback répondait qu’à cause de lui Kingston c’était fait opéré… Bryan s’énervait et disait ne pas avoir peur de lui ! Ryback le challengeait et Daniel acceptait en disant qu’il verra ce qu’il va se passer. Ryback répondait qu’il savait ce qui allait se passer, car Bryan était le maillon faible et qu’après ce soir, il sera le maillon manquant. En arrière-scène, on voyait Paul Heyman et Curtis Axel qui étaient rejoins par Vince McMahon qui félicitait Axel. McMahon disait qu’il n’y aurait pas de match contre HHH ni ce soir, ni la semaine prochaine. Paul acceptait et remerciait pour l’opportunité concernant SmackDown! Alors que les 2 « Heels » allaient partir, Vince annonçait que Curtis sera en action ce soir… Face à John Cena dans un « No Disqualification Match ». Paul ne comprenait pas cette décision. The Great Khali, accompagné de Natalya et d’Hornswoggle, affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae. A un moment donné, The Great Khali portait des « Clotheslines » mais, rapidement, Fandango quittait le ring et le combat. Le Miz se mettait sur son chemin mais Wade Barrett lui portait un « Bull Hammer ». Fandango était décompté certainement. The Miz affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett dans un « Non-Title Match». A un moment donné, The Miz tentait un « Figure Four » mais Barrett le repoussait pour porter un « Wind Of Changes » pour le compte de 2. Là, Fandango arrivait pour danser avec Summer Rae sur la plateforme. Ceci déconcentrait Barrett ce qui permettait au Miz d’appliquer un « Figure Four » pour la victoire ! Sur le ring, Jerry « The King » Lawler accueillait Chris Jericho puis Paul Heyman pour la signature du contrat entre CM Punk et Chris Jericho à Payback. Heyman prenait la parole avant de signer et disait que quand Chris se présenterait à Paybak pour affronter CM Punk blablabla… Chris le coupait et ironisait sur Punk et demandait à Paul de juste signer, car tout ce qui l’intéressait, était d’affronter CM Punk à Payback. Paul signait et donnait le contrat à Jericho. Avant que ce dernier ne signe, Paul lui demandait s’il était bien prêt à affronter le « Best In The World » à Chicago ou il n’aurait pas le soutient du public qui sera derrière Punk chez lui. Heyman affirmait que Punk ne pouvait pas échouer à Chicago. Chris semblait contrarié, réfléchissait et admettait que Paul avait peut-être raison. Jericho lui proposait SummerSlam à Los Angeles. Heyman appréciait que Chris l’entende mais au nom de son client, il refusait. Jericho proposait alors au Madison Square Garden. Paul refusait à nouveau. Chris proposait ici à Hartford, Connecticutt. La foule exultait. Paul refusait pour se faire huer alors Jericho déclarait que ce sera donc à Chicago. Chris disait que peu importe de là ou l’on était, quand on se comportait comme un « Jackass », on était traité tel quel. Chris demandait ensuite ce que l’on devait faire de ce contrat. Jericho se levait pour se mettre face à Heyman et Chris lui demandait de se lever de suite. Jericho demandait de déboutonner sa veste avant qu’il lui déchire. Chris lui mettait alors le contrat dans le pantalon et donnait rendez-vous à Chicago. La championne WWE Divas, Kaitlyn avec Cameron et Naomi, affrontaient AJ Lee, Nikki et Brie Bella. A un moment donné, Naomi se dégageait, repoussait Nikki pour passer le relais à Kaitlyn. Cette dernière portait plus tard un « Inverted DDT » pour le compte de 2. Kaitlyn l’envoyait, percuter sa sœur et éjecter cette dernière de son coin. Nikki revenait sur un contre mais AJ refusait le relais et quittait le combat. Nikki était alors déconcentrée, se retrouvant sur le ring seule… Ceci permettait à Kaitlyn de porter un « Spear » pour la victoire ! En arrière-scène, on retrouvait Kane qui rejoignait Daniel Bryan pour lui dire que c’était idiot d’affronter Ryback et lui demandait s’il avait vu ce que Ryback avait fait à Kofi la semaine passée ? Daniel répondait que tout était ok. Kane étorquait qu’il n’avait jamais vu un homme aussi désireux, avec autant de cœur etc que Bryan ici. Kane affirmait que Daniel n’avait rien à lui prouver, ni à personne d’autre. Daniel hésitait pour finalement dire que Kane se trompait, qu’il avait quelque chose à prouver et le prouverait en battant Ryback. Bryan ajoutait qu’il le prouverait sans Kane… Ce dernier demandait ce qu’il entendait par là et Daniel lui faisait comprendre qu’il ne voulait pas de lui dans son coin. Kane répondait avoir bien compris et demandait à Daniel de le joindre quand il aura retrouvé son cerveau puis partait. On voyait une vidéo de la Wyatt Family. Daniel Bryan affrontait Ryback. Ce dernier arrivait avec une ambulance. A un moment donné, Bryan tentait un « Suicide Dive » mais Ryback l’envoyait dans la foulée contre la table des commentateurs. Ryback lui frappait le dos contre le poteau du ring puis le remontait dessus. Ryback descendait chercher une table et passait Daniel à travers avec un « Powerbomb » pour se faire disqualifier ! Après le combat, Ryback allait disposer une autre table contre la barrière de sécurité mais, John Cena accourait sur le ring pour empêcher Ryback d’envoyer Daniel à nouveau à travers la table. Les chants « Cena » retentissaient alors que Curtis Axel arrivait avec Paul Heyman. Le champion de la WWE, John Cena, affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman, dans un « No DQ Non-Title Match ». Alors que Cena dominait, Heyman le faisait trébucher derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, Axel tentait un « Perfect Plex » sur la chaise mais Cena se dégageait à temps pour appliquer un « STF ». Heyman lui donnait une tablette pour qu’il frappe Cena avec pour se dégager. Le combat partait à l’extérieur ou John le mettait sur ses épaules et s’approchait de la table. Heyman suppliait John de ne pas faire ça. Ce dernier lâchait Axel et s’en prenait à Paul. Curtis tentait d’intervenir pour se prendre une droite. Là, Ryback arrivait pour s’attaquer à Cena et le passait à travers la table ! John perdait par décompte.

Lors de l'émission NXT du 5 Juin 2013, Le Hall Of Famer de la WWE, Jim Ross se présentait sur le ring pour la signature du contrat entre le champion de la NXT, Big E. Langston et Bo Dallas qui aura lieu la semaine prochaine. Ross rappelait que le championnat ouvrait la porte du succès comme c’était arrivé à Seth Rollins et Big E. Bo était le premier à rejoindre le ring. Langston arrivait sous les chants « Five ». Le champion signait en premier et quand Dallas allait signer, les huées se faisaient entendre. Bo prenait la parole et déclarait qu’il n’avait pas apprécié la façon dont Big E. l’avait confronté la semaine passée après la « Battle Royale ». Les chants « No More Bo » se faisaient entendre et Langston souriait. Bo reprochait à ce dernier de l’avoir regardé comme s’il n’était pas une blague et affirmait qu’il n’en n’était pas une. Bo disait avoir vu ses débuts à Raw et notait son association avec Ziggler et le fait qu’il ait combattu à WrestleMania. Bo disait que c’était tout un tas de choses qu’il devrait avoir fait… Il disait que c’était parce qu’il n’était pas champion qu’il n’avait pas pu les réaliser. Dallas déclarait donc avoir besoin de cette ceinture et qu’il signait ce contrat pour changer sa vie. Il disait qu’il lui fallait 3 secondes pour changer sa vie et faire l’histoire… Et ça sera ce qu’il fera la semaine prochaine. Langston répondait qu’il ne le prenait pas pour une « blague », au contraire, il avait du respect pour lui… Quand il avait fait face au Big Show, même s’il avait été mis KO. Big E. prétendait être le plus dur qu’ait vue la NXT… Alors qu’il traitait Bo de Dallas de « Geek », qu’il dormait probablement avec un pyjama débile et se foutait de Bo qui souriait tout le temps. Langston concluait en disant que Dallas ne pouvait être lui et promettait qu’il lui briserait son rêve en « 5 secondes »… Bo signait, le contournait et quittait le ring. En arrière-scène, Renee Young interviewait Corey Graves au sujet de sa rivalité avec la Wyatt Family et rappelait que ce soir, Corey avait une chance pour le titre NXT Tag-Team. Corey la coupait en disant que ce soir il ne s’agissait pas que du titre. Il affirmait que la Wyatt Family tomberait et qu’il ferait en sorte qu’elle reste à terre. Renne rappelait que Kassius Ohno sera son partenaire et demandait si Corey pourra mettre ses désaccords avec ce dernier de côté ? Corey répondait que le titre par équipe était plus important pour lui que sa haine envers Ohno. Corey disait ne demandait l’aide à personne et en ce qui le concerne, Kassius pouvait rester dans son coin le regarder démanteler la Wyatt Family brique par brique. Paige affrontait Tamina Snuka dans le 1er round du tournoi pour déterminer la première championne NXT Women's. A un moment donné, Snuka travaillait au sol sur l’épaule de son adversaire. Paige se dégageait pour se prendre un « Superkick ». Tamina la rapprochait du coin puis montait sur les cordes pour porter un « Superfly Splash » que Paige contrait pour appliquer un « Roll Up » pour la victoire ! En arrière-scène, Renee Young interviewait Kassius Ohno. Elle revenait sur l’attaque de la Wyatt Family après qu’il se soit excusé auprès de William Regal. Renee lui demandait quel allait être son plan d’attaque ? Kassius répondait que son plan était l’attaque. Il promettait la destruction de la Wyatt Family et qu’il allait foncer, tête la première dans cette forteresse pour remporter l’or. Young demandait s’il allait pouvoir mettre ses différences de côté avec Corey Graves ? Kassius répondait que Corey était un loup solitaire qui voulait toujours régler ses comptes seul… Ohno disait qu’on avait vu ce que ça avait donné en face du Shield. Kassius disait que ce n’était au sujet des 2, mais prendre ce qui était le plus cher à Bray, les ceinture… Il concluait en disant que ce soir, c’était la guerre. Mason Ryan affrontait Colin Cassady. Rapidement, Ryan le séchait par la suite avec une « Running Clothesline » et portait un « Torture Rack Into A Neckbreaker » pour la victoire ! En arrière-scène, Renee Young interviewait Sami Zayn et revenait sur les débuts de ce dernier qui avait battu le même soir, Curt Hawkins et Antonio Cesaro le même soir. Alors que Sami revenait sur sa victoire sur Antonio, ce dernier le coupait en applaudissant. Antonio disait en Français « Fermes ta bouche » et disait qu’il avait eut victoire au rabais. Sami rappelait que la dernière chose qu’il se rappelle de cette soirée, était d’avoir été attaquée par derrière par Cesaro après l’avoir battu. Antonio proposait un match retour. Zayn acceptait à condition de savoir ou il avait eut son joli sac à main ? Sami répétait et Antonio le giflait. Les 2 en arrivaient aux mais jusqu’à l’arrivée des officiels qui les séparaient. Alex Riley affrontait Conor O'Brian. Alors qu’il était dominé, ce dernier revenait plus tard pour le bloquer sur son épaule et le faire retomber en « Guillotine » sur la 3ème corde. Conor portait ensuite une « Running Clothesline » et un « Flap Jack » avant de le faire abandonner avec un « Stockade ». Les champions NXT Tag-Team, The Wyatt Family (Luke Harper et Erick Rowan), accompagnés de Bray Wyatt, défendaient leurs ceintures contre Kassius Ohno et Corey Graves. Lors de l’arrivée des champions, Bray Wyatt disait avoir peur des serpents, de la maladie etc… Mais il avait surtout peur de lui. Il se présentait ainsi que ses « frères » qui allaient faire leur propre présentation… Les 2 rejoignaient le ring alors que Bray ce mettait sur son fauteuil. A un moment donné, Bray déconcentrait Ohno qui esquivait une attaque de Luke pour porter un « Rolling Kick » pour le compte de 2 quand Rowan intervenait. Ce dernier était passé par-dessus la 3ème corde par Graves. Bray frappait Ohno dans la nuque pour se faire virer par Graves qui lui sautait dessus avec un « Pescado ». Harper portait alors une « Running Clothesline » sur Kassius pour la victoire !

Lors de l`émission Main Event du 5 Juin 2013, Sheamus affrontait Antonio Cesaro. A un moment donné, Cesaro montait sur la 3ème corde pour une « Descente du genou » pour le compte de 2 ! Plus tard, Cesaro réappliquait un « Crossface Chickenwing » et cette fois, Sheamus tombait à terre mais parvenait à mettre son pied dans les cordes pour faire casser la prise. Antonio le frappait à terre puis tentait un « Neutralizer » que Sheamus retournait pour le mettre en position de « White Noise » mais le cognait contre le rebord pour porter, peu après, un « Brogue Kick » pour la victoire ! The Usos (Jimmy et Jey) affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). A un moment donné, Cody esquivait un « Samoan Drop » pour se prendre un « Enzuigiri » en contre. Jimmy ajoutait un « Running Butt » mais Sandow cassait le tombé. Jey virait ce dernier avec un « Superkick ». Cody se dégageait d’une tentative de « Back Suplex » et portait un « Disaster Kick » à Jimmy pour le compte de 2 quand Jey intervenait. Relais de ce dernier. Jimmy portait un « Superkick » à Cody et Jey en terminait avec un « Superfly Splash » pour la victoire ! Justin Gabriel affrontait Curt Hawkins. A un moment donné, Justin le repoussait du coin puis montait sur la 3ème corde à la force des bras pour en terminer avec un « 450° Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 6 Juin 2013, The Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T), accompagnés des Funkadactyls (Naomi et Cameron) affrontaient The Colons (Primo et Epico). A un moment donné, Sweet T portait un « Canonball » sur Epico pour le compte de 2 quand Primo intervenait. « Double Teaming » des Tons Of Funk et Sweet T en terminait avec un « Senton Splash » pour la victoire ! Natalya affrontait Tamina Snuka. A un moment donné, Tamina bloquait une « Rolling Clothesline » pour porter un « Neckbreaker » pour le compte de 2. Snuka ajoutait un « Irish Whip » puis la mettait sur ses épaules… Mais là, Natalya se dégageait à temps et appliquait un « Sharpeshooter » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 7 Juin 2013, The Miz se présentait sur le ring en civil pour son segment du « Miz TV ». Après avoir souhaité la bienvenue, le Miz annonçait que ces invités avaient faillis être les premiers à battre le Shield mais avaient ensuite eut des divergences… Il accueillait Randy Orton et la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan). The Miz commençait avec Daniel, rappelant que ce dernier était celui qui avait eut les épaules rivées au sol à Raw et que depuis des semaines, ils pensaient que les autres le considéraient comme le maillon faible de l’équipe Hell No. Bryan le coupait en disant avoir quelque chose à dire. Les chants « Let’s Go Bryan » retentissaient. Daniel disait avoir eut le temps de réfléchir depuis Raw et déclarait que Randy n’avait pas voulu le toucher. Orton appréciait que Daniel avait enfin compris. Daniel ajoutait à Kane qu’il était le meilleur partenaire qu’il pouvait avoir et que ce dernier avait tenté de l’aider face à Ryback. Kane lui demandait si ça voulait dire qu’il en avait terminé avec cette merde de « maillon faible » ? Miz rappelait que lors du dernier SmackDown!, Daniel avait dominé à lui seul les 3 membres du Shield… Les chants « Yes » retentissaient et Miz lui demandait s’il pensait avoir le respect qu’il méritait ? Daniel répondait « parfois ». Miz disait que les autres fois les gens le regardaient avec la tête de « Gotface » végétalien. Orton demande au Miz de faire attention de comment il s’adresse au « Kid », car il a la tête toute chamboulée. Bryan rétoque qu’il n’est pas chamboulé et Kane confirme que si. Bryan répondait qu’il voulait que les gens le respecte, que son partenaire le respecte. Kane disait qu’il le respectait, qu’Orton le respecte et que tout le monde le respectait ! Randy disait toutefois qu’il commençait à le respecter de moins en moins car il se croyait le maillon faible. Daniel lui demandait s’il le traitait de pleurnicheur ? Kane lui demandait de laisser filer, qu’ils voulaient tous battre le Shield et qu’ils leurs avaient mis une raclée à Raw. Daniel ajoutait jusqu’à ce qu’il se soit fait surprendre. Kane répondait qu’il n’avait pas dit ça et Bryan rejetait la faute sur Orton. Ce dernier disait qu’on était de retour là ou l’on avait commencé, la ville de fou. Miz demandait à Randy ce qu’il ressentait du fait que Daniel lui reproche la défaite à Raw ? Kane tentait que Randy ne réponde pas et que Daniel reparte avec lui. Ce dernier lui demandait de retirer ses mains et disait quand tant que partenaire, il devait protéger ses arrières normalement ! Kane gueulait qu’il surveillait ses arrières, qu’il les surveillait toujours ! Kane ajoutait en avoir marre que Daniel ne le croit pas ! Daniel lui reprochait alors de l’avoir laissé plusieurs fois seul sur le ring face au Shield… Alors comment lui faire confiance après ça ? Bryan ajoutait que Kane ne prenait pas sa défense quand les gens l’appelaient le « maillon faible ». Alors que Kane répondait que oui, Daniel ajoutait que la réalité était que Kane avait été obligé de faire équipe avec lui. S’il avait Randy ou John Cena, n’importe qui autre que lui, Kane serait arrivé en 2 secondes. Kane s’énervait et déclarait en avoir marre, que Daniel avait perdu la raison. Il laissait Orton le choix de décider et quittait le ring. Miz lançait ses « Really » ? Et demandait s’il l’on venait d’assister à la rupture de la Team Hell No ? Daniel répondait que les gens allaient certainement lui rejeter la faute et criait des « No ». Le public reprenait avec des « Yes ». L’assistant du GM de SmackDown!, Theodore Long arrivait et déclarait que comme Bryan semblait avoir des choses à prouver, il allait lui en donner l’occasion… Long annonçait que Daniel affronterait Roman Reigns et Seth Rollins ce soir et comme Kane ne semblait plus vouloir faire équipe avec lui, il l’associait à Randy Orton. Chris Jericho affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman. A un moment donné, Axel qui était dominé, revenait mais Jericho repoussait une tentative de « Perfect Plex » pour appliquer un « Walls Of Jericho ». Axel parvenait à rejoindre les cordes pour faire casser la prise au plus grand soulagement d’Heyman. Chris le repoussait du rebord avec un « Dropkick ». Là Heyman montait sur sa chaise et faisait lancer le thème d’intro de CM Punk, ceci déconcentrait Jericho et permettait à Curtis de remporter la victoire avec un « Roll Up » ! Après le combat, Chris, furieux, s’attaquait à Axel, le plaquait au sol et portait un « Code Breaker » ! En arrière-scène, Kane tombait sur Ryback et ce dernier lui demandait s’il l’avait vu ce qu’il avait fait à Daniel à Raw ? Kane répondait que Bryan était son partenaire, que Ryback avait mis Kofi Kingston out et passé Daniel à travers une table… Kane proposait à Ryback de voir ce qu’il était capable de faire face à lui ce soir ? Ryback répondait que Kane savait… « Ryback Rules ». Kane répondait avoir porté un « Tombstone » un prêtre, mis un homme en feu, enterrer son frère vivant… Peu importe quelle est le « Ryback’s Rule », elle ne s’applique pas à lui ! On voyait une vidéo de la Wyatt Family. Alberto Del Rio affrontait Heath Slater, accompagné de Drew McIntyre et de Jinder Mahal. Les 3 « Heels » s’attaquaient à Del Rio puis Slater acculait Ricardo dans le coin. Alberto esquivait un « Big Boot » de McIntyre qui touchait Jinder à la place. Del Rio virait Drew du ring puis portait un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » puis un « Cross Armbreaker » à Heath. Plus tard, Alberto virait Mahal par-dessus la 3ème corde alors que Rodriguez s’accrochait au coup de McIntyre. Ce dernier passait par-dessus la 3ème corde quand Del Rio esquivait sa « Ruade ». Ricardo montait alors sur la 3ème corde pour sauter sur Drew et Jinder. Après ceci, Dolph Ziggler apparaissait sur le grand écran et applaudissait les 2 Mexicains. Dolph les félicitait mais disait que ce n’était pas lui. Il annonçait avoir un une surprise… Lui ! Il avait l’autorisation de combattre à nouveau et ça sera à Raw ! Kane affrontait Ryback. A un moment donné, Kane portait un « Chokeslam » pour le compte de 2 quand Ryback attrapait la corde ! Kane dressait la table sur le ring et attrapait Ryback à la gorge. Ce dernier ce dégageait quand l’arbitre réprimandait Kane. Ryback passait alors ce dernier à travers la table avec un « Powerbomb » pour se faire disqualifier… Sur le ring, on retrouvait Damien Sandow. Ce dernier rappelait que depuis ces dernières semaines, il avait lancés des défis intellectuels à Sheamus et ce dernier avait échoué à chaque fois. Sandow en déduisait que Sheamus n’avait pas son niveau intellectuel et affirmait que personne ne l’avait. Il critiquait les fans pour se faire huer. Il demandait le silence et les gens huaient encore. Damien affirmait qu’un seul « supercomputer » pouvait rivaliser avec lui… Il présentait le superordinateur, « Deep Blue » qui avait battu Kasparov. Alors que Damien disait que cet ordinateur n’avait pas d’égale, l’ordinateur le remerciait et Sandow lui demandait le silence lol. Damien disait qu’il allait refaire le match d’échecs pour prouver qu’il était meilleur que l’ordinateur. Alors qu’il faisait son premier coup et que l’ordinateur le félicitait, Sheamus coupait la partie et disait que ce challenge était le plus impressionnant que les autres. Sheamus avait un challenge pour Damien, le battre en un coup. Ce dernier rappelait à Sheamus qu’il était à la télé et qu’il ne devrait pas se ridiculiser. Sheamus demandait un seul coup et Damien acceptait. Sheamus faisait style qu’il réfléchissait à son coup alors que Sandow l’encourageait à y aller. Finalement, Sheamus portait un « Brogue Kick » à l’écran pour dire qu’il avait battu l’ordinateur ! Plus tard, Sandow le frappait au visage puis à terre avant de lui cogner la tête contre une table. En arrière-scène, Randy Orton rejoignait Daniel Bryan et disait que Kane recevait des soins après son match face à Ryback ce qui ne semblait pas préoccuper Daniel plus que ça. Randy demandait à Daniel de mettre ses problèmes de côté ce soir pour battre le Shield. Daniel répondait ne pas avoir de problèmes, ce soir c’était le soir ou il dégagera le Shield et ordonnait à Orton de se tenir hors de son chemin. Orton répondait ne pas aimer les partenaires, ni Daniel. Zack Ryder affrontait Fandango, accompagné de Summer Rae. Rapidement, Ryder portait une « Rolling Clothesline » mais Fandango contrait un « Rough Ryder » par un « Powerbomb » puis en terminait avec un « Leg Drop » de la 3ème corde pour la victoire ! Après le combat, Fandango prenait la parole pour dire que c’était « Fan-dan-go ». En arrière-scène, Natalya rejoignait Kaitlyn qui lui annonçait qu’à Raw, elle rencontrerait son admirateur secret. Natalya lui disait que Raw n’était peut-être par le bon moment du fait que c’était gros, en live etc… Kaitlyn pensait que Natalya n’était pas heureuse pour elle qui était tout excitée. Natalya disait que cet homme était peut-être un gros salaud… Kaitlyn répondait que si c’était le cas, ça serait à Natalya qu’il aurait envoyé des sms… Daniel Bryan et Randy Orton affrontaient les champions WWE Tag-Team, The Shield (Seth Rollins et Roman Reigns) dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Bryan remontait Rollins sur le ring pour porter un « Diving Headbutt » de la 3ème corde pour le compte de 2 quand Reigns intervenait. Orton portait un « RKO » à ce dernier. Seth frappait Randy dans le coin. Daniel tentait d’intervenir avec un « Dropkick » pour toucher Orton à la place ! Seth tentait un « Roll Up » que Bryan retournait en « No Lock ». Dean Ambrose intervenait alors pour faire disqualifier ses partenaires. Après le combat, Dean tenait Daniel qui se dégageait pour les virer tout les 2. Orton lui portait un « RKO » !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 10 Juin 2013, Triple H affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman. Les chants « Triple H » retentissaient avant le début du combat. HHH l’acculait dans le coin pour le frapper à plusieurs reprises. Hunter portait plus atrd une « Souplesse » pour le compte de 2. Là, Vince McMahon arrivait alors que Triple H appliquait un « Collier de tête » à Axel. Ce dernier se dégageait pour le retourner. Axel s’en défaisait pour se prendre un « Shoulder Block ». Triple H virait son adversaire du ring alors que McMahon faisait sonner la cloche. Justin Roberts annonçait que qu’Hunter était disqualifié… Vince repartait satisfait sans donner d’explication… Heyman et Axel étaient contents. Triple H allait voir Justin et ordonnait que le match recommence. Triple H affrontait Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman. Triple H appliquait un « Collier de tête ». Vince McMahon revenait, cette fois sans musique, sous les hues de la foule. Les chants « You Sux » retentissaient. Justin Roberts annonçait que Curtis Axel remportait le match par forfait. Triple H allait voir Justin Roberts qui annonçait que le combat reprenait dans un « 60 Minutes Iron Man Match » ! Vince restait sans voix puis revenait vers le ring pour prendre la parole et faisait partir Axel en disant qu’il avait remporté 2 victoires. Vince prenait le micro et la cloche et repartait avec lol. En arrière-scène, on retrouvait HHH qui s’énervait auprès de Stephanie de ce qu’avait son père. Stephanie suppliait Hunter de penser à leur famille. Hunter demandait à Stephanie d’aller parler à son père à sa place sinon ça allait mal se terminer. Kane affrontait le champion WWE United-States, Dean Ambrose dans un « Non Title Match ». A un moment donné, Ambrose le contrait sur les cordes mais le Big Red Monster le repoussait pour porter une « Clothesline » de la 3ème corde. Dean quittait le ring et là, Rollins et Reigns s’attaquaient à Kane. Orton et Bryan arrivaient immédiatement et les « Faces » viraient le Shield du ring. Sur le ring, Jerry « The King » Lawler donnait les résultats d’un vote permettant aux fans de choisir l’adversaire de Daniel Bryan parmi Seth Rollins ou Roman Reigns. Seth remportait les votes 66% contre 34% pour Roman. Ce dernier affrontera donc Randy Orton. En arrière-scène, on retrouvait Daniel Bryan et Randy Orton qui s’engueulaient encore sur ce qu’il c’était passé à SmackDown!. Kane les engueulait en disant qu’ils avaient chacun un combat ce soir contre 2 membres du Shield et qu’ils avaient autre chose à foutre que de s’engueuler ! Orton accordait à Kane qu’il avait raison, précisant que la dernière chose que Daniel avait à faire était de l’affronter. Bryan répondait à Randy qu’il croyait peut-être qu’il avait peur de lui ? Alors que les 2 s’engueulaient, Vickie les stoppait, accompagnée de Brad Maddox. Vickie annonçait que 2 d’entre eux affronteront le Shield à Payback. Daniel disait que c’était bien que lui et Kane aient une chance au titre. Vickie se marrait en disant qu’elle ne parlait pas d’eux 2, mais de Bryan et Orton ! Kane ne comprenait pas. Vickie rappelaient que les 2 avaient battus les champions par disqualification à SmackDown! et donc avaient une chance au titre. Daniel et Randy n’appréciaient pas et Kane n’y croyait pas. Vickie donnait à ce dernier un match pour le titre WWE United-States face à Dean Ambrose à Payback ! Kane la prenait dans ses bras et se marrait après que Vickie l’ait repoussée. The Miz affrontait Cody Rhodes. A un moment donné, Rhodes travaillait au sol sur la jambe affaiblie du Miz. Ce dernier revenait pour appliquer une « Figure Four » pour la victoire ! Après le combat, alors que Wade Barrett, qui était aux commentaires tentait de monter sur le ring, Paul Heyman rejoignait la plateforme. Il déclarait que Vickie lui avait donné l’autorisation de dire que comme Fandango ne pouvait pas combattre à Payback (il avait subi une commotion cérébrale lors des enregistrements de SmackDown!), il aura bien un « Triple Threat Match » pour le titre Intercontinental avec Curtis Axel dont il rappelait les victoires face à HHH, John Cena et Chris Jericho. Ce dernier arrivait pour prendre la parole et déclarait que la fin « Parfaite » pour ce match sera lui comme nouveau champion Intercontinental. En arrière-scène, on retrouvait Stephanie McMahon qui parlait à son père qui avait le dos tourné. Stephanie disait à ce dernier comprendre qu’il tentait de protéger HHH, mais disait que ce qu’il avait fait en début d’émission était embarrassant pour quelqu’un de fier comme HHH. Vince disait être contrarié qu’Hunter ait fait pleurer Stephanie. Cette dernière répondait que c’était Vince qui l’avait fait pleure. Stephanie disait n’en avoir rien à faire de la fierté de Triple H et ce qu’il l’importait était le business de la WWE ! Vince expliquait que le business était à placer en premier. Vince affirmait faire toujours la meilleure chose pour le business et ajoutait que le show devait continuer coûte que coûte. Chris Jericho se présentait sous les chants « Y2J ». Chris souhaitait la bienvenue à « Raw Is Jericho ». Chris revenait sur ses anciens adversaires mais affirmait que celui qui lui avait donné le plus de file à retordre était son adversaire de dimanche, CM Punk. Jericho déclarait que ce dernier était si bon, car il pensait être le « Best In The World » comme lui croyait en le fait qu’il était « Best In The World In What He Do ». Chris parlait de leurs similitudes. Jericho affirmait que le match de ce dimanche continuerait la trilogie de match commencée à Wrestlemania et se terminant à Payback ou il promettait à Punk qu’il aura son meilleur car il se devait de le battre. Il concluait qu’après cet 3ème affrontement, il ne seront « Ever Be The Same… » il était coupé par champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et d’AJ Lee. Ziggler parlait de son retour triomphal à Monday Night Raw après sa commotion. Il disait de ne pas être du style à rester chez lui assis et que personne ne voulait le voir chez lui. Il affirmait être là tous les soirs et voler les shows. Affirmait qu’il battrait Alberto Del Rio à Payback et être le meilleur et que ça faisait que commencer. Jericho le coupait et disait qu’il parlait de dimanche alors que là on était à Raw.… Jericho proposait qu’ils aient un match. Dolph acceptait de lui en donner un… contre Big E. Langston ! Chris Jericho affrontait Big E. Langston, accompagné du champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler et d’AJ Lee. A un moment donné, Ziggler déconcentrait Chris, permettant à Big E. de revenir avec une « Ruade ». Plus tard, Del Rio s’attaquait à Ziggler ce qui déconcentrait Langston. Ce dernier manquait une « Ruade » que Jericho esquivait pour enchainer avec un « Code Breaker » pour la victoire ! Sin Cara affrontait Antonio Cesaro. Zeb Colter était aux commentaires et semblait en avoir contre Sin Cara. A un moment donné, Antonio le passait sur le rebord d’où Sin Cara le contrait avec un « Headkick » puis portait un « Crossbody » qu’Antonio bloquait pour un « Tilt-A-Whirl Backbreaker ». Cesaro le malmenait avec un « Collier de tête » et en terminait avec un « Neutralizer » pour la victoire ! On voyait une nouvelle vidéo annonçant l’arrivée de la Wyatt Family. En arrière-scène, on retrouvait Vickie Guerrero, Brad Maddox et Vince McMahon qui parlaient du face à face entre Cena et Ryback ce soir à Raw. Vince n’était pas heureux de la tenue de cette rencontre qui était risquée pour les 2 protagonistes. Il conseillait à Vickie de réfléchir aussi bien qu’elle mangeait. Brad Maddox proposait que les « Lumberjacks » de Payback viennent autour du ring ce soir afin d’empêcher tout risque de blessures. Vince appréciait et les félicitait mais Vickie ne semblait pas contente que Brad ait eut cette idée. Randy Orton, accompagné de Daniel Bryan, affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Roman Reigns, accompagné de l’autre co-champion WWE Tag-Team, Seth Rollins. Alors qu’il était dominé, Roman revenait pour le mettre sur ses épaules mais Randy se dégageait pour porter un « Back Breaker ». Orton portait un « DDT » dans les cordes et passait en mode « Viper ». Rollins montait sur le ring pour se faire sortir par Randy qui tentait à nouveau un « DDT » dans les cordes. Roman le tirait vers l’extérieur et Daniel Bryan leur sautait dessus avec un « Suicide Dive ». L’arbitre arrêtait le combat alors que Daniel faisait chanter les fans « Yes ». Daniel Bryan, accompagné de Randy Orton, affrontait le co-champion WWE Tag-Team, Seth Rollins, accompagné de l’autre co-champion WWE Tag-Team, Roman Reigns. A un moment donné, Seth le contrait sur les cordes mais Daniel le faisait tomber les jambes entre les cordes pour porter une « Back Suplex » que Seth retournait pour retomber sur Daniel en « Crossbody ». Les chants « This Is Awesome » retentissaient. Alors que Roman montait sur le rebord, Orton l’en faisait tomber. Daniel esquivait une « Ruade » de Rollins qui se mangeait le coin, permettant à Daniel d’appliquer un « Roll Up » pour la victoire ! Après le combat, Seth tentait de s’en prendre à Daniel qui répondait avec un « Headkick » et Randy ajoutait un « RKO » dans la foulée pour la bonne mesure ! Sur le ring, on retrouvait la championne WWE Divas, Kaitlyn. Elle s’adressait à son admirateur secret et demandait de se montrer. C’était Big E. Langston qui arrivait avec un énorme bouquet de fleurs. Kaitlyn était un peu bouche bée. Alors que Big E. la rejoignait, Kaitlyn lui demandait si c’était bien lui ? Big E. lui donnait les fleurs et prenait la parole en disant que ce n’était pas facile, car les gens le voyaient comme une grosse brute. Il disait être autrement que ça et voulait s’occuper d’elle. Il lui déclarait sa flamme, la prenait dans les bras, la faisait basculer pour finalement la faire tomber ! Là, AJ arrivait rn trottinant et alors que Big E. partait, AJ demandait comment se trouvait Kaitlyn ? Blessée, seule ? C’tait exactement comment elle c’était retrouvée quand Kaitlyn l’avait abandonnée. Elle revenait sur ses relations avec Daniel Bryan, John Cena, CM Punk qui l’avaient brisée comme du verre… AJ demandait ou avait alors été sa meilleure amie ? En train de chasser le titre. Kaitlyn la traitait de folle. AJ lui répondait être maline au contraire. Elle traitait Kaitlyn de rebue, sans personne et allait jusqu’à dire que personne ne portait d’intérêt pour elle. AJ déclarait que la seule chose qu’avait Kaitlyn, c’était le titre Diva qu’elle lui prendrait dimanche ! Alors qu’AJ la traitait de tous les noms, Kaitlyn la giflait pour la frapper à terre ! On voyait à nouveau une vidéo de présentation de la Wyatt Family. R-Truth affrontait Damien Sandow. Ce dernier revenait sur sa rivalité « intellectuelle » avec Sheamus qu’il disait avoir remporté. Il affirmait qu’il le battrait dimanche pour prouver qu’il lui était aussi supérieur physiquement. Alors qu’il était dominé, Damien revenait pour se prendre un « Headcisors » puis un « Sit Out Inverted Suplex » pour le compte de 2. Sandow revenait et en terminait avec un « Silencer » pour la victoire ! Après le combat, Sheamus arrivait sur la plateforme et déclarait être là pour féliciter Damien pour sa victoire… Mais il parlait de leur match en pré-show de Payback et déclarait qu’il n’y avait rien de tel de débuter la soirée à Chicago en lui arrachant la tête. En arrière-scène, Stephanie McMahon demandait à un assistant d’aller chercher son père, que c’était urgent et que c’était une histoire de business. Quelques mètres plus tard, elle demandait à un autre assistant d’aller lui chercher son mari, que c’était urgent et personnel… Alors que les « Lumberjacks » arrivaient vers le ring, on retrouvait Stephanie McMahon dans son bureau avec Vince qui lui demandait ce qu’elle lui voulait. Ils sont rejoint par HHH et le ton monte direct entre les 2 hommes. Stephanie les coupait, disant qu’elle en avait marre d’eux et les quittait. Après son départ, Vince disait à Hunter qu’il valait mieux que ça, mieux qu’un match contre Curtis Axel car HHH a accompli des choses que peu de gens ont fait à la WWE. Vince disait vouloir que Triple H soit l'homme, qui fera la bonne chose à chaque fois, même si cela signifie de dire aux gens d'aller en enfer. Vince ajoutait vouloir des choses plus importantes pour HHH qu'un match contre Curtis. HHH répondait qu’il comprenait alors Vince lui demandait s’il allait s'excuser ? Hunter refusait alors finalement, Vince lui donnait son match contre Curtis Axel la semaine prochaine à Raw. HHH réfléchissait et disait que finalement Vince a raison, il n’a pas besoin de ce match. Vince répondait que lui aimerait le voir ce match… Les commençaient encore à s’engueuler et Stephanie les coupait et demandait pourquoi ils ne se porteraient pas un câlin tout les 3. HHH demandait si Vince avait un souci avec lui. Stephanie insistait et ils se portaient une étreinte tendue. John Cena rejoignait le ring, entouré de « Lumberjacks ». Ryback arrivait avec une ambulance mais ne rejoignait pas le ring. John rappelait que c’était un « Face à Face » et qu’il devait être là sur le ring pour le face à face. Ryback refusait. John rappelait que Vickie avait prévu un « Lumberjack » à Payback et que cette fois, les « bûcherons » seront là pour l’empêcher de faire ce qu’il faisait là… Le fuir. Ryback rétorquait qu’il le faisait pour protéger John. Ce dernier n’était pas intimidé et prétendait que Ryback ne méritait pas cette chance au titre. Ryback rappelait que 3 fois il aurait pu être champion et quand il parlait des évènements qui l’en avaient empêché et mentionnait Hell In A Cell, Cena lui rappelait que cette fois là, il avait donné son match à Ryback. Ce dernier l’admettait et ajoutait que c’était à partir de ce moment là que les complications avaient eut lieu. Ryback disait qu’il était devenu si populaire qu’il était devenu une cible et reprochait à Cena de ne pas avoir protégé ses arrières. John tentait de lui faire comprendre que c’était le jeu, puis s’énervait en disant que lui n’avait jamais cherché un ange gardien ! Cena reprochait à Ryback qui était une masse de passer son temps à pleurnicher et se trouver des excuses. John affirmait qu’après Payback il pourra toujours dire que le « Champ Is Here ». Ryback affirmait qu’au contraire, la légende de John Cena allait se terminer dans ce combat ou allait finalement devenir champion WWE. Il concluait en affirmant que ce dimanche, Ryback lui prendra sa place. John tentait de sortir pour s’en prendre à Ryback mais les Lumberjacks l’en empêchaient. Quand John remontait sur le ring, Ryback accourait pour se faire passer par-dessus les cordes. Les 2 parvenaient à en venir aux mains avant d’être séparés par les bûcherons.

Lors de l'émission NXT du 12 Juin 2013, Sami Zayn affrontait Antonio Cesaro. Ce dernier arrivait en second sur le ring et d’une façon déterminée, s’attaquait à Sami qu’il virait du ring pour lui porter une « Guillotine » sur la barrière de sécurité avant de lui cogner les côtes contre le poteau du ring. De retour dessus, l’arbitre lançait officiellement le combat et Cesaro se ruait sur Zayn avec une « Running European Uppercut » pour le compte de 2. Plus tard, Cesaro appliquait un « Collier de tête ». Sami s’en dégageait mais Antonio réappliquait la prise puis portait un « Neutraliser » pour la victoire. Après le combat, Cesaro provoquait son adversaire à terre. Baron Corbin et Travis Tyler affrontaient Scott Dawson et Garrett Dylan, accompagnés Sylvester Lefort. Lors de l’arrivée de Scott Dawson et Garrett Dylan, Sylvester Lefort se présentait avant ses poulains, coupait Byron Saxton, se présentait avant d’introduire en français ses poulains comme les prochains champions par équipe. Alors qu’il était dominé, Travis revenait plus tard sur un contre, séchait Scott avec une « Running Clothesline » et passait enfin le relais à Corbin qui frappait les 2 « Heels » à tour de rôle. Dawson revenait, Dylan prenait le relais à l’aveugle et portait un « Southern Pride » de la seconde corde après un « Spinebuster » de Scott pour la victoire ! Alicia Fox affrontait Bayley dans le 1er Round du tournoi pour déterminer la première championne NXT Women’s. Bayley tendait la main à Alicia en début du match puis la prenait dans ses bras pour l’acculer dans le coin. Alors qu’elle était dominée, Alicia revenait pour porter un « Axe Kick » pour la victoire ! Le champion de la NXT, Big E. Langston, défendait sa ceinture face à Bo Dallas. A un moment donné, Langston portait des « Clotheslines » puis donnait des coups de genoux avant de porter une « Ruade » en force. Big E. le mettait sur son épaule, mais Bo s’accrochait au coussin du coin qu’il arrachait. Dallas se dégageait de Big E. pour l’envoyer, tête la première contre le coin du ring et enchainait avec un « Powerslam » pour la victoire et le titre NXT ! Plus tard, sur la plateforme, Renee Young félicitait Bo pour sa victoire et demandait ce qu’il lui traversait l’esprit et Bo répondait que c’était le chao dans sa tête… Il était le nouveau champion de la NXT !

Lors de l`émission Main Event du 12 Juin 2013, The Miz affrontait Cody Rhodes. Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, était aux commentaires. A un moment donné, Cody repoussait une tentative de « Skull Crushing Finale » pour l’envoyer, épaule blessée la première, dans le poteau du ring puis enchainait avec un « Disaster Kick » pour le compte de 2 ! Cody, furieux, le frappait à terre. The Miz repoussait une tentative de « Figure Four », esquivait un « Running Knee », tentait un « Roll Up » pour le modifier en « Figure Four » pour la victoire ! Sin Cara affrontait Damien Sandow. Lors de son arrivée vers le ring, ce dernier demandait le silence puis critiquait les fans. Il disait avoir essayé, durant la dernière année, des les éduquer, mais il c’était rendu compte qu’il avait mis la barre trop haute. Il parlait lentement pour que les gens comprennent. Il affirmait qu’au pré show de Payback, « Payback Kick-Off », il battra Sheamus. Il concluait que les gens n’aimeront pas ça, mais en apprendront de ça, « You Welcome ». A un moment donné, Sin Cara le contrait du rebord avec un « Headkick » mais manquait un « Swanton Bomb » qu’esquivait Sandow pour en terminer avec son « The Silencer » pour la victoire ! Tons of Funk (Brodus Clay et Sweet T), accompagnés des Funkadactyls (Cameron et Naomi), affrontaient The Usos (Jimmy et Jey). A un moment donné, Clay esquivait une « Ruade » de Jimmy pour porter un « T-Bone Suplex » ! Brodus Clay ajoutait un « Big Splash » mais Jey cassait le tombé. Ce dernier contrait Sweet T avec un « Samoan Drop » puis prenait le relais. « Double Superkick » des Usos, Jey en terminait avec un « SuperFly Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission de Superstars du 13 Juin 2013, Sweet T, accompagné de Brodus Clay, affrontait Titus O'Neil, accompagné de Darren Young. A un moment donné, Darren le déconcentrait mais Sweet T contrait O'Neil. Young intervenait sur le rebord, permettant à Titus de faire tomber Sweet T de la seconde corde pour la victoire ! Zack Ryder affrontait Heath Slater, accompagné de Drew McIntyre et de Jinder Mahal. Alors qu’il était dominé, Ryder revenait et portait un « Face First ». Zack contrait Slater avec un « Double Knee » puis enchainait avec un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Il était déconcentré par les 2 autres 3MB ce qui permettait à Heath d’esquiver un « Broski Boot » et reprendre l’avantage. Slater portait alors son « Smash Hit » pour la victoire !

Lors de l'émission de Smackdown! du 14 Juin 2013, Daniel Bryan se présentait sur le ring sous les chants « Yes ». Il disait que quand il avait débuté la première fois à la WWE et qu’on lui avait demandé s’il sera champion du monde, il aurait répondu « Yes ». Il disait que si on lui avait alors demandé s’il aurait perdu le titre dans un match de 18 secondes, il aurait alors répondu « No ». Si on lui avait demandé s’il aurait pu remporter le titre par équipe avec n’importe qui du « Roster », il aurait répondu « No », mais si on lui avait demandé qu’il aurait gardé ce titre avec Kane durant 9 mois, il aurait répondu « No ». Il déclarait que la Team Hell No était une des meilleures équipes de l’histoire de la WWE et c’était pour cela qu’il demandait à Kane de le rejoindre maintenant. Le Big Red Monster le rejoignait et disait qu’il savait pourquoi Daniel le faisait venir… Mais ce n’était pas le moment, il voulait plutôt se concentré sur leur combat à 6 de ce soir. Bryan revenait sur leurs 9 derniers mois qui avaient été incroyables, leurs batailles ensembles, leur équipe formidable dans et à l’extérieur du ring… Daniel disait qu’à Payback, Kane ne voulait pas de lui et quand il allait gagner, il sera champion par équipe avec quelqu’un d’autre… Et eux, ils ne feront plus équipe ensemble ! Kane rappelait que ça sera la même chose si lui gagne le titre WWE United-States ! Daniel disait qu’ils auraient pu rester une équipe si Kane remporte le titre US… Mais là lui et Randy allaient être les champions WWE Tag-Team… Daniel disait que Vickie avait tors, ça ne sera pas la Team R.K.Never… Mais la Team R.K.No ! Kane lui reprochait de faire comme si c’était gagné pour eux, que lui et Kane ne pourraient battre le Shield ou il oubliait un peu Randy Orton… Daniel répondait que Kane pensait qu’il ne pouvait le faire ? Kane répondait que personnellement, non ! Daniel disait qu’il le prenait donc pour le maillon faible ? Kane répondait qu’il n’avait jamais dit ça ! Daniel lui rappelait que Randy et lui avaient battu le Shield la semaine dernière… Il affirmait qu’ils gagneront à Payback et qu’il prouvera alors qu’il n’était pas le maillon faible… Kane réalisera alors que Daniel et Orton ont fait quelque chose que Kane et Daniel n’ont pas pu faire… Ce qui pour Daniel signifiera quelque chose ! Kane lui demandait s’il pensait que lui était le maillon faible ? Daniel répondait que ce n’était ni l’endroit ni le moment ! Kane lui demandait la réponse et Bryan gueulait « Yes ». Kane l’attrapait à la gorge et là, Randy Orton arrivait et disait qu’il ne pouvait pas laisser Kane faire ça… Randy déclarait avoir besoin de Daniel à 100% pour Payback… Randy disait que si Kane portait un « Chokeslam » à Daniel, lui il lui portera un « RKO » ! Kane lui demandait de rester hors de ceci. Daniel disait à Randy qu’il ne lui avait pas demandé de venir ici ! Orton répondait qu’il n’était pas là pour l’aider ! Alors que la tension montait entre Orton et Bryan, Kane disait en avoir marre et partait. Bryan lui disait de partir, comme il le faisait toujours et demandait à Orton de dégager, qu’il n’avait pas besoin de lui ! Le Shield apparaissait sur le grand écran. Ils se fichaient des « Faces » qui étaient en tension… Ambrose revenait sur toutes les équipes qu’ils avaient battues et prétendait qu’ils étaient intouchable et leur demander si maintenant ils croyaient dans le Shield ? Ces derniers affirmaient que ce soir et à Payback, Kane, Randy et Daniel allaient perdre contre eux. Sheamus affrontait Antonio Cesaro. Avant le début du combat, Damien Sandow se présentait sur la plateforme et disait que l’homme en face de lui (Antonio Cesaro), parlait 5 langues alors Sheamus n’en parlait qu’une. Il disait l’avoir humilié intellectuellement et physiquement et promettait qu’au « Kick Off » de Payback ce dimanche, il allait le battre. A un moment donné, Antonio le repoussait dans le coin mais Sheamus le surprenait avec un « Brogue Kick » pour la victoire ! Après le combat, alors que Sheamus remontait sur la plateforme pour célébrer, Damien Sandow le frappait par derrière à la nuque. On voyait la vidéo de présentation de la Wyatt Family. En arrière-scène, on retrouvait l’assistant GM SmackDown!, Theodore Long qui était au téléphone qui parlait du retour de CM Punk à Payback. Il disait qu’il allait fêter ça avec un Hamburger Hardees qui était sponsor de SmackDown! ce soir. Il était rejoint par Dolph Ziggler, Big E. Langston et AJ Lee. Dolph reprochait à Long de l’obliger à combattre en équipe ce soir en équipe contre Del Rio et Jericho à 2 jours de sa plus grosse défense de titre de sa carrière à Payback. Dolph affirmait que SmackDown! n’était rien sans lui et affirmait que ce soir, ça sera un test de ce qu’Alberto allait subir à Payback. Alors que Theodore allait pouvoir manger enfin son burger, Langston croquait plusieurs fois dedans, semblant apprécier la bouche pleine. The Great Khali, accompagné d’Hornswoggle et de Natalya, affrontaient Heath Slater, accompagné de Drew McIntyre et de Jinder Mahal. A un moment donné, Drew et Jinder s’en prenaient à l’extérieur à Hornswoggle. Khali portait un « Headchop » à Jinder mais ceci permettait à Slater de revenir en le frappant dans les chevilles puis il portait un « DDT » pour la victoire ! Alberto Del Rio et Chris Jericho, accompagnés de Ricardo Rodriguez, affrontaient Big E. Langston et le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler. Lors de l’arrivée vers le ring de Del Rio, Ricardo Rodriguez présentait ce dernier comme le futur champion WWE World Heavyweight. A un moment donné, Jericho esquivait une « Ruade » de Ziggler et enchainait avec un « Face First ». Relais de Del Rio qui reprenait le contrôle sur le champion à qui il portait un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » puis un « Back Kick » pour se faire sécher par Langston ! Jericho virait ce dernier du ring alors que Dolph lui portait un « Dropkick ». Alberto surprenait Dolph trop sur de lui avec un « Roll Up » pour la victoire ! En arrière-scène, Renée Young félicitait Chris Jericho pour sa victoire par équipe et demandait comment il appréhendait son match face à CM Punk ce dimanche à Payback. Chris expliquait à quel point ce match était important, car Punk jouait à domicile, il avait des moments « Y2J classiques » à Chicago, comme ses débuts face au Rock en 1999. Il disait que peu importe les pronostiques, ça sera un match d’anthologie et sera aussi bon que leur 2 premières rencontres. Il concluait que Punk Vs. Jericho III faisait qu’il ne fallait pas manquer Payback. Paul Heyman apparaissait et rappelait que Chicago était la ville de Punk, qu’il sera à la meilleure place de la salle en étant dans le coin de Punk quand le l’arbitre et l’arbitre annonceront Punk vainqueur et « Best In The World » Chris le frappait au visage et lançait un « Pipe Bomb » et « A dimanche ». Alors que Kaitlyn devait affronter Aksana, cette dernière se fichait d’elle en revoyant les images du dernier Raw ou Kaitlyn avait découvert de son admirateur inconnu était Big E. Langston et que ceci avait juste été une manipulation d’AJ Lee. Furieuse, Kaitlyn se jetait sur Aksana et ça partait en « Catfight », Kaitlyn allant jusqu’à frapper l’arbitre. Aksana finissait par décamper et le match n’avait pas lieu… Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman, affrontait le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, dans un « Non Title Match ». Avant le début du combat, Wade tentait de décider Paul Heyman à ce que ce match n’ait pas lieu en prétendant qu’il pourrait blesser Curtis facilement et ça remettrait en cause le match de ce dernier dimanche. Alors que Paul et Curtis se concertaient, The Miz arrivait sur la plateforme et lançait des « Really ? ». The Miz demandait si vraiment les 2 ne voulaient pas combattre ce soir ? The Miz se fichait d’eux en se demandant ce qu’ils pourraient faire à la pace ? Aller à Dancing With The Stars en couple ! Non, The Miz leur demandait de combattre et faisait chanter « Fight » au public. Plus tard, alors que Barrett remontait sur le ring, après avoir été distrait par Paul Heyman, Curtis le surprenait avec un « Swinging Neckbreaker » entre les cordes pour la victoire. Après le combat, le Miz remontait sur le ring pour porter un « Skull Crushing Finale » sur Curtis ! On voyait une vidéo sur la Wyatt Family. Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) et Randy Orton affrontaient The Shield (Le champion WWE United-States, Dean Ambrose et les champions WWE Tag-Team, Roman Reigns et Seth Rollins) dans un « Six Man Tag Team Match». A un moment donné, Daniel montait sur la 3ème corde, repoussait une intervention d’Ambrose mais manquait un « Diving Headbutt » que Seth esquivait pour le compte de 2. Alors qu’Ambrose intervenait, Kane le passait par-dessus la 3ème corde. Reigns virait Kane à son tour avec une « Clothesline ». Randy tentait un « RKO » que Roman repoussait pour porter un « Spear ». A l’extérieur, Kane esquivait une « Ruade » de Roman pour le passer par-dessus les barrières et envoyait Ambrose le rejoindre. Sur le ring, Seth portait un « Buckle Bomb » ! Alors que Rollins était sur les cordes, Kane l’en faisait tomber pour l’envoyer vers Randy qui portait un « RKO » en plein vol. Bryan n’avait plus qu’à appliquer un « No Lock » pour la victoire ! Après le combat, Lilian Garcia annonçait que c’était la première fois que le Shield était vaincu en match à 6.

Lors du PPV Payback 2013, le 16 Juin 2013 à Rosemont, Illinois, Sheamus affrontait Damien Sandow dans le « Payback Kick Off ». Sheamus se dégageait d’un « Collier de tête » et envoyait Damien à terre avec un « Shoulder Tackle ». Ce dernier le frappait dans le coin mais Sheamus revenait pour bloquer un « Hip Toss » et porter un « Powerslam » pour le compte de 2. Damien revenait en le malmenant dans le coin. Plus tard, Sheamus le contrit du rebord pour porter un « Battering Ram » pour le compte de 2. Alors que l’Irlandais allait le frapper sur le torse dans les cordes, Sandow se dégageait pour se faire envoyer dans les barrières de sécurité. Damien revenait en l’envoyant contre le poteau du ring puis lui portait un « Running Boot » en pleine poire. Plus tard, de retour sur le ring, Damien obtenait le compte de 1 puis travaillait au sol sur le cou de Sheamus. Ce dernier se dégageait et contrait Sandow sur les cordes pour l’envoyer au sol avec un coup d’harpin pour le compte de 2. Damien revenait et portait un « Side Russian Legsweep » puis sa « Descente du coude » pour le compte de 2. Sandow appliquait ensuite un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Damien le malmenait au sol. Sheamus se relevait pour lui porter une « Electric Chair ». Sheamus portait plusieurs « Double Axhandle » mais Damien le virait du ring dans son élan. Sheamus le contrait du rebord pour se prendre un « Spinning Neckbreaker » entre les cordes pour le compte de 2. Sheamus le passait sur le rebord et le frappait sur le torse. Sheamus ajoutait un « Rolling Hills » pour le compte de 2. Plus tard, Sandow le contrait sur les cordes et portait un « Reverse Neckbreaker » des cordes pour le compte de 2. Damien portait des coups de genoux mais Sheamus tentait un « White Noise » pour se prendre un « Terminus » pour le compte de 2 !!! Plus tard, Damien l’asseyait sur les cordes pour l’envoyer au centre du ring. Sheamus revenait avec 3 « Irish Curse Backbreaker » d’affilés puis en terminait avec un « Brogue Kick » pour la victoire !
Le champion WWE Intercontinental, Wade Barrett, défendait son titre face à The Miz et Curtis Axel, accompagné de Paul Heyman, dans un « Triple Threat Match ». Miz frappait ses 2 adversaires au visage à tour de rôle. Il passait Axel par-dessus la 3ème corde puis tentait un « Roll Up » sur Wade, sans succès. The Miz ajoutait un « Flap Jack » sur l’Anglais, pour le compte de 2. Plus tard, The Miz quittait le ring pour s’en prendre à Curtis et lui cogner la tête contre le rebord du ring sous les chants « EC-Dub ». The Miz remontait Axel sur le ring ou Barrett lui portait un « Pumphandle Slam » pour le compte de 2 quand The Miz intervenait. Wade esquivait un coup d Miz que se prenait Curtis. Barrett séchait le Miz avec un « Big Boot » pour le compte de 2. Plus tard, Wade couchait le Miz sur le coin pour le frapper dans les cotes pour le compte de 2 alors qu’Axel était à l’extérieur en train de les regarder. Plus tard, Wade séchait le Miz d’un « Back Kick » puis contrait Curtis sur le rebord à coups de genoux. Miz tentait un « Roll Up » sur le champion, sans succès. Wade le séchait d’une « Clothesline » mais manquait un « Running Boot » sur Axel pour se manger les cordes et se faire dégager par Curtis. The Miz surprenait ce dernier avec une tentative de « Backbreaker/Neckbreaker Combo » mais Axel se dégageait pour un « Standing Dropkick » ! Axel frappait The Miz ensuite dans le coin puis portait une élongation du cou pour le compte de 2. Axel repoussait Barrett du rebord du ring puis portait un coup de genou à The Miz pour le compte de 2. Plus tard, Axel le frappait au visage puis au sol. The Miz revenait pour se prendre un « Saito Suplex » pour le compte de 2 quand Barrett intervenait et virer The Miz. Wade frappait Axel dans le coin puis lui portait un « Irish Whip ». Miz revenait avec des « Clotheslines » sur les 2. Il envoyait Axel sur Wade dans le coin et portait une « Running Clothesline » à ce dernier. Miz enchainait avec un « Double Axhandle » sur Wade et se dégageait d’un « Sunset Flip » d’Axel pour le sécher d’un « Low Kick » à la tête pour le compte de 2. Miz tentait un « Figure Four » sur Barrett qui le repoussait pour porter un « Wind Of Change » pour le compte de 2. Plus tard, Barrett tentait un « Wasteland » sur Curtis mais ce dernier se dégageait pour porter un « Perfect Plex » pour le compte de 2 quand The Miz intervenait ! Plus tard, Miz se dégageait de Curtis pour porter un « Skull Crushing Finale » mais Wade le virait du ring pour couvrir Curtis, pour le compte de 2 quand The Miz le tirait vers l’extérieur du ring. The Miz cognait le dos de Barrett contre le rebord du ring puis remontait couvrir Axel pour le compte de 2. Plus tard, Miz malmenait la jambe de Curtis et portait un « Dropkcik » dessus dans le coin. Axel repoussait un « Figure Four » pour l’envoyer sur Wade à qui le Miz tentait aussi sa prise. Il passait Curtis par-dessus la 3ème corde pour appliquer une « Figure Four » à Wade. Là, Axel remontait sur le ring et couvrait l’Anglais, toujours dans le « Figure Four », pour remporter le match et le titre WWE Intercontinental !!!
En arrière-scène, Triple H confrontait Curtis Axel quand ils étaient rejoins par Vince McMahon. Ce dernier félicitait les 2 « Heels ». Les 2 partaient et Vince faisait la promo de HHH Vs. Curtis Axel Live à Monday Night Raw et demandait à Hunter s’il le sentait ? HHH répondait que non.
La championne WWE Divas, Kaitlyn, défendait son titre face à AJ Lee, accompagnée de Big E. Langston. AJ envoyait un baisé à Kaitlyn qui la frappait et l’envoyait à terre. AJ quittait le ring et Kaitlyn l’envoyait valser par-dessus la table des commentateurs. De retour sur le ring, Kaitlyn la frappait au sol puis l’y malmenait. AJ fuyait pour revenir du rebord et remonter la championne sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, AJ la malmenait dans les cordes pour le même résultat. Plus tard, AJ travaillait sur le cou de Kaitlyn. Cette dernière se dégageait pour se prendre un « Back Elbow » de la challenger pour le compte de 2. AJ ajoutait 2 « Neckbreakers » pour le compte de 2. Plus tard, AJ travaillait au sol sur le cou de la championne. Cette dernière se dégageait dans le coin mais AJ la frappait dans le dos pour le compte de 2. Plus tard, Kaitlyn la contrait d’un « Dropkick » puis d’une « Clothesline » et d’un « Back Elbow ». Kaitlyn ajoutait un « Shoulder Tackle » pour le compte de 2. Plus tard, AJ revenait avec un « Crucifix Cover » pour le compte de 2. AJ tentait de fuir mais Kaitlyn la retenait. AJ la repoussait et alors que l’officiel remettait le tablier du ring, AJ frappait Kaitlyn avec sa ceinture que cette dernière venait de lui arracher. AJ la couvrait plus tard pour le compte de 2. AJ pétait un câble. Kaitlyn bloquait un « Crossbody » de la 3ème corde mais AJ retournait la position en « Black Widow ». Kaitlyn se dégageait pour porter un « Back Breaker » puis un « Spear » ! Kaitlyn lui envoyait un baiser et la couvrait… Pour le compte de 2 !!! Plus tard, AJ se dégageait de dessus ses épaules, esquivait un « Spear » pur que Kaitlyn se mange le coin épaule la première, puis appliquait à nouveau un « Black Widow » pour la victoire et le titre WWE Diva’s ! Après le combat, Kaitlyn était en larmes. Layla venait la réconforter.
En arrière-scène, on voyait Alicia, Natalya et Layla qui tentaient de réconforter Kaitlyn qui était inconsolable.
On voyait une vidéo de présentation de la Wyatt Family.
Le champion WWE United-States, Dean Ambrose, défendait son titre face à Kane. Ambrose prenait l’avantage et acculait Kane dans le coin pour le frapper au visage. Kane le repoussait et portait un « Uppercut » puis, plus tard, une « Souplesse » pour le compte de 2. Le Big Red Monster travaillait ensuite au sol sur le cou de Dean. Plus tard, Kane portait un « Back Breaker » puis le frappait au sol. Kane portait un « Irish Whip » puis le frappait dans le coin. Kane ajoutait un « Irish Whip ». Dean revenait plus tard avec un « Low Dropkick » pour le frapper à son tour dans le coin. Ambrose le frappait à terre puis le malmenait dans les cordes avant de travailler sur la jambe de Kane. Dean appliquait une « Descente du coude » puis travaillait au sol sur le cou de Kane. Plus tard, Kane revenait pour porter un « Powerslam » puis contrat une « Ruade » de Dean. Ce dernier le contrait sur les cordes mais Kane le repoussait pour manquer une « Clothesline » de la 3ème corde et se prendre un « Flying Elbow » de la 3ème corde pour le compte de 2. Ambrose travaillait à nouveau sur le cou de Kane. Ambrose appliquait un « Collier de tête » au sol sur Kane qui se dégageait en rejoignant le coin. Kane contrait un saut de la 3ème corde puis l’attrapait à la gorge. Dean se dégageait pour se prendre un « Running Boot » et un « Low Dropkick » pour le compte de 2. Dean revenait avec un « Sunset Flip » que Kane bloquait. Ambrose le contrait avec un coup de genou et le frappait dans le coin puis lui portait un « Dropkick » pour le compte de 2. Plus tard, Kane le contrait sur les cordes pour l’envoyer à terre et le sécher de « Clotheslines » et de « Irish Whip ». Kane ajoutait un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2. Plus tard, le challenger ajoutait une « Clothesline » de la 3ème corde. Ambrose revenait avec une « Guillotine » du rebord pour se faire frapper au visage par Kane. Les 2 se battaient à l’extérieur. Kane virait le dessus de la table des commentateurs mais Dean le contrait avec un « DDT » à l’extérieur pour remporter le combat par décompte !
On voyait une vidéo annonçant le retour de Rob Van Dam à la WWE pour le PPV Money In The Bank qui aura lieu à Philadelphie, terre de l’ECW !
Le champion WWE World Heavyweight, Dolph Ziggler, accompagné de Big E. Langston et de la championne WWE Diva’s, AJ Lee, défendait son titre face à Alberto Del Rio, accompagné de Ricardo Rodriguez. Epreuve de force, Dolph quittait le ring. De retour dessus, le champion prenait l’avantage et frappait Alberto dans le coin. Ce dernier revenait plus tard avec un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » mais Dolph quittait le ring. De retour dessus, Del Rio l’acculait dans le coin. L’arbitre les séparait. Alberto le réacculait dans le coin puis portait un « Irish Whip » que Dolph retournait sous les chants « RVD ». Del Rio le contrait d’un « Back Elbow ». Plus tard, Alberto le frappait à terre puis portait un « Back Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Dolph revenait avec un « Standing Dropkick » mais Del Rio le surpassait par-dessus le coin pour le faire retomber à l’extérieur en « Face First ». Del Rio frappait la tête de Ziggler contre la table des commentateurs. Langston s’interposait et les 2 se repoussaient. L’arbitre éjectait Big E. hors des abords du ring ! Ce dernier était furieux et Del Rio avait le sourire aux lèvres ! Dolph revenait et frappait la tête du Mexicain sur la table des commentateurs. De retour sur le ring, ce dernier revenait avec un « Back Kick » et frappait Ziggler au sol pour le compte de 2. Alberto travaillait au sol sur le cou du champion. Plus tard, Del Rio tentait une « Souplesse » mais Ziggler se dégageait pour porter une « Sleeper Hold ». Plus tard, Del Rio se dégageait en l’envoyant, tête la première dans le coin (Alberto s’acharnait sur la tête de Dolph qui avait été victime de commotion cérébrale quelques semaines auparavant). Plus tard, Alberto le mettait dans les cordes pour le frapper de coups de poings dans le dos puis dans la nuque avant de porter un « Back Stabber » pour le compte de 2. Plus tard, le champion contrait une tentative de « Cross Armbreaker » par un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Dolph revenait et parvenait à placer un « Famasser » pour le compte de 2. Plus tard, Alberto le contrait sur les cordes et lui y portait une « Reverse Suplex » de la 3ème corde pour le compte de 2. Del Rio le virait du ring avec un « Low Dropkick » puis lui portait un nouveau coup à la tête du ring pour se faire huer. Ziggler disait au médecin qu’il voulait continuer malgré les demandes contraires d’AJ. Alberto le repoussait encore et le remontait sur le ring en criant « il est à moi ». Là, Del Rio portait un « Low Enzuigiri » pour le compte de 2. Alberto le malmenait à terre sur la tête pour se faire encore plus huer. Dolph tentait de se relever et Del Rio paradait pour se prendre un « Zig Zag » ! Ziggler se tenait la tête au sol. Alberto portait plus tard un « Back Kick » en pleine tête pour la victoire et le titre WWE World Heavyweight !!! Après le combat, Dolph recevait les chants « Ziggler, Ziggler ».
Alberto Del Rio se présentait sur la plateforme sous les huées du public. Il demandait à Chicago de se lever pour le nouveau champion World Heavyweight et disait « gracias Chicago » aux Latinos. Alberto disait avoir prouvé ce soir au monde entier pourquoi il méritait d’être le champion. Del rio disait avoir tout fait depuis qu’il avait rejoint la WWE et ceci, tout les soirs pour les fans. Il demandait leur support dans le monde entier. Il prétendait être un des meilleurs du business et que tous les soirs il se donnait à fond. Il réaffirmait le mériter et Ricardo le représentait !
Chris Jericho affrontait CM Punk, accompagné de Paul Heyman. CM Punk recevait naturellement une ovation. Au premier contact, Jericho l’acculait dans le coin, l’arbitre les séparait et les 2 se repoussaient à tour de rôle. A toi à moi sur des ceintures, Punk prenait l’avantage au sol. Chris retournait la prise pour se prendre un coup d’harpin. Plus tard, Jericho appliquait un « Collier de tête ». CM se dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Chris se faisait huer pour se prendre un « Dropkick » puis un « collier de tête » au sol pour le plaisir de la foule. Punk travaillait plus tard sur le bras de son adversaire. Punk portait ensuite des coups de béliers dans le coin. Chris revenait avec des coups de pieds puis portait un « Irish Whip ». CM Punk esquivait une « Ruade » mais Jericho repoussait un « Tornado DDT » et le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Punk contrait un saut des cordes avec une « Guillotine » puis ajoutait un « Double Axhandle » de la 3ème corde pour le compte de 2. CM travaillait ensuite au sol sur le bras et le cou de Chris. Ce dernier se dégageait pour porter des « Chops » mais Punk le contrait avec un coup de genou pour le compte de 2. CM travaillait ensuite au sol sur le bras de Chris. Plus tard, Chris portait un « Irish Whip » mais Punk contrait sa « Ruade ». Chris esquivait un « Springboard » et portait des « Shoulder Tackles ». Punk le passait sur le rebord pour se prendre un « Double Axhandle » de la 3ème corde puis un « Face First ». Jericho manquait un « Lion’s Sault » pour se prendre un « Neckbreaker » pour le compte de 2. Punk lui portait plus tard un « Running Knee » dans le coin mais Chris repoussait un « Bulldog » pour porter un « Lion’s Sault » pour le compte de 2. Jericho se dégageait d’une position de « GTS » pour porter un « Lion’s Sault ». CM Punk s’en dégageait pour appliquer un « Anaconda Vice » debout puis le plaquait au sol. Jericho parvenait à mettre les pieds dans les cordes pour faire casser la prise. Chris se dégageait à nouveau plus tard d’un « GTS » mais Punk repoussait une tentative de « Walls Of Jericho » pour le remettre sur ses épaules. Chris se dégageait et appliquait un « Roll Up » pour le compte de 2. P¨lus tard, Jericho ajoutait un « Code Breaker » pour le compte de 2. Jericho le frappait au sol. Punk revenait plus tard et portait un « Hellkick » puis un « Running Knee » dans le coin. CM ajoutait un « Diving Elbow » puis un « GTS » pour le compte de 2 !!! Les chants « One More Time » retentissaient. Chris se dégageait d’une tentative de « GTS ». CM Punk repoussait un « Code Breaker » et le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » et portait un « Suicide Dive ». Plus tard, de retour sur le ring, Chris contrait une « Springboard Clothesline » avec un « Code Breaker » de plein fouet pour le compte de 2 !!! Jericho le frappait à terre sous les chants « This Is Awesome ». Chris s’acharnait sur l’épaule de CM et ce dernier retournait un « Walls Of Jericho » en petit paquet » pour le compte de 2. Punk revenait mais Chris bloquait un « Hurricanrana » pour porter un « Walls Of Jericho ». CM s’en dégageait encore et portait 2 « GTS » pour la victoire !
Les champions WWE Tag-Team, The Shield (Roman Reigns et Seth Rollins), défendait leur titre face à Daniel Bryan et Randy Orton. Reigns débutait face à Daniel et l’acculait dans le coin pour l’y frapper. Bryan revenait et lui y portait des « Low Kicks ». Roman retournait un « Irish Whip » et le séchait plus tard d’une « Clothesline ». Plus tard, Seth prenait le relais et malmenait Daniel dans le coin. Relais de Reigns qi envoyait Rollins en « Superman Puch » vers Bryan avant que Seth l’envoi vers Roman pour une « Clothesline » pour le compte de 2. Reigns travaillait ensuite au sol sur le cou du challenger. Daniel se dégageait pour se prendre un coup de genou pour le compte de 2. Reigns travaillait ensuite au sol sur le cou de Daniel. Plus tard, Bryan revenait avec une « Flying Clothesline ». Relais des 2 côtés, Orton reprenait l’avantage à coups de « Clotheslines » et portait un « Scoop Slam » avant d’appliquer un « DDT » dans les cordes à Roman qui tentait d’intervenir. Randy envoyait Seth dans le coin mais ce dernier contrait une « Ruade ». Randy contrait un saut de la seconde corde avec un « Scoop Slam » pour le compte de 2. Orton portait un « DDT » dans les cordes à Rollins et passait en mode « Viper ». Seth quittait le ring. Alors que l’arbitre avait le dos tourné à cause de Bryan, Roman frappait Randy de l’extérieur avec un « Superman Punch ». Rollins remontait Orton sur le ring pour le compte de 2. Seth le frappait au sol puis passait le relais à Roman qui continuait à malmener Orton pour le compte de 2. Reigns malmenait Randy dans le coin sous les chants « RVD ». Randy se dégageait du coin des « Heels » en les repoussant tout les 2 avant de se faire envoyer, tête la première dans la seconde corde pour le compte de 2. Orton revenait pour se prendre un « Samoan Drop » pour le compte de 2 ! Plus tard, Seth travaillait au sol sur le cou d’Orton puis lui portait un « Spinning Headkick ». Plus tard, Roman prenait le relais pour envoyer Rollins sur Orton qui le contrait. Randy esquivait une « Ruade » de Roman qui se mangeait le poteau, épaule la première. Randy envoyait ensuite Seth contre Reigns avec une « Exploder Suplex ». Relais de Daniel qui portait un « Double Missile Dropkick » sur les 2 « Heels ». Bryan était déchainé et leur portait des « Dropkick » dans le coin pour le compte de 2 sur Roman. Bryan ajoutait des « Low Kicks » sous les chants « Yes » pour le même résultat. Plus tard, Daniel tirait les cordes pour faire passer Roman par-dessus puis contrait Seth pour le surpasser par-dessus la 3ème corde. Alors que Daniel portait un « Suicide Dive », le Shield s’écartait et il percutait Orton ! Reigns remontait Daniel sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, Reigns le mettait sur ses épaules et passait le relais à Rollins. Daniels se dégageait et envoyait Reigns percuter Rollins sur les cordes et leur portait un « Dropkick ». Daniel enchainait avec une « Butterfly Suplex » de la 3ème corde sur Seth pour le compte de 2 ! Bryan appliquait un « No Lock » mais la lâchait pour repousser Roman. Seth tentait un « Roll Up » sur Daniel pour le compte de 2. Daniel portait un « No Lock » mais Rollins intervenait à nouveau. Orton tentait un « RKO » sur Roman qui le repoussait vers Daniel. Orton esquivait un « Spear » de Roman qui touchait Daniel à la place. Randy portait un « RKO » à Reigns mais Seth virait Orton du ring pour porter un « Blackout » pour la victoire !
Le champion de la WWE, John Cena, défendait son titre face à Ryback dans un « 3 Stages Of Hell Match ». Sur le ring, Justin Roberts rappelait que le combat en 3 manches, un « Lumberjack Match », un « Table Match » et si nécessaire, un « Ambulance Match ». On commençait donc par le « Lumberjack Match ». Ryback l’acculait dans le coin et le frappait. John revenait à coup de poings, portait un « Irish Whip » mais Ryback contrait son « Face First » par un « Powerslam » pour le compte de 2. Ryback le frappait à terre et les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissaient. Ryback portait plus tard un « Fallaway Slam » puis manquait une « Ruade » pour se prendre le poteau, épaule la première. John enchainait avec un « Fisherman Suplex » puis un « Bodyslam » et une « Descente du coude ». Ryback le virait du ring et les « bûcherons » « Faces » empêchaient les « Heels » d’intervenir. De retour sur le ring, Ryback malmenait le champion au sol pour le compte de 2. Ryback travaillait au sol sur le cou du champion. Ce dernier se dégageait pour se prendre une « Backpack Stunner » pour le compte de 2. Ryback virait Cena hors du ring et les « bûcherons » « Heels » en profitaient avant de le remonter sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, Ryback le revirait du ring mais Cena était remonté dessus sans trop de damages. Ryback le frappait à terre et cette fois c’était John qui le virait hors du ring. Personne ne touchait Ryback à l’extérieur. De retour sur le ring, Cena enchainait ses « Shoulder Tackles », son « Proto Bomb » mais Ryback se relevait direct pour le balancer à l’extérieur du ring. Les « Heels » remontaient Cena et Ryback se faisait éjecter à son tour. Là, Ryback repoussait Cesaro et tous les bûcherons se battaient ensemble… John leur sautait dessus de la 3ème corde ! Plus tard, de retour sur le ring, John appliquait un « STF » mais Ryback se relevait pour porter un « Shell Shocked » pour remporter la première manche ! Le combat suivant était un « Table Match ». Les bûcherons retournaient aux vestiaires. Ryback portait une « Ruade » dans le coin et allait chercher une table qu’il dressait sur le ring. Contres sur contres, Ryback le calmait avec un « Spear » et les chants « Goldberg » retentissaient. Ryback redressait la table et mettait John en position de « Press Slam ». Ce dernier se dégageait et mettait sur ses épaules mais Ryback repoussait la table puis se dégageait pour se faire virer du ring. Cena disposait la table dans le coin puis allait chercher le challenger à l’extérieur qui l’envoyait percuter les escaliers en fer. Ryback remontait John sur le ring et le frappait avec un morceau de l’escalier. Cena esquivait un second coup et le morceau d’escalier passait à travers la table. Cena enchainait avec un « Belly To Belly Suplex » et frappait Ryback avec le morceau d’escalier. Cena montait une table sur le ring et alors qu’il la dressait, Ryback tentait de le frapper avec le morceau d’escalier. John Bloquait, alors Ryback le couchait sur la table pour le frapper avec l’escalier mais Cena esquivait et le morceau passait à travers la table. Ryback, furieux, balançait la table à l’extérieur. Cena esquivait un jet de l’escalier et surprenait Ryback avec un « Proto Bomb » puis portait un « 5 Knuckles Shuffles ». Ryback se dégageait de dessus les épaules de Cena et lui portait un « Spinebuster ». Ryback le séchait plus tard d’une « Running Clothesline » et allait chercher une table qu’il dressait sur le ring. Ryback le mettait en position de « Shell Shocked » mais Cena se dégageait pour le passer à travers la table avec un « Attitude Adjustment » ! John Cena 1, Ryback 1. La 3ème et dernière manche était un « Ambulance Match ». Ryback était furieux et virait vite Cena du ring puis nettoyait le dessus de la table des commentateurs pour passer John à travers avec un « Powerbomb ». Les chants « One More Time » retentissaient. Ryback remontait le champion sur le ring puis le frappait dans le coin alors qu’on commençait officiellement la 3ème manche ??? Ryback portait John jusqu’à l’ambulance mais John se dégageait pour l’envoyer la percuter. John sortait plusieurs béquilles mais Ryback le contrait et tentait un coup de poing que John esquivait pour qu’il passe la main à travers le pare brise passager. Cena le contrait avec un coup de béquille dans le ventre et lui frappait le dos contre l’ambulance. Ryback revenait avec un « Back Elbow » pour se faire passer à travers la portière de l’ambulance ! John prenait la portière pour frapper Ryback avec. John tentait de le monter à l’avant du véhicule mais Ryback se dégageait d’un « Headbutt » puis l’envoyait sur le capot du véhicule. Ryback frappait John avec un morceau de l’aile avant de l’ambulance. Ce dernier le surpassait par-dessus le capot ! Cena montait sur le toit du véhicule et prenait le gyrophare pour frapper Ryback avec. Ryback prenait une béquille et montait sur le toit de l’ambulance avec. Cena le contrait pour le frapper avec la béquille et portait un « Attitude Adjustment » pour le passer à travers le toit du véhicule et remporter ainsi le combat !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 17 Juin 2013, Justin Roberts donnait la parole à Ricardo Rodriguez qui se faisait huer. Ce dernier faisait la présentation du nouveau champion WWE World Heavyweight, Alberto Del Rio. Ce dernier le rejoignait en civil et les 2 se dirigeaient vers le ring. Alberto se définissait comme le vrai Superman en faisant référence au dernier Superman sortit en salle. Del Rio revenait sur la controverse au sujet de la façon dont il avait gagné le titre la veille et rappelait que, selon lui, la vraie controverse avait été la façon dont, le lendemain de WrestleMania, Dolph Ziggler avait remporté le titre en encaissant son « Money In The Bank ». Alberto disait qu’alors il avait la jambe presque cassée, n’avait pu combattre et pourtant les gens avaient applaudis Ziggler qui, en traitre, l’avait attaqué, lui blessé. Les chants « We Want Ziggler » retentissaient. Del Rio se plaignait de ne pas avoir le respect qu’il méritait alors que lui avait tout donné pour les fans. Il disait que les gens étaient comme Jack Swagger, ils ne respectaient pas les Mexicains et se plaignait d’entendre les chants « USA ». Il disait que les USA étaient remplis de cochons et de peureux. Il déclarait qu’il allait monter pourquoi il était le meilleur et qu’il allait donner au gens une 2ème chance de montrer pourquoi ils lui devaient le respect qu’il mériter. Il était coupé par l’arrivée de CM Punk qui se présentait sur le ring, accompagné de Paul Heyman. Punk demandait comme ils allaient et disait que ça faisait un moment qu’ils n’avaient pas été sur le même ring. Punk rappelait que la dernière fois, c’était aux Survivor Series 2011 ou il avait battu Del Rio pour le titre WWE. Titre qu’il avait conservé 434 jours. CM disait qu’il était là,car il avait entendu Alberto dire qu’il était le « Best ». Les chants « CM Punk » retentissaient. Punk disait qu’il n’y avait qu’un « Best In The World » et c’était lui. Alors que CM allait le challenger, Heyman le coupait et disait que son client ne se battait pas gratuitement et commençait à féliciter Alberto pour sa victoire de la veille quand Punk le coupait à son tour pour lui demandait ce qu’il faisait ? Heyman disait qu’en cas de match, le titre ne sera pas en jeu. CM répondait qu’il savait que Ziggler passait avant pour la revanche, qu’il était touché mais qu’il méritait son match retour… Mais Punk disait à Del Rio que quand ce dernier remportait le titre à Payback, lui volait le show avec Jericho ! CM déclarait la hier soir il avait prouvé qu’il était le « Best In The World » et affirmait qu’il le prouvera encore ce soir face à Alberto. Ce dernier rétorquait que Punk ne souhaitait pas ça et CM e challengeait pour ce soir. Alberto réaffirmait que Punk ne voulait pas de lui ! Punk proposait à Ricardo de combattre et ils étaient coupés par la Raw Managing Supervisor, Vickie Guerrero, accompagnée de Bradd Maddox, qui rejoignaient la plateforme sous les huées de la foule. Vickie déclarait que ce n’était pas à Alberto de décider de ses match, mais à elle qui validait le combat en « Main Event ». En arrière-scène, on retrouvait CM Punk qui expliquait à Paul Heyman qu’il n’avait pas besoin de lui pour remporter ses matchs… Il reprochait que ça avait faillit lui coûter son match ! Punk disait ne pas être Brock Lesnar ni Curtis Axel ni son client et demandait à Paul de ne plus être dans son coin pour ses matchs à l’avenir mais s’il restait un « Paul Heyman’s Guy ». Alors que Wade Barrett était sur le ring pour un match retour face à Curtis Axel, pour le titre WWE Intercontinental, Vickie Guerrero annonçait à Wade qu’il devra attendre pour ça, car ce soir, il affrontera « sa grosse surprise », Christian !!! Ce dernier faisait son retour après plusieurs mois d’absence. Christian affrontait Wade Barrett. Alors qu’il était dominé, Christian revenait sur une esquive et portait son « Killswitch » pour la victoire ! On voyait une vidéo de la Wyatt Family. Sheamus affrontaient Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) dans un « 2-On-1 Handicap Match ». A un moment donné, alors que Sheamus allait porter un « Brogue Kick » sur Rhodes, Sandow le surprenait avec un « Roll Up » pour la victoire ! Après le combat, alors que Damien quittait en célébrant, fixant Sheamus, ce dernier d&ea